jeudi 29 novembre 2012

Retrospective : James Bond 007 contre Dr.No



Cette année, James Bond à fêté ces 50 ans cinématographiques. Créé sur le papier en 1953 par Ian Fleming, c'est surtout au cinéma que James Bond est devenu un personnage culte.

Après avoir vu Skyfall au cinéma, une envie nous a pris avec mon chéri de nous faire une rétrospective de ces films, car finalement nous nous sommes aperçus que nous sommes loin de les avoir tous vu. D'ailleurs j'ai été surprise de découvrir qu'il y a en tout 23 films, on m'aurait demandé, j'aurais dit 10/15 maxi...
Et puis c'est vrai on ne savait plus quoi faire de nos soirées, c'est pas comme si la liste des séries en retard était devenues aussi ingérables que ma PAL, humhum...

Bref, le tout premier film de cette saga est James Bond 007 contre Dr.No, sorti dans les salles en janvier 1963.


James Bond enquête sur la disparition de l'un de ses collègues à la Jamaïque et il sera confronté pour la première fois au Spectre, une organisation criminelle qui vise à la domination du monde, personnifiée par le redoutable Dr No.

Oui, vous l'aurez noté, l'histoire ne casse pas trois pattes à un canard et c'est bien pour cela que cette nouvelle de Ian Flemings, qui n'est pas la première qu'il ait écrite, a été choisie pour être la première adaptée : une histoire simple, dans un lieu paradisiaque et peu de scènes d'actions couteuses.

Le premier James Bond est incarné par l'inoubliable Sean Connery et il y a 50 ans, ça donnait ça :





En tout cas ce James Bond là ne s'embarrasse pas d'état d'âme (ça ne le dérange pas de tuer un homme désarmé...).

Mais ce film c'est également une scène culte pour le public masculin, avec la première James Bond girl, Ursula Andress :



 Un méchant, à peine caricatural et que finalement on voit assez peu : Dr. No


Le début des voitures mythiques, je suis obligée de le noter, je vis avec un amoureux des voitures :


Par contre pas l'ombre d'un gadget à l'horizon dans ce premier film.

Et qu'en ais-je pensé alors ?
Et bien difficile de voir ce film 50 ans plus tard avec le regard de l'époque bien sur.
Bienvenu dans les années 60, les trucages, le montage, les clichés des années 60.
Les noirs font le sale boulot des blancs, les femmes sont secrétaires et les asiatiques sont méchants...

Malgré cela, il y a un certain charme a remonter aux sources et j'ai bien aimé. Mais s'il n'était le premier, je dirai que finalement ce film est assez anecdotique.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire