jeudi 23 mai 2019

Engrenage - Anna Martin


J'ai découvert la plume de Anna Martin très récemment avec Au delà des apparences que j'ai beaucoup aimé. Je ne pensais pas relire aussi vite un roman de cette autrice, mais celui-ci collait parfaitement avec une des consignes de mon challenge du printemps, à savoir une couverture verte.

Nous allons suivre deux histoires d'amour en parallèle, d'un côté James qui est en terminale rencontre Dylan alors qu'il vient de tomber en panne avec son pick-up. C'est Dylan qui vient le remorquer et va s'occuper des réparations. Pour James c'est sa première histoire d'amour et Dylan semble le petit ami idéal.
Mark est enseignant, père célibataire de deux adolescents. Ces dernières années, il s'est contenté de coups d'un soir afin de ne pas chambouler l'équilibre familial. Il pensait que ce serait pareil avec Steve, rencontré dans un bar, mais ils décident de se revoir et devront bien finir par s'avouer qu'il y a plus que juste du sexe entre eux. Steve est également le père adoptif d'un jeune garçon ayant eu pas mal de problèmes durant l'adolescence, ils ont donc plus de points communs qu'ils ne le croyaient au départ.

On apprend très vite (ce n'est pas un spoiler), que Mark est le père de James et Steve le père adoptif de Dylan. Et lorsque la vérité sur ces deux relations naissantes sera connue de tout le monde, les problèmes ne seront pas loin.

Engrenage c'est une romance m/m contemporaine comme j'aime de plus en plus en lire et que j'ai beaucoup apprécié. James et Dylan sont hyper attachants et j'ai adoré leur histoire. Il y a beaucoup de douceur, de tendresse et de respect entre eux.
Pour Mark et Steve, j'ai trouvé très bien d'avoir une romance entre deux hommes dans la quarantaine, ça n'arrive pas si souvent. Leur histoire est complètement différente ont sent ce côté très masculin, avec prédominance du sexe et du mal à afficher leurs sentiments. Ils trainent tous les deux les blessures liées à leur vécu et à leurs ex. J'ai trouvé cette partie forcément moins romantique mais certainement plus réaliste et ça m'a plu, ça change.

Tout comme dans Au delà des apparences j'ai aimé les personnages créés par Anna Martin et ses histoires douces et belles. Je suis conquise et j'en lirai d'autres.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire