vendredi 3 avril 2020

[#Weekendà1000] Spécial confinement

Quelle bonne idée ce week end à mille bonus durant le confinement.
En ce qui me concerne, je suis en télétravail et avec la vie de famille à côté, je ne fais pas partie de ceux qui ont le temps de s'ennuyer 😅
Mais justement je trouve que je lis moins qu'en temps normal et ça me frustre un peu. Alors je me motive pour ce #Weekendà1000, même si les mille pages seront certainement très difficile à atteindre.

Comme d'habitude, ça commence ce vendredi à 19h00, jusqu'à dimanche 23h59.
Et je vous donne rendez-vous ici tout au long du week end, avec des mises à jour régulières de mon avancée.

MA PAL
J'ai ma lecture en cours, Adrien English, tome 1 : Ombres funestes de Josh Lanyon, un m/m policier et la prochaine lecture que j'ai prévue (et qui s'annonce des plus rudes 😢), fucking love, tome 5 de Amélie C. Astier.
J'ajoute à ça un livre de développement personnel que j'ai en cours et que je lis par petit bout, pour mieux m'en imprégner, Crois en toi de Rut Nieves.
Et je complèterai avec des mangas et peut être la suite de Walking dead.





Samedi, 12h40
Hier soir, j'ai lu seulement 30 pages de Adrien English, j'en suis à la moitié et j'aime vraiment bien. Ca change du genre de m/m que je lis d'habitude.


Je vous mets le résumé :

Un beau matin, Adrien English, libraire et aspirant auteur vivant à Los Angeles, se retrouve face à un meurtre. Son ancien camarade de lycée (et employé) a été trouvé poignardé dans une ruelle après qu’il ait été vu en pleine dispute avec Adrien le soir précédent. Naturellement, les flics ont quelques questions à poser à Adrien. Ils ne sont pas vraiment impressionnés par ses réponses et, quelques heures plus tard, quand quelqu’un s’introduit dans la boutique d’Adrien et la vandalise, la police a tendance à penser qu’Adrien essaie de détourner les soupçons qui pèsent sur lui. Mais Adrien n’est pas dupe. Adrien sait qu’il est le prochain sur la liste.

Et ce matin, j'ai essayé de lire un peu, mais j'étais dérangée par l'un ou l'autre de mes enfants à peu prêt toutes les 30 secondes, entre ça et le ménage, bilan de la mâtinée... 10 pages de Adrien English 😒
Et pourtant cette lecture me plait vraiment, c'est super frustrant de ne pas pouvoir avancer comme je voudrais.

Bilan provisoire : 40 pages (Vous le sentez venir le gros fail de ce week end à mille 😆)

Pas sur que l'après midi soit plus productif, j'espère me rattraper dans la soirée.

Samedi, 23h30
J'ai continué Adrien English, parce que j'ai du mal à le lâcher. Je pensais le finir, mais je tombe de sommeil, ce sera pour demain.
J'ajoute 75 pages.

Bilan provisoire : 115 pages (comment dire que c'est nul 😅)

Dimanche, 11h15
Je n'ai pratiquement pas lu pour l'instant, mais mon objectif du jour c'est de terminer Adrien English, (il me reste moins de 50 pages) et de lire au moins un manga. 

A suivre, mais j'annonce déjà le ratage complet de ce week end à mille 😉

Dimanche, 15h00
J'ai terminé Adrien English, le tome 1 de Josh Lanyon, j'ai ADORE et là je me retiens juste de m'acheter tout de suite maintenant tous les tomes suivants !!
Je sais ce que je vais demander pour mon anniversaire !!

J’enchaîne avec le tome 2 du manga the promised neverland. J'ai lu le tome 1 il y a déjà un petit moment et j'en garde un très bon souvenir.

Dimanche, 23h00
J'ai terminé the promised neverland, tome 2, c'est un manga très addictif.
Je l'ai terminé avec moi, moche et méchant 3 sur TF1 en fond sonore que regardais mes enfants.

J'en suis à 360 pages lues dans le week end.

Je vais peut être commencer Fucking love 5 de Amélie C Astier maintenant. Dans tous les cas, je ne pense pas dépasser les 400 pages avant minuit...
Je ferai le bilan définitif demain matin.

Lundi, 8h30
Le week end est déjà terminé et j'attaque le télétravail.
Hier soir avant de m'endormir, j'ai commencé Fucking love 5, avec beaucoup d'appréhension car ce tome s'annonce douloureux et déchirant. Je ne suis pas prête 😱😭
J'en ai lu 30 pages qui annoncent effectivement bien la couleur 😭😭

Voici le résumé :

Bienvenue dans l’univers du porno gay. 
Chez FUCKING BOYS, le monde du X est revisité.

Après dix ans de conflits à s’aimer autant qu’à se déchirer, Zane et Mason ont décidé de faire la paix. À présent officiellement en couple, ils s’assument et vivent leur relation au grand jour. Gérants du célèbre Gentlemen’s Club, les deux hommes sont partenaires et amants au sein du label pornographique. Ils ont de nombreux projets et comptent tous les réaliser. Mais parfois, s’aimer n’est pas suffisant, et les deux acteurs vont apprendre que la vie s’avère être injustement cruelle avec ceux à qui elle donne une seconde chance.
Entre passé et présent, Zane et Mason vont devoir survivre à une terrible épreuve qui risque de les séparer à jamais.

Et je vous renvoie vers mes chroniques des tomes 1,2 et 2.5, celle du tome 3 et du tome 4.
 
Bilan de ce week end à mille 390 pages.
Un autre est prévu dans 2 semaines, j'y participerai aussi et je ne pense pas pouvoir faire pire 😅

Bonne semaine à tous.

jeudi 2 avril 2020

Le noyé du grand canal - Jean-François Parot


Résumé :
A la cour de Versailles, la reine s'ennuie.
D'escapades nocturnes en bals costumés, Marie-Antoinette s'étourdit de plaisirs... mais la fête tourne court lorsqu'un de ses précieux bijoux, volé pendant le Bal de l'Opéra, devient l'enjeu d'une affaire aux multiples ramifications. Alors que la guerre navale se développe contre l'Angleterre, Nicolas Le Floch, commissaire au Châtelet et familier des arcanes du pouvoir, plonge dans un jeu de dupes au parfum de trahison.
Entre les frasques du duc de Chartres, les manigances du comte de Provence, le double jeu de l'inspecteur Renard et un assassin qui le défie avec orgueil, Le Floch n'aura pas la tâche facile. Car à la cour, ce royaume du mystère et de l'indiscrétion, toutes les batailles ne se jouent pas à fleurets mouchetés !


Huitième enquête de Nicolas le Floch, un très bon tome qui reste dans la continuité des précédents. C'est toujours agréable de retrouver tous les personnages que l'on connait bien maintenant.
L'enquête m'a paru moins complexe que dans les précédents tomes, ce qui est plutôt pas mal, j'étais moins perdue.
Il reste certaine facilité dans la résolution du mystère et certains évènements un peu trop gros pour être crédible. Dommage.
Mais la lecture est toujours agréable et le contexte historique bien exploité.

lundi 23 mars 2020

Blabla, confinement et lectures mangas/comics

J'espère que vous allez tous bien en cette période carrément bizarre.
Une pensée bien sur pour tout ceux qui sont en première ligne, les soignants, ceux qui travaillent dans la grande distribution, les policiers qui doivent gérer ceux qui s'en foutent...
Alors que tu sois au boulot dehors, en télétravail ou en arrêt/chômage technique, que tu sois seul chez toi à te demander comment tu vas occuper ton temps ou à courir partout entre télétravail et école à la maison de tes enfants, prends soin de toi !

Petit bambou à mis gratuitement à disposition sa série de méditation pour mieux gérer l'angoisse et l'anxiété, n'hésitez pas ça aide vraiment.

Et parce qu'on essaye de garder un semblant de normalité, je vais vous parler de quelques lectures graphiques que j'ai faites récemment.



Ce manga est un one-shot, un boy's love avec une histoire touchante entre deux lycéens. Une petite romance douce, très soft, sans drame, ni complication. C'est agréable pour une fois.

 

Ce manga a été écrit par une autrice française. Nourrie depuis son plus jeune âge aux dessins animés japonais, elle  nous raconte cette passion dévorante qui a fait d'elle une illustratrice et une autrice de bande dessinée.

La partie sur son enfance est vraiment drôle et je me suis totalement reconnue, c'était la grande période Récré A2 d'abord, puis le Club Dorothée, la découverte et cette passion pour les dessins animés japonais. Ensuite elle nous explique beaucoup de choses sur son métier, sa façon de travailler, les avantages, les inconvénients et les difficultés.

C'était une lecture vraiment sympa.



Dans ce tome 23, on découvre la vraie nature des chuchoteurs. C'est un tome plutôt intéressant, introductif d'une nouvelle partie de l'histoire. Le personnage de Karl prend de l'importance dans l'histoire et j'ai hâte de découvrir la suite.


Il s'agit d'un manga de vulgarisation scientifique où Einstein en personne vient nous expliquer sa fameuse théorie, mais avant cela d'autres grands noms, tel que Galilée, Newton, Copernic... expliquent comment leurs découvertes ont fait avancer la science et la vision du monde.
C'était parfois un peu brouillon mais néanmoins très intéressant.

vendredi 20 mars 2020

Comment je suis devenue Bo - Bo Van Spilbeeck


Lorsque j'ai vu ce livre dans une opération masse critique, j'ai tout de suite eu envie de le mettre dans ma liste.
Comme vous le savez surement je suis très sensible à la cause LGBTQ+, sans en faire moi-même partie (mais ça n’empêche rien) et également aux questions de genre.
De ce fait le sujet de la transidentité me paraît important et est encore beaucoup trop peu évoqué, y compris au sein de la communauté LGBT.

Bo, autrefois Baudouin, est un reporter très connu en Flandre. A 58 ans il a décidé de faire sa transition et de devenir officiellement une femme.
Il nous raconte ici son expérience, toutes les étapes de son coming out et de sa transition.

Ce genre de témoignage est absolument nécessaire et j'ai vraiment apprécié de le lire, de comprendre ce que peut ressentir quelqu'un qui se sent piégé dans un corps qui ne lui correspond pas, ainsi que les étapes nécessaires à une transition.
Bo a eu la chance d'avoir le soutient inconditionnel de sa famille, sa femme et ses enfants. C'est beau et précieux.
Par contre j'ai été moins convaincue par l'écriture et des dialogues restitués de façon un peu artificielle.
Néanmoins le message et le contenu me paraissent des plus importants.

Merci à Babelio et aux éditions les Arènes pour cet envoi.

mercredi 18 mars 2020

Changer de bord - Candice Ulrik


J'avais acheté ce livre à Livre Paris l'année dernière, c'est ma première lecture de cette autrice française, mais pas la dernière car sa série Going wild avec des métamorphes me tente énormément.

T. est né d'un viol et sa mère n'a jamais été capable d'assumer son rôle. Pour son malheur, il ressemble à son père et dans les yeux de sa mère il ne voit depuis toujours que rejet et dégoût.
Heureusement il y a son beau-père qui l'a adopté et aimé comme son propre fils et sa petite soeur, son petit rayon de soleil. Il a aussi trouvé un dérivatif dans la boxe.
Un jour il rencontre Nathan, jeune étudiant en médecine à la langue bien pendue, provocateur, insolent, et bisexuel assumé. Il a décidé de mettre le grappin sur le beau boxeur qui n'a rien demandé.
Ces deux là ne peuvent être plus à l'opposé, mais Nathan derrière son apparence superficielle et rentre dedans, cache ses propres blessures.

J'ai eu un gros coup de coeur pour ce roman. Je l'ai adoré et dévoré. Je suis tombée amoureuse de T, je l'ai trouvé parfait et son histoire m'a tellement émue.
J'ai eu un peu plus de mal au départ avec Nathan qui se comporte comme un sale gosse, mais petit à petit, il se dévoile et nous touche.
La romance prend son temps, il n'y a pratiquement aucune scène de sexe, mais on sent bien l'amour qui naît et s'installe. J'ai vibré avec eux.
J'ai trouvé de l'originalité dans les caractères des personnages et le début est très drôle.
Je trouve d'ailleurs que le titre, le résumé et même la couverture ne sont pas tellement en adéquation avec l'histoire qui n'est pas si sombre qu'ils ne le laissent présager, même si T. et Nathan ont vécu de choses affreuses.

Un petit coup de coeur et un roman qui change un peu de part les caractères de ses personnages.

mardi 17 mars 2020

[PLIB2020] L'Arrache-mots - Judith Bouilloc


Résumé
La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.
Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !
Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

Ce livre était parmi les 20 présélectionnés du PLIB et son résumé me tentait beaucoup.
C'est une lecture que j'ai trouvée très belle, fraîche, douce et originale, peut-être parce que ça change de ce que je lis habituellement (non, il n'y a pas l'ombre d'une relation m/m 😉).
J'ai beaucoup aimé l'héroïne, son don et l'univers construit.
Il y a une vraie ressemblance avec la passe-miroir de Christelle Dabos. Mais même si l'univers créé par Judith Bouilloc est moins complexe, je l'ai trouvé très poétique et je l'ai préféré à la Passe-miroir. En effet je dois être l'une des rares à n'avoir pas apprécié plus que cela cette saga que l'on a vu partout, j'ai abandonné au début du tome 3 et je vois beaucoup de déçus du tome 4...

Toutes les références à la littérature m'ont plu, c'était beau et bien amené, la romance est belle, sans être trop envahissante, c'est bien équilibré.
Ce n'est pas un coup de coeur, mais une très belle lecture qui m'a faite rêvée.

#ISBN9782016270080

vendredi 13 mars 2020

L'Oiseau de mauvais augure - Camilla Läckberg


Voici le quatrième tome de la saga policière suédoise de Camilla Läckberg. Je lis très peu de roman policier, ce n'est pas un genre que j'apprécie particulièrement, mais cette série fait exception car je l'aime beaucoup.

Patrick et Erica préparent leur mariage, mais Patrick n'a pas la tête à ça, car il se retrouve avec deux enquêtes pour meurtre à gérer, avec en plus la pression des médias car l'une des victimes était une star de la télé réalité.
Le mélange d'une enquête avec en trame de fond la vie de Erica et Patrick, ainsi que les personnages secondaires que l'on suit depuis le tome un pour la plupart, marche plutôt bien.
C'est même ce que j'ai préféré dans ce tome, Erica et Patrick, l'histoire de la soeur d'Erica, la vie du commissariat, les déboires amoureux du commissaire...
J'ai trouvé l'enquête moins intéressante que les précédentes et j'ai deviné dés le départ qui était le coupable, un peu déçue de ce côté là.
J'ai regretté aussi des personnages ou des situation parfois trop clichés à mon goût.
Mais j'ai quand même apprécié cette lecture et je continuerai cette saga avec plaisir.

jeudi 12 mars 2020

Quand la nuit tombera - Reru



Résumé :
Adec est druide, guérisseur. Depuis l'extermination de sa meute d'adoption, dix ans plus tôt, Adec a décidé qu'il ne s'attacherait plus à personne, et encore moins à un Sélène loup. Cela serait trop douloureux si cela tournait mal, et le trou béant dans son coeur est déjà bien assez grand. À Crépuscule, il a trouvé son équilibre. 
Quand son village est attaqué par des tueurs de Sélènes, Eivind fuit avec sa meute. L'alpha, secoué par cette attaque et par la trahison de son ancien amant, semble trouver en Crépuscule un havre de paix où il pourra s'établir avec les siens et se reconstruire. 
Adec et Eivind n'avaient pas prévu de se rencontrer. Ils n'avaient pas prévu de se plaire. Pour s'aimer, ils devront dépasser leurs passés et leurs blessures. Mais surtout, ils devront échapper au groupe d'assassins extrémistes qui semblent penser que le monde serait plus beau sans les descendants des dieux.


Je continue mon incursion dans l'univers des métamorphes avec ce roman acheté au salon du livre de Paris l'année dernière.
L'univers est plutôt sympa et original, car l'histoire se passe dans un futur lointain, alors que le mode de vie laisse plus à penser que cela se passe dans le passé.
Il y a une mythologie, autour des astres, des métamorphes et des dieux créateurs que j'ai bien aimé, c'est beau et assez poétique.

La romance est chouette et les personnages plutôt touchants, malgré un certain manque de charisme. Mais je ne peux pas dire que ce roman m'est embarquée, c'est assez lent et j'aurais aimé plus de rythme. L'histoire entre Adec et Eivind prend un peu trop son temps et ne réserve pas vraiment de surprise.

Au niveau de l'écriture il y a des transitions bizarres et j'ai été parfois un peu perdue.
Mais c'était malgré tout une lecture sympa et agréable.

mardi 10 mars 2020

[#PLIB2020] Félines - Stéphane Servant


Résumé :
Personne ne sait exactement comment ça a commencé. Ni où ni quand d'ailleurs. Louise pas plus que les autres. Ce qui est sûr, c'est quand les premiers cas sont apparus, personne n'était prêt et ça a été la panique. Des adolescentes qui changeaient d'un coup. Des filles dont la peau se recouvrait de... dont les sens étaient plus... et les capacités... Inimaginable... Cela n'a pas plu à tout le monde. Oh non ! C'est alors qu'elles ont dû se révolter, être des Félines fières et ne rien lâcher !

Félines est l'un des cinq finalistes du PLIB 2020. C'est ma première lecture de Stéphane Servant qui a déjà bien fait parler de lui avec son roman précédent Sirius qui était déjà finaliste du PLIB l'année dernière.
J'ai trouvé ce roman vraiment prenant et passionnant, il m'a fait l'effet d'un coup de poing car les thèmes abordés sont percutants et traités d'une façon que j'ai adorée.
On suit Louise, une adolescente qui se retrouve confrontée à une mystérieuse mutation qui touche les adolescentes et les transforme peu à peu en félines. Le premier symptôme est la pilosité qui devient abondante, symptôme difficile à cacher et qui les expose directement.
Très vite la panique s'installe, les Félines sont stigmatisées, les esprits s'échauffent et la situation dégénère.
On assiste ce rejet, à la peur qui s'installe, à la montée d'un intégrisme religieux flippant. Les familles sont déchirées, les libertés individuelles bafouées...
Ces thèmes sont forts et tellement d'actualité. Bien que le point de départ soit fantastique, tout le reste est d'une crédibilité frappante.
Evidemment le féminisme est au coeur du roman, car seules les adolescentes sont touchées, mais même avant d'être une féline, Louise a vécu des choses difficiles.
Il y a un questionnement sur l'adolescence et la difficulté des jeunes filles à trouver leur place.
J'avoue avoir été très agréablement surprise de voir ce thème traité ainsi par un auteur et non une autrice.

J'ai vraiment aimé ce roman, le style est agréable et le récit très prenant, c'est addictif avec une vraie profondeur.
J'ai aimé les personnages, la romance m'a surprise, mais je l'ai trouvé originale et là encore il y a un vrai message sur l'acceptation et ne pas se laisser enfermer dans des cases.

Félines est pour moi une vraie pépite et un roman engagé à mettre dans les mains des adolescent(e)s.

#ISBN9782812618291

mardi 3 mars 2020

L'Équation du miracle : Transformer le possible en certitude de Hal Elrod


Had Elrod est l'auteur du très fameux Miracle morning et voici son nouveau livre de développement personnel.
J'avoue que j'étais intriguée et en même temps sceptique en commençant cette lecture.
Déjà j'ai un peu de mal avec ce genre de livre qui nous promet des miracles. Et il y a cette approche typiquement américaine, très "success story", où la réussite sociale et l'argent semblent les valeurs de base, où on vous citera forcément Steve Jobs et Bill Gates en exemple (comment triplez votre revenu en travaillant moins, oui je schématise, mais vous voyez le genre).

Finalement après lecture, ce livre m'a interpellée. J'y ai bien retrouvé les aspects négatifs que je craignais, mais le propos est quand même percutant et fait réfléchir, c'est indéniable.
Cette équation miracle nous dit simplement que nous avons toutes les capacités pour agir et réussir, mais que la plupart du temps nous ne le faisons pas, parce que nous avons peur de l'échec, doutons de nous et tombons dans les solutions de facilité.
Ce livre peut nous aider à identifier nos priorités, ne pas douter de nous, garder une foi inébranlable dans ce que nous entreprenons et planifier les actions nécessaires à cette réussite.

Le parcours de l'auteur est édifiant, il a par deux fois échappé à la mort, suite à un accident d'abord, il ne devait plus remarcher, puis un cancer où il avait moins de 30% de chances de survivre. Dans les deux cas, il a surmonté cela avec une force et une acceptation rare.
Nul doute qu'il soit absolument convaincu de sa méthode après ces expériences de vies marquantes.
Cependant le tout reste beaucoup trop auto-centré et très américain, mais si on arrive à en faire abstraction, il y a des choses très positives à tirer de ce livre, croire en soi, agir pour ses valeurs et ses convictions.
Après l'avoir terminé, vous vous sentirez probablement prêt à soulever des montagnes.

#LÉquationdumiracle #NetGalleyFrance

vendredi 28 février 2020

Le clan Flaherty, tome 1 : La terre du sorcier de AurElisa Mathilde


Résumé :
Peu importe qu’il soit un sorcier.
Il n’a plus qu’un simulacre de pouvoirs.
James fuit son passé, ses souvenirs et un Alpha cruel qui réclame vengeance. Terrifié, il traverse plaines et montagnes, jusqu’à tomber, à bout de force.
C’est au cœur d’un clan de métamorphes atypiques qu’il reprend connaissance et au côté d’un homme au regard envoûtant.
Cependant, le danger rôde toujours. Son ancienne meute se rapproche et elle est assoiffée de sang... son sang.
Peu importe qu’il n’ait jamais voulu faire de mal.
Il a fait des choix et doit vivre avec les conséquences.


Après avoir adoré le tome 1 des loups de Riverdance, j'avais vraiment envie de faire d'autres lectures dans l'univers des métamorphes, celui-ci est l'une des nouveautés chez Mxm Bookmark et je me suis laissée tenter.
Ce fut vraiment une excellente lecture, je ne m'attendais pas à aimer autant.

James est un sorcier en fuite, il ne maîtrise plus vraiment ses pouvoirs. Peu à peu on découvre son passé et le fonctionnement de sa magie.
Blessé, il est recueilli par un clan de pumas et parmi eux il y a Cillian. la romance entre James et Cillian est vraiment sympa, ça ne traîne pas en longueur, on voit l'attachement rapide qui nait entre eux, malgré leurs doutes.
J'ai aussi adoré Nolan, l'un des personnages secondaires et j'espère qu'on en saura plus sur lui dans le prochain tome, j'ai vraiment envie de le retrouver. J'aime beaucoup les thématiques que sa particularité soulève.
Le personnage de Maverick m'a également interpellée, je ne suis pas arrivée à le cerner et il m'intrigue.
J'ai vraiment hâte de retrouver le clan Flaherty dans le tome 2, d'autant plus qu'il reste pas mal de zones d'ombres.

Le début parait très classique et il faut un peu de temps pour se mettre dedans, mais le récit s'étoffe et devient vraiment prenant.
Finalement ce fut une très bonne lecture et je vais guetter le tome 2 avec impatience.

Merci aux éditions mxm Bookmark et à netgalley pour cette lecture.
#LaterreduSorcier #NetGalleyFrance

mardi 25 février 2020

Mes dernières lectures mangas et comics


Deep sea aquarium Magmell, tome 2 de Kiyomi Sugishita

Dans la continuité du tome 1, ce manga nous présente des créatures des abysses, c'est instructif et les personnages sont sympas, mais ça reste un peu trop jeunesse et gentillet à mon goût.



Éclat(s) d'âme, tome 4 de Yuhki Kamatani

Dernier tome de cette série, un manga très riche qui balaie les clichés de genre.
Pas mal d'émotion et une belle fin.



Mermaid Prince de Kaori Ozaki

Un recueil de 3 nouvelles que j'ai bien aimé. D'habitude ce n'est pas mon genre les nouvelles, mais j'avais lu le précédent manga de l'autrice, our summer holliday qui avait été un coup de coeur. Ici j'ai trouvé les histoires originales, avec des adolescents un peu en marge. Une belle lecture.




Ginza Neon Paradise de Unohana

Ce manga yaoi est une romance historique qui se passe 3 ans après la seconde guerre mondiale et la défaite du Japon. J'ai beaucoup aimé ce contexte, avec l'occupation des américains. J'ai trouvé la romance vraiment touchante, même si l'un des deux personnages peut se révéler assez agaçant.




Walking Dead, tome 21 et 22 de Robert Kirkman

Dans le tome 21, La guerre contre Negan se termine dans ce tome, on va pouvoir passer à autre chose. Ce que j'aime le plus dans ce comics c'est comparer avec la série car les différences sont nombreuses. Ce n'est pas mon tome préféré, il y avait plus de tension dans le précédent.

Dans le tome 22, on fait un bon de plusieurs années en avant, les choses ont bien changées, les différentes communautés sont organisées et un semblant de société s'est recréée.
C'est intéressant de voir ça, on assiste également à l'arrivée des chuchoteurs.
En parallèle je regarde la saison 9 de la série et avec ce tome, j'ai rattrapé la série. J'ai hâte de continuer, ces chuchoteurs m'intriguent beaucoup.

samedi 22 février 2020

[#PLIB2020] Annonce des finalistes

C'est aujourd'hui dans un live en direct de la librairie le Furet du Nord à Lille que les cinq finalistes du PLIB viennent d'être annoncés.

Avant de vous les présenter, ainsi que mon avis sur cette sélection, je vais vous montrer ceux pour lesquels j'ai voté.
Sur les 20 présélectionnés, j'en ai lu 5, un quart c'est pas si mal. Malheureusement pour 3 d'entre eux, ce fut un abandon (j'en ai parlé ici), mais j'ai adoré les deux autres, il s'agit de Félines de Stéphane Servant et l'Arrache-mots de Judith Bouilloc (mes chroniques arriveront bientôt, je suis en retard comme d'habitude).
J'ai donc voté pour ces deux là sans hésiter. Il me fallait en choisir trois autres sans les avoir lus.
J'avais décidé dès le départ de voter pour Mers mortes de Aurélie Wellenstein, le thème est important et j'avais beaucoup aimé le dieu oiseau.
J'ai également choisi Je suis fille de rage de Jean-Laurent Del Socorro, car le contexte historique m'intéresse et ce mélange historique/SFFF m'intrigue.
Le choix du 5e fut plus compliqué (j'avoue je misais beaucoup sur les héritiers d'Higashi, que j'ai malheureusement abandonné) et je me suis décidée pour Les Brumes de Cendrelune, tome 1 : Le jardin des âmes de Georgia Caldera, notamment après avoir vu une interview de l'autrice.

Il est temps de découvrir la sélection finale :


Félines de Stéphane Servant

Personne ne sait exactement comment ça a commencé. Ni où ni quand d'ailleurs. Louise pas plus que les autres. Ce qui est sûr, c'est quand les premiers cas sont apparus, personne n'était prêt et ça a été la panique. Des adolescentes qui changeaient d'un coup. Des filles dont la peau se recouvrait de... dont les sens étaient plus... et les capacités... Inimaginable... Cela n'a pas plu à tout le monde. Oh non ! C'est alors qu'elles ont dû se révolter, être des Félines fières et ne rien lâcher !









Je suis fille de rage de Jean-Laurent Del Socorro

1861 : la guerre de Sécession vient de commencer. Du général Grant à la simple soldate, de la forceuse de blocus à l'esclave affranchie… Autant de personnages pour décrire tous les visages de cette Amérique ensanglantée pendant quatre années de conflit.
La mort se réincarne pour arpenter ce Nord et ce Sud qui se déchirent. Elle va faire face à celui qui la convoque, le président Abraham Lincoln, pour lui faire comprendre que cette guerre doit désormais épouser une cause plus grande : celle de l’abolition de l’esclavage.







Mers mortes de Aurélie Wellenstein

Les humains ont massacré les mers et les océans. L’eau s’est évaporée ; les animaux sont morts. Quelques années plus tard, les mers et les océans reviennent. Ils déferlent sur le monde sous la forme de marées fantômes et déplacent des vagues de poissons spectraux, tous avides de vengeance. Les fantômes arrachent leurs âmes aux hommes et les dévorent. Bientôt, les humains eux aussi seront éteints… Leur dernier rempart face à la mort : les exorcistes. Caste indispensable à l’humanité, les exorcistes sont bien entendu très convoités. L’un d’eux, Oural, va se faire kidnapper par une bande de pirates qui navigue sur les mers mortes à bord d’un bateau fantôme. Voilà notre héros embarqué de force dans une quête sanglante et obligé, tôt ou tard, de se salir les mains…




Les Brumes de Cendrelune, tome 1 : Le jardin des âmes de Georgia Caldera

Dans le royaume de Cendrelune, les dieux épient les pensées des hommes, et leur Exécuteur, l’Ombre, veille à condamner tous ceux qui nourriraient des envies de rébellion.
Or, il semble que certaines failles existent. À l’âge de 17 ans, Céphise ne vit en effet que pour se venger. Depuis qu’on l’a amputée d’une partie d’elle-même et privée de sa famille, elle ne rêve plus que d’une chose : s’affranchir de la tyrannie du tout-puissant Orion, Dieu parmi les dieux. Et contre toute attente, il se pourrait qu’elle ne soit pas seule...





La cité des chimères de Vania Prates

Le monde tel qu'on l'a connu a disparu. Chaos, misère, famine ... Les Hommes ont enfin trouvé un équilibre et se sont organisés en guildes, guidé par leur chi, leur nature profonde. Guilde des Marchands, des Inventeurs, des Alchimistes, des Gardiens ; tous demeurent fidèles à ce qu'ils sont afin de vivre en harmonie avec la nature et les animaux particulièrement respectés, créant une cité semblable à une ville sylvestre.
Dans ce monde proche de l'utopie, Céleste, une jeune fille de 17 ans, n'a pas de chi. Le jour où elle rencontre Calissa, mystérieuse contrebandière, elle est loin de se douter qu'elle va se retrouver embrigadée bien malgré elle dans une histoire complexe qui même non seulement le dirigeant de Lowndon Fields, mais également la très redouté "Confrérie des Sans-loi".
Entre ruse, savoir, intrigues et faux-semblants, Céleste va devoir changer sa vision du monde.

J'en avais 4 sur 5, je suis donc plutôt ravie de cette sélection et pour le 5e, la cité des chimères, je le découvrirai avec grand plaisir.
J'ai déjà lu Félines et il mérite vraiment sa place de finalistes.

vendredi 21 février 2020

Amen - Vivane Cerf


Aujourd'hui je vais vous parler d'un roman réellement surprenant que j'ai reçu dans le cadre d'une opération masse critique. Merci à Babelio et aux éditions Des femmes-Antoinette Fouque.

Gabriel et sa soeur sont nés dans une famille catholique très pratiquante. ils n'étaient pas vraiment désirés, mais la religion n'autorisant pas la contraception, ils sont là.
Pour ces parents à l'étroitesse d'esprit assez sidérante, pas de chance, un fils homosexuel et une fille qui lit, réfléchit et remet en cause les saintes écritures. Drame, rejet, la violence familiale au nom de la religion (!!?).
Le frère et la soeur quitte rapidement leurs parents et, se soutenant l'un l'autre, tentent de trouver leur place.

Ce roman très court est une petite pépite, dont la principale originalité est son style ainsi que sa narration. C'est décalé, incisif et percutant.
C'est néanmoins très accessible, facile à lire, on s'adapte vite à ce style mordant et atypique.
La religion est un thème très important de cette histoire, nous en avons une vraie critique, enfin surtout des personnes qui prennent tout cela au pied de la lettre, sans recul, ni réflexion.

J'ai totalement adoré les premières pages du roman, qui commence comme un conte de fée, avant de recoller brutalement à la réalité et nous montrer l'absurdité de certains principes religieux.

Ce livre nous fait réfléchir sur ce que nous impose la société, souvent au travers de la religion, ou de la bonne morale, au détriment de la liberté d'être soi-même.

J'ai beaucoup aimé ce texte puissant, d'autant plus écrit par une jeune autrice.

mercredi 19 février 2020

Quelques secondes, tome 2 : Sacha & Calvin - Séverine Balavoine


J'avais beaucoup aimé le tome 1 et c'est avec grand plaisir que je me suis plongée dans le tome 2.
Colin et Hunter (les personnages principaux du tome 1) vont se marier et leurs amis sont bien évidemment conviés. Sacha est parti à New York pour essayer d'y vivre de sa musique, mais là-bas, il ne se sent pas vraiment à sa place.
Il revient pour le mariage de ses amis et revoit Sacha, ils s'étaient déjà vus (l'un est un ami de Colin, l'autre un ami de Hunter) et s'appréciaient, mais là, quelque chose de spécial se passe, comme un coup de foudre à retardement. Et cela semble réciproque.
Mais Sacha doit très vite repartir. Ils vont tout d'abord nouer une relation longue distance qui fait se poser beaucoup de question à Sacha. Doit-il rester pour sa carrière ? Rentrer pour Calvin alors que rien n'est sur entre eux ?

J'ai bien aimé cette romance, Sacha et Calvin sont tous les deux bisexuels et ne se sont jamais casés, après avoir beaucoup papillonné, ils sentent qu'entre eux quelque chose de sérieux se passe.
J'ai bien aimé ce processus, où ils décident de se mettre en couple, à distance, avant même qu'il ne se soit passé quoi que ce soit de concret, avant de faire le grand saut et chambouler toute leur vie pour être ensemble.
J'ai aimé que tout ne soit pas parfait, à l'image de leur première fois ratée, parce qu'ils s'étaient trop mis la pression.
C'est une jolie romance, qui change un peu, tout en restant dans les clichés du genre. On a beaucoup d’introspection de la part de Sacha et ça m'a plu. Ces doutes, ces hésitations, les ratés, mais aussi sa détermination à faire fonctionner cette relation sont bien décrits et apportent de la profondeur à cette histoire.

Je suis à présent curieuse de savoir sur qui sera le tome 3.