mardi 30 juin 2020

compils lectures m/m

J'essaye de rattraper mon retard de chroniques avant les vacances, alors pour certaines lectures pour lesquelles je ne souhaite écrire qu'un court avis ou d'autres que je n'ai pas aimé (une en particulier), voici une petite compil de mini-chroniques, uniquement du m/m.



Amours & mots croisés de Eli Easton

Une belle petite romance, vite lue, mais que j'ai beaucoup aimée. Les personnages sont touchants et le thème du handicap est évoqué d'une belle façon.

C'est une nouvelle, donc avec les inconvénients habituels, c'est trop court, ça va trop vite et les personnages mériteraient d'être plus approfondis, mais j'ai néanmoins passé un très chouette moment et ça confirme vraiment mon intérêt pour les romans de cette autrice.



Gayscort Agency, tome 1 : Owen de Marie H. J.

J'aime beaucoup les romans de Marie HJ et sa série with love reste vraiment ma série chouchou.
Elle entame ici une nouvelle série, dans l'univers des escort.
Ca se lit très bien, c'est une chouette romance, c'est sexy à souhait et plein d'humour.
Il m'a quand même manqué un truc, ça reste "basique". L'humour en fait une lecture distrayante et sympa, mais c'est quand même cousu de fil blanc et ne m'a pas vraiment marquée.



À croc de Camille Jedel

Je n'ai pas du tout aimé et je l'ai abandonné à la moitié. Et pourtant il me tentait énormément, donc j'ai été d'autant plus déçue.
Alors déjà ça se passe dans l'omegaverse, ce que je ne savais pas et c'est un univers que je n'aime pas vraiment avec des codes que je ne connais pas et l'autrice part du principe qu'on connait forcément, parce que rien n'est expliqué. Par exemple il font toute une histoire parce qu'un des loups est un oméga et débrouille toi avec ça, rien n'est expliqué sur ce qui fait la différence d'un omega avec les autres loups. On est censé savoir visiblement.
Ensuite, ça tourne en rond, je n'ai trouvé aucun intérêt à l'histoire. Je ne pensais pas que ça prendrait cette tournure et ce n'est pas ce que j'avais imaginé.
Ensuite, il y a vraiment beaucoup trop de sexe, il n'y a que de ça en fait et je n'aime pas la façon dont c'est écrit.
Je parlais dans le suivi de mon week end à mille, du débat qu'il y a eu récemment sur les réseaux sociaux sur le fait que la romance m/m fétichise les gays et leur sexualité et bien là je l'ai beaucoup trop senti, c'est trop fantasmé, ça devient un peu ridicule je trouve... Il ne pense qu'à ça tout le temps et les scènes de sexe ne sont pas crédibles.
Arrivé à la moitié, j'ai dit stop, j'en pouvais plus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire