lundi 3 juin 2024

The Bugle Call, tome 1 - Mozuku Sora et Higoro Toumori

The bugle call est une nouvelle série manga de fantasy sortie chez ki-oon que j’ai pas mal vu passer sur les réseaux avec de bons avis. Ma PAL manga est au bord de l’implosion, donc j’essaye de limiter les nouvelles séries, mais celle-ci était proposée lors d’une opération masse critique chez Babelio et je n’ai pas su résister.

Luka est un jeune garçon qui a été recueilli par le chef d’un groupe de mercenaires et vit avec eux. Il se sert de son clairon pour diriger les hommes durant les batailles. Mais lui ne rêve que de partir et d’apprendre la musique, il ne veut plus de cette vie.
Il ne le sait pas encore, mais il a un don particulier et une corne ressemblant étrangement à une branche pousse sur sa tête.
C’est lors d’une grande bataille que tout va changer pour lui, révélant sa nature et son vrai pouvoir.

J’ai bien aimé ce tome 1, le rythme est bon, les graphismes sont biens, le manga est assez épais et prend le temps de lancer l’histoire, sans temps morts, je me suis facilement plongée dedans. On est dans de l’heroïc fantasy, on a même une grosse référence à Tolkien avec un chapitre s’intitulant les deux tours.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Luka qui a un côté anti-héros, un peu bougon, désabusé,
Ce qu’on apprend sur sa nature de branchue et son pouvoir est intéressant et donne envie d’en apprendre plus sur cet univers.
D’autres personnages ont l’air d’avoir du potentiel, j’attends d’en découvrir plus sur eux dans la suite de l’histoire.

La fin est surprenante et m’a fait me poser pas mal de questions.
Je n’ai pas vraiment noté de points négatifs, le tome 2 est sorti récemment, je pense l’acheter sans tarder.

samedi 20 avril 2024

Level Up Disaster : Divine Power, tome 1 - Takuya Uchida

J'ai reçu ce manga lors d'une opération masse critique de Babelio, donc merci à eux et à Crunchyroll pour l'envoi.

Je me suis laissée tenter par le résumé de cette nouvelle série, un seinen où un lycéen fan de jeux vidéos, mais pas très à l'aise IRL voit sa vie changer lorsque le monde semble avoir subi une mise à jour, que des monstres débarquent et que les règles des jeux vidéos deviennent réelles.

Alors évidemment ça fait un peu penser à Solo leveling dans le principe, même si l'univers n'a rien à voir. Au départ c'est très ancré dans la réalité avec la dureté de la vie lycéenne et ses violences où le personnage principal et ses amis n'ont rien de héros et ne sont pas vraiment attachants. L'histoire prend son temps pour démarrer et nous laisse avec pas mal de questions, la baston est au rendez-vous.

Côté graphisme, je vous avoue que je ne les trouve pas très beaux, mais ils ont quelque choses de singulier qui donne du caractère à ce manga et on s'y habitue.

Bon finalement j'ai aimé ou pas ? Et bien je dirai oui, c'est accrocheur, c'est moderne, mais il faut se faire aux graphismes et c'est difficile de s'attacher aux personnages, d'où mon avis nuancé. Je vais donc attendre le tome 2 pour me faire une idée plus précise. A noter que la série est terminée au Japon en 5 tomes.

jeudi 18 avril 2024

Blue Phoenix - Lily Haime

Lily Haime est mon autrice préférée, avec des histoires et des personnages toujours très intenses.
J’ai toujours hâte de découvrir de nouveaux personnages. Ici nous ferons la connaissance de Jun-ha et de Nathan, tous les deux nageurs, promis à de brillantes carrières sportives et amoureux.
Mais une nuit fera tout voler en éclats. Que s’est-il passé ?

J’avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dans ce roman au début et surtout du mal à cerner Jun-ha le personnage principal. Il a fallu un peu de temps pour l'apprivoiser et entrevoir ce qu’il avait pu vivre et comment il en était arrivé là. Mais finalement, la magie de la plume de Lily Haime a opéré et j'ai dévoré la fin.
Ce roman aborde un thème vraiment difficile et douloureux et ce n'est pas une lecture facile.
A chaque roman, Lily nous entraîne dans un nouvel univers et ici c’est celui de la natation, le rapport à l’eau qu’entretient Jun-ha, devenu Blue Phoenix, est assez fascinant, cette passion, ce dépassement de soi dans le sport, l’univers universitaires des compétitions, j’ai beaucoup aimé

Même si ce tome pourrait presque se suffire à lui-même, j'ai très hâte de lire la suite Blue Séoul, en espérant une vraie immersion dans la culture coréenne de Jun-ha.

samedi 16 mars 2024

La mythologie viking - Neil Gaiman

Neil Gaiman, auteur prolifique, s’est attaqué à l’une de ses sources d’inspiration, la mythologie nordique. Il nous livre ici sa version des légendes les plus connues dans le monde des dieux scandinaves.
C'était une lecture intéressante, je maîtrise beaucoup plus la mythologie grecque que j'adore, que la mythologie nordique, donc ça a été l'occasion d'en apprendre plus et d’approfondir mes connaissances, les personnages m’étaient familiers, Thor, Odin, Loki… mais pas forcément toutes leurs histoires. C'est aussi très amusant de faire le parallèle avec les personnages des films Marvel et de comprendre certaines références (les chèvres de Thor par exemple dans Love & Thunder).
Mais je ne m'attendais pas à une suite d'histoire parfois non chronologique et un peu décousue et les motivations des personnages n’ont pas toujours été claires pour moi. Loki, par exemple, reste un mystère.
Au final une lecture intéressante, mais il m'a quand même manqué quelque chose pour être vraiment passionnée.

vendredi 8 mars 2024

8 mars : quelques lectures

Aujourd'hui, ça ne vous aura pas échappé, c’est la journée des droits des femmes et j’ai voulu marquer le coup en rassemblant un court avis sur plusieurs lectures dont je ne vous avais pas encore parlé où les femmes sont mises en avant.

Je commence avec la série Reine d'Égypte, manga en 9 tomes, aujourd’hui terminé, ou l’on suit la vie romancée de la pharaonne Hatchepsout, côté femme de pouvoir on peut difficilement faire mieux ;)
J’ai trouvé ce manga passionnant tout du long et le style graphique magnifique ne gâche rien.
On y voit comment elle accède au pouvoir, les sacrifices qu’elle doit faire, ses difficultés à assoir son pourvoir, mener ses projets et être crédible en tant que femme et que pharaon, ainsi que son rôle de mère et les relations complexes et conflictuelles avec ses enfants.
Je le recommande.

Et voici une bande dessinée assez peu connue je trouve, La plus belle femme du monde : The incredible life of Hedy Lamarr de William Roy et Sylvain Dorange.
Il s'agit d'une biographie de Hedy Lamarr, actrice star d'Hollywood de l'après guerre, considérée à son époque comme "la plus belle femme du monde". Je ne connaissais rien d'elle et j'ai beaucoup aimé découvrir sa vie. D’origine autrichienne, ayant dû fuir le nazisme, considérée uniquement pour sa beauté, depuis toute petite, le métier d’actrice contribuera à laisser d’elle une image frivole de croqueuse d'homme avec 6 mariages à son actif.
Elle est pourtant à l’origine d'une invention qui donnera plus tard naissance au wi-fi, mais sa beauté se révèle alors un lourd fardeau, car en dehors d’Hollywood, elle ne sera jamais prise au sérieux et ses recherches scientifiques déconsidérées.
Cette BD était vraiment intéressante et m'a permis de découvrir cette femme méconnue et l'univers hollywoodien de l'époque, pas très glorieux.
Néanmoins ce n'est pas très approfondi et ça aurait mérité plus de contenu.

Et je terminerais avec le personnage badass par excellence, la géniale Charley Davidson, avec ma lecture du tome 3 de la série, qui a été un coup de coeur. C'était juste génial, comme les 2 premiers tomes. Aucun essoufflement en vue pour cette saga trépidante.
Charley est extra et j'aime autant les enquêtes de chaque tome que le fil rouge avec Reyes.
Ca faisait longtemps que j'avais lu le tome 2 et j'avais peur d'avoir oublié plein de détails et pourtant je n'ai eu aucune difficulté à me replonger dedans, c'est addictif et prenant et je compte bien lire la suite !

mercredi 6 mars 2024

L'odyssée d'Hakim, tomes 1 à 3 - Fabien Toulmé

J'ai lu ce roman graphique en trois tomes de Fabien Toulmé, aux éditions Delcourt sur l'histoire vraie d'Hakim et de sa famille, obligé de quitter son pays la Syrie, faisant de lui un migrant et tout son parcours avant d'arriver dans le sud de la France où il vit actuellement.
J'ai été incroyablement touchée par cette épopée douloureuse et l'humanité qui s'en dégage. Car c'est son but, voir que derrière le mot migrant il y a des êtres humains, des personnes comme vous et moi.
A lire absolument !!

J'avais déjà lu de l'auteur la bande dessinée ce n'est pas toi que j'attendais évoquant les difficultés d'un père face à sa fille trisomique qui m'avait déjà énormément touché.
Un auteur à suivre.

vendredi 16 février 2024

Pluto

Depuis quelques mois je suis retombée dans les mangas et je regarde des animes, j'ai pris un abonnement crunchyroll je pensais surtout à mes enfants, mais finalement je suis celle qui l'utilise le plus, j’ai pas mal de retard à rattraper. J’en parlerai ici à l'occasion, pour varier un peu des avis lectures. 

Commençons avec l’anime Pluto, adapté du manga de Naoki Urasawa. Il est disponible sur netflix et compte 8 épisodes d’une heure chacun.
Je n’ai pas lu le manga, c’était donc une totale découverte. L’histoire reprend un personnage très célèbre créé par Osamu Tezuka, Astro, le petit robot, une série de mon enfance.

Les robots sont les vrais héros de cette histoire, et la question de leur humanité, de la complexité des émotions humaines et de savoir si des robots peuvent les comprendre, voir les ressentir est au coeur de ce thriller futuriste.

L’histoire est vraiment intéressante et réserve son lot de surprises, de réflexions et d’émotions, même si il y a quelques longueurs dans le récit. Il y a de beaux personnages et on s’attache à eux.
Néanmoins, je n’ai pas aimé la fin, qui manque totalement de subtilité et est complètement prévisible dans les derniers rebondissements. Dommage.

lundi 12 février 2024

Après la pluie et chroniques d'un shinigami ordinaire tome 1 - Rohan Lockhart

   

Le retour des chroniques, il est temps, même si j’ai fait certaines de ces lectures il y a déjà un moment et que ce n’est plus forcément très frais dans ma tête, j’ai quand même envie de vous en parler.
J’ai regroupé mon avis sur deux romans, parce qu’ils ont plusieurs points communs, tout d’abord leur auteur Rohan Lockhart, que j’apprécie beaucoup et la même thématique, le Japon. Les deux se passent au Japon et j’y ai beaucoup apprécié le fait que l’auteur connaisse bien ce sujet, et que le quotidien décrit soit réaliste et maîtrisé, je me suis vraiment sentie au Japon, c’était très plaisant.
Pour le reste les deux romans diffèrent, l’un sera une romance contemporaine mm, très ancrée dans la réalité, l’autre nous plongera dans le folklore et le fantastique avec des yôkai.

Dans Après la pluie, la romance contemporaine, nous suivons Ame et Tora, deux jeunes hommes qui se rencontrent par hasard sur le quai d’une gare. C’est une belle histoire, avec un thème difficile auquel je ne m’attendais pas, mais c’est bien traité et on ne tombe pas dans le trash inutile (ce qui était un peu ma crainte quand j’ai compris de quoi il était question). J’ai quand même trouvé que certains dialogues manquaient un peu de naturel, mais c’était une très bonne lecture, avec une relation touchante.
Ce roman s'intègre dans une série où chaque membre d’un groupe de musicien aura son tome et j’ai très envie de lire la suite.

Chronique d’un shinigami ordinaire est une trilogie, le tome 1, le kitsune m’a beaucoup plu, nous y suivons Kaoru, un jeune garçon qui va découvrir qu'il est un Shinigami, un Dieu de la mort et qu’il va devoir chasser les démons. Sa vie va changer du tout au tout qu'il le veuille ou non. Et en plus de cela il doit gérer des problèmes familiaux, ainsi que ses sentiments pour son meilleur ami à qui il ne peut pas parler de ce qui lui arrive et sa relation avec son nouveau mentor qui le trouble.
Ce tome 1 est assez introductif, mais j’ai aimé cette lecture, on s’achemine vers une relation polyamoureuse ce qui n’est vraiment pas pour me déplaire. L’univers des yôkai est bien exploités, je suis impatiente de découvrir la suite.
J’ai la version illustrée de ce roman ce qui est un plus indéniable. Les tomes 2 et 3 sont déjà dans ma PAL.

vendredi 9 février 2024

Salad Days, tomes 1 et 2 - Shiubian Jing et Liuzang Tang

    

Je suis revenue de la y/con avec ce manhua (l'équivalent du manga en Chine) aux éditions Nazca. Deux particularités pour moi qui suis surtout une adepte des mangas, le sens de lecture comme en France et il est entièrement en couleur.
Je ne connaissais pas ce titre, mais j'ai flashé sur la couverture du tome 2 et je ne regrette absolument pas mon achat car j'ai adoré et enchaîné les 2. C'est un boys love avec une histoire très douce entre un élève danseur et un apprenti boxeur. Les couleurs apportent aussi beaucoup de douceur. Cette lecture c'était un petit bonbon. C'est vraiment très très soft avec de jolis graphismes.
Je serai sans faute au rendez vous pour la sortie du tome 3.

lundi 5 février 2024

J'écris des haïkus - Véronique Brindeau et Sandrine Thommen


 J’écris des Haïkus est un très bel album avec de magnifiques illustrations sur l’art japonais des petits poèmes très courts qu’on appelle des haïkus, on y apprend les règles de base pour en écrire, on apprend aussi de nombreuses choses sur le Japon, les particularités de chaque saison et sur la vie des grands poètes. Également des petits jeux et de nombreuses idées pour écrire ses propres haïkus. C’est plutôt destiné aux enfants, mais j’ai beaucoup aimé.
J’ai aussi la chance d’avoir mon exemplaire dédicacé par l’illustratrice. Elle a également fait un autre recueil sur les yôkai, les monstres et démons japonais qui est également très beau et une bonne approche de ces univers propres à la culture japonaise.

vendredi 2 février 2024

Le Roi Arthur - Alban Gautier

J'avoue ne pas être très calée en ce qui concerne les légendes arthuriennes. Je me suis donc plongée dans ce livre assez court et qui va à l'essentiel.
Arthur a-t-il existé ou n'est ce qu'un mythe ? Quelle est la part de réalité et de fiction, voici le propos de cet titre sorti aux éditions PUF.
je l'ai trouvé instructif et il a répondu à mes principales interrogations.
Si le sujet vous intéresse et que vous voulez l'aborder d'un point de vue historique, n'hésitez pas.

lundi 29 janvier 2024

Dreams On Earth - Amélie C. Astier

Nous avons ici une nouvelle de Amélie C. Astier. qui est un préquel au roman Heaven on Earth que je n'ai pas encore lu, mais ce serait très vite chose faite.
North est un lycéen un peu hors norme du fait de la situation de ses parents qui ne sont jamais là à cause de leurs métiers respectifs. Il est lui-même totalement engagé dans la cause écologique, il voudrait faire bouger les choses.
Le temps d’un été, alors qu’il pensait rejoindre son père à l’autre bout du monde, il va finalement se retrouver coincé à Paris avec son groupe d’amis et il va vivre son premier amour.
C’est une très belle histoire qu’à encore écrit Amélie, on va vivre cet été avec North, entre vacances, amitiés, engagement et découverte de l’amour…
J’ai très hâte de lire la suite et de découvrir ce que nous réserve Heaven on Earth.

samedi 27 janvier 2024

Toc toc toc

Est-ce qu'il y a encore du monde par ici ?

On tente le retour des chroniques lectures ?

En tout cas nous sommes encore en janvier, donc il n'est pas trop tard pour vous souhaiter une très bonne année, qu'elle soit remplie de belles lectures, de coups de coeur, de partage et d'amitiés.

 



mardi 28 novembre 2023

Les Rivaux de la rue paradis - Marie H. J.

Voici le dernier roman de Marie HJ pour cette année (snif) et j’avais hâte de le découvrir, parce que c’est un enemies to lovers et c’est mon trope préféré !!!

La couverture est chouette, le thème et le résumé m'intéressaient à fond, donc je me suis plongée dedans en toute confiance. Et c'était top !

 Baptiste et Grégoire se détestent, l’un est libraire et l’autre pâtissier (spécialisé dans les cup cake, miam) et leurs boutiques partagent une cour commune rue Paradis, devenue plutôt rue de l’enfer pour eux. Chacune de leur rencontre fait des étincelles.

 J’ai adoré l’histoire qui réserve quelques surprises, non vraiment, je me suis faite avoir par certains rebondissements. Mais j’ai surtout adoré la relation de ces 2 têtes de pioche, on attent impatiemment de voir leur rapprochement et ce qui va enclencher la romance, mais on part de loin. lol

 J’ai beaucoup aimé Grégoire qui a un trouble de l’attention, c’est un sujet qui m’a vraiment plu, avec les difficultés que cela apporte dans son quotidien et durant son adolescence. Je n’ai pas lu beaucoup de roman qui abordait ça (voir aucun en fait…) et je trouve ça chouette. Il faut plus de personnages comme cela. 

Marie HJ nous a donc offert une très belle romance pour finir l’année


 

lundi 6 novembre 2023

Le chant du dernier dragon - Camille Wright

Nous sommes ici dans une romance avec des métamorphes, Layne est un loup, mais il ignore que son compagnon Cole est en fait le dernier des dragons.
Lorsque Layne est mêlé à une histoire de meurtre, l’identité de Cole est révélée et ce ne sera pas sans conséquences pour la communauté des surnat’, mettant leurs vies en danger.

J’ai trouvé cette romance plutôt atypique. Layne et Cole s’aiment, mais ce ne sont pas des âmes sœurs et ils savent qu’ils ne sont pas faits l’un pour l’autre. Partant de cela, rien n’est acquis et impossible de savoir comment ça va se terminer. C’était plutôt déstabilisant je dois dire, mais pour le coup original.

L'univers créé par l’autrice est riche et bien construit et l’histoire est intéressante.
J’ai aimé que ce ne soit pas cousu de fil blanc et jusqu’à la toute fin je n’étais pas sur de ce qui allait se passer, ni comment cela allait se terminer pour nos personnages.
Par moment j’ai quand même été un peu perdue car il y a beaucoup de personnages avec leurs alters et c’est un peu dur de s’y retrouver, ce n’est pas toujours hyper fluide, mais ça vaut vraiment le coup de se plonger dedans.
La fin est vraiment bien traitée, elle est douce-amère, j’étais à la fois contente et frustrée, mais c’est justement je trouve la force de cette histoire, parce qu’on lit tellement de romances “classiques” dont on connaît la fin avant même de l’avoir commencée et bien ici ce ne sera pas le cas et tant mieux.
Ce n’est pas évident d’en parler sans en dire de trop. Alors faites vous votre propre opinion si cela vous tente.

Articles les plus consultés