mardi 15 septembre 2020

L'horoscope amoureux, tome 1 : Leo loves Aries - Anyta Sunday

Résumé

Lion : une nouvelle personne va rentrer dans votre vie en début d’année. Si vous passez outre les moments de frustration qu’elle vous apportera et parvenez à en rire, cela pourrait signifier le début d’une amitié prospère.
Theo Wallace a l’habitude de rire des horoscopes que sa mère lui envoie. Encore obnubilé par son ex et sans aucun ami à son actif, cette prédiction lui donne envie de revoir ses positions. Parce qu’une amitié qui tient la route, qui grandit... Eh bien, ce serait une bonne raison de mettre ses vieilles blessures de côté et de se tourner vers un « avenir prometteur ». Lorsque sa sœur Léone le met au défi de lui trouver le parfait cavalier pour un mariage printanier, Theo le voit comme l’occasion de se faire de nouveaux amis. Son ex professeur particulier, qui se trouve être son nouveau coloc, Jamie Cooper, semble être un candidat possible et pratique de surcroît. Très pratique. Comme si c’était le destin. Tout ce qu’il a à faire, c’est de s’assurer que Jamie est le bon choix ; qu’il pourrait être l’homme idéal pour sa sœur, et un bon ami pour lui-même. Mais faites preuve de prudence, Lion, car les étoiles vous mijotent une surprise...

Voici une romance m/m qui dans l'ensemble ne casse pas trois pattes à un canard, mais que j'ai beaucoup aimé. 

Les personnages sont sympas, avec des caractères originaux qui changent un peu. C'est drôle, léger, frais et enjoué. Ca se lit tout seul et sans être totalement addictif, je l'ai lu rapidement et toujours avec plaisir et le sourire aux lèvres.

Ce que j'ai surtout aimé, c'est qu'il n'y a pas de drame, pas de conflit, pas de souffrance excessive. La romance prend clairement son temps, mais je n'ai pas trouvé de longueurs pour autant, c'est plutôt amusant de voir à quelle point Théo se voile complètement la face et loupe tous les signes. Un petit côté exaspérant, mais dans le bon sens du terme, celui qui le rend attachant.

Une jolie romance, peut être pas inoubliable, mais quand même très chouette.

Il y a 4 tomes sortis pour l'instant, chaque tome sur un couple différent. Je lirai le 2 avec grand plaisir.


jeudi 10 septembre 2020

La rentrée, le PLIB et les challenges d'automne (#challengecocooningautomnal)


Cela fait un moment que je ne suis pas venue discuter ici. Mais la rentrée des classes est toujours un moment propice pour cela.

Les enfants ont repris le chemin de l'école après presque 6 mois (je ne compte pas vraiment les 15 derniers jours en juin). Cette année, j'ai un de mes fils en CM1 et l'autre en CE1. La plupart des activités extra-scolaires reprennent également, presque comme si de rien n'était. Ce qui est à la fois rassurant et inquiétant selon le point de vue duquel on se place.

Le port du masque au travail n'a rien de très agréable, mais on s'y fait et je suis bien contente de pouvoir me partager entre le bureau et le télétravail.

Mais venons en à ce qui nous intéresse, la lecture !

Le #PLIB2020 arrive sur sa fin, le vote final est en cours. Je suis un peu mitigée pour cette année, car sur les cinq finalistes, deux seulement m'ont intéressée. Il s'agit de Félines de Stéphane Servant et Mers mortes de Aurélie Wellenstein.
Ils ont tout les deux des thèmes forts et m'ont marquée. J'ai dû choisir entre les deux pour voter et ça n'a vraiment pas été facile. Après une longe hésitation mon choix s'est porté sur Félines. Résultat annoncé début octobre (le 7 je crois).

Du coup j'ai hésité (et j'hésite même encore un peu pour tout vous dire) à rempiler pour le #PLIB2021 dont les inscriptions sont ouvertes. Avoir 5 lectures obligatoires m'a un peu pesé cette année, sachant que 3 d'entre elles ne m'ont pas plu. Mais je dois admettre que je me suis aussi mal organisée en trainant un peu à m'y mettre. Néanmoins j'ai fait des lectures marquantes que je n'aurais probablement pas faites sans ça. Et chaque juré choisissant les livres qui seront préselectionnés, tout comme l'année dernière, j'ai envie de contribuer à inclure de la diversité dans la sélection en sélectionnant des romans LGBT et notamment mon coup de coeur, Allowin Singulier-Weyrd, tome 1 de L'autre côté des ombres de Noëmie Auke.

D'ailleurs j'ai une petite liste de romans de ce type éligible pour le PLIB (à savoir auteur.e français.e, roman sorti en 2020, pas d'auto-édition et uniquement tome 1 ou stand alone), elle est visible PAR ICI !

Concernant les challenges de l'automne, l'année dernière je les avais multiplié au point d'avoir du mal à m'y retrouver. Il y a bien sur le désormais célèbre pumpkin autumn challenge, mais il est trop axé Halloween à mon goût et je ne vais donc pas le faire cette année, je lui préfère le challenge cocooning automnal organisé par une bookteubeuse que j'adore, Candyshy. Il est plus équilibré entre romance et thème d'Halloween avec une belle part pour la romance LGBT qui reste mon genre de prédilection.

Vous pouvez retrouver les différentes explications dans la vidéo explicative du challenge ou sur son blog. Et voici les différentes consignes, le but étant de choisir un palier et de remplir au moins un menu.













mardi 8 septembre 2020

[#PLIB2020] Je suis fille de rage - Jean-Laurent Del Socorro

Résumé :
1861 : la guerre de Sécession vient de commencer. Du général Grant à la simple soldate, de la forceuse de blocus à l'esclave affranchie… Autant de personnages pour décrire tous les visages de cette Amérique ensanglantée pendant quatre années de conflit.
La mort se réincarne pour arpenter ce Nord et ce Sud qui se déchirent. Elle va faire face à celui qui la convoque, le président Abraham Lincoln, pour lui faire comprendre que cette guerre doit désormais épouser une cause plus grande : celle de l’abolition de l’esclavage.

Décidément ce PLIB 2020 aura été laborieux pour moi, car c'est à nouveau un roman auquel je ne suis pas arrivée à accrocher.
Pourtant l'idée de base me tentait bien et j'aime lire des romans historiques. Je connais assez peu la guerre de sécession et il faut reconnaitre que de ce point de vue là ce livre est très bien documenté et on sent le travail de recherche colossal qu'à dû faire l'auteur en amont.
L'approche, le style, le mélange historique / fantastique sont originaux et j'avais envie de me plonger dedans, mais en ce qui me concerne le livre est trop long et ne m'a pas embarquée. J'avais l'impression de lire une succession de chapitre sans but, ni lien.
Je suis passée à côté, dommage. 

#ISBN9782366294774

jeudi 3 septembre 2020

[#PLIB2020] Mers mortes - Aurélie Wellenstein

Résumé :

Les humains ont massacré les mers et les océans. L’eau s’est évaporée ; les animaux sont morts. Quelques années plus tard, les mers et les océans reviennent. Ils déferlent sur le monde sous la forme de marées fantômes et déplacent des vagues de poissons spectraux, tous avides de vengeance. Les fantômes arrachent leurs âmes aux hommes et les dévorent. Bientôt, les humains eux aussi seront éteints… Leur dernier rempart face à la mort : les exorcistes. Caste indispensable à l’humanité, les exorcistes sont bien entendu très convoités. L’un d’eux, Oural, va se faire kidnapper par une bande de pirates qui navigue sur les mers mortes à bord d’un bateau fantôme. Voilà notre héros embarqué de force dans une quête sanglante et obligé, tôt ou tard, de se salir les mains…

L'année dernière durant le PLIB 2019, j'avais découvert la plume de Aurélie Wellenstein avec le dieu oiseau que j'avais adoré et qui m'avait mis une claque.
J'étais donc vraiment contente qu'elle fasse à nouveau partie de la sélection 2020 avec mers mortes, même si le sujet lié à l'écologie me faisait très peur.

Verdict, je me suis encore pris une grosse claque ! J'ai terminé ma lecture triste, soulagée, émue et un peu angoissée, oui tout ça.
Le message écologique est fort et du genre violent, mais je pense que c'est plus que jamais nécessaire.
Certaines descriptions de massacres d'animaux m'ont bien retournée.

J'ai beaucoup aimé les personnages, surtout Oural qui est un héro malgré lui, grâce à son don d'exorciste, mais avec ses défauts.
J'ai adoré Bengale et sa bande de pirate, c'est un personnage fascinant, difficile à cerner.
L'histoire est hyper prenante avec des personnages complexes et bien construits.
J'ai vraiment apprécié voir comment ils évoluent, avec une mention spéciale pour la relation de Oural et Bengale.

Un roman percutant, qui marque, original et vraiment prenant.

#ISBN9782367406602

mardi 1 septembre 2020

Walking dead, la fin du comics

J'ai terminé de lire la série de comics walking dead, c'est toujours un sentiment étrange de terminer une série que l'on suit depuis des années... 

Je vais rassembler ici mon avis sur les derniers tomes.

Negan

Il s'agit d'un hors série avec des flash back sur la vie de Negan, mais aussi Michonne et d'autres. Franchement ça n'apporte rien de neuf et je n'ai pas trouvé tellement d'intérêt à cette lecture. 

 

 tome 30 : Nouvel Ordre Mondial

On entame un nouvel arc de l’histoire et j’attends de savoir comment cela va évoluer. Il y a des choses intéressantes, mais j’ai peur que ça finisse par tourner en rond, avec simplement un nouveau “méchant”.

 

tome 31 : Pourri jusqu'à l'os

J’ai trouvé que ça prenait une tournure surprenante, avec un retour à la “normale” un peu bizarre après tout ce qu’ils ont vécu. La fin brutale annonce à nouveaux des conflits. 

 

tome 32 : La fin du voyage

Tome globalement plutôt intéressant, mais qui amène un évènement choc et la fin de la série. Même si ça commençait sérieusement à tourner en rond, c’est quand même un sacrée page qui se tourne. 

 

tome 33 : Epilogue

Et voila, après tant d'années, clap de fin pour cette série. Je suis contente d'avoir tout lu et de découvrir la fin, même si je l'ai trouvée très décevante et même soûlante à vouloir mettre Rick sur un piédestal, comme le sauveur du monde. En soi ce n'est pas un tome que j'ai réellement apprécié, mais comme c'est le tout dernier, il reste spécial.

lundi 31 août 2020

[#PLIB2020] Les Brumes de Cendrelune, tome 1 : Le jardin des âmes - Georgia Caldera

Me voici bien embêtée pour vos parler de ce roman, car je suis totalement passée à côté et je ne l'ai pas terminé. Mais comme il est l'un des finalistes du PLIB, je dois le chroniquer.

D'où mon embarras car je ne me sens pas vraiment légitime à vous donner mon avis sur ce titre. Cette lecture n'était simplement pas faite pour moi, absolument pas mon genre et je l'ai senti dès le prologue. Néanmoins je me refuse à faire une chronique négative qui descendrait ce livre en flèche, car je pense tout à fait qu'il peut plaire et moi-même, plus jeune et avec des goûts moins affirmés qu'aujourd'hui, j'aurais pu l'apprécier.

Je n'ai tout simplement plus aucun attrait pour la romance m/f, et ce roman a un côté dramatique très romantisé qui m'énerve et me fait lever les yeux au ciel.

L'univers ne m'a pas embarquée, les personnages encore moins. Je ne saurais vous en dire plus, à part vous faire votre propre opinion.

#ISBN9782290165614

jeudi 27 août 2020

L'enfant et la nature - Frédéric Plénard

Résumé :

Nos enfants ont besoin d'être au contact avec la Nature pour s'épanouir. Et... la Nature a elle aussi bien besoin d'une nouvelle génération qui la connaisse et qui la défende !
Frédéric Plénard a accompagné des groupes d'enfants et de jeunes pour des immersions à travers toute la France. Lors de cette grande aventure, il a assisté à leur redécouverte émerveillée de la Nature. Dans ce livre, il partage avec parents et éducateurs des outils simples pour recréer le lien perdu avec l'environnement, les animaux et l'univers qui nous entoure. Une méthode innovante pour faire de la transition écologique une réalité.

Nous suivons des groupes d'enfants et jeunes adolescents lors d'expériences en pleine nature, que ce soit en forêt, au bord de la mer ou à la montagne.

Des expériences simples accompagnées d’exercices de méditation, de coopération... L'auteur nous explique son approche de façon claire et pratique mettant en avant les avantages et bénéfices, mais aussi les freins qu'il peut y avoir.

J'ai bien aimé cette lecture. Il est indéniable que nous avons perdu une certaine connexion à la nature et que les enfants bien trop happés par les écrans et la course de nos vies risquent de passer à côté de quelque chose d'essentiel, en plus du fait de toute la problématique du réchauffement climatique.

Les expériences sont bien décrites, on a le retour de ce qu'en ont pensé les enfants, ce que ça leur a apporté. En tant que parents j'ai apprécié de lire en quoi nous pouvions être un frein, notamment en ayant une vision de la nature comme un milieu hostile, en surestimant les risques et de ce fait surprotégeant nos enfants qui n'apprennent pas ainsi à faire leurs propres expériences.

Je pense comme l'auteur que la nature et le vivant devraient faire partie intégrante de l'éducation des enfants, mais là encore, l'organisation de sortie ou d'expérience en pleine nature est tellement soumise à la pression du risque 0 que cela devient malheureusement extrêmement difficile à organiser en milieu scolaire. 

Une lecture importante et enrichissante.

Merci aux éditions du rocher et à Netgalley.

lundi 17 août 2020

Ho'oponopono - Maria-Elisa Hurtado-Graciet et Luc Bodin

Sous ce titre à la prononciation plutôt rigolote, se cache une technique, à mi-chemin entre le développement personnel et la spiritualité.

A l'origine, Ho'oponopono était un rite, une tradition venue de Hawaï. Les anciens l'utilisaient pour régler les conflits au sein d'un groupe, mais également comme rituel de guérison physique ou psychique.

Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre en me lançant dans ce livre, je pensais lire du développement personnel, mais finalement le principe de base est beaucoup plus proche de la spiritualité, cela nécessite de croire en une énergie supérieure et que nous sommes créateurs de notre existence.

Si on est prêt à accepter cette approche et laisser de côté un esprit trop cartésien, c'est une lecture qui propose une technique simple à appliquer, baser sur des exercices de méditations.

J'ai vraiment adhéré au concept, ce fut pour moi une lecture riche de sens. J'ai par la suite trouvé des méditations d''Ho'ponopono sur youtube et pratique régulièrement depuis, en parallèle des méditations que je fais sur petit bambou. L'approche est complètement différente, spirituelle, je ne peux pas encore affirmer que ce soit efficace, mais cela a du sens pour moi.

C'est à chacun de se faire son propre avis, mais si ce thème vous attire, ce livre est une bonne approche, claire et vraiment abordable.

mercredi 12 août 2020

Thirds, tome 2 : A feu et à sang - Charlie Cochet

Ce second tome est dans la continuité du premier, on retrouve Dex et Sloane et toute l'équipe du THIRDS, une unité d'élite composée d'humains et de therians.

L'histoire se passe dans un univers proche du notre où une mutation génétique à entrainé la naissance des therians, une race de métamorphes.

Dans le tome 1 on a fait connaissance des personnages, Dex est humain et nouvelle recrue du THIRDS, son coéquipier Sloane est un thérian jaguar et malgré l'interdit, ils entament une relation amoureuse. En même temps une nouvelle organisation criminelle anti-therian menace la cohabitation déjà houleuse et précaire entre les humains et les métamorphes.

Dans ce tome, Dex a de plus en plus de mal à réfréner ses sentiments pour Sloane, mais son partenaire ne semble pas encore prêt à s'engager totalement dans leur relation, son passé le tourmente et la patience de Dex est mise à rude épreuve.

Dex est un personnage vraiment génial et il me semble difficile de ne pas l'apprécier. J'aime énormément sa relation avec Sloane et comment elle évolue.

L'enquête avance, il y a beaucoup d'action et on ne s'ennuie vraiment pas, il n'y a pas de temps mort. On en apprend plus sur le passé de Sloane et j'ai aimé le découvrir.

Les personnages secondaires sont aussi intéressants et en deux tomes, on s'attache vraiment beaucoup à eux. J'ai particulièrement hâte d'en découvrir encore plus sur Cael, le petit frère thérian de Dex.

C'est une série vraiment sympa, avec énormément de potentiel, de l'action et de la romance bien dosée, et des personnages que j'ai déjà hâte de retrouver dans le tome 3. 

La série est actuellement en cours de réédition chez Mxm Bookmark, alors n'hésitez pas à la découvrir.

mardi 11 août 2020

Mes dernières lectures mangas

Yona, princesse de l'aube, tome 1 de Mizuho Kusanagi

Il y a de bonnes choses dans le tome 1 de ce shojo, mais aussi pas mal de clichés et ça manque un peu d'originalité à mon goût. J'ai aimé mais sans plus.
J'étais prête à lui laisser sa chance et lire le tome 2 pour affiner mon avis, mais c'était avant de voir que c'était une série à rallonge qui avait atteint les 30 tomes.
Je n'ai pas envie de me lancer dans une si longue série sans être convaincue plus que ça.

Green mechanic, tome 3 de Yami Shin

J'avais adoré le tome 2, mais un peu moins celui-ci. J’ai parfois un peu de mal à cerner les personnages. Ca reste une série intéressante et je pense malgré tout lire la suite car l’univers est pas mal et j’aime beaucoup les dessins

 

La reconversion de Sakurada de Kaya Azuma

Difficile de vraiment donner un avis sur ce titre un peu WTF.
Alors certes c'est drôle et à prendre au second degré, mais le message est quand même problématique concernant le consentement et j'ai eu du mal à passer outre.


Saint Seiya, The Lost Canvas, tome 1 de Masami Kurumada et Shiori Teshirogi

Ca fait longtemps que je voulais commencer cette série, en grande fan de la série principale, Saint Seiya. Celle-ci se déroule bien avant et raconte la guerre sainte entre Athéna et Hadès. 

Il y a du bon et du moins bon dans ce tome. J'ai retrouvé tout ce que j'aime dans cette saga, mais ce sont des nouveaux personnages pour la plupart, il faut donc les découvrir. Le héros n'est pas forcément très réussi à mon sens, mais il y a de bonnes idées et j'ai envie de voir comment cela va évoluer.

 

lundi 10 août 2020

[#PLIB2020] La cité des chimères - Vania Prates

J'avance doucement dans ma lecture des cinq finalistes du PLIB. Il m'en restait quatre à lire et la cité des chimères étant celui qui me tentait le moins, j'ai commencé par lui, histoire de pouvoir passer à autre chose et effectivement, ça ne l'a pas fait avec moi.

 Voici son résumé :

"Le monde tel qu'on l'a connu a disparu. Chaos, misère, famine ... Les Hommes ont enfin trouvé un équilibre et se sont organisés en guildes, guidé par leur chi, leur nature profonde. Guilde des Marchands, des Inventeurs, des Alchimistes, des Gardiens ; tous demeurent fidèles à ce qu'ils sont afin de vivre en harmonie avec la nature et les animaux particulièrement respectés, créant une cité semblable à une ville sylvestre. Dans ce monde proche de l'utopie, Céleste, une jeune fille de 17 ans, n'a pas de chi. Le jour où elle rencontre Calissa, mystérieuse contrebandière, elle est loin de se douter qu'elle va se retrouver embrigadée bien malgré elle dans une histoire complexe qui même non seulement le dirigeant de Lowndon Fields, mais également la très redouté ""Confrérie des Sans-loi"". Entre ruse, savoir, intrigues et faux-semblants, Céleste va devoir changer sa vision du monde." 

Malheureusement, de base, je n'aime pas tellement le post-apo, ce n'est pas un genre qui m'attire. Mais j'ai essayé de ne pas partir avec un a-priori trop négatif, car les bonnes surprises sont toujours possibles.

Malgré tout je n'ai pas accroché avec les personnages qui m'ont laissée indifférente, à tel point qu'à un moment on change de point de vue et je ne m'en suis tout simplement pas rendue compte. Pendant pas loin de trois chapitres, je croyais toujours suivre le personnage du départ alors que non...

J'ai trouvé qu'il ne se passait vraiment pas grand chose, il y a trop de dialogues et de blabla et à aucun moment l'histoire ne m'a accrochée.

Alors je ne suis pas en train de dire que c'est mauvais, mais simplement que ce n'est pas une lecture faite pour moi. Trop de longueurs et un univers qui ne m'a pas intéressée. Je ne suis pas arrivée au bout.

#ISBN9782490151219

vendredi 7 août 2020

La voie de la tortue - Denise Kikou Gilliand

Je me suis laissée tenter par ce titre lors d'une opération masse critique chez Babelio, merci à eux et aux éditions Favre pour l'envoi.

Voici son résumé :
Mieux vivre, mieux être et se mettre tous ensemble au service de l'Amour, telle est " La Voie de la tortue " !
" La Voie de la tortue " est une pratique collective planétaire simple et accessible à tous. Elle a pour but de régénérer la terre et tous ses habitants en co-créant, tous ensemble, un égrégore d'amour et de paix. Elle est facile à pratiquer et permet de mieux vivre en transformant sa posture intérieure. Plus nombreux nous serons, plus efficace elle sera. Il y a urgence écologique et humaine et chacun peut y jouer un rôle. La puissance d'une intention commune soutenue par une énergie collective d'amour génère des miracles. Plusieurs recherches empiriques et scientifiques en ont démontré l'efficacité. Quelques minutes par jour peuvent changer vos vies et le monde !


Récemment j'ai fait plusieurs lectures qui m'ont vraiment enrichie d'un point de vue spirituel et je sens que mon avis a évolué sur le sujet. Je me sens prête à me lancer plus en avant dans ce domaine, alors qu'avant j'étais plus frileuse et sceptique.

Des expériences étonnantes et peu connues ont montré que nos pensées ont un impact sur la matière. Partant de ce principe et vu l'urgence écologique, l'autrice a mis au point une pratique méditative dont le but est de créer une énergie de guérison et d'amour pour la planète.
Plus il y aura de monde pour enrichir ce champ d'énergie, plus cela sera efficace. J'ai décidé d'apporter ma pierre à cet édifice.

Si vous êtes du genre sceptique, cette lecture n'est probablement pas faite pour vous. Je pense que si je l'avais lu il y a un an à peine, mon esprit encore trop cartésien aurait tiqué.
Mais comme je l'ai dit, j'ai beaucoup évolué et déconstruit et je travaille mon ouverture d'esprit, essayant toujours de voir comment cela résonne en moi avant d'émettre un jugement trop catégorique.

Je n'ai pas encore pratiqué la méditation décrite dans ce livre, j'ai voulu le lire intégralement avant. Une version guidée audio est disponible sur le site de la voie de la tortue et je vais maintenant pouvoir commencer.

C'est une lecture que j'ai aimée, riche de sens et qui veut éveiller nos consciences écologiques et mettre en avant la beauté du vivant et du lien qui nous unit tous.
Il m'a convaincue.

Au début de ma chronique, j'ai parlé de lectures qui m'avaient enrichie, je vous en mets la liste ici :
Communiquer avec son ange gardien et kiffer sa vie de Marina Bougaïeff
Crois en toi de Rut Nieves
Ho'oponopono de Maria-Elisa Hurtado-Graciet et Luc Bodin

jeudi 6 août 2020

2 nouvelles de Amélie C. Astier

Amélie C. Astier fait partie de ces autrices françaises que je suis de prêt, elle écrit aussi bien du m/m que du m/f, abordent pleins de thèmes différents et m'a déjà valu quelques coups de coeurs et nuits blanches.

Voici deux nouvelles que j'ai lu récemment, dont l'une qui s'inscrit dans sa saga fucking love.



Fucking love tome 5.5 : together

Quel plaisir de retrouver tous les boys. Ce tome bonus est celui du mariage de Jax et Dereck, le couple phare des tomes 1 et 2.
On les va suivre durant les préparatifs du mariage, les enterrements de vie de garçon à Las Vegas, cette partie est drôle et déjantée. Mais tout ne se passera pas comme prévu, et Jax en apprendra plus sur lui et son passé.

C'est beau, c'est un moment de joie pour eux et ça permet de se remettre un peu des drames du tome 5. En attendant le tome 6 bien sur, qui sortira le 23 août.



American soldiers

C'est une très courte nouvelle qui a été publiée à l'origine dans un recueil dont les bénéfices étaient pour l’association le refuge. L'autrice ayant récupéré ses droits elle vient de la publier seule.

C'est une courte nouvelle ont l'on suit un capitaine en mission et un médecin militaire, deux personnages aux caractères bien trempés qui côtoient le danger. C'est une romance m/m et c'était des plus agréable à lire, même si finalement, le format nouvelle, donne plus l'impression d'être un prologue à une histoire complète... Un peu de frustration donc, mais on sent tout le potentiel de ces personnages.

mercredi 5 août 2020

Mes dernières lectures mangas


Et demain, ce sera quoi ! tome 4 - de Kotetsuko Yamamoto


La situation avance enfin un peu, c'est toujours drôle, frais et ça se lit tout seul. Je craignais le triangle amoureux, mais finalement ça n'a pas du tout évolué comme ça, ce tome à réussi à me surprendre.
Une série vraiment sympathique.




Kemono Incidents, tome 1 - de Shô Aimoto

Un tome 1 plutôt sympa qui pose les bases de l'histoire, des enquêtes paranormales menées par des humains métis, le héros est mi humain-mi goule. Néanmoins je ne suis pas sur d'avoir été suffisamment intéressée pour lire la suite.  J'aime bien lire un shonen de temps en temps, mais ce n'est pas ce que je préfère.



Queen and the Tailor - Beriko Scarlet

Je ne m'attendais pas à grand chose avec ce manga, j'avais envie de découvrir cette autrice, mais l'histoire ne me tentait pas plus que ça et ce fut une très agréable surprise. J'ai beaucoup aimé, c'est un one shot, l'histoire se suffit à elle même. Les clichés sont un peu bousculés et j'aime énormément le style des dessins.


>

My pretty policeman, tome 2 - Niyama

Seiji et Shin emménagent ensemble et on voit leur quotidien à deux se mettre en place. Je n'ai pas été super convaincue par ce titre, je me suis un peu ennuyée.
De plus j'ai trouvé que la façon d'aborder la sexualité était plutôt problématique.
Je ne sais pas si un tome 3 est prévu, mais ce sera sans moi.

mardi 4 août 2020

Ingérable ou atypique ? - Claire Stride


Je m'intéresse beaucoup au sujet des enfants atypiques et de ce qu'on appelle la neurodiversité, ce qui inclut un peu en vrac tous les troubles dys , les hauts potentiels, les hypersensibles, les hyperactifs (TDAH), mais aussi les troubles autistiques.
C'est un intérêt tout à fait personnel et non professionnel, le sujet m'intéresse par rapport à mon fils ainé, mais je dois dire qu'à chaque fois que je me plonge dans des ouvrages de ce genre, c'est surtout moi enfant que je retrouve. Et ça fait un bien fou de se reconnaître dans quelque chose quand on a passé la majeure partie de sa vie à se sentir différent et "à côté de la plaque".

Le gros point fort de ce livre c'est que l'autrice elle-même fait partie des neuroatypiques et sait de quoi elle parle et ça se sent vraiment, car je pense qu'on peut expliquer à quelqu'un son ressenti et son vécu, mais jamais il ne pourra l'expérimenter avec nos yeux et notre complexité.
J'ai aimé ses explications et j'espère de tout coeur que cela peut aider des parents dépassés par les évènements ou des enfants à mieux vivre leur différence.
Le plus difficile restant de devoir faire face cette tyrannie absolue de la norme, alors que pas loin de 20% de la population est concernée, ce qui est énorme quand même.

Pas de conseils révolutionnaires, mais une approche bienveillante et des explications intéressantes.

Merci à NetGalley, aux éditions Desclée de Brouwer

#Ingérableouatypique
#NetGalleyFrance