lundi 15 juillet 2013

1er trimestre, bilan

Vivre une deuxième grossesse, c'est assez bizarre car très différent d'une première et en même temps on retrouve des sensations et des impressions connus.

J'ai achevé le premier trimestre et je voulais en faire un petit bilan.

Ce qui est très différent je trouve c'est qu'on est moins focalisé la dessus, je parle pour moi, mais pour mon mari aussi. Il y a eu des jours, au début quand j'avais peu de symptômes, pas de gros bidon, où j'ai "oublié" que j'étais enceinte. Et je suis tellement moins stressée, le fait de savoir que j'y suis déjà arrivée une fois est très rassurant je trouve. Je ne me suis pas inquiétée à la moindre petite chose comme la première fois où j'étais horriblement stressée et où j'avais la hantise d'une fausse couche.
Mais du coup c'est aussi un peu moins magique, la première écho a été un grand moment, mais je me rappelle pour mon premier où nous en étions sortis la larme à l'oeil et en avions parlé pendant des heures.
Il faut dire aussi que petit bonhomme occupe bien son monde et réclame notre attention, me laissant moins disponible pour me concentrer sur ma grossesse.

J'ai été moins malade aussi, ce dont je ne me plains pas, néanmoins je n'ai pas échappé aux nausées et à une extrême fatigue, mais je n'ai pas arrêté de travailler, alors que pour mon premier j'avais passé 15 jours en arrêt à agoniser sur mon canapé...
Je me sens moins motivée aussi, certains soirs je n'ai envie ni de lire, ni de me plonger dans une séries, juste d'aller me coucher.
C'est d'ailleurs la cata pour mes LC, oups.

J'ai déjà ressorti mes pantalons de grossesse, car même si je n'ai quasiment pas pris de poids pour l'instant, mon bidon s'est déjà nettement arrondi.
J'ai décidé aussi de ne rien lire sur la grossesse, je n'achète pas de revue, ne vais pas sur les sites internet sur le sujet. Je l'avais fait pour ma première, beaucoup trop et finalement je m'étais retrouvée noyée et stressée sous une tonne d'informations, parfois contradictoires et sur des conseils plus ou moins moralisateurs. On a quand même le droit de vivre sa vie, non ? Tout en restant raisonnable bien sur.

Dans mon quotidien, qu'est ce qui a changé ? Je me ménage un peu plus, je n'hésite pas à m'assoir ou faire une pause si je suis fatiguée.
J'ai remplacé ma séance hebdomadaire d'abdo/fessiers par du yoga prénatal.
Je m'interdis tout grignotage entre les repas. J'essaye de boire un peu plus d'eau.
Pour l'instant je crois que c'est à peu prêt tout.

2 commentaires:

  1. Les grossesses se suivent et ne se ressemblent pas... et il en va de même des enfants ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui je me pose pas mal de questions justement sur comment sera ce nouveau bébé, surprise, surprise ^^

      Supprimer