mercredi 20 octobre 2010

j'voudrais voir ton visage - Lynda Lemay


Voici encore un nouveau rendez-vous auquel je me suis inscrite, il s'agit d'écrire un billet les mercredis sur le thème de l'enfance.
C'est Liyah qui a lancé cette idée très sympathique. Je n'ai pas encore d'enfant, mais enceinte de 4 mois, forcément le sujet m'interpelle !

Pour mon premier billet du mercredi, je voulais vous parler d'une chanson qui m'a émue aux larmes. On me l'a faite écouter au début de ma grossesse et les paroles correspondent tellement à ce que je ressens... C'est à la fois un grand bonheur et aussi beaucoup de doutes et de peurs.

Il s'agit de j'voudrais voir ton visage, une chanson de Lynda Lemay qui se trouve sur l'album signature sorti en 2006.


C'est fou c'que tu m'fais peur mon petit bout de vie
Appuyé sur mon coeur courageusement blotti
T'as ancré dans ma chair ton fragile rafiot
Moi j't'envoie mes rivières et j'te secoue d'sanglots
J'ai peur que tu décroches j'ai peur que tu dérives
Mais plus je te sens proche et plus que j'ai peur qu't'arrives
C'est fou c'que tu m'fais peur avec ton grand mystère
J't'endends déjà qui pleure j'me vois déjà m'en faire.

(Refrain)
J'voudrais voir ton visage j'te voudrais déjà grand
J'te voudrais déjà sage et déjà éloquent
J'ai peur de ton langage cousu de cris divers
Que j'devrai comme toutes les mères décoder sans relâche.

C'est fou c'que tu m'fais peur mon silencieux copain
Planté comme une fleur dans mon précieux jardin
Cet espace de chair sans roses ni jonquilles
Réservé au p'tit frère de ma jolie grande fille.

(Refrain)
J'voudrais voir ton visage j'te voudrais déjà grand
J'te voudrais déjà sage et déjà éloquent
J'ai peur de ton langage cousu de cris divers
Que j'devrai comme toutes les mères décoder sans relâche.

J'ai peur de ce regard que tu poseras sur moi
Quand pour la première fois j'te tiendrai dans mes bras
J'ai peur de ton soleil j'ai peur de j'ter de l'ombre
Sur ton premier premier réveil avec mes humeurs sombres

C'est fou c'que j'me fais peur je crie je m'impatiente
Je porte tant de bonheur que ca m'fait mal au ventre
Je me ronge les pouces et la panique me frôle
Quand j'pense à ta frimousse juchée sur mon épaule

Donne moi du courage je deviendrais plus grande
Les femmes sont plus sages chaque fois qu'elles enfantent
J'écouterais ton langage cousu de cris d'enfants
Et comme le font toutes les mères j'y décoderais maman !!

4 commentaires:

  1. C'est très beau et très vrai ! Heureusement que les hormones protège (un peu) la femme enceinte !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime pas trop Linda Lemay mais ses paroles sont très jolies et très justes ! Profites bien de ta grossesse ! Bises

    RépondreSupprimer
  3. J'aime pas trop non plus en temps normal, pas mon style de musique, mais c'est l'exception qui confirme la règle.

    RépondreSupprimer