mercredi 11 décembre 2013

la valse lente des tortues - Katherine Pancol


Ce livre est la suite des yeux jaunes des crocodiles, que j'avais trouvé très énervant, mais que je n'avais pas réussi à lâcher (oui, allez comprendre).

Qu'en est-il de ce tome 2 et bien il est vraiment dans la continuité du premier, on y retrouve tous les personnages qu'on a appris à connaître et auxquels on s'est attaché malgré tous leurs défauts.
Il y a une vraie intrigue qui paraît simple de prime abord, mais je me suis carrément fait avoir.
J'ai été très surprise par un évènement en particulier, auquel je ne m'attendais pas du tout. Finalement l'auteur à su prendre des risques avec ses personnages et c'était moins cousu de fil blanc que je ne le pensais.

Néanmoins le côté magie vaudou et le bébé tellement surdoué que s'en est impossible décrédibilise un peu le tout je trouve. Ca je n'ai pas aimé.
La encore comme pour le tome un, plein de choses m'ont énervée, c'est long, ils sont agaçants, mais j'étais prise dans l'histoire et je voulais connaître la suite à tout prix.

Pour le format audiolib, il est impeccable comme d'habitude.
Je me plongerai un de ces jours dans le troisième et dernier tome les écureuils de cental Park sont tristes le lundi, car tout n'a pas été clarifié dans ce second volume.

vendredi 29 novembre 2013

Rome en un jour - Maria Pourchet


Cela fait quelques années maintenant que je participe avec plaisir aux matchs de la rentrée littéraire organisé par  PriceMinister-Rakuten.
En fait je lis peu de romans contemporains et je m'intéresse généralement assez peu à l'actualité littéraire, ce qui fait qu'une fois par an ça me change de découvrir un auteur actuel.
Cette année j'étais vraiment dans l'optique de la découverte, c'est pour cela que j'ai volontairement choisi un auteur et un livre que je ne connaissais absolument pas. J'ai opté pour Rome en un jour de Maria Pourchet.

Malheureusement, je n'irais pas par quatre chemin, je me suis royalement plantée dans mon choix, ce roman n'était pas du tout fait pour moi, trop contemporain peut-être ?
Je l'ai compris dès les premières pages. J'ai senti tout de suite que j'allais avoir un énorme problème avec le style d'écriture qui m'a rebutée d'emblée. Et je n'ai ensuite pas réussi à en faire abstraction pour me plonger dans le récit.
On dirait un dialogue permanent, mêlant véritable dialogue, monologue, pensées des personnages, mais de façon un peu hachés... En tout cas, c'est un style parlé qui pour moi, passe très mal à l'écrit. A tel point que devant sans cesse faire un effort dans ma lecture, rendue laborieuse par ce procédé d'écriture, j'avais souvent du mal à pénétrer le sens des phrases.

Bon revenons un peu sur l'histoire, l'intrigue se déroule en deux endroits. Tout d'abord sur le toit d'un immeuble parisiens où des invités attendent Paul pour un anniversaire surprise organisé par sa compagne Marguerite. Pendant ce temps Marguerite tente de faire sortir Paul de leur appartement. Celui-ci ne se doutant de rien (en plus ce n'est même pas la date de son anniversaire), n'a aucune envie de bouger de devant sa télévision et tout cela va tourner au vinaigre des deux côtés, le couple commençant à se déchirer et les invités s'impatientant...

Autres déceptions, les personnages ! Je ne les ai pas aimés, aucun n'est attachant, ils sont énervants, cyniques, tellement axés sur eux-même, l'image même du bobo parisien "branché" avec tous ses clichés.

Ce qui ressort donc de ma lecture, c'est un style déroutant qui m'a franchement déplu et a rendu ma lecture laborieuse et au niveau de l'histoire, de l'ennui, de l'agacement.
Et puisqu'il faut mettre une note, je mettrais 6/20.

Merci à  PriceMinister et je l'espère rendez-vous l'année prochaine, j'essayerai de faire un meilleur choix.


jeudi 31 octobre 2013

Rien ne s'oppose à la nuit - Delphine de Vigan



Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l'écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd'hui je sais aussi qu'elle illustre, comme tant d'autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence. D. de V.

Delphine de Vigan je ne savais plus trop quoi en penser, ayant eu un énorme coup de coeur pour son roman No et moi et ayant ensuite détesté les heures souterraines, je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre avec cette auteur.
Quand j'ai entendu parler de ce livre, j'ai d'abord était rebutée par le sujet. En effet il ne s'agit pas d'un roman, mais d'un récit personnel ou Delphine de Vigan évoque son histoire familiale et surtout sa mère qui s'est suicidée.
Sur le coup, le fait de déballer ainsi sa vie privée, la mort de sa mère, je trouvais ça un peu indécent, digne des "people" (mon dieu, je déteste ce mot). Mais au fur et à mesure je n'ai vu fleurir pratiquement que des avis positifs sur les blogs lecture donc j'étais intriguée et il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis n'est-ce pas ?
Aussi lorsqu'une amie m'a proposé de me prêter l'audiolib, je ne me suis pas fait prier. Déjà vous le savez maintenant je suis vraiment conquise par les audiolib donc ça me plaisait vraiment de découvrir ce livre avec ce support.

Et j'ai été totalement embarquée dans ce récit, vraiment poignant, mais sans être racoleur ou voyeuriste (ce que je craignais). Avec beaucoup de pudeur, d'intelligence et de sensibilité, Dephine de Vigan alterne les souvenirs de familles avec son propre cheminement lors de l'écriture de ce livre et ce qui l'a amené à le faire... J'ai été vraiment touché par ce récit.

La qualité du livre audio est comme à son habitude impeccable c'est un vrai bonheur.
Un coup de coeur donc pour ce livre bien loin de ce que lis habituellement.

mardi 15 octobre 2013

la maîtresse de Rome - Kate Quinn


Aha, un billet lecture !! Vous voyez que tout arrive.

Thea est une jeune esclave maltraitée par sa maîtresse Lepida Pollia, peste orgueilleuse et capricieuse.
Elle tombe amoureuse du gladiateur Arius le Barbare, mais leur amour sera contrarié par la jalousie de Lepida Pollia.

Au départ je voulais  me contenter de copier/coller le 4e de couverture, mais je trouve qu'il en dit beaucoup trop, c'est dommage.

Les critiques de ce roman sont souvent élogieuses et j'aime énormément les romans historiques, je ne pouvais donc pas passer à côté. J'en ai peu lu sur la période de l'empire romain, celui-ci se passe sous le règne de l'empereur Domitien qui a d'ailleurs un grand rôle dans l'histoire, mais depuis les séries Rome et Spartacus, mon attrait pour cette époque s'est accru (toute implication de beaux gladiateurs ou légionnaires musclés ne peut être nié dans ce regain d'intérêt ;) ).
Bref la maitresse de Rome avait tout pour me séduire en théorie et je l'ai été, mais avec une pointe de déception tout de même. Je ne sais comment l'expliquer, mais je trouve qu'il manque quelque chose, certainement plus de profondeur aux personnages. Ils restent finalement assez superficiels, la méchante est très méchante et l'héroïne a pleins de malheurs qu'elle endure avec courage...

De nombreux rebondissements maintiennent l'intérêt du lecteur et ce livre se lit très très bien et fait passer un bon moment, mais néanmoins, j'en attendais un petit peu plus.

mardi 8 octobre 2013

Walking dead, tomes 2 et 3 (BD)



J'avais lu le tome 1 de cette BD sur le thème des zombies, il y a un moment déjà et j'avais eu beaucoup de mal à me mettre dedans, du coup je l'avais un peu mise de côté. Et puis actuellement nous sommes en train de visionner la saison 3 de la série (j'en reparlerai) et mon cher et tendre en a eu marre que je lui demande toutes les 5 minutes si ça se passait pareil dans la BD... Donc oui il était temps que je me mette vraiment dans cette lecture.

J'ai commencé par relire le tome 1 de façon plus posé et j'ai bien fait, car je me suis rendue compte que j'avais confondu des personnages. Il faut dire qu'entre ceux qui sont dans la série mais pas dans la BD et inversement, mais en plus ceux qui sont bien présents dans les deux mais avec des caractères et/ou des physiques complètement différents, il y a de quoi être un peu perdu si on n'y prends pas garde.
J'ai donc bien fait de le relire, cela m'a permis d'avoir les idées plus claires sur les personnages.

J'ai ensuite enchaîné avec les tomes 2 et 3. Mon avis sur la BD en tant que telle, déjà j'accroche à ce côté graphisme noir et blanc, moi qui suis plus une habituée des manga. Ensuite l'action, l'ambiance, l'histoire sont vraiment bonnes.
Bon honnêtement je ne pense pas que je l'aurais lue sans la série, c'est la série qui m'a fait me plonger dans cet univers et je recherche surtout dans la BD les similitudes, les différences et une autre vision de l'histoire.

Car globalement même si la trame est la même dans les deux supports, il y a pleins de choses qui diffèrent complètement. Mais c'est justement ce que j'aime, comparer, voir ce qui marche le mieux.
La BD est beaucoup plus dynamique, l'intrigue avance vite et sans temps mort, la série prend plus son temps (parfois un peu trop j'admets).

Je vais continuer sur ma lancée en tout cas, cette fois je suis bien partie.

mercredi 25 septembre 2013

Angélique et le Roy - Anne Golon


Angélique et le Roy est le troisième volume (dans l'ancienne édition) des aventures de Angélique (qu'on ne présente plus).
Dans ce tome Angélique, qui est devenue marquise de Plessis-Bellière en épousant son cousin, aura fort à faire avec son mari qui accepte mal cette union forcée et a décidé de lui mener la vie dure, c'est le moins que l'on puisse dire.
Mais voici que le roi lui-même succombe et ferait bien d'Angélique sa maitresse ce qui n'est bien sur pas du goût de la favorite en titre Mme de Montespan.

Versailles et la vie à à la cours sont au coeur de ce roman et nous sommes en plein dans la période de l'affaire des poisons, ce qui n'était vraiment pas pour me déplaire.

J'aime toujours autant être transportée à cette époque et suivre les aventures mouvementées d'Angélique. Néanmoins j'ai trouvé quelques longueurs dans ce récit, notamment toute la partie avec Bachtiary Bey l'ambassadeur perse.
J'ai surtout aimé l'évolution des relations entre Angélique, Philippe et Louis XIV.

La révélation finale tant attendue donnera un nouveau départ à la vie de Angélique, mais cela sera pour le prochain volume.

mercredi 28 août 2013

Swap un saut dans le temps

Cette semaine j'ai reçu mon colis pour le swap un saut dans le temps, sur le thème de l'histoire. Ma swappée était lagirl8 et elle m'a bien gâtée avec un chouette colis sur le thème du Moyen-Age, quelle belle idée.


Un colis bien fourni !!



Il y avait donc de délicieuses madeleines, un paquet de café, pas encore goûté, mais il sent très bon, trois marques pages fait mains et un cahier original car la couverture est en métal avec un stylo chevalier aimanté.


Côté livres, l'épopée des croisades de René Grousset et l'intégrale du lit d'Aliénor de Mireille Calmel, qui étaient tous les deux dans ma wish list et la scribe de Antonio Garrido, se déroulant sous Charlemagne, je ne connaissais pas ce roman mais le 4e couverture me donne vraiment envie de me plonger dedans.
Et en plus un DVD, Arn, le chevalier du temple un film se déroulant au temps des croisades.



Et lagirl8 a aussi pensé à mon petit bonhomme, ce qui me fait super plaisir avec 3 livres pour enfants.

Alors merci encore pour ce colis plein de belles surprises !!

samedi 10 août 2013

Mes séries du moment


Cela faisait un moment que je n'avais pas parlé des dernières séries que j'ai suivies.


J'attendais avec impatience le retour de Dallas sur TF1. J'étais fan de Dallas à la grande époque, et j'ai vu tous les épisodes (oui tous sans exception) en rediffusion avec ma maman. Et bien cette nouvelle mouture ne m'a pas déçue du tout j'étais ravie de retrouver JR toujours égale à lui-même et tous les autres membres de la famille Ewing. Les coups tordus et les embrouilles sont au rendez-vous, c'est bien digne de Dallas !
Et ils ont conservé le générique, j'avoue j'ai kiffé.
Mais c'était sans compter sur TF1 et le respect que cette chaîne voue à ses télespectateurs, car très déçu des audiences (quelle idée aussi, de passer ça un samedi soir en première partie de soirée et de nous gaver avec 3 épisodes...), la série a été déplacée en 2e partie de soirée, avant de simplement disparaitre alors qu'ils avaient annoncé la diffusion de la saison 2, finalement reportée à une date indéterminée...

J'avais déjà parlé de mon gros coup de coeur pour en analyse, la saison 1 m'avait captivée. Depuis mon enthousiasme est un tout petit peu retombé, j'ai trouvé la saison 2 moins palpitante et j'ai dû me forcer un peu pour finir la saison 3 (la dernière).
Cela reste une série d'une grande qualité, mais dommage d'avoir changé le casting à chaque saison, la saison 1 reste largement meilleure à mon goût. Et devoir se réhabituer à des nouveaux personnages et de nouvelles histoires en abandonnant complètement ceux de la saison 1 n'était pas évident.
Et je n'aime pas du tout, du tout la relation que développe Paul avec sa nouvelle psy dans la saison 3.


 

Je me suis également remplongée dans sex and the city que j'ai eu envie de redécouvrir en VO, ne connaissant que la VF.
C'est toujours aussi bon et j'enchaine les épisodes, me voici déjà à la saison 4.



J'ai suivi la 8e saison de Grey's anatomy sur TF1 et j'ai trouvé que c'était une bonne saison.
Une fin encore bien dramatique, mais on a l'habitude (en plus j'avais été spoilé, grrrr)...


L'une de mes dernières découvertes, Homeland, en voila une série bien captivante, originale et qui sait bien nous mener en bateau, avec une Claire Danes méconnaissable et investie dans son rôle.



Pendant les vacances nous avons enchaîné les épisodes de skins, saisons 3 et 4. Là encore difficile de se remettre dedans avec un casting complètement changé. Mais au bout de quelques épisodes j'ai bien accroché, même si c'est parfois extrème, je veux dire qu'il y ait des personnages déjantés, OK, mais là ils le sont tous, les ados, les parents, les profs, pas un seul personnage qui ne soit "normal".
Mais (sans spoilé) je n'ai pas aimé la fin et particulièrement détesté le dernier épisode.
Et à nouveau pour la saison 5, un casting complètement différent, du coup on fait une pause avant de s'y mettre.


Ma série coup de coeur en ce moment, c'est the secret circle, diffusée sur NT1 les vendredis soirs. Des jeunes découvrent qu'ils sont des sorciers et que leurs familles sont liées depuis des générations.
Cette série est tiré d'un roman de LJ Smith à qui l'ont doit également journal d'un vampire.
C'est dommage car aux Etats Unis elle n'a pas très bien marché et du coup il n'y a qu'une saison. Moi j'aime beaucoup en tout cas, c'est une série fort sympathique.

vendredi 26 juillet 2013

Le gardien - le retour des Higlander tome 1 - Margaret Mallory



Pour tout vous dire, je me suis inscrite à nouveau au challenge Livra'deux pour Pal'addict avec Sofynet.
Le challenge consiste à lire un livre parmi une liste de 3 choisis dans ma PAL par Sofynet.
De la même façon j'ai choisi 3 livres dans la sienne.

Lorsque nous avons échangé nos 3 titres, nous avions un livre en commun, j'ai trouvé ce détail amusant et j'ai proposé à Sofynet d'en faire une LC. Il s'agit d'un roman de chez Milady, intitulé le retour des Higlanders.

Mon avis à propos de ce livre sera plutôt bref, car je n'en suis pas venu à bout, à cela deux raisons, la première étant que je ne lis quasiment plus en ce moment, j'ai beau essayé de me motiver, la chaleur, ma grossesse, la reprise du boulot (et oui les vacances ne sont déjà plus qu'un souvenir)... ont raison de toute motivation livresque.
La seconde étant que je n'ai pas accroché plus que cela. Je n'ai pas détesté non plus, je pense qu'en période normale de motivation de lecture normale, j'aurai persévéré, mais là je n'ai pas eu envie, d'autant plus que Sofynet m'attendait pour notre LC.

Pourquoi je n'ai pas accroché ? Je crois tout simplement que ce genre de roman sentimental ne me convient plus. Je cherche autre chose dans mes lectures. Cela ne fait plus fondre mon coeur d'ex midinette.
Clairement je trouve ça convenu, un peu creux et ça m'ennuie vite.
C'est certainement une très bonne lecture de détente pour l'été, d'ailleurs j'en ai lu de bonnes critiques, mais ce n'est pas ce que je recherche. Je le saurai pour la prochaine fois...

Je vous mets quand même le résumé du livre :
Après cinq ans passés à se battre sur le continent, Ian MacDonald revient sur son île natale de Skye, où il trouve son clan en péril. Bien décidé à réparer ses erreurs de jeunesse, il doit déjouer les manigances d’un adversaire sans scrupules, et faire face à Sìleas, l’épouse qu’il a délaissée pour partir au combat. Une surprise attend Ian : la gamine maigrichonne qui le suivait partout comme son ombre et qu’il a dû épouser à la suite d’un malentendu, est devenue une jeune femme aussi ravissante que farouche.

mercredi 17 juillet 2013

Gatsby le magnifique - F.Scott Fitzgerald


C'est la sortie récente du film avec Léonardo Dicaprio qui m'a fait m'intéresser à ce classique de la littérature américaine. Je n'étais pas emballée plus que ça à l'idée de le lire, mais je voulais me faire une opinion et il se lit très vite (et pour 2,50 euros, ce n'était pas une folie). J'ai profité également d'une LC organisée sur livraddict.

New York, les années folles… Gatsby personnage mystérieux et richissime aime Daisy, mais elle est mariée.
Le récit nous est raconté par Nick, voisin de Gatsby et cousin de Daisy.

Ce roman se lit très bien, mais je n'ai pas accroché plus que ça à l'histoire, les personnages étant beaucoup trop superficiels, à part Gatsby peut être, mais son amour pour Daisy, plus proche de la névrose obsessionnelle que d'un véritable amour ne m'a pas vraiment touchée.
En même temps c'est ce que l'auteur voulait nous faire ressentir je pense : rien n'a vraiment de sens dans cette histoire, à l'image des fêtes somptueuses organisées par Gatsby, mais quand les lumières de la fête s'éteignent il n'y a plus rien ni personne.

Voici une citation du livre qui m'a marquée car on y sent bien le vide dans la vie des personnages.

"Qu'allons-nous faire cet après-midi, et demain, et les trente prochaines années? s'écria Daisy.
- Ne sois pas morbide, s'il te plaît, dit Jordan. La vie recommence en automne, quand l'air redevient frais"

Je suis contente de l'avoir lu pour ma culture, mais il ne me laissera pas un souvenir impérissable je pense.

Je n'ai pas encore vu le film, mais je le verrais à l'occasion, il me tente beaucoup.

dimanche 14 juillet 2013

Trash Cancan : La véritable histoire des rois et des reines de France - Caroline Guillot



J'avais repéré ce livre en librairie et il m'intriguait, aborder l'histoire par le biais de l'humour noir je trouvais cela original.
C'est grâce à la dernière opération Masse Critique de Babelio que j'ai vu ce livre rejoindre ma bibliothèque.

Je dois dire que la présentation est originale, moitié livre, moitié BD, c'est un beau livre en tout cas.
Quant au contenu, plus d'une quarantaine de nos rois et reines de France sont présentés dans ce livre, avec d'abord une partie biographie, contenant les grandes lignes de leurs règnes et quelques anecdotes, puis une partie BD, axée sur le côté trash et sanglant.

Ce que j'ai aimé : Avant tout, la rigueur historique, malgré le ton humoristique et décalé, ce livre n'est en rien farfelu. Il est donc de mon point de vue réellement original, et peut permettre d'aborder l'histoire des rois et reines de France avec plus de légèreté et d'humour qu'un livre d'histoire trop sérieux qui peut paraitre rébarbatif à certains.
Les anectodes sont intéressantes et nous permettent de mieux nous représenter les moeurs de ces différentes époques.

Ce que j'ai moins aimé : l'humour des pages BD n'est pas vraiment ma tasse de thé, je n'ai que moyennement apprécié ce ton souvent macabre.
L'ayant lu tout entier en peu de temps, j'avoue que sur la fin j'ai fini par trouver cela un peu lassant. Je pense qu'il serait plus apprécié en étant lu par petits bouts et pas forcément dans l'ordre, selon les époques qui sont le plus susceptibles de nous intéresser ou que l'on souhaite découvrir. Car de Clovis à Louis Philippe, l'amplitude historique couverte est suffisament large pour que chacun y trouve son intérêt.

Finalement j'ai plutôt apprécié cette lecture, un très bon point pour son originalité, sa rigueur historique, un peu moins pour l'humour, mais dans ce domaine, chacun ses goûts donc à vous de vous faire votre opinion...

Merci en tout cas à Babelio et aux Editions du Chêne.


vendredi 5 juillet 2013

le journal du colonel Brandon - Amanda Grange


J'avais beaucoup aimé le journal de Darcy, du même auteur, une relecture de Orgueil et préjugés (de Jane Austen, faut-il le préciser) du point de vue de Darcy comme son nom l'indique. Et c'est donc avec enthousiasme que j'ai entamé le journal du Colonel Brandon, relecture de Raison et sentiments lançant même une LC sur livraddict enfin de partager cette découverte.

Malheureusement ce fut une déception, je n'ai pas vraiment apprécié cette lecture que j'ai trouvé un peu creuse et mièvre. J'avais moins eu cette impression en lisant le journal de Darcy.

J'ai trouvé les personnages assez caricaturaux. Je m'attendais à apprécier de découvrir la jeunesse de Brandon et son amour contrarié pour Eliza. Mais je n'ai pas aimé le personnage d'Eliza justement que j'ai trouvé trop nunuche. Et finalement je me suis ennuyée pendant cette partie.
De même le père et le frère de Brandon sont vraiment trop caricaturaux, il n'y a aucune nuance dans leur caractère, c'est trop je trouve. Même Brandon m'est apparu un peu fade.

L'arrivée de Marianne et d'Elinor, a relancé un peu mon intérêt, mais cela n'a pas duré et à nouveau l'ennui s'est installé jusqu'à la fin. Et je n'ai pas tellement apprécié le caractère de Marianne, alors que je l'ai adoré dans Raisons et sentiments.

dimanche 16 juin 2013

Pèle mèle

Il y a des billets comme ça que je repousse d'écrire, l'inspiration ou l'envie ne venant pas. Et comme ils se sont un peu accumulés ces derniers temps et bien j'ai décidé d'en faire un billet pèle mèle, ce qui me permettra d'aborder chaque oeuvre de façon plus succinte...

Je commence avec des audiolib.



Tout d'abord le hobbit de Tolkien, est-il besoin de le présenter.
Je suis une immense fan de la trilogie du seigneur des anneaux adaptée par Peter Jackson. J'ai bien aimé les livres, mais les ayant lus après avoir vu les films, finalement ce sont surtout les films qui m'ont marqués.

La sortie du film le hobbit a relancé mon intérêt pour le sujet et j'ai eu envie de lire le roman, mais j'ai opté pour le livre audio.
Comme à chaque fois avec audiolib la qualité est impeccable. C'est Dominique Pinon qui lit l'oeuvre et j'ai beaucoup aimé écouter sa voix si reconnaissable.
Une écoute très agréable, pour un récit intéressant. Bien sur cela n'a pas l'ampleur du seigneur des anneaux, mais le public visé n'est pas le même.
Certains passages sont un peu longuets, surtout au démarrage, mais cela reste un récit d'aventure qui se suit avec grand plaisir.





Un autre livre audio, les dames de Rome de Françoise Chandernagor, le deuxième volet de sa trilogie la reine oubliée, faisant suite aux enfants d'Alexandrie.
A la lecture Valérie Lemaître nous entraîne à Rome du temps d'Auguste, pour y retrouver la petite Sélénée, la fille de Cléopatre et Marc-Antoine, prisonnière et seule survivante de sa famille.

Tout comme le premier tome j'ai regretté une narration très (trop ?) lente, qui oscille entre le roman et la biographie historique sans jamais vraiment trancher entre les deux. Lenteur encore renforcée par la diction un peu monocorde de Valérie Lemaître, mais qui finalement colle bien à ce roman et à son style.

Les enfants d'Alexandrie était consacré à Cléopatre et Marc-Antoine, les dames de Rome parle d'Auguste et des ses proches (surtout sa soeur et sa femme, d'où le titre...).
Finalement Séléné en deviendrait presque un personnage secondaire, c'est un peu dommage.

Néanmoins le talent et la beauté de l'écriture de Françoise Chandernagor sont bien présents. Sa passion pour l'Histoire pour ses personnages transparait dans certains passages du roman plus personnel.
Donc ce n'est ni une déception, ni un coup de coeur, et j'ai bien du mal à trancher si j'ai aimé ou au final.





Et pour finir un livre dont je n'ai pas réussi à venir à bout, les grands ducs de Bourgogne de Joseph Calmette. Bourguignonne d'adoption voici un sujet qui m'intéresse. Cet ouvrage datant de 1949 est une référence sur le sujet, malheureusement pour moi j'ai trouvé qu'il s'adressait plus à un public d'historien ou tout du moins de gens calé sur le sujet et pas "au grand public" dont je fais partie. Je me suis donc un peu découragée sur ce livre, un peu trop ardu pour moi.
Dommage.

.

samedi 1 juin 2013

Le trône de fer - intégrale 1 - George R.R Martin


Qui n'a pas entendu parler de cette grande saga, le trône de fer. Oeuvre de George R.R. Martin adaptée en série pour la chaîne américaine HBO.

Je voulais la lire depuis un bon moment, mais l'ampleur de l'oeuvre me freinait un peu. Et puis j'ai visionné la première saison de la série qui m'a vraiment plu et donné envie de comparer.

Je me suis donc plongée dans ce pâvé, mais ce ne fut pas sans mal. Je l'ai abandonné pendant de longs mois, puis pour me remotiver je me suis inscrite à une lecture commune organisée sur livraddict. Je l'ai repris, mais je ne suis pas arrivée au bout...

Dès le départ j'ai été refroidie par le style d'écriture, un style que je trouve lourd et pénible.
Une rapide recherche m'a fait découvrir que le problème ne venait pas de l'auteur, mais du traducteur Jean Sola et que son travail était loin de faire l'unanimité.

J'avais vu sur un blog une mise en parallèle du premier paragraphe version française et version originale et vraiment il n'y a pas photo, le style de la traduction n'a rien à avoir avec le style de l'auteur.
(je vous mets l'adresse du lien en question).
J'avoue que cela a vraiment douché mon enthousiasme pour ce roman. Je suis prête à faire des efforts pour  certains auteurs qui ont des styles moins facile à appréhender que d'autre mais là ce n'est pas le cas, je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir l'impression de lire un texte dénaturé par une mauvaise traduction. Car pour moi clairement Jean Sola a outrepassé ses droits de traducteurs et dénaturé le style de George R.R. Martin.
 D'ailleurs à partir de l'intégrale tome 5, Pygmalion à confié la traduction à quelqu'un d'autre.

Je me suis posée la question de le lire en VO, mais le nombre impressionnant de pages et mon petit niveau d'anglais me fait hésiter.
Vu qu'il y a un nouveau traducteur peut être referont-ils la traduction des tomes précédents ? Dans ce cas je retenterai, c'est sur.

C'est d'autant plus dommage que j'ai énormément apprécié la saison 1 de la série et son univers si riche.
En attendant je vais donc poursuivre ma découverte de cet univers à travers la saison 2.
il est à noter que la saison 3 en cours de diffusion au Etats Unis y bat des records d'audience.

Je vous laisse avec  le (magnifique) générique de série.

samedi 25 mai 2013

les yeux jaunes des crocodiles - Katherine Pancol



Cela faisait longtemps que ce roman me tentait et son quatrième de couverture m'intriguait.
J'ai opté pour la version audiolib et une fois de plus ce support ne m'a pas du tout déçue.

Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles.
Ce roman parle des hommes.
Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être.
Ce roman est l’histoire d’un mensonge. Mais aussi une histoire d’amours, d’amitiés, de trahisons, d’argent, de rêves.
Ce roman est plein de rires et de larmes.
Ce roman, c’est la vie.


Le récit suit plusieurs personnages en parallèle et nous découvrons petit à petit le lien entre eux.
Il y a Joséphine qui vient d'être quittée par son mari qui la trompait, abattue, elle se ressaisie et se bat pour garder la tête hors de l'eau pour ses deux filles.

Il y a Iris sa soeur, terriblement snob qui cherche à donner du sens à sa vie plutôt vide de "desperate housewives".

Autour d'elles, leurs enfants, le mari, l'ex-mari, leur mère, leur beau-père, Josiane sa maîtresse, Sherley la voisine...

Bref un petit monde bouillonnant où chacun tente de vivre sa vie du mieux qu'il peut, mais un secret entre les deux soeurs va venir tout chambouler.

Au début, je n'ai pas aimé du tout, j'ai même été à deux doigts d'abandonner, je trouvais cela creux avec une écriture artificielle et pompeuse.
Et puis finalement je me suis attachée petit à petit aux personnages et sans avoir été conquise à 100%, je voulais connaitre la suite.
Néanmoins j'ai quand même plus de critiques que de points positifs, comme je le disais, cela sonne souvent creux, certaines réflexions sur la vie font vraiment psychologie de bas étage, la plupart des personnages ont des côtés vraiment agaçants, j'ai vu venir la plupart des "révélations" et certaines autres m'ont parue peu crédibles ou exagérées.
Et pourtant, pourtant, je ne me l'explique pas, mais j'ai persévéré durant les 20h d'écoute (en ronchonnant souvent) et lorsque j'ai eu fini et bien je n'avais qu'une envie, connaitre la suite, car il s'agit d'une trilogie, le tome 2 s'intitulant la valse lente des tortues.

mercredi 15 mai 2013

Comptines pour rigoler



Voici l'un des derniers coup de coeur de mon fils, ce livre-CD de comptines.
A chaque fois que je le mets il est scotché, il commence d'en connaître certaines et de les chanter, de plus avec les illustrations accompagnant chaque comptine on peut faire des petits jeux rigolos.
Quand on voit certains CD pour petits qui sont franchement soporifiques et sans intérêt avec toujours les mêmes comptines archi-connue, celui-ci est original, ludique et drôle. Bonne humeur assurée quand on l'écoute à la maison (c'est à dire tous les jours en ce moment).

dimanche 12 mai 2013

Le journal de Mr. Darcy - Amanda Grange



Ce livre est une relecture de Orgueil et préjugés du point de vue de Darcy qui en est le narrateur à travers ses écrits dans son journal. J'en avais lu de très bonnes critiques de celles qui l'avaient lu en VO, aussi je n'ai guère hésité quand il est sorti en français.
Au tout début, j'ai eu un moment d’inquiétude et j'ai eu du mal à accepter le concept. En effet difficile de se représenter Darcy écrivant son journal intime et livrant ses sentiments ainsi, cela paraissait peu crédible.
Néanmoins passés ces petits moments de doutes, j'ai savouré cette lecture comme une délicieuse replongée dans l'histoire de ce merveilleux roman qu'est orgueil et préjugés. Bien sur le style de Amanda Grange n'a pas la finesse de celui de Jane Austen, mais il permet un très agréable moment en compagnie de Darcy, de Lizzie, et des autres personnages auxquels ont s'est attachés et qu'il est plaisant de retrouver sans qu'ils ne soient dénaturés. Finalement je ne demandais rien de plus.

Il est a noter que l'auteur à aussi donné la parole aux autres héros masculins de Jane Austen, tel le colonel Brandon de Raison et sentiments, (sorti en février et actuellement dans ma PAL, d'ailleurs j'organise une LC s'il y a d'éventuelles intéressées), Mais j'attends surtout avec impatience une sortie du journal de capitaine Wentworth (de persuasion), qui reste mon chouchou N°1 chez Miss Austen.

mardi 30 avril 2013

Fortune de France - Robert Merle


Fortune de France est le titre de ce roman historique, mais également de toute la série qui suivra (13 volumes).
Le récit commence à la mort de François Ier et nous est raconté par Pierre de Siorac, jeune noble, alors enfant, vivant dans le Périgord.
Il est le témoin de la montée du protestantisme, lui-même étant réformé, et du début des guerres de religion.

Ce roman est vraiment intéressant car il décrit parfaitement cette époque et j'ai appris beaucoup de chose à la fois sur le contexte historique, mais également sur le protestantisme et ses différences avec le catholicisme et comment les deux religions en sont venus à se vouer une telle haine.

La préface de l'auteur est tout particulièrement intéressante, il explique comment il attachait la plus grande importance à n'écrire que des faits historiques avérés, et qu'il ne veut pas être comparé entre autre à Alexandre Dumas pour toutes les libertés qu'il a prises dans ses romans.

Je l'ai déjà dit le contexte et le récit historique sont vraiment intéressants, néanmoins j'ai trouvé que parfois c'était au détriment des personnages et c'est ce qui fait que même si j'ai aimé, ce n'est pourtant pas un coup de coeur et j'ai même eu un peu de mal à en venir à bout sur la fin.

Lu pour le challenge livra'deux pour pal'Addict

dimanche 28 avril 2013

Les bals de Versailles - Michel Peyramaure



J'avais ce livre dans ma PAL depuis un temps considérable (pas loin de 10 ans peut être, oui ça fait peur). Et c'est Sofynet qui me l'a fait enfin sortir. Pour le challenge Livra'deux pour pal'Addict, elle avait choisi 3 livres dans ma PAL dont celui-ci.

Ce roman nous retrace la vie de Louis XIV et plus particulièrement sa vie amoureuse.
Malheureusement, je dois dire que ce ne fut pas une réussite et je l'ai abandonné bien avant la fin.

J'ai trouvé le procédé complètement artificiel : pour ne pas écrire un récit purement historique, l'auteur a créé un personnage principal virtuel qui, côtoyant Mme de Maintenon, est le témoin des évènements de cette époque et nous les raconte.
Cela n'a pas du tout marché avec moi, je n'ai pas aimé le style d'écriture, et je n'ai pas réussi à m'attacher au "héros".
Mais ce qui m'a surtout terriblement gênée, ce sont les dialogues qui sonnent faux, j'avais l'impression de lire un roman Arlequin parfois tant ils m'ont parus artificiels, anachroniques et nunuches.
Je dois dire qu'ayant déjà lu sur le même sujet le merveilleux livre de Françoise Chandernagor, l'allée du roi, qui est d'une écriture magnifique, les bals de Versailles ne peut tenir la comparaison.

Déçue, j'ai décidé de ne pas en rester là pour le challenge Livra'deux pour pal'Addict et j'ai lu un autre livre que m'avait choisi Sofynet, Fortune de France de Robert Merle, mais ceci sera pour le prochain billet.

samedi 20 avril 2013

Magasin général, tome 1 - Loisel et Tripp



Présentation de l'éditeur :
- Ben voyons, Marie, tout le monde profite de toi, et puis on dirait que tu le vois pas... - Faut bien rendre service, Jacinthe... Je l'ai toujours fait. - Oui, mais avant, c'était Félix qui s'occupait du magasin ! - Je sais bien, ma petite Jacinthe... Je sais, mais j'ai toujours été comme ça... 
Une comédie truculente dans la campagne québécoise des années 20, premier volet de la trilogie distillée par Régis Loisel (La Quête de l'oiseau du temps, Peter Pan) et Jean-Louis Tripp (Jacques Gallard, Paroles d Anges). Réalisant ensemble le scénario aussi bien que le dessin, Loisel et Tripp ont conjugué leurs talents pour donner naissance à un auteur virtuel. 



J'ai lu cette BD il y a déjà un moment et je n'ai pas pris le temps d'écrire un billet. Aujourd'hui ce n'est plus très précis dans ma mémoire, mais je me rappelle tout de même d'une BD que j'ai trouvée originale et bien faite. Une histoire du terroir avec des personnages intéressants et une véritable authenticité.

Néanmoins je ne me l'explique pas vraiment, mais malgré toutes les qualités que je cite je suis restée un peu en dehors du récit et je ne pense pas lire la suite.
Je crois que cela tient beaucoup du format BD en couleurs, moi qui ai été nourrie quasi exclusivement au manga noir et blanc, cela choque à chaque fois mon oeil.

lundi 15 avril 2013

Miss Charity - Marie-Aude Murail



Miss Charity est un roman inspiré de la jeunesse de Beatrix Potter, célèbre illustratrice anglaise du début des années 1900.

Au début de cette histoire Charity à 5 ans, elle vit avec ses parents, mais ceux-ci ne s’occupent absolument pas d'elle, elle est reléguée au dernier étage avec sa bonne à moitié folle.
Elle aurait pu avoir deux soeurs, malheureusement celles-ci sont mortes dès leur naissance.
Charity est une petite fille particulièrement intelligente et avide de découverte.
Elle comble sa solitude en se créant une ménagerie, ses amis sont des lapins, souris, hérissons, corbeaux. Elle se passionne tour à tour pour les champignons, l'aquarelle, Shakespeare...
Et les années passent...

Ce livre est une pure merveille, mon premier vrai coup de coeur de 2013, un petit bonheur que j'ai dévoré et qui m'a ravie.
Comment parler de ce livre, de ses personnages attachants, de cette vie racontée avec tant de sensibilité ?
Ce livre arrive à nous faire passer du rire aux larmes au fil des pages, avec un style simple, mais magnifique.

Même si l'on se doute rapidement du dénouement, cela reste un récit beau et touchant et j'étais même triste d'arriver à la fin.
Pour ne rien gâcher l'édition est vraiment très belle avec des illustrations qui accompagnent le récit.
Un très beau livre.

Voici un petit extrait que j'ai beaucoup aimé :


- Qu'est-ce qu'elle a ? Est-elle malade ?
- Elle est folle. Elle récite du Shakespeare au milieu de tout un ramassis de bestioles !

J'ignore d'où elle tenait son information, mais je dus reconnaître que que c'était un assez bon résumé de ma vie.


Cette lecture était une LC organisée chez Lou.

mercredi 10 avril 2013

albums le loup

Mon fils a maintenant deux ans et la lecture du soir est devenue un moment incontournable ce dont je suis ravie. A présent c'est lui qui me la réclame. D'ailleurs on ne dit pas qu'il est l'heure d'aller se coucher mais qu'il est l'heure d'aller lire des livres avec maman et le coucher suit naturellement.

Au tout début c'était des livres d'images, puis des petites histoires avec des livres cartonnés pour qu'il ne les abîme pas, mais maintenant on commence à lire de vrais livres pour les petits.

Parmi ses préférés en ce moment les livres de la collection le loup et notamment :






Ces livres sont un vrai plaisir, les histoires sont drôles et ludiques, les dessins très jolis et colorés.

Dans le premier le loup essaye par tous les moyens de changer de couleur, chaque jour de la semaine, une nouvelle couleur, mais finalement c'est quand même mieux et moins fatiguant de rester soi-même.

Dans le deuxième le loup qui est fatigué d'avoir trop marché, teste tous les moyens de transport, mais cela tourne toujours à la catastrophe.

Ce que j'adore dans ces récits c'est qu'ils sont modernes et ne prennent pas les enfants pour des idiots. Je suis toujours contentes quand mon fils le choisi pour sa lecture et je pense que je lui en achèterai d'autres de cette série.

mardi 2 avril 2013

Les Chroniques de McKayla Lane tome 4, fièvre Fatale - Karen Marie Moning

 

Je ne pense pas pouvoir parler de ce tome sans spoiler, vous voici prévenue

.
.
.
 
Cette fois c'est officielle cette série est complètement addictive.
Ce quatrième tome je l'ai dévoré, je n'ai pas pu le lâcher et c'est vraiment celui que j'ai préféré.
Nous avions laissé Mac en bien mauvaise posture, devenue Pri-ya, esclave sexuelle des princes unseelie, elle a perdu toute sa raison.

J'ai adoré le début et comment Barrons "soigne" Mac. Cette évolution dans leur relation et comment cela sera gérer après que Mac soit redevenue elle-même, m'a vraiment plu.

Dani prend de plus en plus d'importance dans le récit et ce n'est pas pour me déplaire, même si elle est un peu tête à clac par moment.

La dernière partie m'a vraiment prise au dépourvu, je ne m'attendais pas du tout à ce que le récit prenne ce chemin. Et je ne parle pas de la toute fin, qui doit certainement être l'une des fins les plus frustrantes que j'ai pu lire.

Je ne pensais pas porter tant d'intérêt à Barrons, mais je me suis surprise à attendre avec impatience toute ses interventions dans le récit.

Et je n'ai qu'une chose en tête à présent : lire le tome 5 !!!
 

vendredi 15 mars 2013

Cranford - Elizabeth Gaskell


Je me suis replongée avec plaisir dans l'oeuvre de Elizabeth Gaskell, profitant d'une lecture commune organisée par Lou.

Cranford est une paisible bourgade de l'Angleterre de l'époque victorienne, où la bonne société locale se compose quasi exclusivement de veuves et de vieilles filles.
Il en résulte un charmant portrait de ces femmes, de leur vie quotidienne, de leurs petites chamailleries, de leur papotage...
Bref une petite chronique sociale, souvent drôle et émouvante, avec ses moments de bonheur et de tristesse.
Les personnages sont attachants, même si l'auteur nous montre également leurs petits travers.
L'écriture est fine, si agréable et pleine de tendresse pour ces femmes.

Néanmoins, cela reste une suite d'anecdotes sans réel fil conducteur et même si cette lecture est très plaisante, je n'y ai pas retrouvé l'intensité de Nord et Sud qui m'avait entousiasmé.

mardi 5 mars 2013

Osez 20 histoires d'amour... Et de sexe




Jusqu'à présent j'ai lu assez peu de littérature érotique. En ce qui me concerne j'aime surtout les histoires d'amour et le sexe pour le sexe, cela ne m'intéresse pas vraiment (Et ne me parlez pas de 50 nuances de gris, ce livre ne me tente en rien). Je n'aime pas quand c'est trop cru, trop descriptif...
Bref je n'étais peut être pas la cible idéale pour ce genre de lecture, mais allez savoir pourquoi alors que je faisais ma petite sélection de livres lors de la dernière opération masse critique chez Babelio, j'ai sélectionné ce titre dans la collection Osez chez la Musardine, 20 histoires d'amour... et de sexe.
J'étais vraiment tentée, peut-être cela allait-il me réconcilier avec ce genre de littérature en faisant la part belle aux sentiments.

Sur les 20 nouvelles, je dois dire que mon ressenti a été très différent de l'une à l'autre, certaines m'ont vraiment plu, d'autres m'ont dégoutée ou ennuyée.
J'ai malheureusement un peu retrouvé tout ce que je n'aime pas dans le genre, certaines descriptions plus ecoeurantes qu'excitantes, certaines situations un peu sordide... Parfois je me suis demandée s'il était bien question d'amour.
Et puis pourquoi cette omniprésence de la Saint-Valentin ? la majeure partie des récits se déroulent ce jour là. J'ai fini par trouver cela lassant.

Néanmoins quelques nouvelles sont sorties du lot, des histoires d'amour belles, sensuelles, passionnées, émoustillantes.
Donc je ne regrette pas cette lecture, malgré l'inégalité des textes choisis.
En même temps il en faut pour tous les goûts.
Merci à Babelio et Musardine.


dimanche 3 mars 2013

Walking Dead (BD) - tome 1. Passé décomposé


Après avoir été bien scotchée par la série (saison 1 et saison 2), j'ai eu envie de découvrir la BD.

Rick est policier, après s'être fait tiré dessus, il tombe dans le coma. A son réveil, le monde a basculé dans l'horreur, la majeure partie de l'humanité s'est transformée en zombis assoiffés de chair humaine.
Il tente de retrouver sa femme et son fils...

Ce premier tome se lit bien et trop vite, comme souvent avec les BD.
Pour l'instant je préfère la série, mais ce n'est pas évident de juger car ayant enchaîné l'un et l'autre, je n'ai fait que comparer sans vraiment me laisser porter.
Il est vrai que les différences sont nombreuses. Déjà au niveau des personnages, il y en a qui n'existent pas dans la série et inversement, mais il y a aussi des personnages qui changent du tout au tout, tant physiquement que dans leur caractère et c'est plutôt perturbant je dois dire.

Au niveau de l'intrigue elle garde le fond, mais va plus vite, développe moins de choses, prend moins le temps de planter le décor, nous plonge tout de suite dans l'ambiance, sans nous laisser le temps d'approdondir les personnages.

La fin du tome 1 amène un évènement important qui n'est absolument pas gérer de la même façon dans la série.
Bref, je dois dire que j'ai eu du mal à me plonger dans la BD, trop absorbée à comparer avec la série et à essayer de repérer les personnages, j'étais un peu perdue par moment.
Je compte lire la suite tout de même, car cela ne remet pas en cause la qualité de cette BD.

mercredi 27 février 2013

Sérénité. 25 histoires d'équilibre intérieur - Christophe André



J'ai déjà dit beaucoup de bien de Christophe André, psychiatre, travaillant à l’hôpital Sainte-Anne dans un service de traitement et de prévention des troubles émotionnels, anxieux et dépressifs.
Ces livres sont souvent des succès auprès du grand public.

Ce livre est en fait le prolongement d'un autre de ses écrits, les états d'âme, un de mes coups de coeur de 2009 (déjà).
Mais avec le recul je me rends compte que je me suis lassée, que finalement il dit un peu tout le temps la même chose, ce livre, 25 histoires d'équilibre intérieur, je l'ai trouvé très anecdotique, je me suis même limite ennyuée.

Donc si vous n'avez jamais rien lu de lui, je vous conseille plutôt son livres sur les états d'âme, sinon celui-ci n'apporte pas grand chose de plus.

samedi 16 février 2013

Tag littéraire

Voici un tag littéraire que j'ai trouvé sur plusieurs blog...

1 > Es-tu une acheteuse compulsive de livres ?

Je l'ai été, mais je me suis beaucoup calmée. Déjà parce que j'ai enfin réussi à faire une liste de ma PAL ce qui m'a fait réfléchir sur la nécessité d'acheter encore des livres alors que mon rythme de lecture ne suit pas derrière. Ensuite parce que j'ai eu tendance ces dernières années à me laisser beaucoup influencer par les autres blogs, il suffisait d'un billet enthousiaste pour me faire acheter un livre auquel je n'aurais pas prêté attention sinon. Cela a occasionné quelques bonnes surprises, mais cela m'a fait aussi trop me disperser sur des lectures qui ne sont pas pour moi.
A présent je connais mieux mes goûts de lectrices et mes achats sont donc plus réfléchis.
Et finalement tout simplement pour des raisons financières, j'ai fait le choix de ne plus travailler qu'à 80% pour profiter de mon fils, mais c'est bien sur une perte de salaire et et on ne peut pas tout avoir.

2 > A quelle fréquence achètes-tu des livres ?

Je n'ai pas vraiment de règles. C'est plus par période.
Parfois je suis plus préoccupée de mes lectures et céderai plus facilement à la tentation (bouhou) à d'autres périodes ce sera le maquillage ou les séries TV (j'ai une vraie tendance monomaniaque)

3 > As-tu une librairie favorite ?

J'habite dans une toute petite ville et il n'y a qu'une librairie donc c'est vite vu.
Sinon à l'occasion j'adore flâner à Cultura (mais le plus proche de chez moi est à 50km)

4 > Fais-tu tes achats livresques seule ou accompagnée ?

J'aime mieux être seule, si possible, pour pouvoir prendre tout mon temps.

5 > Librairie ou achats sur le Net ?

Les deux, ça dépend de ce que je cherche ou de mon humeur du jour...

6 > Vers quels types de livres te tournes-tu en premier ?

Je regarde les nouveautés et ensuite les romans ou livres historiques. Parfois la littérature jeunesse.

7 > Préfères-tu les livres neufs, d’occasion ou les deux ?

Pas forcément neuf, mais pas complètement défraichi.

8 > Qu’aimes-tu dans le shopping livresque ?

Flâner, lire des 4e de couverture au hasard, prendre mon temps...

9 > Te fixes-tu une limite d’achat par mois ?

Non, mais de toute façon je suis raisonnable

10 > A combien s’élève ta wish-list ?

Je n'ai pas vraiment de wish list écrite, comme ça je ne garde en tête que les titres que j'ai vraiment envie de lire, les autres je finis par les oublier.

11 > Cite trois livres que tu veux TOUT DE SUITE !

le journal du colonel Brandon d'Amanda Grange
les Chroniques de MacKayla Lane, Tome 4 : Fièvre Fatale de Karen Marie Moning
Et pas de 3e (vous voyez que je suis raisonnable... hum)

12 > Pré-commandes-tu tes livres ?

Rarement, mais juste pour me faire mentir, là j'ai précommandé le journal de Colonel Brandon. Mais voila quoi, c'est le colonel Brandon !

13 > Pourquoi un tel pseudo / nom de blog ?

Mon pseudo jelydragon, il vient en partie d'une chanson et en partie parce que je pensais au dragon en pensant à l'Asie. Je me rappelle que je m'étais assez pris la tête.
Pour le titre de mon blog, à l'ombre du cerisier, c'est une référence au manga Tokyo Babylon.

14 > Parle-nous de ton prof préféré.

Franchement je ne garde pas un souvenir impérissable de mes années collège/lycée et si je peux éviter d'y repenser j'aime autant.

15 > Parle-nous de ton premier concert.

PATRIIIIIIIIIICKK...
C'était Patrick Bruel, j'avais 13 ou 14 ans et c'était en pleine bruelmania.

16 > Quel est ton endroit préféré au monde ?

les parcs d'attraction, je m'y sens bien, que ce soit Parc Asterix, Disneyland, Europapak, j'adore y aller !!! Sinon plus quotidien, chez moi tout simplement.

17 > Un endroit que tu aimerais visiter ?

Rome, l'Andalousie, Vienne... et un peu plus loin le Mexique, le Vietnam...

18 > Parle-nous d’une chose qui te rend folle en ce moment.

La pluie, ce temps tout gris et avoir froid. Bref, l'hiver quoi.

19 > Si tu pouvais posséder instantanément quelque chose, rien qu’en claquant des doigts, qu’est-ce que ce serait ?

un billet de loto gagnant ?

20 > Qui tagues-tu ?

Tout ceux qui voudront :)

jeudi 14 février 2013

Les Chroniques de McKayla Lane tome 3, fièvre Faë - Karen Marie Moning







Attention ce billet contient des spoiler, aussi bien sur les deux premiers volumes que sur ce troisième tome.

.
.
.

Voici une série que j'ai aimé dès le départ, même si j'ai eu un petit passage à vide sur la fin du tome 2, durant toute la partie avec le vampire Mallucé.
Néanmoins je me suis plongée dans ce tome 3 avec grand plaisir, ce qui ne m'a pas empêchée de mettre des plombes à le lire, à l'origine je devais publier ce billet le 30 janvier... Bref.

Nous retrouvons Mac qui cherche toujours à venger sa soeur Alina. Petit à petit elle commence à avoir de plus en plus d'informations sur ses ennemis et le monde des Faës
Cependant elle ne sait toujours pas quel camps elle doit rejoindre, il y a les sidhe seer, dont elle fait partie en théorie, mais leur chef Rowena est des plus antipathique, heureusement il y a Dani.

Il y a Barrons, je crois qu'on aimerait toute pouvoir se fier à lui, mais il reste impossible à cerner.
Et dans ce tome V'lane le prince Seelie à la sensualité extrême prend plus d'importance, mais il reste un Seelie qui ne comprendra jamais vraiment le monde des humains...
Mac sait à présent ce qu'est le sinsar dubh, ce livre qu'elle recherche depuis le début et qui est en fait un tel concentré de magie noire qu'il prend vie sous la forme d'une bête.
Cependant elle ne peut pas le toucher et si elle s'en emparait ne sait pas à qui le donner, ni quoi en faire, donc cela ne résout en rien ses problèmes.

Mais tout cela va bientôt passer au second plan, car la fin du roman est plutôt du style apocalyptique.
J'ai adoré ce tome, mais si j'ai mis du temps à le lire c'est justement parce que l'ambiance devient sombre et pessimiste et qu'on sent que tout va bientôt basculer.
J'ai voulu espérer jusqu'à la fin que les murs ne tomberaient pas, même si je me doutais qu'il n'y aurait pas de miracle.

La fin est des plus frustrantes et l'auteur laisse Mac dans une très très mauvaise passe, en plus d'avoir fait sombrer le monde dans le chaos...

dimanche 10 février 2013

Mes séries TV du moment


Mon chéri et moi sommes tombés dans la série the walking dead et avons du mal à nous en remettre.
Une bonne partie de la population s'est muté en zombi assoiffé de chair humaine, les quelques survivants tentent de s'organiser et surtout de survivre.
C'est sombre, c'est parfois éprouvant, un peu flippant, mais qu'est ce que c'est bien !



J'ai terminé les piliers de la terre (saison 1), adapté du roman de Ken Follet du mêm nom (que je n'ai pas lu), j'ai bien aimé, cette série moyenageuse, même si certains clichés ou raccourcis scénaristiques trop faciles ont parfois gâché mon enthousiasme.



Mais ma série du moment, celle qui me rend accro, c'est en analyse, où nous suivons le quotidien d'un psychologue, ses séances avec certains de ses patients, mais égalements ses problèmes de couples et ses propres consultations avec une autre psy qui lui permettent de faire le points sur son approche avec ses patients et son implication personnelle dans les thérapies.


J'ai fini la saison 1 qui compte tout de même 43 épisodes et j'ai déjà la saison 2 qui m'attend.
Cette série est surprenante et complètement originale, il n'y a aucune action ou presque, puisque tout passe par la parole, un épisode de 20 et quelques minutes avec la plupart du temps seulement deux acteurs, le psy et son patient assis l'un sur un canapé, l'autre dans son fauteuil, arrive à être captivant...

Je pense que cette série ne s'adresse pas à tout le monde, qu'elle peut rebuter, voir ennuyer profondément, un peu comme six feet under en fait, même si ce n'est pas le même genre.
Et à mon avis, il faut s'intéresser un minimum à la psychologie, pour s'y plonger.
En tout cas chez moi ça marche je suis clairement accro.




En cours également Dr House, la saison 6 (oui j'ai *un peu* de retard) qui me déçoit pour l'instant, le début de cette saison m'énerve, les personnages tergiversent, je reviens, je ne reviens plus. La façon dont est amené le départ de Cameron ne m'a pas vraiment plu.




Et deux découvertes, Alacatraz (deux épisodes vus pour l'instant) qui me plait bien. L'intrigue n'est pas si mal, même si pas vraiment originale car rempompé des 4400.



Et Grimm (3 épisodes vus), dont je ne sais pas trop quoi penser encore, si ce n'est que ça ressemble fort à Supernatural.