lundi 24 mai 2010

Une ombre sur le roi soleil - Claude Quetel


Ce livre nous plonge au coeur de l'une des plus importantes enquêtes policières de l'Ancien Régime, l'affaire des poisons.
Sous Louis XIV, tout commence avec une empoisonneuse, la marquise de Brinvilliers, mais bientôt c'est tout un système de messes noires, sacrifices d'enfants et empoisonnements en série qui est percé à jour et défrayent la chronique de l'époque. Et l'affaire monte au plus haut rang mettant même en cause la favorite en titre, Mme de Montespan.

L'affaire prend une énorme ampleur de par le nombre de personnes impliquées. Consulter une voyante pour un mari encombrant (ou un père, ou un frère...) et en repartir avec "une poudre de succession" semble être devenu monnaie courante à tel point que toute mort brutale ou maladie non expliquée devient douteuse.

Ce livre est riche de détails et nous permet de comprendre les ressorts de cette affaire. Le travail de la police, la création spécialement pour cette enquête du poste de lieutenant de police, le rôle du roi et des ministres, la torture encore en vigueur à l'époque, les procès, les condamnations, les personnes intouchables...

Une lecture intéressante que j'ajoute à mon challenge ABC.

jeudi 6 mai 2010

Je dépasse mes peurs et mes angoisses - Christophe André et Muzo


Aussi intitulé manuel de psychologie souriant... j'adore.
J'ai déjà parlé de Christophe André (voir ce billet), un psychologue et auteur que j'aime énormément.
Ici il s'est associé avec le dessinateur Muzo qui illustre ses textes par ses dessins et petits BD.
Le résultat est vraiment sympathique.

On y retrouve les propos de Christophe André sur les peurs et les angoisses, toujours dans un langage clair et accessible à tous, où chacun peut se reconnaitre.
Ce qui est normal, ce qui est plus pathologique, comment s'en sortir...

Les dessins apportent une vrai touche d'humour vraiment bienvenue.

Ca se lit vite, c'est intéressant et cela peut vraiment apporter du réconfort dans certaines situations.

samedi 1 mai 2010

l'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde


Présentation de l'éditeur :
Dans le monde de Thursday Next, la littérature fait quasiment office de religion. A tel point qu'une brigade spéciale a dû être créée pour s'occuper d'affaires aussi essentielles que traquer les plagiats, découvrir la paternité des pièces de Shakespeare ou arrêter les revendeurs de faux manuscrits. Mais quand on a un père capable de traverser le temps et un oncle à l'origine des plus folles inventions, on a parfois envie d'un peu plus d'aventure. Alors, lorsque Jane Eyre, l'héroïne du livre fétiche de Thursday, est kidnappée par Achéron Hadès, incarnation du mal en personne, la jeune détective décide de prendre les choses en main et de tout tenter pour sauver le roman de Charlotte Brontë d'une fin certaine... " Au croisement du roman policier et de l'uchronie déjantée, Jasper Fforde signe un ouvrage jubilatoire. "

J'ai beaucoup hésité à publier un billet sur ce livre car j'avoue être passée totalement à côté et ne pas l'avoir fini.
J'avais lu de nombreuses critiques enthousiastes et je m'attendais donc à être captivée dès les première pages, ce qui n'a pas du tout été le cas.
Je n'ai pas accroché à l'univers décalé qui nous est présenté, ni au personnage principal.
J'avais du mal à tout saisir et je n'ai pas compris où l'auteur voulait nous emmener, je me suis sentie un peu "larguée".

En plus je dois dire que j'ai fait plusieurs lectures communes récemment et que je sature un peu de lire un livre parce que je dois le finir pour telle date et pas parce que j'ai envie de le lire à ce moment là.
Jusqu'à présent ça avait plutôt bien marché mais j'ai entamé ce livre alors que je n'avais clairement pas envie de le lire présentement et me forcer n'a rien donné de bon, je m'en rends compte.
Je retenterai peut-être de le lire un jour...

Le prochain rendez-vous du blogoclub pour le 1er juillet est sur le thème de la littérature haitienne et je ne pense pas y participer.
Viendra ensuite pour le 1er septembre une lecture libre sur un auteur ayant eu le prix nobel de littérature, je lirai très certainement ritournelle de la faim de le Clezio, dans ma PAL depuis un moment.