mercredi 2 novembre 2011

Sex and the city


Je connais cette série depuis ses premières diffusions sur M6 (j'étais étudiante à l'époque, ça nous rajeunit pas...), mais je regardais seulement de temps en temps quand je tombais dessus en zappant, rien de vraiment suivi. Je m'étais dit qu'il faudrait que je la revois dans son intégralité, c'est chose faite depuis peu.

6 saisons, 94 épisodes, où l'on suit la vie de nos quatre amies new yorkaise Carrie, Miranda, Samantha et Charlotte.
J'ai eu un peu de mal avec les premiers épisodes car je trouvais que cela avait mal vieilli, mais cette impression s'est vite estompée.

Cette série a été l'un des grands succès de la chaîne américaine HBO pour être l'une des premières où les femmes parlent de sexe sans tabous.
Pour ma part j'aime beaucoup cette série qui sort de l'ordinaire, qui aborde les relations sentimentales avec piquant et humour.

Carrie est le personnage central, mais c'est loin d'être la plus intéressante, elle est quand même assez souvent trop superficielle et sa relation avec Big a tendance à m'ennuyer.
J'aime beaucoup Charlotte. Quant à Miranda, elle m'agaçait au départ mais la maternité la rend finalement plus attachante.
Samantha et son caractère bien trempé apporte beaucoup de dynamisme et son histoire avec Smith dans les deux dernières saisons et l'un des aspects de la série que j'ai le plus apprécié.

Par contre je n'aime pas vraiment la fin. Toute la fin avec Alexander Petrovsky et plus particulièrement les deux derniers épisodes tournés à Paris qui dénotent je trouve, avec une fin complètement prévisible.

J'ai ensuite enchaîné avec les films. Concernant le premier j'ai un avis vraiment très mitigé.
Tout d'abord ayant vu la série en VF j'ai continué sur cette lancée mais les doubleurs ont changés pour le cinéma et c'est vraiment la catastrophe ce doublage, quelle horreur.
Du coup pour le 2e film je suis passée en VO.

Bon revenons à ce premier film, c'est loonnnnnng, plus de 2h00 pour un scénario qui tient en quelques lignes, les pseudos hésitations de Big à cause d'une phrase de Miranda, c'est pathétique.
Cela tourne un peu trop au défilé de mode et déballage de marques de luxe.

Je trouve le deuxième film plus léger, plus dépaysant, un petit voyage à Abu Dhabi... en même temps je n'en attendais plus grand chose de ce film, donc finalement j'ai un peu plus apprécié, même si on reste complètement dans les clichés.

Alors finalement je trouve que c'est une série originale qui vaut le coup, on peut se passer des films, même si finalement on est content de retrouver nos copines.


Et il y a un autre personnage important, c'est New York. Une excellente occasion donc pour le challenge 50 états = 50 billets.

4 commentaires:

  1. C'est une série que j'adore également même si j'ai beaucoup moins aimé le second film !

    RépondreSupprimer
  2. Liyah> Les films sont quand même un cran en dessous de la série je trouve.

    RépondreSupprimer
  3. une série que j'ai découvert comme toi et que j'avais beaucoup aimé. Je ne l'ai pas revu depuis très très longtemps, et je n'ai pas vu les films, je serai curieuse de la redécouvrir !
    Hop, billet ajouté !

    RépondreSupprimer
  4. Sofynet> C'était sympa de tout revoir. Merci pour le challenge.

    RépondreSupprimer