vendredi 27 septembre 2019

Teamplay - Rohan Lockhart



Les Desperado de Chicago est l’une des meilleures équipes d’Esport de la WO ligue. Aslan, y joue depuis maintenant plusieurs mois. Ses journées sont rythmées entre musculation, entraînements et matchs. Ses nuits, il les passe à streamer sur sa chaîne pour ses fans. Et si parfois la France et sa famille lui manquent, cette vie est un rêve auquel il ne renoncerait pour rien, ni personne.
Mais l’arrivée chez les Desperado d'un coach et de Minho va tout faire basculer. Déjà double champion du monde, le nouveau joueur n’aura aucun mal à s’imposer dans l’équipe. Pour faire ses preuves, Aslan devra apprendre à s’associer à son nouveau coéquipier.
De victoires en défaites, dans l’arène Californienne, Minho et Aslan apprendront à se connaitre. Il se pourrait même que le jeu tisse d’autres vérités…


Je ne connaissais absolument rien du tout à l'e-sport avant d'ouvrir ce roman et je trouvais justement ce thème original. Grâce à ça j'ai appris énormément de chose sur ce milieu totalement méconnu en France. J'étais loin de m'imaginer tout cela, avec des équipes professionnelles et de gros moyens selon les pays.
En plus de cet univers passionnant entre entrainement et compétition, j'ai adoré Aslan, si attachant, passionné par ce qu'il fait, un peu perdu aussi parfois loin de son pays et de sa famille. Le thème de l'Islam est abordé avec beaucoup de justesse, sans encombrer le récit, mais la question de l'homosexualité et de la religion se pose.

J'ai vraiment aimé la romance de Minho et Aslan, qui prend son temps, qui est douce et touchante. J'ai été à fond avec eux dans leur histoire d'amour et dans leur parcours dans l'e-sport.
C'était une lecture addictive et ma première de Rohan Lockhart, mais certainement pas la dernière.

lundi 23 septembre 2019

Colin & Hunter, tome 1 : Quelques secondes - Séverine Balavoine


Suite au décès de sa mère, Colin a mis de côté ses rêves et son avenir pour prendre soin de sa famille. Mais le temps a passé et combien de temps encore devra-t-il mettre sa vie entre parenthèses ?
Il suffira de quelques secondes, une chaise et une rencontre pour bouleverser son univers et remettre toutes ses certitudes en cause.
Ce roman est une très belle romance, de celle qui vous donne le sourire. C'est également une magnifique ode à l'amitié et à la famille. Et surtout un message tellement important, pourquoi vouloir à tout prix s'enfermer dans des cases. Qu'on aime un homme, une femme, est-ce si important, on aime avant tout une personne !
Alors certes, ça peut paraître parfois un peu utopique, mais on a tellement envie d'y croire, cette amitié, cette tolérance, se découvrir, être simplement soi, sans devoir être jugé.

J'avais déjà lu ne t'arrête pas de parler de Séverine Balavoine qui m'avait beaucoup émue et là encore, j'ai passé un très bon moment avec cette lecture. L'histoire est simple, mais si belle, qu'on n'a pas envie de quitter ses personnages.

Merci aux editions Mxm Bookmark et Reines-Beaux pour cette belle lecture et cette magnifique couverture dont je suis totalement fan.

#ColinEtHunter
#NetGalleyFrance

mercredi 18 septembre 2019

Bilan #PLIB2019 et lancement #PLIB2020

Le PLIB 2019 va bientôt s'achever, les votes sont clos, ne reste plus qu'à attendre les résultats qui seront annoncés le 12 octobre lors d'une remise de prix organisée à Paris.

Et les inscriptions pour le PLIB 2020 sont lancés !

En tant que juré je devais lire et chroniquer les 5 finalistes avant de pouvoir voter. Maintenant que c'est fait, je viens vous présenter mon classement.

Roulement de tambour...

En cinquième et dernière position, je mets Rouille de Floriane Soulas qui ne m'a pas vraiment convaincue.

A la quatrième place, Terre de brume de Cindy Van Wilder, un peu trop lisse et trop jeunesse à mon goût malgré un univers original.

Troisième dans mon classement, la fille qui tressait les nuages de Céline Chevet. Je suis passée à côté de ce titre, mais je lui reconnais une grande originalité, une belle écriture et beaucoup de poésie.

A la deuxième place, je mets Comment le dire à la nuit de Vincent Tassy, qui malgré une fin WTF m'a beaucoup plu de par son style et son histoire envoûtante.

Et donc vous l'aurez compris, mon vote pour la première place s'est dirigé vers le dieu oiseau de Aurélie Wellenstein, qui m'a embarquée dans son univers sombre et violent. Grosse surprise car ce n'était vraiment pas celui qui me tentait le plus.

Parlons maintenant du PLIB 2020. Je suis à nouveau partante pour y participer, j'ai validé mon inscription. Et je me suis lancée une petite mission perso, promouvoir le M/M. Vous le savez surement le M/M (c'est à dire les histoires avec une romance gay) est devenue une vraie passion chez moi.
Et la littérature de l'imaginaire en MM est plutôt bien fournie, même si je n'en ai pas encore lu beaucoup et justement j'ai envie que ce genre soit représenté pour le PLIB.
J'ai commencé en référençant pour le site du PLIB les titres sortis chez MxM Bookmark qui rentre dans les critères de sélection, à savoir littérature de l'imaginaire, auteur francophone, première édition en 2019 et uniquement des one shot ou des tomes 1.
Et chaque juré à son inscription choisi 3 titres qui feront partis des préselectionnés, j'ai donc choisi 3 titres m/m, que je vais vous présenter :


Chroniques d'un shinigami ordinaire, tome 1 : Le Kitsune de Rohan Lockhart

"Il existe un monde caché aux yeux de tous."
Kaoru vit un quotidien des plus rangé. Entre sa dernière année de Lycée, son amitié fusionnelle avec Shiro et ses petits problèmes de sommeil, tout se passe pour le mieux. Et ce Tanuki devant les grilles du lycée ? Une simple hallucination. Rien qui ne pourrait bouleverser sa petite vie tranquille. Enfin, ça, c'était avant que sa route ne croise celle d'un énigmatique étranger en kimono. Alors quand ce dernier lui annonce qu'il est un Shinigami, sa vie bascule. Un Dieu de la mort. Rien que ça. À partir de maintenant, son quotidien sera rythmé par sa formation de futur Shinigami. Yokai, monstre à chasser, mystère à élucider... Rien ne sera plus jamais pareil. Plongé dans un monde qu'il n'aurait pas soupçonné, et épaulé par son meilleur ami et son nouveau mentor, Kaoru se surprend à découvrir un nouvel univers, empli de magie et de beauté. Suivez les aventures (pas si) catastrophiques de Kaoru, apprenti Shinigami, et de ses premiers pas dans le monde surprenant des Yokais.


Oracle la corrosive, tome 1 : Les Cygnes de fer de Charlie Eriksen

Oracle-la-corrosive est une ville à nulle autre pareille.
Imaginez : façonnée par les pluies acides qui lui donnent son surnom, à la pointe de la technologie, peuplée d’humains, de créatures génétiquement modifiées et de surdoués aux capacités inattendues...
Au cœur de ce labyrinthe urbain de verre et de métal, une association houleuse voit le jour. Un soldat d’élite et un mercenaire à la moralité discutable se retrouvent contraints de collaborer le temps d’une mission délicate. Ange et Marvin, que tout oppose, se détestent pourtant dès le premier regard.
Autour d’eux, la Cité-État sombre dans le chaos. Institutions corrompues, disparitions inexpliquées, magistrats assassinés : qui ose répandre ainsi le sang d’Oracle ?
Les deux hommes devront apprendre à vaincre leur aversion réciproque, s’ils veulent percer à jour les secrets les plus sinistres de leur ville...


Leden Falls, tome 1 : Première lune de Marilyne Weiss

À vingt-sept ans, Amaury mène une vie légère sous le soleil de Sacramento. Au programme : plage, boîtes de nuit et filles à profusion, un quotidien qu'il ne changerait pour rien au monde.
Pourtant, tout bascule lorsqu'il apprend la mort d'une jeune femme dont le corps, couvert d'étranges lacérations, est retrouvé dans la forêt de Leden Falls, État de Washington. Exactement ce qui est arrivé à sa petite sœur six ans plus tôt. Troublé par ces similitudes et ne parvenant pas à se sortir ce fait divers de la tête, Amaury décide de parcourir les mille kilomètres qui le séparent de Leden Falls afin d'y mener sa propre enquête. Mais rien ne l'avait préparé à ce qu'il va découvrir.
Au-delà de l'aspect hostile de ce patelin humide et de ses habitants, il fait la connaissance de Korian, un homme au charme sauvage et au tempérament sombre, qui ne le laisse pas aussi indifférent qu'il le souhaiterait. Bientôt, un nouveau meurtre est commis et Amaury doit se rendre à l'évidence : quelque chose de bestial et d'énigmatique semble régner dans les environs, et il se pourrait bien que Korian n'y soit pas complètement étranger...

mardi 17 septembre 2019

Sweet Summer, tome 3 : Valentin et tome 4 : Dorian - Marie H. J.


Avant que l'été ne tire définitivement sa révérence, j'ai encore deux lectures à vous présenter.
Rappelez-vous de sweet summer, je vous ai déjà parlé des tomes 1 et 2 sortis en juillet et qui ont été de très chouettes lectures. Et bien les tomes 3 et 4 sortis au mois d'août sont tout aussi chouettes, si ce n'est plus.

Le tome 3 est consacré à Valentin, le bad boy de notre quatuor d'amis. Valentin est marqué par une enfance difficile et un passé sordide dont il a réussi à se sortir grâce à la main tendue de Dorian, son meilleur ami. mais Valentin garde des blessures profondes et pour lui être amoureux ça ne va pas de soi, il fuit les relations et toute proximité physique.
Cet été, le voici parti faire du surf avec une amie, elle est pétillante, un brin fofolle, la touche d'humour du roman. Mais sur la route Val découvre un chiot abandonné dans un carton et n'a pas le coeur de le laisser là, sur un coup de tête, il l'adopte et cherche donc un vétérinaire. Dans le coin il n'y en a qu'un, Eliès. Eliès qui succombe pour Valentin au premier regard. Entre le véto sexy qui se croyait hétéro et découvre une part de lui qu'il ignorait et Valentin qui n'a rien demandé et certainement pas à tomber amoureux, leur histoire ne s'annonce pas de tout repos.
Encore une petite pépite écrite par Marie H.J. qui a fait battre mon petit coeur, une belle romance, qui montre à quel point il peut être dur de se dévoiler au début d'une relation.
Les conversations via messagerie instantanée des quatre amis sont toujours hilarantes, même si cette fois l'un d'eux pourrait bien ne pas apprécier la romance naissante de Val et Eliès.

Ce tome 3 est un petit coup de coeur et j'ai adoré le personnage de Valentin. Il m'a un peu fait penser à Zachary d'une autre série de Marie HJ, with love. C'est un personnage écorché, au passé douloureux, mais tellement touchant.
Dans ce tome, Marie arrive vraiment à nous prendre au dépourvu et la fin est pour le moins inattendue...

Difficile de ne pas enchainer avec le tome 4, consacré à Dorian. Dorian est la droiture même, c'est un forcené du travail, et sa famille passe avant tout. Résultat ils en profitent honteusement comme si cela leur était dû, mais sans que Dorian n'en reçoive la moindre reconnaissance.
Lorsque son ex reparaît dans les environs, il s'accorde un peu de répit en le remettant dans son lit. Mais n'y aurait-il pas quelqu'un d'autre ? Quelqu'un qui pourrait tout changer et prouver à Dorian qu'il vaut la peine d'être aimé pour lui-même.

Dorian, dit Doudou est vraiment un chouette personnage, même si mon petit chouchou reste Valentin.
La romance proposée dans ce tome est magnifique et m'a emportée. Quand l'amitié devient amour et qu'on se découvre des sentiments bien plus profonds qu'on ne le croyait, tout prend un autre sens et la vie s'illumine.
J'ai totalement kiffé le moment où Dorian aidé de son nouveau mec envoie enfin ballader sa famille, moment fortement jubilatoire.

Si vous aimez les romances m/m ne passez pas à côté de cette série et si vous n'en avez jamais lu, je trouve que sweet summer est une parfaite porte d'entrée.

jeudi 12 septembre 2019

Vive les zatypiques ! Aidons nos enfants surdoués, hypersensibles, dys-, et autres zèbres de 3 à 20 ans à s'épanouir - Audrey Akoun et Isabelle Pailleau


« Il ne rentre pas dans le moule »,
« il a une intelligence hors norme »,
« il est trop sensible »,
« c'est un Ovni, on ne le comprend pas ! » …
Combien de parents ont déjà entendu cela ? Aujourd'hui, l'école est devenue si normative que les élèves sortent de plus en plus du « cadre ».
Qui sont ces « Zatypiques », ces drôles de zèbres si peu solubles dans l'univers scolaire ?
Des enfants et des adolescents présentant des troubles des apprentissages, des enfants surdoués, des hypersensibles, des artistes, des gamers…
Comment les identifier, les reconnaître ? Comment les aider à s'épanouir dans cette atypie qui fait aussi leur richesse ?
Étayé de nombreux témoignages de parents et d'enfants, cet ouvrage dédramatise le phénomène de l'atypie et offre des pistes pour accompagner ces enfants si porteurs et leur permettre de s'épanouir et de réussir.


C'est un sujet que je trouve extrêmement intéressant. Rentrant moi-même dans la catégorie des zatypiques et sachant parfaitement à quel point ce n'est pas un cadeau, j'ai fait cette lecture avec deux perspectives, la mienne et celle de mon fils ainé, car même si absolument aucun diagnostique n'a été posé pour lui, je sens que mon fils fait partie des zatypiques hypersensibles (avec une légère tendance trouble de déficit de l'attention / hyperactivité, bien nommé TDAH).

Ce que j'ai aimé dans ce livre c'est prendre vraiment conscience d'à quelle point l'école, mais pire que ça notre société toute entière, est engluée dans l'obsession de la norme et comme cela peut être difficile pour tout ceux qui ne rentrent pas dans ce moule préformaté.

Les différentes formes d'atypismes sont bien expliquées de façon simple et accessible.
Pas de solution miracle, mais l'incitation a poser les bons diagnostics, à lâcher du lest, être positif, les soutenir, et encourager la créativité.
C'est clair et accessible avec quelques bonnes idées et conseils et surtout bienveillant, j'en ai marre des livres éducatifs qui font culpabiliser les parents.

mercredi 11 septembre 2019

[PLIB2019] la fille qui tressait les nuages - Céline Chevet


Voici ma cinquième et dernière lecture pour le PLIB.

Saitama-ken, Japon.
Entre les longs doigts blancs de Haru, les pelotes du temps s'enroulent comme des chats endormis. Elle tresse les nuages en forme de drame, d'amour passionnel, de secrets. Sous le nébuleux spectacle, Julian pleure encore la sœur de Souichiro Sakai, son meilleur ami. Son esprit et son cœur encore amoureux nient cette mort mystérieuse. Influencée par son amie Haru, Julian part en quête des souvenirs que sa mémoire a occultés. Il est alors loin de se douter du terrible passé que cache la famille Sakai...
Fable surréaliste, la Fille qui tressait les nuages narre les destins entrecroisés d'un amour perdu, une famille maudite et les tragédies d'une adolescence toujours plus brève.


Que voici un roman étrange, je ne m'attendais vraiment pas à ça.
Son titre poétique, sa couverture magnifique, tout en rose et pétales de cerisier façon shōjo et son autrice très sympathique avec qui j'ai pu discuter à livre Paris, ne laissent rien paraitre de la profonde noirceur de l'intrigue. C'est une histoire de deuil, de vengeance et de malédiction.

J'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages mais c'est surtout l'univers qui m'a déroutée, un monde à la fois très concret, ancré dans la réalité d'adolescents japonais, mais avec des touches de surnaturels inexplicables, des passages surréalistes qui m'ont laissée perplexe, car non expliqués.

L'écriture est poétique, belle et fluide, là-dessus, je n'ai rien à redire. Mais on découvre peu à peu une histoire tout simplement sordide et malsaine, notamment par l'intermédiaire d'un journal écrit à une autre époque, expliquant la genèse d'une malédiction familiale.
J'attendais le retournement de situation et il y en a plusieurs, certains que j'ai vu venir, d'autres non, mais n'ayant pas accroché avec les personnages aucun ne m'a réellement bluffée.

Finalement, je dirais que la fille qui tressait les nuages est un roman atypique, étrange et original, onirique et poétique, mais aussi sombre et dérangeant.
J'avoue reconnaitre certaines qualités à ce livre, mais être passée totalement à côté.

#PLIB2019
#ISBN9782375680797

jeudi 5 septembre 2019

Ainsi battent les coeurs amoureux - Lily Haime


Attention, alerte coup de coeur et le mot est faible 💓

Dorian est un survivant.
Alors qu’il n’avait que quelques jours, sa mère l’a arraché à sa famille pour l’emmener dans une secte, perdue dans les montagnes argentines. Il a passé son enfance près de Michel, qui lui a enseigné autant de fausses croyances que de souffrances. Jusqu’à ce que son père le retrouve et le ramène, brisé, à Chicago.
Aujourd’hui, Dorian est un DJ de renom. Entre la musique qu’il fait résonner la nuit et sa famille nombreuse, il a l’impression d’avoir trouvé un équilibre. Mais l’arrivée de Swann remet tout en question. Cet homme mystérieux et magnétique veut savoir ce qui est arrivé à son frère, disparu avec la secte. Un frère dont Dorian n’a aucune envie de parler. Comme de tout le reste, d’ailleurs. Mais face à Swann et aux sentiments troubles et dangereux qu’il éveille en lui, aura-t-il encore le choix ? Pourra-t-il encore garder enfouis ces souvenirs et ces secrets si bien cachés ?
Ensemble, Dorian et Swann pourront-ils surmonter ce passé qui les unit et les sépare à la fois ?


Ce livre m'a totalement happée, emportée, bouleversée, j'ai l'impression d'avoir vécu quatre jours en dehors du temps et là encore, alors que je l'ai terminé depuis bientôt deux semaines, il résonne toujours en moi et j'ai l'impression que je ne pourrais jamais écrire une chronique digne de ce nom pour expliquer ce que j'ai ressenti.
Lily Haime est mon autrice préférée, tous les romans que j'ai lus d'elle ont tous été des coups de coeur, des romans qui m'ont bouleversée et touchée en plein coeur. Mais celui-ci peut être encore plus que les autres.

Je suis tellement impressionnée par son écriture et surtout par les personnages qu'elle arrive à créer et qui sont toujours si complexes et profonds et magnifiques, avec toutes leurs imperfections.
Je suis tombée amoureuse de Dorian, Dorian qui a vécu l'enfer jusqu'à ses 10 ans, mais pour lui c'était sa réalité, il ne savait pas qu'autre chose existait.
Il a dû ensuite tout réapprendre et a mis une chape de plomb sur ses 10 premières années. Grâce à sa famille et à sa passion pour la musique dont il a fait son métier, il a grandi, survécu et trouvé un équilibre.
Jusqu'à Swann... Swann qui veut savoir ce qui est arrivé à son frère qui était lui aussi dans la secte. Dorian a les réponses, mais elles sont pires que ce que Swann peut entendre.
Swann et Dorian construisent leur amour sur les non-dits, sur la douleur, la souffrance, Swann veut libérer Dorian de ses démons qu'il a vérouillé au fond de lui, mais lorsque les vérités seront dites, qu'arrivera-t-il ?

J'ai tellement aimé Swann et Dorian, cet amour qu'ils ont l'un pour l'autre qui les porte et les détruit en même temps. Ils sont si attachants et complexes.
J'ai adoré les personnages secondaires, qui apportent tellement à l'histoire et qui sont également comme une bouffée d'oxygéne, l'importance de la musique, ce milieu qui est si bien décrit.
Mais par dessus tout j'ai aimé Dorian, j'ai voulu le comprendre avec son passé, ses contradictions, sa dualité, ses traumatismes. Avec Swann il sombrera, pourra-t-il se relever et leur amour peut-il dépasser la noirceur de ce qu'ils ont vécu ?

Après avoir terminé ce livre, je suis restée plus d'une journée sans pouvoir rien lire d'autre, c'était trop difficile de me lancer dans une nouvelle lecture après un tel coup de foudre et tant d'émotions.
J'étais à peu prêt dans cet état




mardi 3 septembre 2019

Quelques lectures pour prolonger l'été...

Ca y est la rentrée est faite, les vacances ne vont bientôt plus être qu'un lointain souvenir en attendant les prochaines. Le pumpkin autumn challenge à débuté et la PAL s'est remplie de créatures surnaturelles pour Halloween et de romances (m/m bien sur 😉) prêtes à être dévorées sous un plaid avec une boisson chaude...
Non mais attendez, là !!! C'est encore l'été jusqu'au 23, les amoureux de l'automne vous abusez à nous sucrer trois semaines d'été là, ça va bien, non mais, plus possible d'être sur les réseaux sociaux sans se croire déjà en automne. Déprimant !
Cet été j'ai pas mal lu et je me suis plongée dans des romances de saison. Comme j'ai pris du retard dans mes chroniques et que je n'ai pas envie de me retrouver à vous parler de romances d'été à Noël, voici une petite compil de lectures estivales, parce oui, L'ETE N'EST PAS FINI !



Love 4 Real - Victoria Lace

J'ai une furieuse tendance à planifier mes lectures d'avance, mais je dois dire que celle-ci fut complètement imprévue, j'ai vu passer ce roman sur facebook dans les dernières nouveautés m/m et j'ai eu un coup de foudre pour la couverture et puis j'ai lu la 4e de couverture et je crois que dans l'heure qui a suivi, elle était sur ma liseuse et lu dans la foulée.

Tourner dans une télé-réalité ? Pour Alec et Jamie, deux acteurs de films gays pour adultes, l’idée est à la fois insolite et amusante. Couple à l’écran, ils sont les meilleurs amis à la ville et ont noué des liens sincères et profonds.
Désormais, ils vont vivre ensemble dans une somptueuse villa sur les collines d’Hollywood et exposer la vie privée de leur faux couple à leurs nombreux fans. Entre passion simulée et fausses ruptures, les deux jeunes hommes se perdent.
Dans une ville écrasée par la chaleur estivale, les tensions montent et les passions s’exacerbent. À trop jouer sur les faux-semblants, Alec et Jamie reconnaîtront-ils le véritable amour lorsqu’il se présentera ?


Cette lecture c'était un bonbon, une gourmandise que j'ai savouré avec bonheur.
On alterne le point de vue de Alec et Jamie, on apprend à les connaitre, il y a plus de profondeur dans cette histoire que ne le laisse supposer la 4e de couverture, c'était vraiment une très bonne lecture, qui remet les idées en place sur les dérives de la télé réalité.
Alec et Jamie sont vraiment attachants, j'ai adoré leur romance, j'ai adoré le contexte de l'histoire et même s'il n'y a rien de révolutionnaire dans ce titre et que l'histoire se devine dans le résumé et bien j'ai eu un petit coup de coeur et c'était même trop court, je serai bien resté encore avec eux.



Correspondances - L. A. Witt

Après avoir été planté devant l’autel, Elliott Chandler, planificateur névrotique décide de transformer sa lune de miel à Oahu en vacances pour une personne. Cependant, le destin se mêle de ses projets lorsque son vol est retardé pour cause d’enneigement de l’aéroport.
Dans le terminal, le marié délaissé attire l’attention d’un autre voyageur échoué : le décontracté et très sexy Derek Windsor. Celui-ci brise la glace et entame la conversation et à mesure que la température baisse sur le tarmac à l’extérieur, la chaleur grimpe entre eux. C’est vraiment dommage qu’ils se rendent tous les deux sur des îles différentes, mais si leur avion ne prend pas bientôt son envol, monsieur Calme et Décontracté pourrait bien proposer à monsieur Plan de Secours de faire quelque chose d’imprudent.
Et cet avion ne va nulle part pour l’instant.


Il s'agit de la version intégrale regroupant les trois tomes Prendre son envol, Illusion et Plan de table.
Ce roman avait atterri dans ma liseuse un peu par hasard, suite à une promo (il était même gratuit, on peut pas faire mieux comme promo 😂) et je n'en attendais pas forcément grand chose et finalement j'ai passé un chouette moment.
J'ai beaucoup apprécié la façon dont Derek et Elliott construisent leur histoire. Leur relation est vraiment belle et il y a beaucoup de dialogue et de communication entre eux, beaucoup de respect aussi. J'aime vraiment la façon dont ils se soucient l'un de l'autre et se disent clairement les choses.
C'est un aspect du livre que j'ai adoré.
Une belle romance sans prétention, une petite douceur pour l'été.

Mais comme ça ne peut pas prendre à chaque fois, je vais maintenant vous parler d'une lecture qui a été une déception.



Summer Lovin' - FV Estyer

Bienvenue à Cancún ! Ses plages, ses soirées, ses flirts d'été... Entre Javier et Logan, l'attraction est immédiate, torride.Une attraction si forte que Logan ne sait comment gérer le lien sauvage et fusionnel qui se crée entre eux. Sous le soleil brûlant du Mexique, le temps est compté. Deux semaines pour lâcher prise, pour se découvrir, pour vivre pleinement. Deux semaines pour prendre des risques, peu importe les conséquences.

Une déception donc. Je n'ai pas accroché avec les personnages, j'ai trouvé Javier très fade et Logan trop superficiel. Sous prétexte d'une lecture d'été courte, l'histoire est presque inexistante, bref c'est juste le prétexte à une romance sexy et sans grande originalité. Ca se passe durant des vacances au Mexique donc il y avait matière à faire rêver, mais il n'y a pratiquement rien de dépaysant dans cette histoire. La romance ne m'a pas embarquée, j'espérai clairement mieux.