vendredi 10 février 2017

Comme une feuille de thé à Shikoku - Marie-Edith Laval


« Comme une feuille de thé, j'ai progressivement infusé sur ce chemin du bout du monde. Je me suis immergée dans la réalité de cette terre bordée d'eau et m'en suis laissé imprégner. L'heure est venue de remonter à la surface pour exhaler la subtilité des saveurs de cette expérience singulière et en déguster les arômes. »

Marie-Édith Laval est orthophoniste et passionnée de marche et de voyage. Ayant réalisé le pèlerinage de Compostelle, elle entend parler de celui de Shikoku au Japon, un pèlerinage de 1200 km à pieds, au travers de 88 temples, sur les traces du moine Kukai, figure du bouddhisme très connu au Japon.

Marie-Edith se sent à l’étroit dans sa vie et son quotidien lui pèse. Après Compostelle, elle décide de relever le défi de Shikoku et ce livre est son journal de bord.
Il est sorti en livre de poche l'année dernière et Je l'ai découvert par hasard dans les rayons de la librairie où son titre et son sujet m'ont tout de suite attirée.

Ce livre est tout d'abord un journal de voyage, on suit l'auteur dans son pèlerinage qu'elle effectue intégralement à pied, il lui faudra 2 mois pour l'achever.
Elle nous décrit son quotidien, ses rencontres...
Un autre aspect de ce livre est sa découverte du Japon, ce mode de voyage bien éloigné du tourisme de masse permet un vrai contact avec les gens et une vraie immersion dans ce pays, à la découverte de la culture et du mode de vie des japonais dont elle ignorait tout.

Il est également beaucoup question de spiritualité. Elle reviendra véritablement transformée de ce voyage, une vraie évolution personnelle, un voyage également en soi pour aller vers plus de bonheur.
Une quête spirituelle qu'elle partage avec nous.

J'ai beaucoup aimé lire ce livre, le style est très agréable à lire et très fluide, il aborde en plus 2 thèmes qui me sont chers, le Japon et la spiritualité.
C'est une belle aventure et j'ai apprécié de suivre Marie-Edith au jour le jour sur le chemin de Shikoku.

Ce voyage au rythme des pas de l'auteur nous invite à l'introspection, mais aussi à l'ouverture au autres, en effet l'un des leitmotiv du livre est ce lien entre les êtres humains : nous sommes tous reliés.
Optimisme, dépassement de soi, partage, voilà les belles valeurs que j'ai trouvées dans ce livre.

4 commentaires:

  1. Oh, ça doit être sympa ça ! Autant les Chemins de Compostelle ne me tentent pas trop pour leur côté religieux, autant voir des temples bouddhistes, ça pourrait me tenter. J'aime décidément beaucoup tes choix de lectures, je me le note, merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  2. Rien que le titre, ça me donne déjà envie de le lire ^^
    A priori, ce n'est pas mon genre de prédilection, mais d'après ce que tu en dis, j'ai bien envie de tenter l'expérience.

    RépondreSupprimer