dimanche 29 octobre 2017

Mousseline la sérieuse - Sylvie Yvert


A 70 ans, la fille de Marie-Antoinette et Louis XVI prend la plume pour raconter son histoire. Sylvie Yvert, l'autrice nous livre ce récit, écrit à la première personne, ce destin incroyable d'une enfant prise dans le tourment de la Révolution française.
A son enfance dorée à Versailles, succède les horreurs de la Révolution. Elle verra périr tous les siens les uns après les autres, ses parents, sa tante, son frère... Puis elle connaitra une longue période d'isolement complet qui la marquera profondément, mais comment peut-il en être autrement ?
Toute cette partie occupe une bonne moitié du livre, la seconde se déroule après sa libération, son exil et son retour en France avec son oncle Louis XVIII.

J'ai toujours été très intéressée par cette période de l'Histoire et tout ce qui se rapporte à Versailles. La fille de Marie-Antoinette est un personnage assez méconnu et j'étais très contente de la découvrir.
J'ai vraiment adoré cette lecture et lors de la première partie sur la révolution, j'ai ressenti beaucoup d'émotions, très touchée par ces atrocités commises. Ca avait déjà été le cas lorsque j'avais lu une autre biographie, celle de la soeur de Louis XVI, lue il y a quelques années et qui m'avait bouleversée.

Mais contrairement à tout le reste de sa famille, Marie-Thérèse, survivra, et connaissant assez mal la période qui a suivi, j'ai appris énormément de choses, notamment sur les règnes de Louis XVIII et Charles X. Cette seconde partie m'a vraiment beaucoup intéressée.

Le style d'écriture est agréable, tout en retenu. Vraiment très abordable, ce n'est pas une biographie formelle qui risque de rebuter des lecteurs peu aguerri à ce genre de lecture.
Ce livre a vraiment su me toucher et capter mon intérêt. C'est une vraie plongée dans l'histoire de France, j'ai bien aimé que soit mis en avant l'injustice des exécutions de Louis XVI et Marie-Antoinette, ainsi que le sort affreux réservé au jeune Louis XVII, mort à 10 ans.
Le reste du récit m'a énormément appris sans rentrer dans des détails politiques trop compliqués qui auraient pu me rebuter.

Je n'ai vu aucun point négatif lors de ma lecture, alors si le sujet vous intéresse, n'hésitez pas.
Je l'ai reçu dans le cadre d'une opération masse critique et je remercie babelio et les éditions pocket pour cet envoi.

tous les livres sur Babelio.com

jeudi 26 octobre 2017

mes amis devenus - Jean-Claude Mourlevat


Jean-Claude Mourlevat est un auteur que j'avais très envie de découvrir. Plusieurs de ces romans me tentaient, tel que le chagrin du roi mort ou encore Terrienne mais finalement c'est avec nos amis devenus que j'ai commencé, j'ai choisi celui-ci parce qu'il est court et en ce moment comme je manque un peu de temps pour lire (déménagement, cartons, rangement, blablabla), j'ai un peu de mal à me lancer dans des livres au nombre de pages plus conséquent (ça reviendra vite j'espère, parce que c'est frustrant !!!).

Contrairement aux autres titres que j'ai cités qui sont classés en littérature de l'imaginaire, mes amis devenus s'ancre dans notre réalité : Silvère à la soixantaine et il va bientôt retrouver ses amis de jeunesse. Voici 40 ans qu'ils ne se sont pas vus pour la plupart et ils ont loué une maison pour quelques jours. Il les attend.
Durant cette attente, tous ces souvenirs remontent à la surface, son adolescence, amitiés, premier amour. Il nous raconte tout cela.

Silvère est un personnage attachant et j'ai aimé suivre le récit de sa vie et les retrouvailles avec ses amis. Parmi eux il y a son premier et grand amour, il appréhende autant qu'il désire ce moment où il va la revoir. Il y aussi Jean l'ami indéfectible de toute une vie.

J'ai passé un très bon moment avec ce roman, le style de l'auteur est très agréable, j'ai ressenti pas mal d'émotions, on passe parfois du rire aux larmes.
Il y a une vraie authenticité dans ce récit et dans ces personnages, vous savez parfois ce moment où on lève les yeux au ciel en se disant que dans la vraie vie, personne ne parle ou ne se comporte ainsi, rien de tout ça dans ce roman, bien au contraire, et j'ai été touchée par sa justesse.

Je vous le recommande donc si vous avez besoin d'une lecture douce et tendre, emprunte de nostalgie. Je lirai encore cet auteur, c'est sur.

C'était ma lecture pour le challenge des 12 thèmes.
Au mois de septembre, « Grande Découverte » soit un livre d'un auteur dont on découvre l'oeuvre.
Oui c'était le thème de septembre, ne nous étendons pas sur ce très léger de rien du tout retard ;)

jeudi 19 octobre 2017

mini chroniques mangas

J'ai pris beaucoup de retard dans mes chroniques mangas, j'ai un bon petit rythme de lecture d'environ 2 par semaines, majoritairement des mangas et quelques BD ou comics, mais j'ai fait plusieurs lectures decevantes et je n'ai pas pris le temps de faire des chroniques régulièrement. Du coup ça s'est empilé et certaines lectures ne sont plus très fraîches dans ma mémoire, je vais quand même rassembler mes souvenirs pour vous en parler rapidement, ce sont donc plutôt des mini-chroniques, un peu en vrac.

Le Japon : Un pays, des hommes, une culture - Jean-Pierre Joblin et Guillaume Loiret


Avant d'en arriver aux mangas, mais en restant sur la thématique du Japon, j'avais emprunté à la bibliothèque, cet excellent documentaire, plutôt jeunesse, mais vraiment intéressant et complet.
On y aborde aussi bien les aspects géographiques, historiques que culturels ainsi que les traditions, mais les aspects plus modernes ne sont pas oubliés. On y parle donc du Nô et du Kabuki, mais également des manga et de la j-pop, du bouddhisme et du shintoïsme, mais aussi de l'amour des japonais pour les robots...
Je recommande vraiment cet ouvrage à tout ceux qui souhaitent en apprendre plus sur ce pays fascinant.

Averses turquoises, tome 1 de de Kô Yaginum


Ce manga nous plonge en pleine époque des samouraï. Rintaro et son ami Fusuke suivent les entrainements pour devenir samouraï, malgré les moqueries et le rejet des autres car le père de Rintarô mort lors d'un combat est accusé d'avoir fuit, déshonneur ultime.
J'ai trouvé que c'était un joli manga, les dessins sont beaux et les jeunes héros plein de bravoure et d'honneur. C'est agréable à lire, mais il m'a manqué un petit quelque chose pour être vraiment captivée.
J'avais emprunté ce 1er tome à la bibliothèque et comme ils n'ont pas la suite, je ne pense pas continuer.

Shuriken & Pleats tome 1 de de Matsuri Hino



Dans ce manga on suit Mikage, une jeune ninja des temps modernes. Après l'échec d'une de ses missions, elle tente de se construire une vie normale en allant au lycée. Mais rien n'est moins simple et elle est vite rattrapée par sa vocation de ninja.
Un manga assez court en 2 tomes, sur un sujet qui sort un peu de l'ordinaire. C'est divertissant, mais pas passionnant.
J'ai eu un peu de mal à accrocher avec l'héroïne, en complet décalage avec la réalité. Là encore je l'ai emprunté à la bibliothèque mais ils n'avaient pas le tome 2, alors tant pis.

arte tome 1 de Kei Ohkubo



Nous voici embarqué au XVIe siècle à Florence en pleine période Renaissance. Arte est une jeune aristocrate qui rêve de devenir une artiste peintre, mission impossible pour une femme. Mais elle n'a pas l'intention de renoncer à son rêve.
Voici un manga très intéressant qui aborde à la fois le thème historique de la Renaissance et la richesse artistique de cette époque mais également le thème du féminisme. Arte est un personnage peu banal et c'est un grand plaisir de la suivre, elle déborde d'énergie et ne se laisse jamais abattre alors que tout est contre elle.
J'ai vraiment aimé, même si il y a un coté un peu trop naïf et prévisible, mais ce n'est que le premier tome et l'histoire vaut le coup et il y a du potentiel. Enfin un tome 1 dont je compte bien lire la suite.

Sans aller à l'école, je suis devenu mangaka de Syoichi Tanazono


Dans ce manga autobiographique, l'auteur nous raconte son enfance et comment à l'école primaire il a développé une phobie scolaire après avoir reçu une gifle de son enseignante.
Sa scolarité chaotique, ses difficultés à se rendre à l'école, ses longues périodes d'isolement où il s'est raccroché à sa passion pour le dessin et notamment Dragon Ball qui l'amèneront à finalement surmonter tout cela et devenir mangaka.

Voici un manga fort sur le thème de la phobie scolaire, qui change vraiment de ce qu'on peut voir d'habitude, j'ai adoré et été vraiment édifiée de la façon dont cela se passe, du manque d'accompagnement dans cette situation, de l'impuissance des parents. Combien d'enfant en souffrance psychologique dans le même cas ?
A lire, vraiment.

la photographe tome 1 de Kenichi Kiriki




Ce manga est un peu particulier car il n'a pas vraiment d'histoire, mais c'est une ballade culturelle dans Tokyo, vu par les yeux de Ayumi, lycéenne et faisant partie du club de photographie car c'est sa passion. Elle passe son temps libre en vadrouille dans les différents quartiers de Tokyo à prendre des photos, visiter.
Un chapitre = un quartier, c'est vraiment intéressant et on apprend pleins de choses et des anecdotes.
Par contre à ne pas lire d'une traite car cela peut être un peu lassant ou indigeste au bout d'un moment.
C'est un joli manga à réserver aux amoureux de Tokyo.

Hano Hana tome 1 de Mitsu Izumi


Ils étaient un petit groupe d'enfant  à jouer ensemble, mais un drame a eu lieu et l'une d'entre eux est morte. Jintan a grandi et ne sort plus de chez lui, traumatisé par cet évènement, un jour le fantôme de la petite fille lui apparait.
Je n'ai pas du tout aimé, beaucoup trop mièvre à mon goût. Je n'en ai lu qu'1/3.

lundi 9 octobre 2017

Chez nous !


Ca y est nous avons enfin emménagé, cela fait une semaine que nous habitons dans notre nouvelle maison.
Et avec deux jeunes enfants et une grande maison, ce n'était pas de tout repos et c'est loin d'être fini. Il reste encore des cartons et du bazar dans presque toutes les pièces.
On s'est fait plaisir en passant plusieurs heures à Ikéa et sommes reparti avec une camionnette remplie. Ce week end c'était montage de meuble et rangement.

Autant dire que je n'ai pas beaucoup lu (un peu tout de même), pas eu le temps d'écrire de chroniques ou de filmer de vidéos, tout juste quelques photos sur Instagram (qui reste mon appli chouchou)
Je vais pouvoir me faire un petit coin lecture, avec un chouette fauteuil flambant neuf dont je rêvais depuis des mois !



Je sais que mon quotidien risque d'être un peu plus chargé avec cette grande maison a entretenir, mais nous sommes tellement content d'avoir autant de place.
Il faut néanmoins revoir toutes ses petites habitudes et organisation quotidienne et prendre ses marques ce qui risque de prendre un petit moment. On passe d'un plain pied à une maison avec un étage et un sous-sol.
J'essaye de venir à bout des cartons et du bazar et je commence à réfléchir à la décoration.

Je reviens très vite ici pour de nouvelles chroniques :)