mardi 25 septembre 2018

Je me penche sur la philosophie avec Frédéric Lenoir


J'essaye de m'intéresser un peu à la philosophie, mais n'ayant comme base que mes cours de terminal S qui remontent à plus de 20 ans, on peut dire que je pars de loin.
Je trouve le support audio vraiment idéal dans ce cas, car pour des sujets ardus, j'arrive mieux à suivre à l'oral qu'à l'écrit.

Récemment j'ai enchainé deux livres audios de Frédéric Lenoir, tout d'abord Socrate, Jésus, Bouddha : Trois maîtres de vie, puis Le miracle Spinoza.

Je n'ai malheureusement pas tellement accroché avec le premier. J'ai du mal à mettre sur le même plan Socrate avec Jésus et Bouddha, même si l'auteur s'en explique longuement. Puis une partie non négligeable du livre retrace la vie de ces trois hommes, et je n'y ai rien appris de bien neuf. Je trouve que cette partie biographique aurait mérité d'être plus courte, pour laisser plus de place à la partie qui me semble la plus intéressante, celle où sont présentés les idées, points communs et différences entre ces trois grands hommes. Mais j'ai malheureusement eu du mal à vraiment rentrer dans les explications de l'auteur. Finalement j'aurais presque préféré, n'aborder qu'un seul personnage et aller plus loin, que ce mix des trois dans lequel j'ai eu parfois du mal à m'y retrouver.

J'ai été beaucoup plus convaincue par celui sur Spinoza. Là je partais vraiment de zéro, ne sachant rien de rien sur ce philosophe. Mais j'ai beaucoup aimé le découvrir, ainsi que sa pensée, ces grandes idées et l'interprétation que l'auteur en fait, notamment ses réflexions sur la religion qui m'a beaucoup parlée, a savoir que dieu ne serait pas un être à l'image de l'homme tel que le conçoivent les grandes religions monothéistes mais une entité englobant toute forme de vie.
Même si un peu ardu pour une novice comme moi, l'auteur réussi néanmoins a être clair dans ses propos et mettre à portée de tous la pensée de Spinoza, en quoi elle était révolutionnaire pour son époque, et en quoi également elle reste d'actualité.
Une belle et enrichissante découverte.

jeudi 13 septembre 2018

The book of Ivy, tome 1 - Amy Engel

 
J'ai lu cette dystopie young adult dont je n'attendais pas grand chose et qui s'est révélée être une très bonne surprise.
Dans un monde futur, il ne reste que peu d'humains et ceux-ci sont organisés dans une société codifiée et aux libertés limitées.
Néanmoins les gens l'ont accepté et cette vie semble leur convenir : sacrifier des libertés pour gagner la sécurité.
Ivy est la petite fille d'un ancien rebelle qui s'est battu contre le père du chef actuel afin de prendre sa place. Il souhaitait restaurer une véritable démocratie. Il a été vaincu et s'est soumis. Dans le but de maintenir cette paix entre leurs deux familles, Ivy doit épouser le fils du chef, mariage arrangé, comme ils le sont tous.
Mais la vraie mission d'Ivy est d'assassiner son futur mari après la cérémonie. Évidemment ce sera loin d'être simple.

J'ai trouvé cette histoire prenante et soulevant des thématiques très intéressantes. J'ai aimé Ivy qui se pose des questions sur son monde. Ce sont des questions politiques fondamentales, sur la façon de gouverner, les libertés individuelles vs le bien commun, les liens du sang et ce qu'ils impliquent, être fidèle à sa famille ou à soi-même ?
Ivy se débat dans toutes ces questions, d'autant plus quand l'amour s'en mêle. Bishop, son mari et sa cible est bien évidemment paré de nobles qualités, si il avait été un franc salopard, sa tâche aurait été simple et le livre ennuyeux ;)

Je lis assez peu de dystopie, mais le propos de celle-ci me parait assez classique et certains évènements sont prévisibles, mais j'ai néanmoins vraiment aimé, il y a plus de profondeur que je ne l'aurais supposé au départ et les personnages, Ivy et Bishop en tête de liste sont intéressants et attachants.

Finalement c'est une histoire qui sans être exceptionnelle et en reprenant les codes du genre, s'avère très sympa et addictive. J'ai très très hâte de lire le tome 2 qui est déjà dans ma PAL.