lundi 30 novembre 2020

#8xnoël - lancement du challenge et romances de Noël

Depuis déjà plusieurs années, je l'attends avec impatience ! Le challenge de Noël organisé par Chickypoo et Samarian, démarre aujourd'hui et elles nous ont concocté cette année encore un joli programme.

Je crois que plus que jamais, on a besoin de se réjouir de Noël et de retrouver un peu de magie.


Aujourd'hui, on démarre en douceur, on s'installe, et on parle de nos lectures de Noël.

Je ne suis pas encore totalement fixée sur ma PAL de décembre, il y a beaucoup trop de titres qui me tentent, sans parler de boucler les challenges de 2020.

Mais je me suis réservée à cette occasion, trois romances de Noël, trois douceurs que je compte bien lire. Alors pour ceux qui me suivent régulièrement, vous ne serez pas surpris, ce sont des romances m/m.


Au pied du sapin de Keira Andrews

Résumé :

Après des années de solitude, Daniel Diaz est enfin prêt à abandonner sa vie bien rangée de célibataire. Alors qu’il s’apprête à partir pour une petite escapade de Noël avec son nouvel amant Daniel reçoit un coup de fil des urgences. Son ex demi-frère a été admis à l’hôpital et Daniel est la personne à prévenir en cas d'urgence. Pourquoi ? Ils se connaissent à peine. Le mariage de leur parent avait duré moins d’un an et c’était il y a une décennie de cela !

Mais Cole n’a personne d’autre pour veiller sur lui et le médecin lui a interdit de rester seul. Aussi, Daniel l’emmène avec lui en vacances histoire de s’assurer qu’il ne meurt pas de faim ou qu’il ne tombe pas dans le coma. Et alors que ce séjour est censé lui montrer ce qu’est l’amour, son petit ami potentiel préfère faire la fête et se comporter comme un horrible idiot.

Cole Smith craquait terriblement pour le grincheux Daniel quand ils étaient ados. Seul avec lui dans un paysage hivernal idyllique, ses sentiments reprennent vie. Apercevant l’homme vulnérable et attentionné sous la coquille glaciale, il meurt d’envie de se rapprocher.


Petite annonce, téléfilms & toi de Fanny André

Résumé :

« Cherche partenaire pour marathon de films de Noël ! De Miracle sur la 34e rue à Love Actually, venez passer 24h dans le monde des rom-coms à flocons ! Je fournis des cookies, du chocolat chaud, mais tu peux amener des chamallows à mettre dedans. Marathon prévu pour le 23 ! Si ça t'intéresse, merci de répondre par PM. » En passant cette annonce, Red ne s'attend à aucune réponse. Pourtant, quelqu'un semble intéressé. Pour Red, Vyi23 ou une autre, c'est pareil. Il ne veut juste pas être seul pour ce jour particulier. Alors quand il tombe nez à nez avec Ivy, son crush sur le campus, hétéro et donc totalement out of zone, il sait que cette journée va être compliquée. Surtout que tout se ligue contre lui, de la neige aux Oreo, en passant par Hugh Grant dansant dans les couloirs... ce marathon s'annonce exceptionnel.


Un nouveau voisin pour Noël de Séverine Balavoine

Résumé :

La vie de Florian était bien réglée entre son travail de directeur éditorial, ses cafés matinaux avec ses trois amis - des vieillards aux réparties cinglantes - et ses balades sur le port ou les plages de Noirmoutier-en-l'Île. Mais sa tranquillité, tant appréciée, risque bien d'être mise à mal pour les fêtes de fin d'année. La venue de sa famille pour Noël et l'arrivée d'un nouveau voisin lui font dresser les cheveux sur la tête. D'autant plus que Thibaut, son nouveau vis-à-vis se révèle être un homme sublime et charmant, qui compte bien entretenir des rapports de voisinage exemplaires - donc fréquents. Entre dîners improvisés, courses de Noël, chocolat chaud devant un feu de cheminée et interventions savoureuses du « gang des anciens », Florian et Thibault se rapprochent. Un rapprochement qui pourrait bien remettre en question le besoin de solitude de Florian...

vendredi 27 novembre 2020

Fucking love, tome 6 : For Them - Amélie C. Astier

Attention risque de spoiler sur le tome 5, en effet les tomes 5 et 6 vont ensembles, donc difficile de donner son avis sur le 6 sans spoiler le 5.

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises de cette saga, qui sort vraiment du lot. Le thème peut faire peur au départ, mais elle mérite vraiment d'être découverte, attention toutefois, âme trop sensible s'abstenir.
Dans les premiers tomes, les thèmes abordés sont difficiles et douloureux, mais l'espoir est là malgré tout, cependant le tome 5 était venu tout dévaster et nous avait laissé le coeur totalement en miette.

Ce tome 6 est celui de la reconstruction, celle de Zane sans Mason. Après toutes les épreuves du 5 qui n'a épargné personne, je voulais vraiment voir comment Zane allait supporter la mort de Mason. Bien sur il y a Vaughn et on se doute qu'il est celui qui sera là pour l'épauler.
Mais je ne m'attendais pas à ce que la descente aux enfers de Zane aille si loin. Ce fut éprouvant, douloureux et parfois rude à lire.
Le présent et le passé s'entremêlent, nous faisant découvrir la vie de Zane et les horreurs qu'il a vécues, né dans une communauté religieuse, marié à une femme par obligation, il a subi les pratiques scandaleuses des thérapies de conversion.
Et si le passé est dur, le présent lui est sordide... Zane souffre et se détruit à petit feu.

Je vous avoue que j'ai trouvé cette partie un peu longue et éprouvante. Quand enfin Vaughn prend les choses en main pour tenter de libérer Zane de ses démons, la confrontation est inévitable. Mais cela sera salvateur pour Zane qui pourra enfin essayer de réparer ce qui peut l'être.

L'histoire de Zane avec ses enfants m'a tellement touchée. C'est l'un des sujets que j'ai le plus aimé dans ce tome.
L'amour de Zane et Vaughn se met en place doucement, ça aussi c'est beau, même si ce sera loin d'être évident.
Zane devra repenser entièrement sa vie, personnelle et professionnelle, sans Mason, surmonter ses addictions et laisser une place à Vaughn.

J'ai également adoré l'épilogue qui annonce un super thème pour le tome 7, je suis extrêmement impatiente de savoir comment l'auteure va l'aborder. Une prise de risque osée et engagée que je valide à 100%.
Rendez-vous en 2021 pour retrouver mes fucking boys préférés.

Retrouvez mes avis sur les tomes précédents :
Tomes 1, 2 et 2.5
Tome 3
Tome 4
Tome 4.5
Tome 5
Tome 5.5

mercredi 25 novembre 2020

#PLIB2021 les 25 sélectionnés et l'autre côté des ombres tome 2 (Ouiiiiiii)

On connait à présent les 25 sélectionnés pour le PLIB 2021. J'ai suivi l'annonce des résultats en direct samedi soir et je trouve la sélection pas trop mal. J'en avais 14 sur 25 et j'étais contente d'y voir certains titres, même si je suis déçue bien sur de ne pas y voir ma lecture coup de coeur, L'autre côté des ombres, tome 1 : Allowin Singulier-Weyrd de Noëmie Auke. Mais je viens juste de voir que le tome 2 est annoncé pour le mois de janvier et qu'il est déjà en précommande sur bookeen, je suis joiiiieeeeee. 
 


Retrouvez la conclusion épique de L'autre côté des ombres dans ce dernier tome plein d'émotions. Après des années, prisonnier d'une malédiction, Frédéric Cendrevent est enfin libre. Il essaie de se reconstruire, loin du lieu où il a toujours vécu, et d'Allowin Singulier-Weyrd, l'exorciste dont il est tombé amoureux malgré lui. Mais on n'échappe pas aussi facilement à son passé : en recueillant un esprit-loup des années plus tôt, il n'imaginait pas se retrouver mêlé à une intrigue politique qui menacerait ses rêves d'avenir. 

 

 

 

 

 

Mais revenons-en au PLIB. Sur les 25, j'en ai déjà lu un, il s'agit de Yardam de Aurélie Wellenstein. Je ne peux pas encore dire s'il sera dans mes 5 finalistes, mais j'ai globalement aimé cette lecture.

Cette année encore, les maisons d'éditions ont offerts des ebooks au jurés et j'ai récupéré la plupart de ceux qui m'intéressaient, j'ai aussi profité d'une grosse promo durant le confinement aux éditions du chat noir pour compléter ma liste et voici les titres parmi les 25 qui ont rejoints ma PAL :
* Alana et l'enfant vampire de Cordélia
* Des oeillets pour Antigone de Charlotte Bousquet
* Les chaines du silence de Céline Chevet
* Rocaille de Pauline Sidre
* Les Noces mécaniques de Marie Kneib
* Que la Mort soit Douce, tome 1 de Laëtitia Danae
* Les Aînés, tome 1 : Les Cycles corrompus de Serenya Howell
* De l'autre côté du mythe, tome 1 : Ariadné de Flora Boukri 

Et puis il y a les titres qui m'intéressent mais soit je n'ai pas l'ebook à dispo, soit je sais que je manquerai de temps pour les découvrir. Je les garde en tête, mais il y a peu de chance que je les lise avant le choix des 5 finalistes.
* La Princesse au visage de nuit de David Bry
* La Ville sans Vent, tome 1 de Eleonore Devillepoix
* Rouge de Pascaline Nolot
* Sous les sabots des dieux de Céline Chevet
* Chromatopia de Betty Piccioli
* Les chroniques de l'érable et du cerisier, tome 1 : Le masque de nô de Camille Monceaux
* Les dragons de l'Impératrice de Alice Sola
* Vaisseau d'Arcane, tome 1 : Les Hurleuses de Adrien Tomas 

Viennent ensuite ceux qui ne m'intéressent pas vraiment, voir pas du tout pour certains.
* Bordeterre de Julia Thévenot
* Le chant des cavalières de Jeanne Mariem Corrèze
* Ordo de Anthony Combrexelle
* Steam Sailors, tome 1 : L'Héliotrope de Ellie S. Green
* Bpocalypse de Ariel Holzl
* Carne de Julia Richard
* Vampyria, tome 1 : La cour des ténèbres de Victor Dixen
* Les tribulations d'Esther Parmentier, sorcière stagiaire : Cadavre haché - vampire fâché de Maëlle Desard

Je vous tiendrai au courant de l'avancée de ma participation cette année.

 

mardi 24 novembre 2020

De retour dans le placard: Ben et Rafe, tome 1 - Bill Konigsberg

Dès sa sortie, ce titre m'a attirée pour son résumé et sa thématique plutôt originale.
Rafe est lycéen, gay et assumé depuis déjà un moment. Sa famille et ses amis le soutiennent et ça n'a jamais vraiment été un problème.
Mais il en a marre, marre d'être catalogué gay, il a l'impression de n'être réduit qu'à ça et ne le supporte plus.
Il a décidé de continuer sa scolarité à l'autre bout des Etats Unis et de ne pas révéler son homosexualité, retour dans le placard.
Mais avec quelle conséquence ?

Je suis assez partagée sur ce roman, j'avoue en avoir aimé certains aspects et d'autres moins.
Je vais commencer par les points plus négatifs, à commencer par les personnages, je ne les ai pas aimés plus que ça. Je ne me suis pas attachée à Rafe en tout cas et ça n'a pas aidé ma lecture.
La mère de Rafe m'a agacée alors que ce n'est pas le but pourtant.
Je trouve que la romance arrive très tard et au vu du titre du tome, je me suis sentie un peu spoilé tout en n'ayant pas vraiment ce à quoi je m'attendais. Oui vraiment je trouve le titre et la couverture un peu trompeurs, ils m'ont fait attendre autre chose et j'étais assez frustrée durant une bonne partie du livre.

Mais le roman soulève des thématiques passionnantes, sur ce qui définit notre identité. Est-ce qu'être gay est une identité ? Peut-on être dans le placard et malgré tout honnête avec les autres, à partir de quand est-ce un mensonge ?
Se rendre également compte d'à quel point la norme de l'hétérosexualité est omniprésente et conditionne le regard que l'on porte sur les gens. Toutes ces questions que se posent Rafe et son évolution m'ont réellement plu et méritent totalement d'être abordées, encore plus dans un roman orienté jeunesse.

Je pense que je me laisserai tenter par le tome 2, sorti uniquement en anglais pour l'instant, même si j'avoue que son résumé me laisse un peu perplexe.

mardi 17 novembre 2020

Sélection de bandes dessinées - minis chroniques

J'ai regroupé ici mes avis sur quelques bandes dessinés ou romans graphiques (on ne sait plus trop comment les appeler à présent...), que j'ai lus récemment. Pour une fois pas de mangas, ça change un peu.

 

 

Les Indes fourbes de Alain Ayroles 

De l'ancien au Nouveau Monde, la fabuleuse épopée d'un vaurien en quête de fortune...

Nous suivons un anti-héros dans ses aventures et ses tentatives de devenir riche, de l'Espagne jusqu'à la quête de l'Eldorado.

C'est une BD de qualité, drôle, originale avec un héro truculent qui ne cesse de nous surprendre. J'ai ri comme ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivée, devant ce héros sans limite, un vrai escroc, charmeur, on lui suivrait jusqu'au bout du monde.
Une petite merveille à découvrir.


 

Princesse Sara, tome 2 : La princesse déchue de Audrey Alwett et Nora Moretti

Avis partagé sur ce tome 2. Même si j'ai bien aimé retrouver cette histoire de mon enfance, que ce soit par le dessin animé ou le roman et apprécié les dessins que je trouve superbes, particulièrement les couleurs, j'ai été moins convaincue par l'histoire trop manichéenne à mon goût et une Sara trop parfaite pour être crédible.


 

Le Patient de Timothé Le boucher

J'avais lu du même auteur Ces jours qui disparaissent qui m'avait  beaucoup intriguée, l'histoire de celui-ci est prenante, même percutante, le début est vraiment bon, malheureusement, ça retombe trop vite. Je l'ai terminé un peu frustré. La fin est trop rapide et j'attendais un autre développement. Il m'a quand même laissé un sentiment d'angoisse, sur une scène en particulier et l'ambiance est plutôt immersive.

lundi 16 novembre 2020

Boy love - Éponine Simonet


Être amoureux, c'est difficile. Cela l'est encore plus lorsque cette personne est du même sexe que le nôtre. Mais il suffit d'un regard et d'une main tendue pour soulever les préjugés.
Suivez les histoires d'amour de dix jeunes adolescents qui se retrouvent confrontés à ce sentiment. Des messages, des soirées bowling, un sourire… C'est ce qui aura suffi à les rendre amoureux.
Nous n'avons pas tous une vie heureuse, mais nous pouvons être heureux en amour.

Il s'agit d'un petit recueil de nouvelles et je remercie l'auteure qui me l'a envoyé en service presse.
La thématique m'intéresse beaucoup, celle des adolescents qui tombent amoureux pour la première fois et découvrent leur homosexualité ou leur bisexualité.
Plusieurs thèmes sont abordés. Dans les premières nouvelles ce sont des tranches de vie, premier regard, premier sourire, premier rendez-vous...
Il n'y a pas de drame, juste ces moments marquants quand on rencontre quelqu'un. J'ai bien aimé, ces petites histoires pleine de douceur, orientées jeunesse.

Les dernières nouvelles sont plus sombres, voire dramatique pour l'une d'entre elle. Le thème du harcèlement scolaire est évoqué et montre la dépression et la souffrance que cela peut générer.
Ce sont des thèmes très importants dont il faut parler. Pour le coup là j'ai trouvé le format nouvelle un peu frustrant, j'aurais aimé plus de nuances.
Mais c'est une belle lecture, agréable, émouvante.

jeudi 12 novembre 2020

Yardam - Aurélie Wellenstein [#PLIB2021]


À Yardam, la folie est sexuellement transmissible. Dans l’espoir d’endiguer l’épidémie, la population est mise en quarantaine, isolée du reste du monde.
Le virus n’a pas épargné Kazan. À l’image de la ville qui s’enfonce dans le chaos, il sombre lentement. 
Pour s’en sortir, il serait prêt à toutes les extrémités, y compris à manipuler Feliks et Nadja, un couple de médecins étrangers venu s’enfermer volontairement dans la cité pour trouver un remède. Dans son désespoir, il va accomplir le pire…  

Après le dieu oiseau et mers mortes que j'ai beaucoup aimés, j'ai ouvert les pages du dernier roman de Aurélie Wellenstein intriguée et impatiente de plonger dans cet univers qui s'annonçait sombre et tourmenté. Et puis lire un livre qui parle d'une ville en quarantaine quand on est soi-même confiné, l'ironie n'échappe à personne.

L'histoire m'a vraiment plu et m'a happée, je ne m'attendais pas vraiment à ce que cela prenne cette tournure, j'ai été surprise régulièrement au cours de ma lecture et même la fin, je n'avais aucune idée de ce qui allait se passer et là encore j'ai été prise au dépourvu, mais avec le recul, c'est une fin qui me convient parfaitement.

J'accroche toujours bien avec les "héros" de Aurélie Wellenstein, elle a cette capacité à rendre attachant des personnages qui ne le sont pas vraiment et nous les faire aimer, alors que c'est loin d'être évident, tant ils ont leurs démons et leurs faiblesses. Leurs choix sont aussi souvent discutables, Kazan n'échappe clairement pas à la règle, mais malgré tout je suis arrivée à le comprendre.

La relation entre Kazan, Feliks et Nadja m'a vraiment plu, tant de chose entrent en jeu entre eux, tout est compliqué et contradictoire. Entre amour et haine, c'était clairement addictif.

L'ambiance du livre est très bonne également, très psychologique. Cette descente dans la folie, aussi bien pour Kazan que pour toute la ville dans une quarantaine qui s'éternise, alors que les habitants se sentent clairement abandonnés à eux même, la psychose s'installe. C'est glauque et parfois dérangeant.

Seul petit bémol, j'ai trouvé quelques longueurs, mais rien de grave, cela reste une excellente lecture. Aucun doute que je vais continuer à découvrir l'oeuvre de cette auteure.

#ISBN9782367408637

samedi 7 novembre 2020

#PLIB2021 : ma sélection

Nous sommes dans la première phase du PLIB, celle où il nous faut choisir 25 titres parmi les 137 préselectionnés. Inutile de dire que cette étape n'est pas simple. Comment choisir ? On a beau dire mais je me rends compte qu'inconsciemment le premier critère est la couverture, j'avoue en avoir éliminé d'emblée à cause de cela.
Ensuite le genre, je n'aime pas trop le post-apo et tout ce qui est anticipation futuriste. Je penche plus vers la fantasy.
Il est ensuite temps de lire les résumés.
Un autre critère pour moi a été la maison d'édition, j'ai tenu à favoriser les editions bookmark.

Malgré tout, j'en avais toujours plus de 25, certains titres se sont imposés d'office, pour d'autres, j'ai procédé par élimination, notamment en regardant les avis et les notes sur livraddict. 
Bref ce fut loin d'être simple, mais C'EST FAIT !
Et voici ma sélection :