jeudi 24 février 2011

la reine violée, tome 2 - Le duel des dames - Chantal Touzet


Dans la continuité du premier tome que j'avais adoré, voici la suite romancée de la vie de la reine de France Isabelle, dite Isabeau de Bavière, suite à son couronnement.
La vie est loin d'être simple, le roi son mari Charles VI est pris de crises de folie de plus en plus violentes, le rendant inapte à régner durant de longues périodes.
Rien de tel pour semer la pagaille dans le Royaume de France, entre complots, conspirations et meurtres...

Isabelle s'éprend de son beau-frère, celui-ci étant marié avec la volcanique Valentine Visconti, la rivalité et la course à l'enfantement d'un héritier mâle s'installe bientôt entre les deux femmes.

Voici un roman historique vraiment passionnant, je trouve qu'il y a un bon mélange entre intrigues politiques, intrigues amoureuses (cela reste un roman), descriptions et réalités de l'époque...
Un chouette roman et un cours d'histoire en même temps, des livres comme ça j'en veux plus souvent et je recommande chaudement à tous les amateurs du genre !

Je pense qu'il y aura un tome 3 car l'histoire ne s'achève pas là, mais je n'ai rien trouvé à ce propos, je suis frustrée je veux la suite !!

dimanche 20 février 2011

swap a la découverte de nos régions


Voici le jour des billets du swap à la découverte de nos régions, organisé par Elora.

C'est Elora elle même qui était ma swapeuse ^_^
Son colis avait pour thème Bourges et le Cher.

Voici son contenu :




Merci pour ce colis très sympa !!

Quant à moi j'ai préparé un colis bourguignon pour Livre4ever.

Je n'ai plus de swap prévu pour le moment, même si le swap BD et manga me fait de l'oeil, mais avec l'arrivée très prochaine de bébé, j'ai du mal à faire des projets...

samedi 19 février 2011

les japonais pêtent aussi les plombs - Keiko Ichiguchi


Un vieux proverbe japonais dit " Bouddha ne sourit jamais trois fois de suite ". Les Japonais acceptent les provocations avec une bienveillante condescendance. Mais après une paire de coups de boutoir, eux aussi perdent patience et la diplomatie défaille immanquablement. Après le succès de Pourquoi les Japonais ont les yeux bridés, Keiko Ichiguchi continue à nous expliquer sa vie de nomade dans ce nouveau livre à l'ambiance bon enfant. Elle commente avec malice la vie d'un vrai Japonais : comment naît une idylle dans un train, quel est le langage de la sensualité nippone, comment se sont émancipés les shojo mangas, quelle est l'origine des mythes et légendes. Elle nous offre même une partie dédiée aux formules de politesse et aux... gros mots ! Car les Japonais aussi pètent parfois les plombs ! Ce volume est complété par une riche série de dessins inédits et de strips humoristiques, qui permettent une fois de plus à Keiko d'ironiser sur les us et coutumes - souvent difficilement conciliables - des Européens et des Japonais.


Le titre du livre, son sujet et mon goût pour le Japon ne pouvait que me donner envie de le lire. C'est un livre court, assez vite lu, mais malgré cela j'ai été un peu déçue.

Déjà je n'ai pas trop aimé le style de l'auteur que je n'ai guère trouvé captivant, une bonne partie du livre est consacré à l'histoire du Japon et j'ai trouvé cette partie vraiment très ennuyeuse. En plus ce n'est pas vraiment annoncé, donc je ne vois pas trop l'intérêt de cette partie, autant lire un vrai livre sur l'histoire du Japon.

Pour le reste, toutes les anecdotes sur les habitudes des japonais et bien c'est intéressant, mais raconté de façon assez naïve, ça part un peu dans tous les sens, et puis finalement ça s'adresse plus à des gens ne connaissant pas trop le Japon (mais auront-ils envie de le lire ?) qu'à ceux connaissant déjà et qui n'apprendront pas grand chose.

Bref déçue.

Une lecture pour mon challenge ABC.

vendredi 18 février 2011

Persuasion - adaptation BBC


Après mon coup de coeur pour Persuasion de Jane Austen, j'ai visionné l'adaptation faite pour la BBC.

Anne, la deuxième fille du baronnet Sir Walter Elliot, est une jeune femme de 28 ans, paisible et solitaire. Son seul regret est de ne pas avoir épousé il y a huit ans, Frédérick Wentworth, l'homme qu'elle aimait. Son excellente amie, Lady Russell, l'avait persuadée que cette union lui serait défavorable. Après une longue absence, Frédérick, devenu capitaine, est de retour. Il est riche, et cherche à se marier. Les prétendantes sont nombreuses et il feint d'ignorer Anne. Mais l'a-t-il vraiment oubliée ?

Cette adaptation dure 1h30, contrairement à celle d'Orgueil et préjugés qui dure plus de 5h00, laissant le temps de développer l'oeuvre. Ici forcément ça va plus vite et certaines scènes ne sont pas exactement fidèles au livre, surtout sur la fin.

Néanmoins j'ai adoooooooré ! J'ai surtout été touchée par le jeu de Sally Hawkins, l'actrice interprétant Anne, j'ai trouvé qu'elle faisait passer énormément d'émotion.
Cependant le caractère d'Anne m'a paru un peu différent entre le livre et le film, elle est plus émotive et montre plus ses sentiments dans le film.

Je ne regrette donc pas du tout l'achat de mon coffret. Au départ je ne voulais acheter que le DVD de Orgueil et préjugés, mais la petite différence de prix entre les deux m'a plutôt fait choisir le coffret. Je vais donc avoir le plaisir de visionner Raison et sentiments dès que j'aurai lu le livre !!

mercredi 16 février 2011

Celle que... - Vanyda

Pour ce mercredi, jour des billets sur l'enfance, je vais dériver sur le sujet de l'adolescence, à travers une BD qui m'a beaucoup touchée.

Celle que... est en fait une BD en trois tomes, deux sont sortis actuellement et je n'ai pas trouvé d'info sur la sortie du 3e (le blog de l'auteur n'est plus mis à jour depuis plusieurs mois, j'espère que ce n'est pas mauvais signe).





J'ai donc lu les deux volumes, "celle que je ne suis pas" et "celle que je voudrais être". Le troisième devrait s'intituler "celle que je suis". J'aime beaucoup ces titres car ils marquent différentes étapes de l'adolescence, le fait de se chercher, ce qui est totalement le thème de cette BD.

L'héroïne Valentine a 14 ans, nous suivons son quotidien d'élève de troisième (dans le tome 1), puis son entrée au lycée (tome 2), les copines, les premiers émois amoureux... Mais malgré cela, on sent une certaine solitude, ce malaise si propre à l'adolescence.

J'ai eu un gros coup de coeur pour cette BD, déjà pour son aspect graphique, noir et blanc (qui rappelle les manga).
J'ai énormément aimé le style de l'auteur et puis il se dégage beaucoup de sensibilité de ses planches, même dans les non-dits.

L'adolescence est ici traitée avec beaucoup de justesse et de sensibilité (oui je me répète, mais c'est totalement ce que j'ai ressenti), j'ai vraiment hâte que le tome 3 sorte !!

Le rendez-vous du mercredi, une idée de Liyah.



lundi 14 février 2011

Persuasion - Jane Austen

Après Orgueil et préjugés, je pensais lire Raison et sentiments, mais finalement une lecture commune organisée sur livraddict, m'a fait choisir Persuasion.

L'histoire :
A 19 ans, la douce Anne aime et est aimée de Frederick Wentworth, jeune officier de la marine.
Mais la situation financière du jeune homme est encore précaire et la famille d'Anne s'oppose donc à ce mariage, notamment Lady Russel son amie qui veille sur elle depuis la mort de sa mère.
Anne se laisse convaincre et repousse la demande en mariage de Frederick Wentworth qui ne lui pardonne pas.

Huit ans plus tard, le voici de retour, il a fait ses preuves dans la marine est est devenu un jeune homme riche qui cherche à s'établir et les prétendantes ne manquent évidemment pas. Avec Anne il se montre froid et distant et elle a bien du mal à étouffer des sentiments qui ne l'ont jamais vraiment quittée.

Deuxième lecture de Jane Austen et deuxième coup de coeur, j'ai tellement aimé ce livre !
Les thèmes restent à peu prêt les mêmes, le carcan des conventions qui empêchent d'exprimer ses sentiments, l'importance pour une femme de la bonne société anglaise de faire un beau mariage...

J'ai beaucoup aimé la personnalité d'Anne, ses tourments, sa solitude (elle n'est guère aimée dans sa famille). Les personnages secondaires apportent du dynamisme à l'histoire.
Tout cela est fort beau et fort romantique, bien sur bien un peu désuet pour notre époque, mais c'est aussi cela le charme des romans de Jane Austen et moi j'en redemande !!

J'ai visionné dans la foulée l'adaptation faite pour la BBC, j'en parle dans un prochain billet.

A moi Raison et sentiments !!

C'était une lecture commune organisée sur le forum livraddict, liste des participants et de billets ici

dimanche 13 février 2011

Orgueil et préjugés - adaptation BBC

Le mois dernier j'ai lu Orgueil et préjugés de Jane Austen qui a été un véritable coup de coeur. Après avoir visionné l'adaptation de Joe Wright avec Keira Knightley qui m'avait passablement déçue, j'ai également voulu voir celle faite pour la BBC.

Je peux le dire tout net cette adaptation est une merveille. Cela tient déjà à sa durée car c'est en fait une mini-série de 6 épisodes ce qui laisse grandement le temps de développer l'histoire.
C'est une adaptation très fidèle, je le craignais un peu car souvent des adaptations trop fidèles sont ennuyeuses, mais là absolument pas, il se dégage de cette adaptation un charme et une authenticité indéniable.
J'ai trouvé le casting parfait, a commencer par Colin Firth qui donne vraiment vie au personnage de Darcy. J'ai adoré son jeu tout en passion contenue !

C'est beau et plein de charme et j'adore !!

samedi 12 février 2011

l'héritage Boleyn - Philippa Gregory


Philippa Grégory est surtout connue pour son roman deux soeurs pour un roi, adapté au cinéma il y a quelques temps, se déroulant à la cour d'Angleterre d'Henri VIII.

L'Héritage Boleyn y fait suite. Après avoir fait exécuter Anne Boleyn, sa seconde épouse, Henri VIII a épousé Jane Seymour, mais elle est morte en couches.
A la recherche d'une nouvelle reine, son choix et celui de ses conseillers se portent sur Anne de Clèves, une princesse protestante. Mais leur première rencontre se passe mal et Henri VIII la prend en dégoût, à peine le mariage célébré il ne songe qu'à se débarrasser d'elle. Surtout qu'il a déjà été conquis par la toute jeune Catherine Howard, sa "rose sans épines".

Ce livre alterne des chapitres écrits du point de vue de trois femmes :

Anne de Clèves
Elle est donc la troisième épouse du monarque. Timide, renfermée, elle n'est pas du tout au goût du roi et devra céder sa place.
C'est le personnage que j'ai préféré, elle est intelligente et comprend parfaitement ce qui se passe autour d'elle, même si elle ne le laisse pas paraître. Henri VIII le grand et beau roi est devenu un monstre obèse, malade et au caractère despotique. Elle tente de survivre dans cette cour où les reines ne font pas long feu et où elle ne peut compter sur personne.

Catherine Howard
Elle deviendra la quatrième épouse du roi. Mais c'est avant tout une jeune fille de 15 ans d'une sottise confondante.

Jane Boleyn, dite Lady Rocheford
Elle était l'épouse de George Boleyn, frère d'Anne la seconde épouse exécutée (faut suivre entre toutes les femmes d'Henri VIII...).
Jane est celle qui a contribué à faire exécuter Anne et George car elle a affirmé qu'ils avaient une relation incestueuse (ce qui était vraisemblablement faux)
Dans l'héritage Boleyn, elle tente elle aussi de survivre dans cette cour où la vie d'une femme ne vaut pas grand chose.
Je n'ai pas tellement aimé ce personnage, déjà j'ai eu beaucoup de mal à la cerner, et je n'ai pas trouvé ce personnage très cohérent.
J'ai d'ailleurs cherché sur internet pour me faire une idée de la réalité de cette femme et je pense que l'auteur à beaucoup romancé.

Alors finalement mon avis : j'ai bien aimé ce livre, je l'ai lu avec beaucoup de plaisir. Le seul reproche que je pourrais faire c'est que ce soit un petit peu trop romancé et je n'ai pas réussi à comprendre le personnage de Jane Boleyn ce qui m'a un peu dérangée.

Une très belle lecture néanmoins pour ceux qui aiment les romans historiques et un bon complément à la série les Tudors.

Un grand merci à Stephie qui fait voyager ce livre et m'a ainsi permis de le lire.

Et un billet pour mon challenge histoire.

mercredi 9 février 2011

le Quidditch à travers les âges et les animaux fantastiques - J.K.Rowling

Pour ce billet du mercredi, journée des enfants, je vais parler de deux livres jeunesse sur le monde de Harry Potter, écrit par JK Rowling elle-même.
J'ai reçu ces livres lors du swap Harry Potter qu'avait organisé Bladelor l'année dernière.



Présenté comme étant l'un des livres de classe de Harry, il s'agit ici d'une sorte de dictionnaire recensant les animaux connus dans le monde des sorciers.
La préface est écrite par un certain Albus Dumbledore.

C'est assez drôle à lire, on retrouve des animaux bien familiers tel l'hippogriffe, les dragons, les loups garous.... D'autres animaux sont moins connus.
Il est question d'un débat pour savoir si les centaures doivent être considérés comme des animaux ou des êtres humains...
J'ai bien aimé les allusions au yéti ou au monstre du Loch Ness connus des moldus.
Bon j'avoue que sur la fin j'ai trouvé ça un peu longuet, car on a vraiment l'impression de lire un catalogue.
Mais pour les fans purs et durs de Harry Potter, c'est une lecture sympatique.


J'ai plus apprécié celui-ci, consacré au Quidditch, on y apprend l'histoire de ce sport, comment il est né, comment il s'est répandu dans le monde des sorciers, les diverses équipes, les différentes balles utilisées (cognards, souafle, vif d'or), le tout sur un ton fort drôle.

Ce titre compte pour mon challenge petit bac dans la catégorie sport.


Le rendez-vous du mercredi, une idée de Liyah.



dimanche 6 février 2011

le signe des Quatre - Arthur Conan Doyle

Voici le deuxième roman mettant en scène Sherlock Holmes. Il fait suite à une étude en rouge.

Chaque année, la jeune Mary Morstan, dont le père, officier dans l'armée des Indes, a disparu voilà longtemps, reçoit par la poste le présent d'une perle. Le jour où une lettre lui fixe un mystérieux rendez-vous, elle demande au célèbre Sherlock Holmes de l'y accompagner... Cependant que le bon Dr Watson est conquis par le charme de la jeune fille, nous nous enfonçons dans une des plus ténébreuses énigmes qui se soient offertes à la sagacité du détective. L'Inde des maharajahs, le fort d'Agra cerné par la rébellion des Cipayes, le bagne des îles Andaman sont les décors de l'extraordinaire aventure qu'il va reconstituer, et qui trouvera sa conclusion dans les brouillards de la Tamise...

J'ai moins aimé cette aventure qu'une étude en rouge, je n'ai pu me débarrasser d'un sentiment de "déja vu", sans vraiment savoir pourquoi, peut-être avais-je déjà lu cette histoire il y a longtemps (je ne pense pas, mais allez savoir, la mémoire nous joue parfois des tours) ou bien peut être à cause de Sally Lockart, car j'ai trouvé des similitudes avec l'intrigue de la malédiction du rubis, je ne sais pas vraiment...

Mais n'allez pas croire que je n'ai pas aimé, j'ai juste été moins emballée.
J'ai également été très surprise car dès la première page il est fait mention sans aucune ambiguïté au fait que Sherloch Holmes se drogue, morphine et cocaïne, je savais cela, mais je pensais que c'était uniquement suggéré, alors qu'en fait c'est très clairement dit.

Cette aventure permet également de faire la connaissance de la future femme de Watson, ce qui mettra un terme à la cohabitation des deux compères au 21B Baker street.

Bon je continue sur ma lancée de la lecture de l'intégrale de Sherlock Holmes par Conan Doyle avec les aventures de Sherlock Holmes, recueil de 12 nouvelles.

samedi 5 février 2011

la série V

Il y a la bien sur la série originale des années 80, mais aujourd'hui c'est de la nouvelle série que je voulais parler, celle qu'à diffusée TF1 récemment.


L'histoire est archi connue : des extraterrestres débarquent sur terre affichant des intentions pacifiques, ça c'est la version officielle, bien sur officieusement ils veulent asservir la terre...
Pour une poignée de gens, s'opposant à ces visiteurs, la lutte s'organise.

J'ai bien aimé cette première saison, je n'en attendais pas forcément grand chose, mais j'ai plutôt été agréablement surprise.
Cela m'a surtout fait plaisir de retrouver Elizabeth Mitchell (la Juliet de Lost) et Joel Gretsch (vu dans la série Disparitions de Spielberg et également dans les 4400 que des séries que j'ai beaucoup aimé).

Bon cela reste une série "sympa" qui ne révolutionnera pas le genre, contrairement à la série d'origine qui je pense à marqué une génération de téléphage. Qui peux avoir oublié la célèbre Diana ?

En tout cas je regarderai la saison 2 avec plaisir.

vendredi 4 février 2011

Corps de rêve - Capucine


Lors de la dernière opération masse critique de Babelio, j'avais sélectionné cette BD que j'ai eu la chance de recevoir.
Je n'en avais jamais entendu parler avant, mais c'est bien sur la couverture, puis le résumé qui m'ont attirée, c'est forcément de circonstance en ce qui me concerne (je suis enceinte de 7 mois pour ceux qui ne le sauraient pas) !

Dans cette BD Capucine nous fait partager son quotidien, du test de grossesse positif à l'accouchement.

Tout d'abord, j'ai eu vraiment du mal avec le graphisme, ce n'est pas du tout le genre de dessin que j'apprécie d'habitude, cela m'a un peu gêné dans ma lecture.
Pour le contenu, j'ai apprécié, je me suis reconnue dans pas mal de situations. Mais il faut l'avoir vécu pour comprendre, par exemple la position préféré du bébé : mon pied dans ta côte, ou alors le hoquet de bébé (moi j'y ai droit deux fois par jour en ce moment, à chaque fois ça me fait rire), des petites choses comme ça...

Donc une lecture pas désagréable, réaliste, mais vraiment je n'ai pas aimé du tout le graphisme.

Dans le même genre, j'avais plus apprécié en attendant bébé.

Un grand merci à Babelio et l'opération masse critique et la boîte à bulles pour cette lecture.

Critiques et infos sur Babelio.com

jeudi 3 février 2011

Sex and the city - Candace Bushnell


Voici donc le livre qui a inspiré la série. Tout d'abord j'aime beaucoup la série Sex and the City, même si je ne l'ai pas encore vu en entier, je m'y suis mise tardivement.
A l'occasion du swap séries j'ai vu ce livre dans la wish list de ma swappée et j'aime bien me faire une idée avant d'offrir un bouquin c'était donc le prétexte.
Mais je dois dire que je n'ai pas aimé et qu'en fait je l'ai lâché rapidement.

Pas accroché au style, pas accroché à toutes ces anecdotes crues, pas vraiment de personnage principal, je n'ai pas retrouvé l'humour décalé de la série et cela m'a lassé très rapidement.
Peut-être aurais-je dû persévérer ? Je n'en ai pas eu envie en tout cas.
Ca ne m'empêchera pas de continuer à me plonger dans la série et j'espère que Aidoku l'appréciera plus que moi.

mardi 1 février 2011

Sherlock - série BBC


J'ai suivi avec un grand intérêt la série Sherlock que vient de diffuser France 4. Il s'agit d'une série anglaise faite pour la BBC qui transpose les aventures du célèbre détective à notre époque.

Pour l'instant elle se compose de 3 épisodes de 90 minutes, mais une seconde saison est en préparation.

J'ai trouvé cette série vraiment excellente, tout d'abord parce que l'esprit est respecté, Sherlock et Watson sont à peu prêt tel que je me l'imaginais, la transposition à notre époque ne m'a pas choquée, Sherlock est un inconditionnel des SMS et Watson tient un blog.
Les histoires sont très inspirées des oeuvres d'origine, même si adaptées, mais on retrouve certaines scènes à l'identique.

Ce qui fait aussi le succès de cette série c'est l'acteur interprétant Sherlock Holmes que je trouve excellent et la dynamique entre Holmes et Watson marche très bien.

Bref une vraie réussite à mon avis que cette série, me tarde déjà de voir la saison 2.