mercredi 1 septembre 2010

L'étrange contrée - Ernest Hemingway

Voici le rendez-vous du blogoclub de la rentrée. Le thème était une lecture libre d'un auteur ayant reçu le prix nobel.
Au départ j'avais pensé lire ritournelle de la faim de Le Clézio ou bien découvrir Pearl Buck, mais j'ai complètement manqué de temps et finalement je me suis rabattue sur une nouvelle de Hemingway dans ma PAL depuis quelques mois, pour son format court.

Un écrivain désabusé voyage en Floride avec une femme beaucoup plus jeune que lui : ils vont au restaurant, boivent un verre, parlent de la guerre d'Espagne, de leur vie, d'avenir et font l'amour... Soudain tout se trouble, le soupçon de l'inceste rôde, les difficultés à écrire et à vivre resurgissent et, avec elles, l'inexorable fatalité. Réflexion sur l'écriture et l'amour, ce court roman rassemble toutes les obsessions d'un des géants de la littérature américaine.

Plus je lis des folio à 2 euros, plus je me rends compte que cela ne me convient pas. Je n'ai pas le temps de m'attacher aux personnages et lorsque je commence à me plonger dedans, c'est déjà fini.

Je n'ai pas tellement apprécié le début, ce voyage, cet homme et cette femme dont on ne sait quasiment rien, difficile de trouver un fil conducteur... Mais petit à petit les choses deviennent intéressantes.
Il y a une vraie profondeur dans le texte, qui n'est pas exploitée autant qu'il le faudrait à cause de ce format si court.
J'ai apprécié le style de l'auteur et je pense que cela doit valoir la peine de lire ses oeuvres maîtresses.

Un avis donc mitigé sur l'oeuvre, mais néanmoins l'envie de lire autre chose de Hemingway, de plus grande ampleur.

Cette lecture me permet également d'achever mon challenge littérature américaine

.

2 commentaires:

  1. il me semblait avoir laissé un commentaire qui était le suivant : tu as fait d'une pierre trois coups !!!

    RépondreSupprimer