samedi 7 juillet 2012

Hunger Games, la révolte - Suzanne Collins


Je me rappelle parfaitement avoir acheté ce livre le jour même de sa sortie, le libraire ne l'avait même pas encore déballé et a du farfouiller dans ces cartons en réserve pour m'en sortir un exemplaire, tout ça pour qu'il traîne plus d'un an dans ma PAL.

Et puis tout de même je me suis lancée, à l'occasion de la sortie du premier film (que je n'ai toujours pas vu d'ailleurs).
Je l'ai commencé, puis abandonné, puis repris enfin pour de bon... et puis impossible de trouver les mots pour écrire un billet, là encore j'ai laissé traîner.
Je profite donc d'une lecture commune organisée sur livraddict, pour me motiver et enfin écrire ce fichu billet.

Pour rappel, j'avais adoré le tome 1, et bien aimé le tome 2.
Voici la présentation du tome 3 :

Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois aux Hunger Games. Mais le Capitole crie vengeance. Katniss doit payer les humiliations qu'elle lui a fait subir. Et le président Snow a été très clair: Katniss n'est pas la seule à risquer sa vie. Sa famille, ses amis et tous les anciens habitants du district Douze sont visés par la colère sanglante du pouvoir. Pour sauver les siens, Katniss doit redevenir le geai moqueur, le symbole de la rébellion. Quel que soit le prix à payer.

C'est difficile de parler de cette lecture, j'ai aimé certaines choses, d'autres non.
Pour structurer un peu et parce que j'ai vraiment du mal à écrire ce billet, je vais parler d'abord de ce que j'ai aimé et c'est principalement la fin. Une vraie fin, c'est appréciable, et je l'ai trouvée particulièrement réussie, émouvante, belle et réaliste.
Pour le reste, ce n'est pas vraiment que je n'ai pas aimé, mais c'est assez dérangeant, nous avons affaire à une auteur qui n'hésite pas à malmener ses personnages, c'est violent, c'est la guerre purement et simplement, fini les jeux, fini le triangle amoureux et les tergiversations de Katniss.
Et pour moi le problème est que du coup on ne sait plus trop où se placer, à la base nous sommes dans de la littérature jeunesse, mais c'est clairement trop violent, l'idée que ce livre soit lu pas des enfants me dérange.
D'où ce décalage que j'ai ressenti : on s'éloigne carrément du rayon jeunesse tout en essayant d'y rester.
Il aurait peut-être fallu soit rester dans ce genre et édulcorer un peu, soit faire une trilogie pour adulte et assumer en allant plus loin, mais finalement on est un peu entre les deux.
Malgré tout, vu le succès du roman, ce titre a tout de même trouvé son public, mais combien ont réellement aimé ce troisième volume ? Et comment pourra-til être adapté en film sans interdiction au public trop jeune ?

Finalement je garde l'image d'une histoire prenante, d'un tome 1 impossible à lâcher, d'un tome 2 également très addictif, dommage que le troisième tome n'est pas eu le même effet sur moi. Et n'oublions pas, pour remettre les choses à leur place, que la trame de départ reste un plagiat de Battle royal, cela m'étonne même qu'aucune plainte n'est été déposée à ce que j'en sache (?)

Mais malgré tout je pense que cette lecture m'aura marquée.

Pour cette LC, les avis de Stellabloggeuse, Nane42, Jenn, Mia, Lebbmony, Aniouchka, beL, livromania, JuNa62, Celine031, Stephanie-plaisir de lire, Dex, ananas



tour des genres

24 commentaires:

  1. je ne sais pas si on peut vraiment parler de plagiat. la trame est effectivement très proche (et l'idée de départ quasi la même), mais le traitement est différent. et puis si tu regardes bien, Battle Royale est inspiré aussi de sa Majesté des Mouches.

    Pour revenir à nos moutons : je n'ai pas du tout aimé ce deuxième tome. Pas à cause de la violence, que je n'ai pas trouvée si frappante. mais parce que je trouve que l'auteure a abordé plein de choses dans le premier tome qu'elle n'a plus utilisées ensuite et je trouve ça vraiment dommage. De toutes façons, je n'ai aimé que le premier tome de cette trilogie, malheureusement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que le traitement est différent, mais l'idée de départ est quand même un copié/collé et lorsque l'auteur parle de ses influences elle cite Running Man, mais à aucun moment Battle royal.
      Mais bien sur elle en a fait quelque chose de différent.

      Supprimer
  2. Moi aussi j'ai trouvé que cette fin était très travaillé et bien écrite. Une saga que je suis pas prête d'oublier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est quand même une lecture marquante

      Supprimer
  3. Je suis rassurée de lire que je ne suis pas la seule à ne pas avoir aimé ce troisième tome. J'ai le même ressenti que toi, je suis déçue de la tournure que prend ce tome : trop de violence... Mais cette saga restera quand même une saga forte en émotion grâce aux deux premiers tomes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, dommage ! Mais malgré tout ça valait quand même le coup de lire cette série.

      Supprimer
  4. Effectivement cette série a une bonne dose de violence qui pourrait choquer les jeunes, mais bon, à partir de 12 ans je pense que c'est assez adapté dans la mesure où les médias, la télé et même d'autres livres nous livrent cette même violence au quotidien. Enfin, ça reste de la fiction et qui peut en plus plaire à un plus large public !
    Moi, j'ai bcp aimé (un tout petit chtouille moins que les deux premiers, les jeux m'ont manqués).
    J'ai vu Battle Royal, mais je n'irai pas à dire qu'il y a plagiat. Ce n'est pas rare de trouver des histoires, des trames communes à plusieurs romans et pourtant Hunger games développe très bien son histoire personnelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si tu as seulement vu le film, je te conseille de lire le livre : il vaut vraiment le coup (je parle de BR, au cas où ce ne serait pas clair :))

      Supprimer
    2. C'est vrai, si l'idée de départ est la même, le développement est différent.
      Et pour la violence quotidienne, tu as malheureusement raison.

      Supprimer
    3. Miss Bunny> Je ne l'ai pas lu, mais j'ai adoré le 1er film (pas le 2e qui est plutôt une cata)

      Supprimer
  5. Je ne parlerais pas non plus de plagiat.
    Comme dit plus haut, une atmosphère dans l'esprit de Sa majesté des mouches est visible, tout autant que celle de Battle Royale, mais également des thématiques de fond qui rappellent les excellents romans que sont Marche ou Crève, Le Prix du Danger et Running Man bien évidemment.
    Certes Suzanne Collins n'a rien créé, elle a pris des thèmes déjà traités dans la littérature et au cinéma mais elle les a habilement mêlés pour recomposer son propre univers, et pour avoir dévoré les 3 romans en seulement 5 petits jours, je trouve qu'elle a bien réussi.
    (C'est exactement ce qu'a fait JK Rowling, une habile recomposition de tout ce qui existait pour en créer son univers propre)

    Quand au décalage avec la littérature jeunesse, ce sont des livres pour les ados, pas pour les enfants, et les ados sont un public largement averti qui n'aime pas trop qu'on lui serve que de la soupe nian nian, même si évidemment on a au début la présence d'un triangle amoureux mais il a ici toute sa valeur dans le développement de l'héroïne et ne devient jamais envahissant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que je disais plus haut c'est qu'en interview lorsqu'on demande à l'auteur quelles sont ses influences, elle parle de Running Man, mais pas un mot sur Battle royal.
      Bien évidemment que son histoire diffère et qu'elle la traite complètement différemment n'empêche qu'elle pourrait quand même le reconnaitre.

      Et pour le public visé, il est clairement ado, bien sur mais publié dans la branche jeunesse et sans avertissement sur la couverture (pas que j'ai noté en tout cas)...

      Supprimer
  6. Bah, moi ça ne m'a pas trop gênée qu'il soit entre adulte et enfant. Ce n'est pas une question que je me pose quand je lis !
    Enfin, j'ai plutôt bien aimé ce tome, même si je préfère le premier.
    Bonne continuation :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me posais pas la question avant, non plus, mais depuis que je suis maman, je dois voire certaines choses différemment :)

      Supprimer
  7. En ce qui me concerne, je ne mettrais pas non plus le tome 1 entre les mains d'enfants ! Je dirais à partir de 13 ans pour le tome 1, et de 15 pour celui-ci. Il faut se rappeler que c'est une saga, la publication a été étalée dans le temps : ceux qui ont découvert le tome 1 jeunes avaient deux ans de plus à la parution du tome 3 (tout comme dans Harry Potter, les tomes sont de plus en plus noirs, ou les tomes de Twilight recèlent de plus en plus de trucs sanglants). Pour en revenir à Hunger Games, j'ai adoré cet aspect très dur, on est vraiment en pleine guerre, et on va jusqu'au bout de la logique du Capitole. J'aurais été déçue si cela avait été édulcoré.
    Bref, en tout cas je suis d'accord avec toi sur la fin, que j'ai trouvé parfaite, magnifique ! Merci d'avoir participé à la LC :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de l'avoir organisé, ça m'a bien motivée :)

      Supprimer
  8. La violence est aussi présente (voire plus, je trouve) dans le premier, où ce sont des enfants qui sont mis à mort ! Alors que tout le monde trouve ce principe normal. Dans ce 3ème tome, qui est très fort, tout le monde se retrouve impliqué... mais c'est bien pour décrire une guerre. Des gens innocents sont tués, ce que dénonce d'ailleurs Katniss !
    Et je suis d'accord avec ce qui a été dit, la fin est parfaite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, toute la série est violente, mais c'est plus marquant dans le 3e parce que cela sort de l'arène.

      Supprimer
  9. Ce n'est pas un plagiat de Battle royal, elle n'est pas partie de ce livre, mais de la mythologie grecque. Et puis ça n'a rien à voir à part qu'il ne doit en reste qu'un.

    La violence ne me dérange pas dans un livre, surtout qu'elle n'est pas décrite de façon très précise. Je viens de me faire une amputation d'un doigt dans mon dernier livre et je peux te dire que là quand c'est décrit si précisément ça dérange beaucouuuuup plus.

    C'est pour "ado", mais pas pour "enfant". Je me croirais revenu au temps du Club Do quand les adultes n'arrivaient pas à comprendre la différence entre ado et enfant ! Il faut savoir être attentif à ce que l'on achète après pas de soucis ^^

    Par contre tu vas souffrir dans le 3e parce que c'est pire, et justement la romance était bien présente dans le 2 ^^' Courage tu vas avoir du mal à le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le définition de plagiat il y a (je cite wikipédia) : "fortement s'inspirer d'un modèle que l'on omet délibérément ou par négligence de désigner".

      Comment faire la différence entre ado/enfant quand le livre sort dans la catégorie jeunesse ?
      Comment pouvaient réagir les parents quand Ken le Survivant était suivi des bisounours ?

      Et dans ce billet je parle du tome 3 pas du 2...

      Supprimer
  10. Oui j'ai lu trop vite c'est bien le 3 ^^' J'ai cru que tu ne l'avais pas lu parce qu'il est toujours dans la liste de lecture commune en haut à droite ^^

    Catégorie jeunesse ne veut pas dire enfant. HG est pas sortie non plus en bibliothèque rose. Rien qu'en lisant le résumé au dos on sait à quoi s'en tenir : "Les Hunger games ont commencé, le vainqueur deviendra riche et célèbre. Les autres mourront..."

    J'ai vu Akira a 13 ans au ciné et j'ai pas été traumatisé, pourtant dans le genre bien violent y a pas mieux. J'aurais pas voulu à cet âge là qu'on me dise que c'était trop violent, j'aurais fais de la résistance sinon lol

    Ken le survivant c'était abusé car pour jeunes adultes, mais on se regardait les chevaliers du zodiaque ou Nicky Larson sans se poser de questions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais oublié de mettre à jour ma liste de LC, effectivement je l'ai fait à présent.

      Ce n'est pas facile de fixer un âge, a 13 ans Akira ne t'a pas marquée, mais d'autre personne du même âge peut être. Évidemment chacun n'a pas la même sensibilité.
      A l'adolescence on peut aussi vouloir voir un truc ou le lire pour faire comme les copains/copines alors que ça nous correspond pas. (je me rappelle d'une ado que que je connais traumatisée après une soirée films d'horreur japonais entre amis)

      Enfin bref, ce n'est pas évident de savoir et les parents peuvent être paumés, sans parler du fait comme tu le dis, qu'il suffit d'interdire pour avoir encore plus envie de le faire.

      Et c'est vrai que Ken c'est l'exemple extrème.

      Supprimer
  11. Oui une fin très juste sans fioriture c'est très bien réussi de la part de l'auteur
    le tome 3 m'a enchanté mais comme toi, ce livre en Young Adult me heurte un peu et je l'ai également ajouté à la fin de mon avis

    RépondreSupprimer