dimanche 15 juillet 2012

Fièvre noire – Karen Marie Moning

;

Il y a quelques temps la fièvre Barrons s'est emparée des blogueuses, de blog en blog il a semé le trouble. bref à moins de boycotter les blogs de lecture, je crois qu'il était difficile de passer à côté de la série de Karen Marie Moning et j'ai cédé bien évidemment (je suis faible). Profitant d'une lecture commune organisée sur livraddict pour le premier tome (il y en a 5), je suis donc partie à Dublin avec Mac notre héroïne, et ai découvert ce fameux Barrons, libraire de son état. Et bien je n'ai pas été déçue du tout.

Mais bien l'histoire ne se résume évidemment pas qu'à Barrons, Jericho de son prénom.
Jusqu'à la mort de sa soeur, la vie de Mac se résumait à quelques futilités et sa question existentielle la plus importante celle de bien assortir son vernis à ongle à sa tenue du jour, à grand renfort de rose.
Sa chère soeur qu'elle aimait tant, partie étudier à Dublin a été retrouvé assassinée dans d'horribles circonstances, non sans lui avoir laissé avant un message des plus déroutants sur son répondeur .
Il lui faut se rendre à l'évidence, il y a tout une partie de la vie de sa soeur qu'elle ignorait.

Partie à Dublin tenter de faire réouvrir l'enquête qui n'avance pas, Mac va vite se retrouver confronter au monde des faés et cela n'a vraiment rien de féérique, mais elle-même possède des pouvoirs dont elle ignorait tout.

Quant à Barrons, on sait très peu de chose sur lui, mais j'ai souri car à chacune de ses apparitions, nous avons droit à des descriptions de son physique avantageux, de son caractère ombrageux, il est sexy, torride et macho.
J'ai plutôt souri que craqué, car j'attends vraiment d'en savoir plus, finalement impossible de le cerner.

En tout cas ces deux là semblent obligés de coopérer malgré eux et Mac va devoir s'aventurer dans les bas-fond de Dublin, cernée par les ombres qui tuent par contact, mais également par la mafia locale, sans oublier le faé V-lane qui déclenche un puissant désir charnel incontrôlable à chacune de ses apparitions, tout le monde semble n'avoir qu'un objectif trouvé un antique un manuscrit de magie noire.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture, l'intrigue est efficace et vraiment prenante, le style d'écriture très agréable.
Le récit est à la première personne, c'est Mac qui nous raconte sa vie, ce moment où tout a basculé pour elle hors de la normalité.
Je sais que Mac en a irrité certaines, c'est sur qu'au départ elle est complètement superficielle et agaçante, mais je l'ai bien aimé tout de même.
Je sens que je me suis fait piéger par cette série et le tome 2, fièvre rouge me tente carrément, ce qui arrive rarement en fait je me rends compte que pour ce genre de lecture, je lis le tome 1 pour me faire une idée, mais c'est rare que je dépasse le lise les suivants.

La liste des participants à la LC : ici


tour des genres

12 commentaires:

  1. Oui, Mac peut paraître énervante mais en fait je la trouve très humaine, et surtout très marrante. Je ne la trouve pas si superficielle que cela finalement ^^ Je l'adore car mine de rien, elle est très courageuse! Et Mac... Trop hâte de voir comment leur relation va évolué !
    Bises ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est également ce que je ressens, elle est plutôt attachante.

      Supprimer
  2. Si tu as aimé ce tome tu vas adorer la suite, attention, prépare-toi à en prendre plein la tête !!!

    RépondreSupprimer
  3. Macho ! Je n'avais pas pensé à qualifié Barrons ainsi mais je plussoie !
    Ce tome ne m'a que moyennement convaincu mais je lirai tout de même la suite, pour voir ce que ça donne =)
    Merci pour ta participation en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'après ce que j'ai entendu dire c'est de mieux en mieux, donc le tome 2 mérite surement d'être lu.

      Supprimer
  4. Oui c'est tout à fait ça, je me suis aussi fait piéger ^^.
    Vivement la lecture du tome 2.

    RépondreSupprimer
  5. Il faut vraiment que je commence cette série !!!

    RépondreSupprimer