lundi 14 novembre 2011

Alice au pays des merveilles - Lewis Carroll


C'est le grand jour et le début du challenge la semaine d'Alice.
Cette semaine commence assez naturellement avec la lecture de l'oeuvre de Lewis Carroll.


J'ai été surprise d'apprendre que ce roman a été publié en 1865, je ne voyais pas ça aussi ancien.

L'histoire est bien sur connue. Alice en suivant le lapin blanc se retrouve propulsée au pays des merveilles où elle sera confrontée à des personnages et un univers farfelu et à la logique déconcertante.
Elle croisera le chat du Cheshire, le chapelier fou et le lièvre de mars, la reine de coeur...

Je voulais faire cette lecture depuis bien longtemps et je n'ai pas été déçue du tout.
J'ai vraiment trouvé l'univers d'Alice plein de fantaisie et d'une lecture vraiment agréable.

J'ai été assez surprise au départ par le caractère d'Alice, qui se parle toute seule, qui parle à tort et à travers, je la pensais moins naïve, moins "conventionnelle".
Finalement ce n'est pas le personnage d'Alice qui est intéressant, mais bien le pays des merveilles et toute cette galerie de personnages haut en couleur.

Deuxième surprise, la richesse du texte, rempli de jeux de mots, de non-sens, de poèmes...
Je comprends maintenant la difficulté d'une traduction de ce type d'oeuvre.


J'ai enchaîné cette lecture avec sa suite, de l'autre côté du miroir.
Alice rêve qu'elle est passée de l'autre côté du miroir. Elle se retrouve dans un monde où il faut courir pour rester sur place, s'éloigner d'un endroit pour y arriver, un endroit où l'on peut se rappeler du futur...

Tout dans ce monde joue sur le non-sens et l'absurde, tel le poème Jabberwocky, dont voici le premier paragraphe :

« Il était reveneure ; les slictueux toves
Sur l’alloinde gyraient et vriblaient ;
Tout flivoreux étaient les borogoves
Les vergons fourgus bourniflaient. »

J'ai adoré de l'autre côté du miroir, encore plus que le premier, car l'univers est encore plus riche et délirant.
Cette façon de jouer avec le langage m'a vraiment plu.
J'ai notamment beaucoup aimé toute la partie avec Humpty Dumpty (appelé Gros coco dans la traduction que j'aie).
Ce fut une très agréable découverte que cette lecture.


C'était une lecture commune organisée sur livraddict.

6 commentaires:

  1. Aaaaaah tu me donne envie de lire la suiiiite !!

    En tout cas, ça a été aussi une agréable découverte cette lecture.^^

    RépondreSupprimer
  2. Il faudrait que je lise la traduction, à l'occasion, parce qu'en anglais j'étais parfois assez perplexe quand à ce que ça pourrait donner en français, comme pour Humpty Dumpty ou la Mock Turtle ! Et les jeux sur le langages,qui m'ont beaucoup plu également, doivent aussi valoir le détour une fois traduits.

    RépondreSupprimer
  3. Je crois que j'ai une petite préférence pour De l'autre côté du miroir :)
    Mais bon, je ne l'ai pas relu pour la LC donc mon souvenir est assez vague !

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas lu De l'autre côté du miroir mais tu me donnes très envie de découvrir cette suite!

    RépondreSupprimer
  5. Gigi-Sempai, Auréle> Je vous conseille vraiment de lire de l'autre côté du miroir.

    Lynnae> La traduction que j'ai lu m'a paru vraiment bien, mais effectivement c'est difficile de traduite ce genre d'oeuvre. Il y a pas mal de note qui explique certains choix du traducteur.

    Luna> Moi aussi, je préfère de l'autre côté du miroir :)

    Kik> Tout à fait !!

    RépondreSupprimer