vendredi 29 octobre 2010

Une étude en rouge - Arthur Conan Doyle

Encore une lecture que je voulais faire depuis longtemps : découvrir les aventures de Sherlock Holmes. Une étude en rouge est le tout premier roman, celui où Arthur Conan Doyle a créé son personnage mythique du grand détective de Baker Street et son acolyte, Watson. C'était en 1887.

On assiste donc à la première rencontre de Holmes et Watson, à leur installation en tant que co-locataire, et à leur première enquête commune.

J'avais un peu peur, j'avoue, de trouver le style vieillot, que cela manque d'action, que cela soit trop anglais à mon goût, mais pas du tout ! J'ai adoré, j'ai plongé tête la première, il faut dire que déjà tout y est, la personnalité hors norme de Holmes, celle de Watson, les personnages secondaires (Lestrade notamment).
J'aime beaucoup la façon dont l'enquête est construite et comment tout nous est révélé.

Le roman est assez court, une centaine de page et je l'ai dévoré d'une traite lors du read-a-thon.
Je n'ai qu'une envie à présent, continuer et lire toutes les aventures de Sherlock Holmes !!

Petite précision, la version que j'ai lue est celle inclue dans l'intégrale des oeuvres de Sherlock Holmes écrites par Arthur Conan Doyle, en deux volumes, ce qui représente 4 romans et 56 nouvelles (d'après wikipédia) qui forment ce qu'on appelle le canon (ensuite d'autres auteurs se sont appropriés le personnage de Sherlock Holmes et il existe donc beaucoup d'autres enquêtes)

Le volume 1 contient une étude en rouge (1887), le signe des quatre (1890), Les Aventures de Sherlock Holmes (1891), Les Mémoires de Sherlock Holmes (1892-1893), Le Retour de Sherlock Holmes (1903)

5 commentaires:

  1. Tu me donnes très envie de relire ces premières aventures...

    RépondreSupprimer
  2. Mais il existe aussi d'autres enquêtes écrites par Conan Doyle, non ? Il y a un deuxième tome dans la même collection.

    RépondreSupprimer
  3. Bladelor> Oui il y a un 2e tome je n'ai détaillé que le contenu du 1er. Je n'ai pas encore acheté le 2e.

    RépondreSupprimer
  4. Sherlock c'est la classe, du début à la fin :-)))

    RépondreSupprimer