lundi 16 janvier 2012

le millefeuille qu'est ce que c'est ?


Je déclare ouverte la semaine spéciale maquillage/beauté sur mon blog


Je prépare une petite série d'articles sur ce thème depuis quelques temps et j'ai eu envie de les regrouper sur une semaine, histoire de changer un peu.
Désolée pour celles que le sujet n'intéresse pas, tout reviendra à la normale la semaine prochaine.

Le thème de ce premier billet sera le millefeuille. De quoi ça ? diront certaines.
Outre le fait d'être évidemment une pâtisserie, c'est également une technique de soins du visage, qui nous vient tout droit d'Asie (du Japon et de la Corée principalement), où les filles l'utilisent depuis longtemps. Il s'agit de la technique layering rebaptisée millefeuille en français. Cela repose principalement sur un double-nettoyage de la peau, c'est à dire démaquillage + nettoyage, mais surtout par l'utilisation d'une huile pour le démaquillage.
Toutes les informations sont sur le blog de Sonia, elle en parle longuement ici, ici et ici.

En ce qui me concerne, j'ai la peau mixte/grasse, avec souvent des imperfections. J'ai résolu pas mal de mes problèmes depuis que j'utilise la crème matifiante pour peau grasse de chez eau précieuse, néanmoins je n'étais pas spécialement satisfaite de ma peau, sans que ce soit catastrophique, elle était un peu rêche, avec parfois des rougeurs, mon teint manquait d'éclat et mes pores étaient bien visibles.
Depuis que je fais le millefeuille matin et soir le résultat est impressionnant, vraiment je n'en reviens pas de la différence en quelques semaines à peine, mais j'y reviendrais.

Je nettoie ma peau au gel moussant et à l'eau tous les matins sous la douche depuis des années, car je trouve qu'au réveil je sens comme un film gras sur le visage, assez désagréable et un simple nettoyage avec un démaquillant ne suffit pas.

Avant d'adopter la technique du millefeuille, le soir j'utilisais une eau micellaire, mais je n'avais pas l'impression que c'était suffisant, comme je mets pratiquement tous les jours fond de teint, poudre, blush... je passais pas mal de temps à me démaquiller sans arriver à cette sensation de propreté que l'on a après un nettoyage et rinçage à l'eau et si j'adoptais le nettoyage au gel moussant matin et soir, ma peau n'aimait pas du tout ce double décapage quotidien, dés le lendemain ma peau tirait et devenait sèche, au bout de 2 ou 3 jours les boutons arrivaient et si je persévérais ça devenait pire.

On m'avait conseillé d'intervertir, c'est à dire eau micellaire le matin et nettoyage avec rinçage à l'eau le soir, en théorie c'est une bonne idée mais en pratique comme je le disais au début de ce billet, le matin ce n'est pas suffisant et c'est inconfortable pour moi.

Je cherchais donc sur internet ce que je pouvais faire pour améliorer ça et j'ai ainsi découvert le millefeuille !
J'ai passé plusieurs jours à me renseigner, lu pleins d'avis (positifs ou négatifs), et j'ai fini par me lancer car ça me tentait carrément.
J'ai choisi avec soin les produits que j'aimerais utiliser, ceux de ma routine actuelle que je souhaitais conserver et j'ai profité de bons d'achat reçu à Noël et je me suis lancée dans le millefeuille depuis trois semaines environ.

Les différentes étapes :

Etape n°1 : démaquillage à l'huile

On utilise impérativement une huile démaquillante, on oublie les eaux/eaux micellaire/lait/gel.
Il n'y a rien de mieux qu'un corps gras pour se démaquiller et tout enlever surtout le waterproof.
A faire le soir seulement.

Etape n°2 : nettoyage à l'eau
Pour retirer les restes d'huile le soir (sinon bonjours les pores bouchés) et pour nettoyer le matin.


Etape n°3 : une Lotion
Pour peaufiner le nettoyage et surtout éliminer le calcaire de l'eau.

Etape n°4 : un Sérum
A choisir en fonction de sa peau, de ses besoins.

Etape n°5 : un Contour des Yeux

Etape n°6 : une Crème de Jour ou de Nuit.

Dans les prochains billets, je viendrais détailler ces différentes étapes, les produits que j'ai choisis et les résultats sur ma peau.

2 commentaires:

  1. Je trouve que c'est super intéressant. Mais ma patience a des limites qui malheureusement sont vite atteintes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le problème. Pour l'instant j'arrive à m'y tenir.

      Supprimer