lundi 27 septembre 2010

séries du moment

Mes deux séries fétiches du moment, avec deux héros finalement assez proches, qui sont à la fois attachants, drôles et parfois vraiment couillons, mais c'est aussi pour ça que je les adore, il s'agit de Castle et de Mentalist.

Alors c'est de la série policière, c'est parfois du vu et revu, mais ce sont les personnages qui font tout le sel de l'histoire.
Tous les deux collaborent avec la police, sans être policier et entretiennent le même genre de relation avec leur collègue féminine, entre attirance et agacement, bref le chat et la souris...

Castle, saison 2, les lundis soir sur France 2 (mais plus longtemps j'en ai peur, la fin de la saison est imminente)

Richard Castle est un écrivain à succès spécialisé dans les thrillers. La police s'intéresse de près à lui lorsqu'un tueur copie les meurtres mis en scène dans ses romans. Une fois cette affaire résolue, Castle devient consultant pour la police de New York...


Mentalist, saison 2, les mercredis soir sur TF1.

Un mentaliste utilise ses extraordinaires dons d'observation pour résoudre des crimes en tant que consultant travaillant aux côtés de la police. Une façon pour lui contribuer à la justice et de démasquer le mystérieux tueur en série qui a assassiné son épouse et sa fille...


Je recommande chaudement !!

samedi 25 septembre 2010

Utena


Il s'agit d'un dessin animé japonais datant de 1997. Une série en 39 épisodes, plus un long-métrage et également une bande dessinée (que je n'ai pas lu, mais qui me tente nettement moins).
J'ai découvert cette série lors de sa sortie en France (c'était en K7 à l'époque, c'était que le début des DVD) et c'est l'une de mes séries favorites. L'envie m'a pris après tout ce temps de la revoir, un peu par nostalgie, beaucoup pour me remémorer ce que j'avais oublié...
J'avais un peu peur comme à chaque fois que l'on se replonge dans quelque chose que l'on a adoré, longtemps après, que cela ai mal vieilli ou que le charme n'opère plus et bien là pas du tout, j'ai été captivée du début à la fin tout comme à l'époque.

Tout d'abord l'histoire. Utena est une jeune collégienne japonaise ordinaire, si ce n'est qu'elle porte l'uniforme des garçons et cultive un esprit garçon manqué.
Mais dans sa nouvelle école il se passe des choses bizarres, un mystérieux cercle, appelé le cercle de la rose organise des duels à l'épée dont l'enjeu est Anthy une jeune fille du collège, elle est la fiancée de la rose. Ce cercle reçoit des lettres des "confins des l'univers" et l'un d'entre eux pourra "révolutionner le monde" à l'issu de tous ces duels.
Utena se retrouve malgré elle mêlée à tout cela et le sort de Anthy la préoccupant, elle décide de la protéger.

Ce que j'adore dans cette série c'est qu'elle est décalée. Les premiers épisodes laissent entrevoir une histoire pour fille, un peu mièvre, il ne faut pas s'y fier, les personnages prennent vite une épaisseur psychologique vraiment intéressante, les sentiments deviennent extrèmes et aucunes relations ne semblent vraiment saines, ni clairs, chaque personnages a ses secrets plus ou moins inavouables et la tension ne fait que monter jusqu'au final !

Par contre je déconseillerai cette série pour quelqu'un qui n'a pas un minimum de connaissance du monde manga et de l'univers shojo (pour filles), cette série ne me semble pas facilement abordable sans certains codes du genre et risque de dérouter.
Elle est d'une grande richesse, au niveau des personnages, de l'intrigue, de l'ambiance un peu décalée, jonglant entre un univers petite fille et des allusions sexuelles à peine voilée, voir très explicites sur la fin, même si ça reste visuellement soft. Les allergiques à toutes allusions liées à l'homosexualité s'abstiendront également.
A voir en VO uniquement (comme tous les dessins animés japonais systématiquement et honteusement massacrés en doublage pourri).

lundi 20 septembre 2010

Le read-a-thon se rapproche à grand pas (9 et 10 octobre), j'avoue que j'ai hâte mais que j'appréhende aussi un peu ce défi, sachant que je lis rarement longtemps d'affilé et qu'en plus je lis à la vitesse d'une tortue...
C'est aussi pour me tester que je le fais, je verrais bien, inutile de me mettre de la pression !

Je prépare tout doucement une mini-PAL pour cette occasion, j'ai choisi des livres courts ou qui me semblent facile à lire (pas de gros livres écrits tout petit) en essayant de varier les genre, histoire d'avoir du choix. Voici ce que s'y trouve pour l'instant :

les enquêtes de Enola Holmes, tome 1 (Nancy Springer)
la Quête d'Ewilan, tome 1 (Pierre Bottero)
Angélique marquise des Anges (Anne Golon)
Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part (Anna Gavalda)
le Quidditch à travers les âges (JK Rowling)
Funérailles Célestes (Xinran)
l'apprenti épouvanteur, tome 1 (Joseph Delaney)
Papillon (Yukio Mishima)
Sally Lockart, la malédiction du rubis (Philip Pullman)
Fascination (Stephenie Meyer)
Pas de berceuse pour Fanny (Sophie Hannah)
Et une BD : celle que je ne suis pas (Vanyda)

J'ai d'autres titres en vus, j'y réfléchis encore.

dimanche 19 septembre 2010

Deux soeurs pour un roi


Il ne s'agit pas du livre, mais du film que j'ai eu l'occasion de voir il y a peu. Avec un casting très alléchant (Nathalie Portman, Scarlett Johansson, Eric Bana, Kristin Scott Thomas...), ce film nous emmène à la cour d'Angleterre sous Henri VIII. Les deux soeurs Boleyn, Anne et Marie, manipulées par leur famille avide de pouvoir, se disputent les faveurs du roi qui se désespèrent d'avoir un héritier mâle.
Anne deviendra reine, mais à quel prix ?

Je voulais voir ce film depuis sa sortie, mais j'ai été déçue. Je n'ai pas lu le livre, je ne peux donc pas comparer, mais je l'ai trouvé trop romancée, trop axée sentiments au détriment de tout le contexte politique.
Je n'ai pas été emballée par ce film malgré ses bonnes critiques dans l'ensemble. Les personnages, surtout les deux soeurs m'ont semblée assez caricaturales.

Dans le même genre je préfère largement la série les Tudors (même si je n'ai vu que la saison 1 pour le moment), bon le format n'est pas le même, bien sur on ne peux pas développer autant de choses dans une séries de plusieurs dizaines d'heures que dans dans un film d'a peine 2h00, mais je trouve la série beaucoup plus intéressante.

vendredi 17 septembre 2010

Le poids des secrets, Tome 1 : Tsubaki - Aki Shimazaki

Ce livre est le premier d'une pentalogie, il a beaucoup été lu sur la blogosphère et a généralement laissé des avis très positifs. Avec mon goût pour le Japon, je ne pouvais qu'être tentée.
Je me suis lancée également et je ne le regrette pas, c'est une belle lecture.

Après sa mort, Yukio a laissé une lettre à sa fille dans laquelle elle parle de son enfance et surtout lui livre un terrible secret qui pèse sur sa conscience depuis tant d'année.
Par malheur Yukio vivait à Nagasaki au moment funeste de la bombe atomique, l'Histoire se mêle donc à ce récit.
Entre secret de famille, trahison, guerre, ce roman très court est écrit avec beaucoup de justesse et de sensibilité.

Un grand merci à Clara qui fait voyager ce livre.
Et je continue ainsi mon challenge littérature japonaise.

samedi 11 septembre 2010

Bilan challenges

En ce mois de septembre, mois de la rentrée, je pense qu'il est pas mal de faire un petit bilan des challenges de l'année.

Certains se sont achevés, comme le challenge du 1% de la rentrée littéraire 2009 que j'ai terminé juste dans les temps. Voici les titres que j'ai lu :
le voyage d'hiver - Amélie Nothomb
les heures souterraines - Delphine de Vigan
lait noir - Elif Shafak
Quand j'étais Nietzschéen - Alexandre Lacroix
Mon enfant de Berlin - Anne Wiazemsky
La Lignée de sang : symptôme 1
Loin des bras

Je suis très contente d'avoir fait ce challenge surtout car il m'a fait découvrir Elif Shafak. Lait noir sera très certainement dans mon top 10 des livres que j'ai le plus aimé cette année.
Je vais bientôt recevoir un nouveau livre d'elle, Soufi, mon amour, grâce à l'opération masse critique et j'en suis ravie.
Mais c'est tout de même un challenge assez lourd donc je ne retente pas l'expérience cette année.

S'est achevé également l'objectif PAL, qui s'est avéré catastrophique. lol.
Il devait rester moins de 100 manga dans ma PAL au 1er septembre 2010.
Verdict : 180, sans commentaire donc ^^;

Il y a mon challenge Histoire que j'ai lancé il y a peu et qui marche bien, donc je suis ravie. Pour l'instant j'ai lu
le Montespan de Jean Teulé

L'un des challenge les plus ambitieux, le challenge ABC, dont je commence sérieusement à douter de le finir dans les temps (pas grave, je le mènerai jusqu'au bout, même si j'empiète sur 2011).

lus 13/26
A. Jane Austen - Orgueil et préjugés
B. Emily Brontë - Les hauts de hurlevent (lu en mai)
C. Françoise Chandernagor - l'allée du roi (lu en janvier)
D. Maurice Druon - les rois maudits, tome 1 (lecture en cours)
E. Philippe Erlanger - Charles Quint
F. Robert Fossier - Ces gens du Moyen-Age
G. Anne Golon - Angélique, tome 1
H. Robin Hobb - l'assassin royal, tome 5 (lu en juin)
I. Inoue Yuki - Mémoires d’une geisha
J. Lucien Jerphagnon - Histoire de la Rome antique
K. Stephen King - la tour sombre, tome 1 (lu en février)
L. Alexandre Lacroix - Quand j'étais Nietzchéen (lu en mai)
M. Carole Martinez - le coeur cousu (lu en juillet)
N. Seio Nagao - Meurtres à la cour du prince Genji
O. Jean d'Ormesson - au Plaisir de dieu
P. Camille Pascal - le Goût du roi
Q. Claude Quétel - une Ombre sur le roi soleil (lu en avril)
R. Elisabeth Reynaud - Chenonceau : Le château des plaisirs (lu en mars)S. Elif Shafak - Lait noir (lu en mars)
T. Jean Teulé - le Montespan (lu en août)
U. Ueda Akinari : Contes de pluie et de lune
V. Marylène Vincent - Henri IV et les femmes (lu en février)
W. Anne Wiazemsky - Mon enfant de Berlin (lu en juin)
X. Xinran - Funérailles Célestes
Y. Marguerite Yourcenar - Mémoires d'Hadrien
Z. Carlos Ruiz Zafon - l'ombre du vent (lu en mai)

Le challenge In the mood for Japan
catégorie Ronin : Lus 2/3
Eloge de l'ombre de Tanizaki
Le poids des secrets, Tome 1 : Tsubaki de Aki Shimazaki (billet pas encore écrit)

J'ai achevé mon challenge English Classics
lus 2/2
Un chant de Noël de Dickens
Les Hauts de Hurlevent de Emily Brontë

Ainsi que mon challenge 100 ans de littérature américaine
lus 2/2
des souris et des hommes de Steinbeck
Ernest Hemingway : L'Etrange contrée

Et il y a les challenges libres sans nombre de lectures imposées :

Challenge 2 euros

le réveillon du tsar - Tolstoï
Ernest Hemingway : L'Etrange contrée

Une année en Russie
Anna Karénine - Tolstoï
Anna Karénine - le film avec Sophie Marceau
le réveillon du tsar - Tolstoï

Lunettes noires sur pages blanches
Anna Karénine
l'Allée du roi

mercredi 8 septembre 2010

J'attends un enfant - Laurence Pernoud

Je suis moins présente que je ne le voudrais en ce moment et j'ai moins de temps pour lire, boulot et fatigue ont raison de moi.
Et puis quelque chose trotte dans ma tête qui m'accapare pas mal, je voulais l'annoncer ici et quoi de mieux que de le faire avec un livre, voici donc le livre qui m'accompagne depuis un peu moins de trois mois et encore pour six...


J'ai passé ma première échographie ce lundi et comme tout se déroule pour le mieux (à part ces satanées nausées qui ne me lâchent pas), j'ai à présent envie de partager cette nouvelle.
Pour mon mari et moi c'est une première grossesse, donc c'est la grande aventure qui commence !!

Pour en revenir à ce livre de Laurence Pernoud, il fait vraiment référence dans le genre, c'était celui qu'avaient déjà ma mère et ma belle-mère, il est remis à jour tous les ans. Ma mère me l'a offert lorsqu'elle a su qu'elle serait grand-mère.

Je le trouve bien, clair, rassurant, abordant tous les thèmes, je bloque pour l'instant sur le chapitre décrivant l'accouchement, mais j'ai encore le temps de m'y préparer... (même si ça va passer vite !!!).

Ce livre m'accompagne donc dans mes questions, mes doutes, mes joies et mes angoisses et ce n'est pas rien ^^
Une référence et un incontournable sur le sujet donc.

dimanche 5 septembre 2010

Masse critique

Une info très intéressante : le retour de masse critique demain.

mercredi 1 septembre 2010

L'étrange contrée - Ernest Hemingway

Voici le rendez-vous du blogoclub de la rentrée. Le thème était une lecture libre d'un auteur ayant reçu le prix nobel.
Au départ j'avais pensé lire ritournelle de la faim de Le Clézio ou bien découvrir Pearl Buck, mais j'ai complètement manqué de temps et finalement je me suis rabattue sur une nouvelle de Hemingway dans ma PAL depuis quelques mois, pour son format court.

Un écrivain désabusé voyage en Floride avec une femme beaucoup plus jeune que lui : ils vont au restaurant, boivent un verre, parlent de la guerre d'Espagne, de leur vie, d'avenir et font l'amour... Soudain tout se trouble, le soupçon de l'inceste rôde, les difficultés à écrire et à vivre resurgissent et, avec elles, l'inexorable fatalité. Réflexion sur l'écriture et l'amour, ce court roman rassemble toutes les obsessions d'un des géants de la littérature américaine.

Plus je lis des folio à 2 euros, plus je me rends compte que cela ne me convient pas. Je n'ai pas le temps de m'attacher aux personnages et lorsque je commence à me plonger dedans, c'est déjà fini.

Je n'ai pas tellement apprécié le début, ce voyage, cet homme et cette femme dont on ne sait quasiment rien, difficile de trouver un fil conducteur... Mais petit à petit les choses deviennent intéressantes.
Il y a une vraie profondeur dans le texte, qui n'est pas exploitée autant qu'il le faudrait à cause de ce format si court.
J'ai apprécié le style de l'auteur et je pense que cela doit valoir la peine de lire ses oeuvres maîtresses.

Un avis donc mitigé sur l'oeuvre, mais néanmoins l'envie de lire autre chose de Hemingway, de plus grande ampleur.

Cette lecture me permet également d'achever mon challenge littérature américaine

.