jeudi 31 mars 2011

Récit de mon accouchement

J'ai ressenti l'envie de mettre par écrit cette expérience unique...

Mon terme était le 24 mars, mais cela faisait bien une semaine que je n'en pouvais plus, les derniers jours paraissent vraiment terriblement longs et j'étais très stressée à l'idée de l'accouchement et du chamboulement à venir.

Lundi 21 à midi, rendez vous chez mon gynéco, il m'a examiné et m'a fait assez mal, bizarre car d'habitude ce n'était pas le cas. En fait j'ai appris après qu'il m'avait décollé la membrane pour accélérer un peu les choses, le vilain.
En partant il me dit qu'il pense que j'accoucherai dans les deux jours.
L'après midi j'ai pas mal de contractions un peu douloureuses, mais rien de bien violent non plus, très espacées et pas régulières.
Le soir je me couche un peu découragée, surtout que mon mari reprends le boulot le lendemain et j'appréhende d'être toute seule quand le travail va commencer.
Mais finalement tout s'organisera au mieux car je suis réveillée par une contraction à 3h10 très exactement, la suivante arrive à peine 10 minutes après, puis encore une autre un peu moins de 10 minutes... je les compte jusque vers 4h00, un peu interpellée qu'elles soient déjà si rapprochées.
Je prends du spasfon histoire d'être sure que ce n'est pas un faux travail, mais les contractions continuent, entre temps mon mari s'est réveillé, il est pas loin de 4H30, il prend une douche histoire de se mettre les idées au clairs, moi je prends un bain chaud comme recommandé par les sages femmes, et les contractions continuent toujours, donc là je commence à me dire qu'il va vraiment falloir partir sans tarder à la maternité, on a tout de même 3/4 d'heure de route. On appelle les sages femmes avant de partir qui nous confirment de venir rapidement.

Arrivée à la maternité vers 5H30, premier examen, mon col n'est pas encore beaucoup dilaté, un deuxième examen 1h00 plus tard doit confirmer si le travail à vraiment commencé et ce sera effectivement le cas.
Entre temps les contractions sont devenues assez insupportables, j'avoue que c'est franchement dur, plus que je ne le pensais. On nous apprend à respirer en séance de sophrologie pour gérer la douleur, mais honnêtement ça submerge et j'ai perdu un peu pied un moment. Heureusement une sage femme à su trouver les mots pour me canaliser un peu. Et mon chéri bien sur dont le présence m'était indispensable, même si je pense qu'il s'est senti un peu dépassé de me voir autant souffrir.
Il faut dire que la pleine lune faisant son effet, je ne suis pas la seule à accoucher et l'anesthésiste est débordé.
Normalement ils font la péridurale à partir de 2 cm de dilatation, je ne l'ai eu qu'à 5 et le temps qu'elle agisse j'étais à 7... Mais cela s'est fait assez vite, les sages femmes sont même surprises, que ça aille si vite pour un premier, je pense que l'homéopathie que je prends toutes les 15 minutes depuis le début du travail aide bien (je suis très réceptive à l'homéopathie et j'ai un homéopathe formidable).

La pose de la péridurale est assez indolore et ensuite... quel bonheur, dieu bénisse l'inventeur de la péridurale !!!!!!!!
Pour la phase suivante c'est bébé qui doit travailler, j'ai fait ma part pour l'instant, mon col étant complètement dilaté, il doit s'engager dans le bassin, mais il tarde à le faire et finalement se retrouve un peu coincé, je vois bien que la sage-femme commence à s'inquiéter un peu et le rythme cardiaque du bébé chute, du coup ils me mettent sous oxygène pour l'aider un peu et appelle le gynéco de garde.
Mais le temps qu'il arrive, bébé s'est décoincé d'un coup et j'entends le gynéco dire que la tête se présente déjà.
Et c'est la dernière ligne droite, pied dans les étriers et poussée, c'est dur, mais pas douloureux.
Par contre la tête ne passe pas le périnée, donc j'ai droit à une épisio et une petite déchirure en prime (bon honnêtement j'ai rien senti, même si j'ai flippé pour l'épisio c'était ma hantise).
Et tout à coup, il est là, on me pose sur le ventre un petit paquet chaud, collant et hurlant. Il est très exactement 11h32.
Dans un état un peu second, je l'observe, le touche, je vois mon mari coupé le cordon, puis le placenta est expulsé, mais je suis un peu déconnectée.

Peu après ils emmènent bébé pour le nettoyer et surveiller que tout va bien. Son papa l'accompagne pendant qu'on recoud mon épisio (je craignais, mais c'est pas du tout douloureux).
Bébé pèse 3,660kg, c'est donc un beau bébé !
Je reste ensuite deux heures en salle de travail, avec bébé et papa, bébé trouve mon sein naturellement et tête pour la première fois.

Ensuite ils reprennent bébé pour l'habiller avant de nous installer dans notre chambre.
Et voila, c'est le début d'une nouvelle vie maintenant !

17 commentaires:

  1. Très bonne nouvelle !!!! Bravo ! comment s'appelle t il ce p'tit bout ?

    RépondreSupprimer
  2. Je passais voir justement ce qu'il en était... Félicitation ! Je suis contente que ce soit si bien passé pour toi. Repose-toi bien maintenant pour cette nouvelle vie qui commence ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis trop contente pour vous et toutes mes félicitations. Repose toi bien et profite en !

    RépondreSupprimer
  4. Je te remercie de partager ton récit avec nous de façon simple et honnête.
    Je suis entourée d'amies enceintes ou déjà maman mais les peurs restent tant que l'on est pas encore passé par cet évènement et lire ton ressenti, surtout avec ta peur de l'épisio qui est une de mes plus grosses angoisses d'accouchement, cela me rassure, même si je ne suis pas encore lancée dans l'aventure.

    Reposes-toi dès que tu le peux et je vous souhaite encore une fois beaucoup de bonheur pour cette nouvelle vie à 3 ♥

    RépondreSupprimer
  5. Tu as eu raison de mettre tout ça par écrit ! Ca te fera un "beau" souvenir ! lol ! En tout cas je suis contente que tout se soit bien passé !

    RépondreSupprimer
  6. Ohlàlà ! Que de frissons à te lire... Pour moi, l'accouchement reste encore trop "douloureux" pour que je me lance à faire des enfants :) (et alors l'épisio, c'est ma hantise à moi aussi) Tu t'en es sortie comme un pro dis donc :D

    RépondreSupprimer
  7. Olala ! ça me fout la trouille l'accouchement... Bon, en fait, j'ai surtout peur que mon Homme ne soit pas là, que je sois obligée d'appeler les pompiers et qu'il ne puisse pas être à mes côtés pour le travail voire l'accouchement... Et l'épisio et tout. J'ai aussi très peur qu'on veuille absolument que j'allaite. D'ici Août, j'ai le temps de changer d'avis mais, pour le ment, ça m'inquiète. Bref, le scénario catastrophe d'une grande stressée. Moi, je suis à 25 minutes de la maternité où je voudrais accoucher et 20 mins de l'hôpital...
    Je croise les doigts.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour vos commentaires :)

    Cat> Ah oui je me suis tellement angoissée pour l'épisio, j'en ai presque fait des cauchemars et finalement, on sent rien de rien... Comme quoi !
    Bon ça met un peu de temps à bien cicatriser et ça gène pour s'assoir dans les jours qui suivent, mais c'est tout.

    AcrO> Avec le recul, oui c'était moins pire que ce que je pensais, même si les contractions c'est pas cool, mais après coup, on relativise.
    De toute façon je suis une angoissée de nature, si j'avais attendu de ne plus avoir peur, je me serai jamais jetée à l'eau ^^

    Elora> C'est normal d'avoir du stress, je te souhaite que tout se passe au mieu. Si tu as envie d'échanger n'hésite pas à me mailer :)
    Personne ne doit te forcer à allaiter, c'est ton corps et ton choix !!

    RépondreSupprimer
  9. Félicitations! J'en ai les larmes aux yeux! C'est trop beau!

    RépondreSupprimer
  10. C'est cool de partager ça avec nous. Ça a été relativement "vite" par rapport à certaines (même si c'est long quand même) et apparemment, ça s'est bien passé. Pas trop mal après coup suite à l'épisiotomie?

    RépondreSupprimer
  11. joey7lindley> l'épisio ça reste un peu sensible, même 2 mois après, mais ça fait pas vraiment mal.

    RépondreSupprimer
  12. Oh, ça fait bizarre de lire ça et de se dire que ça sera très très bientôt mon tour...
    C'est un récit simple et touchant...

    RépondreSupprimer
  13. Marie L.> Je te souhaite un bel accouchement et que tout se déroule au mieux !

    RépondreSupprimer
  14. Pour ma part, première contraction à 20h00 et Bébé né à 22h51. les contractions ont été de suite très régulières et toutes les 5 minutes. Au bout de 15 minutes, j'ai demandé à Homme de m'amener à la maternité tellement c'était douloureux ! Je suis arrivée 45 minutes après la 1ère contraction et j'étais déjà à 5cm. à 21h45 j'étais déjà à 7cm et l'anesthésiste qui n'arrivait paaaaaaas ! Heureusement qu'il existe la rachianesthésie qui agit plus vite et qui insensibilise plus que la péri...

    RépondreSupprimer
  15. Elora> Et bien c'était vraiment très rapide !

    RépondreSupprimer