dimanche 29 novembre 2009

Petit livre de la sagesse des moines - Henri Brunel


Dans ce livre nous sont présentés les différents ordres de vie monastique : Chartreux, Bénédictins, Cisterciens, Trappistes

Le fondement de ces ordres, leurs règles, leurs différences, leur quotidien...

C'est assez intéressant, néanmoins, malgré la volonté de l'auteur d'écrire un livre simple abordable pas tous, c'est loin d'être le cas je trouve.
Le sujet m'intéressait, mais je n'ai pas tellement aimé le style de l'auteur.

En conclusion, une petite lecture (à peine 100 pages) instructive, mais ardu.

jeudi 26 novembre 2009

Moi Nojoud, 10 ans, divorcée - Delphine Minoui


Nojoud a 10 ans et vit une enfance plutôt heureuse dans sa famille dans un village perdu du Yemen. Mais sa vie bascule lorsqu'elle est mariée de force à un homme d'une trentaine d'année, obligé de suivre cet homme, loin de sa famille, violée, battue, elle nous raconte son calvaire et surtout comment elle a trouvé le courage de se sauver pour aller au tribunal réclamer auprès d'un juge le droit de divorcer.
Elle l'obtiendra !

Nojoud à brisé la loi du silence car elle est loin d'être la seule dans ce cas.
Ce livre c'est son témoignage, celui d'une petite fille drôlement courageuse qui s'est retrouvée victime de traditions archaïques !

Un livre à lire !

A noter que Delphine Minoui, journaliste est également l'auteur des pintades à Téhéran, dont j'ai parlé il y a peu de temps.

lundi 23 novembre 2009

Des souris et des homes - John Steinbeck


C'est l'histoire de George et Lennie deux hommes liés d'amitié. Lennie est un colosse à la force impressionnante mais il a l'âge mental d'un enfant, George veille sur lui, même si parfois cela lui est pesant, car Lennie qui ne connait pas sa force s'attire régulièrement des problèmes.
Tous les deux vont de fermes en fermes là où l'on veut bien les embaucher et ils rêvent d'avoir assez d'argent pour s'acheter une maison, avoir un chez eux ou Lennie pourra réaliser son plus grand rêve, s'occuper des lapins.

Pourquoi ce titre ? Parce que Lennie qui adore caresser les animaux (ils sont si doux), attrape régulièrement de souris pour les garder, mais avec sa force qu'il ne contrôle pas, il ne parvient qu'à les tuer.

Le problème de ce livre c'est que j'ai deviné toute l'histoire dès le premier chapitre (le 4e de couverture aide aussi pas mal, il s'agit d'un extrait, mais je le trouve mal choisi).
Ma lecture à également pâti du fait que j'ai lu les raisins de la colère du même auteur, juste avant et que cela m'avait vraiment marqué.
Des souris et des hommes est trop court pour être aussi prenant, je trouve.

J'ai donc suivi l'histoire de Lennie et George avec plus ou moins d'intérêt. La fin m'a quand même beaucoup touchée.
C'est une lecture que je ne regrette pas du tout, mais j'en attendais peut être un peu plus.
Avec le recul (je l'ai lu il y a une bonne semaine), c'est quand même un récit fort et émouvant, une histoire d'amitié et de solitude.

Voici ma première participation au challenge 100 ans de littérature américaine.

samedi 21 novembre 2009

Où tu vas, tu es - Jon Kabat-Zinn


Pour commencer, un petite présentation de l'auteur :
Jon Kabat-Zinn est le fondateur d'une clinique de réduction du stress (aux Etats Unis). Il utilise les techniques bouddhiques de méditation pour soigner les troubles physiques ou psychologiques liés au stress.

Il est donc ici question de méditation, c'est inspiré du bouddhisme mais les aspects religieux sont retirés pour ne garder que l'aspect introspection, recherche de soi et connexion avec l'instant présent aussi appelé ici pleine conscience.

La méditation présentée dans ce livre n'est bien sur pas un remède miracle à tous ses problèmes et n'apportera pas grande chose au novice à moins d'être motivé pour une pratique quotidienne, comme une discipline de vie (ce qui n'est pas mon cas, je dois l'admettre).

Néanmoins j'ai trouvé cette lecture poétique et profonde, et elle m'a apporté un certain apaisement.

vendredi 20 novembre 2009

Ma vie est tout à fait fascinante - Pénélope Bagieu


Pénélope Bagieu est illustratrice elle s'est surtout fait connaître par l'intermédiaire de son blog
(http://www.penelope-jolicoeur.com/)

Elle se sert de sa vie avec beaucoup d'humour et d'auto-dérision pour en faire des petites BD hilarantes.

Ma vie est tout à fait fascinante m'a fait beaucoup rire, on peut se reconnaître dans ses petits travers de filles. C'est drôle et bien pensé.

jeudi 12 novembre 2009

Marjane Satrapi

Lire les pintades à Téhéran m'a donné envie d'écrire un billet sur Marjane Satrapi.
Pour ceux qui ne la connaîtraient pas, Marjane Satrapi est d'origine iranienne, vivant en France. Elle est l'auteur de la BD Persepolis, une autobiographie, adaptée en film d'animation et primé à Cannes.
IL FAUT VOIR OU LIRE PERSEPOLIS (les deux c'est même encore mieux) ! Et ensuite apprécier la chance d'être née dans un pays libre !

Marjane Satrapi en tout cas est une sacrée bonne femme, au caractère bien trempé, incompatible justement avec le régime iranien actuel.

J'ai eu envie cette semaine de relire une de ses BD, peut être moins connue que Persepolis, qui m'avait aussi beaucoup touché, poulet aux prunes.


C'est à mon sens une merveille pleine de richesse. Les personnages sont iraniens, mais tout comme Persepolis, il y a une portée universelle je trouve.

Poulet aux prunes est en cours d'adaptation au cinéma, difficile d'en savoir plus pour le moment.



Une interview, Marjane Satrapi parle de l'Iran

lundi 9 novembre 2009

Les pintades à Téhéran - Delphine Minoui


Un grand merci à Keisha qui a fait voyager ce livre jusque chez moi.
J'avais envie de le lire depuis sa sortie.

De quoi s'agit-il ? Et bien c'est une sorte de guide du routard au féminin.
Pourquoi pintade, voici l'explication que donne le livre lui-même :

Rien de péjoratif dans ce sobriquet de pintade, bien au contraire ! Plutôt un pied de nez aux doux noms d'oiseaux dont les femmes sont parfois affublées. Être une pintade, c'est être une femme d'aujourd'hui, légère et sérieuse, féminine et féministe.

Il existe actuellement plusieurs livres dans cette série, on peut tout savoir sur les pintades de Paris, de Londres et de New York.
Téhéran peut donc s'avérer un choix surprenant, mais c'est pour mieux tordre le coup au préjugés et nous faire découvrir la vraie vie des téhéranaises, derrière leur voile.

Ce livre est vraiment passionnant et très enrichissant.
On y voit comment une mèche (dé)colorée dépassant du foulard ou un soupçon de rouge à lèvre en public devient un acte de rébellion et de féminisme engagé...
Amour, Mode, shopping, vie religieuse... bref tous les sujets de la vie quotidienne sont abordés.

La lecture est vraiment très agréable, avec un style un peu journalistique où s'enchaînent interview, bons plans, études de moeurs, faits de société... qui permettent d'appréhender ainsi à la fois la vie d'un pays et la vie des ses habitant(e)s et donner une vision plus large que ce que veulent bien nous dire les médias que seul le sensationnalisme intéresse.

Le livre à repris son voyage, il est parti chez Saxaoul

vendredi 6 novembre 2009

Angel Sanctuary - Kaori Yuki


J'avais commencé de lire cette série à sa sortie en France en 2000 et n'avais jamais été au bout (21 tomes tout de même, j'avais du aller jusqu'au 6 ou 7e). Je m'étais toujours dit que je m'y remettrai ce que je me suis décidée à faire tout récemment (objectif PAL oblige), mais vraiment, même avec beaucoup d'efforts, Kaori Yuki, ce n'est définitivement pas pour moi...
Ces dessins sont beaux certes, mais brouillons, l'histoire est assez incompréhensible et tordue.
J'ai pu être attirée il y a quelques années par ces personnages androgynes, mais maintenant je dois me faire trop vieille pour apprécier un manga seulement pour la beautés de ces personnages (snif)

Lus : 1
Abandonnés : 10
(ça m'apprendra à entasser pleins de tomes d'avance sans être sure que je vais vraiment aimer)
Achetés : 0
restants dans ma PAL : 179

mardi 3 novembre 2009

L'art du bonheur - le Dalaï Lama et Howard Cutler

J'avais ce livre depuis très très longtemps dans ma PAL et je me suis décidée à le lire lorsque j'étais en Thaïlande en septembre dernier. Et oui quoi de plus logique que de lire le Dalaï Lama dans un pays à 90% bouddhiste, entre deux visites de temples et des centaines de statues de Bouddha.

Et j'ai été déçue, je ne l'ai même pas fini.
Ce livre a en fait été écrit par Howard Cutler, psychiatre américain, suite à de nombreux entretiens privés avec le Dalaï Lama.
Cet échange entre deux mondes si différents (le psychiatre américain et le guide spirituel tibétain) s'annonçait passionnant et j'en attendais beaucoup, mais finalement je me suis ennuyée.

Je reproche deux choses à ce livre, le premier c'est d'avoir mal vieilli je trouve (il date des années 90), le deuxième c'est d'être finalement assez plat. La manière d'écrire de Howard Cutler et sa façon de retranscrire les paroles du Dalaï Lala en les aménageant à sa sauce ne m'ont pas du tout emballé.

dimanche 1 novembre 2009

L'écume des jours - Boris Vian


Voici ma toute première participation au blogoclub. Le thème en était lecture libre autour de Boris Vian, sachant que c'est le 50e anniversaire de sa mort cette année, c'était une excellente occasion pour moi de découvrir cet auteur.

J'ai choisi de lire l'écume des jours. Malheureusement, je ne suis pas arrivée à aller au bout.
J'en ai lu un bon tiers, mais j'avoue être passée complètement à côté de cette oeuvre.
Je n'ai pas accroché à l'histoire, d'ailleurs je me demande encore si il y a vraiment une histoire, je n'ai pas accroché au style d'écriture, ni à cet humour décalé, certaines scènes me sont passées complètement au dessus de la tête, et surtout il y a beaucoup d'allusions et de références que je n'ai pas comprises, car d'une autre époque (?)

J'attends de lire les billets de autres participants avec impatience.

A noter que la prochaine lecture du blogoclub pour le 1er janvier est sur le thème de la littérature italienne. le titre choisi est Si c’est un homme de Primo Levi, un livre traitant des camps de concentration. Autant le dire tout de suite le sujet me fait carrément fuir, je me sens incapable d'une telle lecture, donc je passerai ce tour.