mardi 5 février 2013

Nouvelles de Haruki Murakami


Il y a quelques mois j'avais participé à un concours organisé par audiolib. Je n'avais pas gagné, mais j'ai eu la très agréable surprise de recevoir tout de même un lot de consoltation, un CD d'extraits d'oeuvres d'Haruki Murakami, geste que j'ai beaucoup apprécié, j'en remercie d'ailleurs audiolib.

Le CD contient deux nouvelles et des extraits de son roman 1Q84, Cela tombait bien car j'hésitais justement à me plonger dans cette trilogie qui semble avoir un certain succès.
Il y a quelques années, j'avais lu à l'ouest du soleil au sud de la frontière du même auteur et je ne l'avais pas aimé, mais j'étais décidée à ne pas rester sur cette impression et retenter ma chance avec cet auteur japonais.

Les deux nouvelles sont extraites du recueil saules aveugles, femme endormie (même si je n'aime pas l'auteur, je trouve qu'il y a de la poésie dans ses titres) et elles sont lues par Irène Jacob.

Dans la première, la baie de Hanalei qui dure environ 50 min, nous partons à Hawaii (dans la baie d'Hanalaie justement) avec une femme japonaise qui y a perdu son fils. Venu surfer, il a été happé par un requin.

La seconde s'intitule les crabes et dure 17 min, durant lesquelles nous suivont un couple d'amoureux parti en vacances à Singapour et leur découverte d'un restaurant spécialisé dans le crabe.

La première nouvelle ne m'a pas déplu, mais sans plus, j'ai eu un peu de mal avec le caractère de cette mère. Par contre je n'ai pas du tout aimé la deuxième, je l'ai trouvé... bizarre et je n'ai rien compris aux réflexions métaphysiques du jeune homme.

Viennent ensuite deux extraits de 1Q84 qui ne m'ont pas spécialement emballée, même s'il est bien sur difficile de juger un roman sur deux courts extraits.

En conclusion, je crois que j'ai vraiment un problème avec cet auteur, je n'aime pas son style, je n'aime pas ses personnages et je n'accroche pas à ses histoires.
Donc je vais faire des économies car maintenant je n'hésite plus et n’achèterai pas 1Q84.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire