mardi 30 juin 2020

compils lectures m/m

J'essaye de rattraper mon retard de chroniques avant les vacances, alors pour certaines lectures pour lesquelles je ne souhaite écrire qu'un court avis ou d'autres que je n'ai pas aimé (une en particulier), voici une petite compil de mini-chroniques, uniquement du m/m.



Amours & mots croisés de Eli Easton

Une belle petite romance, vite lue, mais que j'ai beaucoup aimée. Les personnages sont touchants et le thème du handicap est évoqué d'une belle façon.

C'est une nouvelle, donc avec les inconvénients habituels, c'est trop court, ça va trop vite et les personnages mériteraient d'être plus approfondis, mais j'ai néanmoins passé un très chouette moment et ça confirme vraiment mon intérêt pour les romans de cette autrice.



Gayscort Agency, tome 1 : Owen de Marie H. J.

J'aime beaucoup les romans de Marie HJ et sa série with love reste vraiment ma série chouchou.
Elle entame ici une nouvelle série, dans l'univers des escort.
Ca se lit très bien, c'est une chouette romance, c'est sexy à souhait et plein d'humour.
Il m'a quand même manqué un truc, ça reste "basique". L'humour en fait une lecture distrayante et sympa, mais c'est quand même cousu de fil blanc et ne m'a pas vraiment marquée.



À croc de Camille Jedel

Je n'ai pas du tout aimé et je l'ai abandonné à la moitié. Et pourtant il me tentait énormément, donc j'ai été d'autant plus déçue.
Alors déjà ça se passe dans l'omegaverse, ce que je ne savais pas et c'est un univers que je n'aime pas vraiment avec des codes que je ne connais pas et l'autrice part du principe qu'on connait forcément, parce que rien n'est expliqué. Par exemple il font toute une histoire parce qu'un des loups est un oméga et débrouille toi avec ça, rien n'est expliqué sur ce qui fait la différence d'un omega avec les autres loups. On est censé savoir visiblement.
Ensuite, ça tourne en rond, je n'ai trouvé aucun intérêt à l'histoire. Je ne pensais pas que ça prendrait cette tournure et ce n'est pas ce que j'avais imaginé.
Ensuite, il y a vraiment beaucoup trop de sexe, il n'y a que de ça en fait et je n'aime pas la façon dont c'est écrit.
Je parlais dans le suivi de mon week end à mille, du débat qu'il y a eu récemment sur les réseaux sociaux sur le fait que la romance m/m fétichise les gays et leur sexualité et bien là je l'ai beaucoup trop senti, c'est trop fantasmé, ça devient un peu ridicule je trouve... Il ne pense qu'à ça tout le temps et les scènes de sexe ne sont pas crédibles.
Arrivé à la moitié, j'ai dit stop, j'en pouvais plus.

lundi 29 juin 2020

Tag livresque

L'envie m'a prise de faire un tag, pour changer un peu.
J'ai trouvé celui-ci qui m'est apparu assez complet. Le début ressemble à un ancien tag que j'avais fait il y a longtemps, mais il y a des questions en plus.
Et de toute façon j'y avais répondu il y a des années, donc mes réponses ont forcément évolué.

1. Plutôt corne ou marque-page ?

Marque page, je ne corne pratiquement jamais mes livres.
J'ai de beaux marques pages qui viennent de la boutique d'Evylo et d'autres récupérés à droite à gauche ou achetés.
J'aime bien ramener des marques pages des endroits que je visite quand j'en trouve.

2. As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?

Oui, bien sûr, très souvent.
Dernièrement pour mon anniversaire je n'ai même eu que ça pratiquement.

3. Lis-tu dans ton bain ?

Je ne prends pas de bain, Ca ne m'est plus arrivé depuis des années.

4. As-tu déjà pensé à écrire un livre ?

Oui, ça m'arrive, j'ai des bribes d'histoire pleins la tête, mais je ne me suis jamais lancée et je ne suis pas sur de le faire. Ou alors dans mon coin, sans objectif de publication ou autre.
J'avais écrit des fanfics à une époque lointaine...

5. Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ?

J'en lis de plus en plus et je n'ai rien contre. Juste je n'aime pas les fins trop frustrantes.

6. As-tu un livre culte ?

Clair obscur de Lily Haime

7. Aimes-tu relire ?

La plupart du temps non, sauf exception (Lily Haime par exemple)

8. Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu’on a aimés ?

J'aime bien participer à des rencontres et j'étais déçue que Livre Paris, Japan Expo et la Y-con soient annulés cette année.

9. Aimes-tu parler de tes lectures ?

Oui, sinon je n'aurais pas de blog et ne passerais pas ma vie sur livraddict ;)

10. Comment choisis-tu tes livres ?

Via les avis sur bookstagram ou booktube, je suis également les sorties chez mxm Bookmark.
Et je suis plusieurs éditeurs sur instagram notamment.

11. Une lecture inavouable ?

le M/M, mais est-ce vraiment inavouable ?
Disons que je ne parle pas de ce genre de lecture avec tout le monde.

12. Des endroits préférés pour lire ?

Mon canapé, mon lit. Soit les deux principaux endroits où je lis.

13. Un livre idéal pour toi serait…

Une romance m/m dans un univers original et qui saurait me surprendre, où les personnages et les sentiments soient bien décrit et sans mièvrerie.

14. Lire par-dessus l’épaule ?

Non, peut être le titre du livre à la rigueur.

15. Télé, jeux-vidéos ou livre ?

Livre en premier, ensuite séries. Je fais quelques petits jeux sur ma tablette, mais je ne suis pas du tout une gameuse.

16. Lire et manger ?

Non, pas spécialement

17. Lecture en musique, en silence, peu importe ?

Je préfère en silence.

18. Que deviendrais-tu sans livres ?

Oula, je serais très malheureuse je crois, c'est mon loisir, ma soupape de sécurité, mon évasion, une façon de se cultiver, de découvrir...

19. Tu achètes un livre sur le net et tu le reçois un peu abîmé. Que fais-tu ?

Je ne suis pas maniaque avec mes livres, alors bien sur si il est dans un état lamentable, je le renverrais je pense, mais si c'est juste un peu, je ne ferais rien.

20. Quel est l’élément qui t’a donné le goût de la lecture ?

Je lis depuis toujours et même si j'ai eu des phases plus ou moins longues sans lire, j'y suis toujours revenue.
J'étais fille unique et plutôt introvertie, donc la lecture était clairement un moyen de m'évader et de m'occuper.
Et mes deux parents étaient des lecteurs donc j'ai forcément baigné dedans.

21. Que penses-tu de toutes ces adaptations cinématographiques ?

Si ça peut donner de la visibilité à une oeuvre, tant mieux. Je n'ai rien contre.

22. Si tu ne devais retenir qu’un seul personnage rencontré dans tes lectures, ce serait lequel ?

Dorian de ainsi battent les coeurs amoureux

23. Quels sont les 5 livres de ta PAL qui te font le plus envie ?




24. Si tu ne pouvais plus lire qu’un seul type de livre, lequel ce serait ?

Romance m/m sans hésiter ;)

25. Comment classes-tu tes livres dans ta bibliothèque ?

Je ne suis pas du genre très ordonnée (pour ne pas dire que je suis bordélique), mes livres sont classés principalement par catégorie (jeunesse, MM, fantasy, classique, développement personnel...)
Mais parfois ils sont justes posés en vrac, en attendant que je décide quoi en faire.

26. Es-tu livre papier ou ebook ?

Les deux, mais petite préférence pour l'ebook.

27. Que fais-tu de tes livres une fois lus ?

Si j'ai adoré ou s'il est dédicacé, je le garde, si c'était moyen je le donne (Emaüs la plupart du temps).
Il peut quand même m'arriver de donner un livre que j'ai aimé, par exemple l'offrir à quelqu'un à qui je veux le faire découvrir.

28. Connais-tu la règle de la page 99 ? Et si oui, est-ce que tu l’appliques parfois à tes lectures ?

Oui je connais cette règle et ça m'arrive régulièrement de l'utiliser en librairie avant d'acheter un livre dont je ne suis pas sur par exemple.

29. Quel est, parmi toutes tes lectures, ton « méchant » préféré ?

J'ai rien qui me vient sur le coup. Peut être la soeur de Lill dans Malibu de Lily Haime. Elle est détestable, mais au fur et à mesure du roman, elle évolue et même si on ne parvient pas à l'aimer, j'ai trouvé que c'était un personnage complexe et intéressant.

30. Que penses-tu des challenges littéraires ?

J'adore, j'en fais plein. J'aime particulièrement les challenges à consignes qui obligent à sortir de sa zone de confort régulièrement.

31. Quel est le livre que tu as le plus détesté ?

Je garde un affreux souvenir de l'éducation sentimentale de Flaubert, lecture obligatoire au collège ou lycée, je ne sais plus.

vendredi 26 juin 2020

#Weekendà1000 du mois de juin


C'est parti pour un week end à mille !
Comme d'habitude ça commence ce soir à 19h00 jusqu'à dimanche minuit.

Et je le sens déjà mal ce week end parce que je suis dans un bon gros pavé, plutôt dense à lire, donc pas l'idéal pour gober des pages. Mais je veux vraiment l'avancer et je ne compte pas le mettre de côté. Il s'agit du tome 2 de l'amie prodigieuse de Elena Ferrante.
J'ai une autre lecture plus légère en parallèle, le tome bonus 5.5 de fucking love.
A cela j'ajouterai probablement la suite de Walking dead, j'en suis au tome 30, et un ou deux mangas de ma PAL à rallonge.



Rendez-vous à partir de 19h00 !

Vendredi 23h30
Après plusieurs semaines où j'ai beaucoup lu, cette semaine je frôle la panne de lecture. J'espère que le week end et le challenge à mille vont me relancer.
Après une petite soirée en famille, crêpes et dessins animés avec les enfants, j'ai lu le tome 30 du comics walking dead, soit dans les 140 pages.

Pour la suite je vais aller lire un peu dans mon lit mais je suis fatiguée donc je ne pense pas que je lirai beaucoup. j'hésite encore entre mes deux romans en cours, le tome 2 de l'amie prodigieuse ou fucking love 5.5. 
Je vous dirai tout ça demain.

Samedi 15h15
Hier soir j'ai finalement lu 20 pages de Fucking love 5.5 avant de m'écrouler de sommeil.
Mon bilan à vendredi soir est de 160 pages. On va dire que c'est un petit démarrage...

Depuis ce matin j'ai peu lu, le conservatoire a rouvert ses portes depuis 2 semaines et j'ai repris mon cours du samedi matin ainsi que mon fils.

En début d'après midi, j'ai lu un bout d'un essai sociologique, global gay de Frédéric Martel qui fait un état des lieux de la conditions des gays à travers le monde et de comment la culture gay nous influence.


Je m'étais fixée de lire un livre de ce type durant le mois de juin, le mois des fiertés.
Sachant qu'il y a eut toute une histoire récemment sur les réseaux sociaux dont je me suis tenue relativement éloignée, parce que ça me soûle ce genre de truc, sur la romance mm, le fait que ce soit écrit par des femmes pour des femmes et que ça fétichise les gays et leur sexualité. J'aurais tendance à être assez d'accord, on ne peut pas nier la part de fantasme un peu déconnectée de la réalité quand on lit ce genre de romance (enfin ça dépend lesquelles).
Ce que je n'aime pas du tout c'est qu'on s'en prenne aux lectrices et aux autrices, chacun lit ou écrit ce qu'il veut, non !
Mais en tant que lectrice de m/m, j'essaye d'en avoir conscience de bien choisir mes lectures et de garder l'esprit ouvert.
D'ailleurs je vous invite à lire l'article écrit par Enzo Daumier que je trouve super intéressant.

Bon je sors de ma digression, je sais bien qu'entre ça et l'amie prodigieuse ce ne sont pas les lectures idéales pour un week end à mille, mais tant pis.
Je m'arrête là pour l'instant, pas sur que je puisse relire d'ici ce soir.

Bilan provisoire 180 pages.

Dimanche 22h30
Me revoici pour un bilan alors qu'on approche de la fin du week end.
Samedi j'ai lu un manga, My pretty policemen tome 2 de Niyama, que je n'ai qu'à moitié apprécié. J'ajoute 190 pages.

Bilan à samedi soir : 370 pages.

Et ce dimanche j'ai repris l'amie prodigieuse tome 2 que me plait énormément, j'en ai lu 45 pages dans la journée et j'ai également lu un manga, yona princesse de l'aube tome 1 qui ne m'a pas vraiment convaincue ni donné envie de lire la suite, 190 pages en plus.

J'arrive donc à 605 pages.
Je compte encore lire un peu avant d'aller me coucher, pas beaucoup car je me lève tôt demain, mais j'ai vraiment envie de continuer encore un peu l'amie prodigieuse.
Dans tous les cas, je ne dépasserai pas les 650 pages, ce qui est assez moyen, mais pour une sortie de panne de lecture, c'est pas si mal.

Edit du lundi :
Je n'ai finalement pas relu du tout, il était trop tard.
Mon bilan final reste à 605 pages ce qui est assez moyen.

A partir du week end prochain et pour les 4 prochains week end commencent les week end à mille en cascade. Je ne pense pas tous les faire.
Je ferai probablement le premier et le dernier.

jeudi 25 juin 2020

Des lectures qui font réfléchir : développement personnel, ésotérisme, essai et psychologie (oui tout un programme)

Voici une petite compilation de chroniques sur des lectures qui ne sont pas de la fiction. J'ai toujours aimé ce genre de livres qui font réfléchir, nous bouscule un peu parfois...


J'arrête de râler sur mes enfants (et mon conjoint) de Christine Lewicki et Florence Leroy

J'avais ce livre depuis une éternité dans ma PAL, mais avec le confinement et la promiscuité familiale que cela à engendrée, je me suis dit qu'il était grand temps de le lire ;)
J'ai beaucoup aimé, c'est très concret et ça donne de vraies pistes pour améliorer son quotidien et les relations familiales. Les explications sont claires et ça a vraiment résonné en moi.
C'est un livre que je recommande.

J'avais déjà lu j'arrête de râler de Christine Lewicki, qui m'avait totalement marquée. Il y est souvent fait référence, celui-ci est une "suite", orienté spécifiquement sur la vie de famille.



Communiquer avec son ange gardien et kiffer sa vie de Marina Bougaïeff
Je ne sais pas trop comment j'en suis arrivée à lire ce livre en fait, un jour je me suis posée des questions sur les anges gardiens, est-ce que ça peut exister ? qui y croit ? comment ça marche ? Et je me suis retrouvée avec ce livre sur ma liseuse.
Je l'ai commencé avec un côté très sceptique, sans prendre le sujet vraiment au sérieux, mais quand même ouverte d'esprit, on ne sait jamais...
J'ai adoré le ton du livre qui est très moderne et décalé, je n'aurais jamais pu lire un texte carrément mystique ou qui se prenne trop au sérieux. C'est drôle, abordable pour tous, bien expliqué et carrément crédible. Je me suis prise au jeux, j'ai essayé et je dois dire que au long de ma lecture, certains détails me sont apparus troublants. Je ne finis pas convaincu à 100%, mais je ne suis plus si sceptique que ça.
Une lecture qui m'a carrément sorti de ma zone de confort et qui résonne en moi, malgré tout.



Contre Amazon de Jorge Carrion

Je ne suis pas 100% anti-amazon, même si j'essaye de commander chez eux le moins possible. Mais malgré tout je n'ai pas été convaincue par cet essai, car il ne s'appuie sur rien je trouve, aucun chiffre concret, rien de tangible si ce n'est l'opinion de l'auteur.
J'aurais aimé quelque chose de plus concret et argumenté.




La Force de la confiance : Une Thérapie pour s'unifier de François Le Doze

Résumé :
Vouloir faire cesser des comportements destructeurs et ne pas y parvenir ; prendre des décisions sans jamais s'y tenir... Pourquoi tant de conflits intérieurs ? Mû par cette question, le docteur François Le Doze a un jour rencontré l'IFS (Internal Family Systems), nouveau modèle psychothérapeutique créé par Richard Schwartz aux États-Unis. Des ateliers d'Esalen aux séances en individuel, l'auteur nous dévoile ce parcours qui a transformé son existence et sa pratique professionnelle : découverte des « parts » (manager, pompier, exilé, etc.) s'opposant dans le psychisme, et surtout découverte du Self, forme de conscience qui permet à chacune des « parts » de jouer son rôle sans empiéter sur les autres. Il s'agit donc de restaurer le Self dans son leadership, comme on rétablirait un capitaine à la barre d'un navire, pour permettre à la personne de récupérer l'énergie bloquée et au système de se réharmoniser... C'est ce travail intérieur qui est décrit ici.

Au départ une conférence de François le Doze vu par hasard sur youtube qui m'a intéressée et parlée. J'ai lu son livre dans la foulée et je l'ai trouvé passionnant, j'ai été totalement convaincue par cette approche qui reconnait en nous de multiples parts avec parfois des objectifs opposés qui nous empêchent de nous sentir cohérent et en accord avec nous même.
Je regrette juste que l'IFS reste assez marginal et qu'il y ait peu de thérapeute formé en France.
C'est très accessible comme lecture, bien sur il faut un minimum s'intéresser à la psychologie, mais ça ne s'adresse pas qu'à des professionnels ou des étudiants.
Une excellente lecture.

mardi 23 juin 2020

A demi-mots, tome 1 : 101 choses à faire avant de mourir - Lily Haime


Je pense que vous commencez à connaitre mon amour pour Lily Haime et mon intention de lire le moindre de ses écrits.
Ce roman est en fait un recueil de trois nouvelles.

La première, 101 choses à faire avant de mourir, qui donne son nom au tome, aborde un thème difficile. C'est un enfant qui devait mourir et qui finalement a survécu et est devenu adulte. Ces 101 choses à faire avant de mourir, c'est sa liste, celle écrite durant son enfance sur un lit l'hôpital, il l'avait oublié...
C'est l'histoire d'une rencontre, d'un amour, du grand amour, et cette liste dont les cases se cochent peu à peu.
Une histoire magnifique qui m'a terriblement émue et bouleversée. Même avec un format si court, Lily Haime trouve toujours les mots qui vont nous toucher.

La deuxième nouvelle, Birdie est tout aussi magnifique, avec un petit côté fantastique qui m'a beaucoup plu. Un amour perdu, une trahison et au milieu de ce désastre, un tueur, une enquête qui piétine et un don de médium qui pourrait sauver des vies, mais pour cela il faut pardonner.
Une romance et une enquête, deux personnages au fort caractères, un régal.

10 instants de toi, la troisième nouvelle était une relecture en ce qui me concerne, car elle est disponible seule en ebook et gratuite, parfait pour ceux qui voudrait découvrir le plume de Lily Haime.
Cependant, ce n'est pas mon histoire préférée, même si c'est là encore une très belle romance. C'est une amitié d'enfance, qui se transforme en amour. Mais les non-dits et un mauvais timing vont mettre à mal cette relation. 10 instants dans leurs vies, de l'enfance à l'âge adulte.

Habituellement je ne suis pas fan des nouvelles, mais Lily Haime prouve qu'elle peut faire passer beaucoup d'émotions même dans un format court et j'ai adoré cette lecture.
Il y a un tome 2 contenant lui aussi des nouvelles et j'ai déjà hâte de les découvrir.

mercredi 17 juin 2020

Je suis né un jour bleu - Daniel Tammet


Ce témoignage est celui de Daniel, autiste asperger, avec un syndrome savant qui fait de lui un génie des mathématiques.
Il nous raconte ici, sa vie, son enfance, sa différence et comment il a réussi malgré tout à s'ouvrir au autres, à devenir indépendant et même avoir une relation de couple.

Ce livre m'a touchée, j'ai adoré découvrir son parcours, ses difficultés... C'est un livre extrêmement intéressant, riche et qui nous fait découvrir une autre façon de penser et de percevoir le monde. Il nous ouvre à la différence.
Daniel m'a émue, il est attachant et nous décrit sa vision des choses avec une justesse émouvante. La lecture est très agréable et accessible à tous.
Un livre qui mérite d'être découvert et j'en lirai d'autres de cet auteur avec grand plaisir.

lundi 15 juin 2020

Le lord, le magicien et la malédiction - Welch Lee


Résumé :
La campagne anglaise, un château en ruine et deux hommes que tout oppose... Lord Thornby est pris au piège sur la propriété isolée de son père depuis plus d'un an. Il n'y a ni cellule ni chaînes, mais il est incapable de quitter la demeure familiale. Au fil des jours, sa santé mentale commence à s'effriter. Lorsque le magicien industriel John Blake arrive pour enquêter sur un cas de sorcellerie, il trouve Thornby assez particulier. Arrogant certes, mais aussi inquiétant qu'il est séduisant. Sans s'en rendre compte, John se retrouve entrainé dans un conte de fée des plus sombres, où toutes les règles de la magie - et de l'amour - se trouvent altérées. Pour rendre sa liberté à Thornby, les deux hommes vont devoir affronter des vérités qui changeront leur vie à jamais - et John devra accepter que l'homme courageux et plein d'esprit qui gagne son coeur soit également sur le point de le briser.
Peuvent-ils se dépêtrer de cette magie aussi dangereuse que l'amour ?


Une sortie du mois dernier aux éditions mxm Bookmark qui m'a tout de suite attirée par son résumé et que j'ai reçu via NetGalley.

Les personnages m'ont bien plu, il y a une chouette alchimie entre eux et un bon dosage entre la romance, le contexte historique et l'intrigue.
La romance avance bien, ça ne traine pas en longueur, mais ça ne va pas trop vite non plus avec juste ce qu'il faut de sexe pour pimenter tout cela.
Mais finalement ce n'est pas ce côté de l'histoire que j'ai le plus apprécié, mais l'intrigue que j'ai trouvée originale. Je ne m'attendais pas à ce que cela prenne cette tournure et j'ai aimé être surprise et ne pas savoir où on allait.
Le contexte historique se marie bien avec le thème de la magie et ça donne une histoire intéressante que j'ai vraiment appréciée.

Ce n'est peut-être pas la plus marquante des lectures, mais j'ai assurément passé un agréable moment avec ce livre que je vous recommande.

#Lelordlemagicienetlamalédiction
#NetGalleyFrance

mardi 9 juin 2020

Blue boys tomes 1 à 3 - Garrett Leigh


J'ai profité d'une énorme promo chez Juno Publishing durant le confinement pour me prendre cette trilogie m/m qui me tentait depuis un petit moment et je les ai lus assez rapidement.

Tome 1 : Levi et Sonny

Levi Ramone est acteur porno gay, il a commencé uniquement car il avait besoin d'argent pour payer les dettes de jeux de sa mère alcoolique qui lui en fait voir de toutes les couleurs.
7 ans plus tard, il est reconnu dans le milieu, comme l'un des meilleurs actifs, mais il est rongé par ses problèmes familiaux.
On lui propose de tourner une scène comme passif, afin de casser son image, et vu la somme qu'on lui propose il ne peut pas se permettre de refuser, même si cette scène s'annonce comme un cauchemar.
Ce sera une scène à trois avec le sexy Sonny, il ne le connait pas vraiment, mais le trouve à la fois attirant et insupportable...

Le résumé m'a tout de suite attiré, c'est certainement l'effet fucking love (une saga addictive que je vous recommande).
Les critiques sur livraddict étaient moyenne, mais j'ai vraiment voulu me faire mon propre avis et je ne regrette pas du tout car j'ai beaucoup aimé ce tome 1 et même toute la trilogie.

J'ai trouvé Levi attachant et son histoire est plutôt dure. Quant à Sonny, il reste assez mystérieux et intriguant et ça contribue énormément à son charme. On devine les félures et j'ai eu un petit coup de coeur pour lui.
La romance m'est apparue vraiment réaliste, on n'a pas de grandes envolées romantiques, ni de grandes passions, mais les sentiments et l'amour se développent doucement et sont bien présents, tout en restant très ancrés dans la réalité, les difficultés du quotidien et une certaine forme de désillusion, aucun d'eux ne cherche le grand amour.
Le monde du porno a présenté avec ses défauts et ses difficultés, sans tomber dans le sordide.

J'ai beaucoup aimé ce tome 1, une belle surprise à laquelle je ne m'attendais pas vraiment.

Tome 2 : Cam et Sasha

Le tome 2 se consacre à un nouveau couple. Cam est un ami de Levi, le top sympa avec qui les petits nouveaux dans le studio blue boys aiment bien tourner.
Mais depuis quelques temps il n'est pas au mieux de sa forme et s'ennuie. Il entretient une liaison avec le patron du studio, mais celle-ci à un côté malsain qui lui plait de moins en moins, il n'arrive cependant pas à y mettre fin.
Lorsqu'il rencontre Sacha, le gérant d'une boutique, il pense enfin avoir trouvé quelqu'un pour lui, mais est-ce que son métier ne va pas s'interposer entre eux ? Bientôt un autre problème plus grave, va venir ternir son avenir.

J'ai un peu moins aimé ce deuxième tome, mais je l'ai apprécié tout de même. Je trouve qu'il aborde des sujets qui changent un peu. Le fait de concilier un métier tel que le porno avec une vie de couple.
Il y a un autre thème que je préfère ne pas spoiler, auquel je ne m'attendais pas et qui m'est également apparu important.
En fond on continue à suivre Levi et Sonny et l'évolution de leur histoire ce que j'ai adoré.

Tome 3 : Kai et Matthew

Dernier tome de cette trilogie et nouveau couple. J'ai apprécié que l'on connaisse déjà les personnages et de les retrouver.
Kai est tombé dans le porno et il est également danseur dans un club, tout comme Sonny qu'il admire. Il a l'impression de ne rien savoir faire d'autre pour gagner sa vie.
Quand il voit les autres autour de lui, pour qui le porno n'est qu'un moyen temporaire de financer leurs études ou leurs projets d'avenir, il se sent stupide. Quand le nouveau gérant des blue boys lui propose un coup de pouce pour passer son bac et envisager un avenir, il ne pense pas en être capable.
Mais peut être qu'avec l'aide de Matthew il pourrait y arriver ?

J'ai vraiment aimé ce troisième tome. Kai est un personnage touchant et j'ai trouvé la romance, légère et réaliste. J'ai aussi beaucoup aimé continué à suivre Levi et Sonny et les difficultés dans leur couple.

J'ai laissé les Blue Boy un peu à regret, surtout Levi et Sonny dont j'aimerai beaucoup connaitre la suite de leur histoire et en savoir plus sur Sonny qui est resté tout du long assez mystérieux.

vendredi 5 juin 2020

À l'ombre de nos secrets - Lily Haime


Résumé :
Seconde Guerre mondiale. La passion interdite entre un officier allemand et un résistant français, qui repousseront sans cesse les limites pour survivre et combattre la barbarie.
À quatre-vingt-onze ans, Julien vit aux États-Unis entouré de sa grande famille. Une famille qui ne connaît rien de son passé. Ce jour-là, au crépuscule de sa vie, il se souvient, pour eux...
En 1941, Julien a dix-neuf ans. Le domaine familial, en région bordelaise, est occupé par l’armée allemande. Idéaliste et courageux, le jeune homme se tourne vers la résistance, alors même que l’ennemi est sous son toit. Un ennemi qui peut avoir de nombreux visages... dont celui, saisissant, de Engel, qui ne cautionne aucune des horreurs commises par son propre camp, et éveille en Julien des sentiments coupables. À l’heure trouble de l’un des plus grands génocides de l’histoire, au milieu de ces hommes et de ces femmes qui se soulèveront pour leur liberté, l’attirance qu’ils éprouveront l’un pour l’autre les mettra toujours plus en danger.
L’amour peut-il vraiment triompher de la guerre et des préjugés ?


Encore une pépite signée Lily Haime. Encore un coup de coeur et une romance passionnée qui nous fait vivre un véritable ascenseur émotionnel. Mais encore plus que cela il y a cette guerre, cette période sombre et douloureuse de notre histoire.
Le côté historique est vraiment prenant, c'est si bien écrit. Lily Haime nous embarque au côté de Julien dans cette vie de résistant. On vit avec lui les drames, la violence, l'incertitude qui changeront les personnages à jamais, mais aussi l'amitié, la famille et bien sur l'amour.

Les larmes couleront à plusieurs reprises, il y a tant d'émotion, de force. On y voit les ravages de la guerre, les choix qu'elle pousse les personnages à faire.
C'est passionnant, c'est bouleversant. Julien et Engel sont liés pour le meilleur, mais malheureusement aussi pour le pire.

Ce n'est peut être pas mon Lily Haime préféré malgré tout, car je me suis un peu moins attachée à Julien qu'à Dorian (de ainsi battent les coeurs amoureux) ou à Alexandre (de l'effet papillon) par exemple, mais cela est totalement compensé par le contexte historique captivant et la force des personnages et de leurs combats.

Un hommage aux résistants et surtout ne pas oublier...
A lire absolument.