lundi 23 novembre 2009

Des souris et des homes - John Steinbeck


C'est l'histoire de George et Lennie deux hommes liés d'amitié. Lennie est un colosse à la force impressionnante mais il a l'âge mental d'un enfant, George veille sur lui, même si parfois cela lui est pesant, car Lennie qui ne connait pas sa force s'attire régulièrement des problèmes.
Tous les deux vont de fermes en fermes là où l'on veut bien les embaucher et ils rêvent d'avoir assez d'argent pour s'acheter une maison, avoir un chez eux ou Lennie pourra réaliser son plus grand rêve, s'occuper des lapins.

Pourquoi ce titre ? Parce que Lennie qui adore caresser les animaux (ils sont si doux), attrape régulièrement de souris pour les garder, mais avec sa force qu'il ne contrôle pas, il ne parvient qu'à les tuer.

Le problème de ce livre c'est que j'ai deviné toute l'histoire dès le premier chapitre (le 4e de couverture aide aussi pas mal, il s'agit d'un extrait, mais je le trouve mal choisi).
Ma lecture à également pâti du fait que j'ai lu les raisins de la colère du même auteur, juste avant et que cela m'avait vraiment marqué.
Des souris et des hommes est trop court pour être aussi prenant, je trouve.

J'ai donc suivi l'histoire de Lennie et George avec plus ou moins d'intérêt. La fin m'a quand même beaucoup touchée.
C'est une lecture que je ne regrette pas du tout, mais j'en attendais peut être un peu plus.
Avec le recul (je l'ai lu il y a une bonne semaine), c'est quand même un récit fort et émouvant, une histoire d'amitié et de solitude.

Voici ma première participation au challenge 100 ans de littérature américaine.

10 commentaires:

  1. Il m'avait beaucoup touchée à l'époque. Je dois lire "Les Raisins de la colère", visiblement il est très bien aussi. Je te conseille l'adaptation du livre "Des souris et des hommes" de Gary Sinise, sorti début des années 90 il me semble (à confirmer), qui est très fidèle à Steinbeck et très touchant!

    RépondreSupprimer
  2. Lu à l'adolescence, je me souviens qu'il m'avait moi aussi beaucoup touché... Je le relirai bien, tien !

    RépondreSupprimer
  3. Maintenant que je lis le résumé je me souviens de ce livre au collège ^^ Mais je ne me souviens pas de l'avoir aimer à l'époque ^^'''

    RépondreSupprimer
  4. Bouh> Oui, je te conseille vivement de lire les raisins de la colère.
    Il va falloir que je vois ce film.

    BlueGrey> Il se lit vite.

    Tatiana> Je comprends qu'il puisse ne pas plaire, j'ai eu un peu de mal au début (et encore plus si c'était une lecture obligée à l'école)

    RépondreSupprimer
  5. J'avais lu Des souris et des hommes au collège et je l'avais beaucoup aimé. C'est surtout la fin qui m'avait énormément touchée. En comparaison, j'avais trouvé le film ennuyeux.

    RépondreSupprimer
  6. Oui, la fin est poignante.
    Je pense qu'à quelques rares exceptions, les films ne rendent jamais l'intensité d'un livre.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai trouvé cette lecture très poignante.

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai lu il y a bien longtemps et je me rappelle avoir aimé.

    RépondreSupprimer
  9. Pas mal de monde semble l'avoir lu au collège ou au lycée.

    RépondreSupprimer