vendredi 1 juin 2012

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès - Maurice Leblanc


C'est aujourd'hui le rendez-vous du blogoclub, qui nous proposait une découverte de l'oeuvre de Maurice Leblanc, le créateur du personnage d'Arsène Lupin, à travers une lecture libre.
L'idée me tentait beaucoup, car c'est certainement une lecture que je n'aurai jamais pensé faire de moi-même, et cela m'a donné envie de découvrir cet auteur français et son célèbre personnage.

Lorsque j'ai étudié la bibliographie de Maurice Leblanc, un titre m'a particulièrement attiré : Arsène Lupin contre Herlock Sholmès.
Maurice Leblanc confronte son héro au célèbre détective dans deux histoires, la dame blonde et la lampe juive, prétexte à un face à face entre deux génies.

J'ai trouvé cette lecture agréable et plutôt amusante, mais même après, on sait finalement très peu de chose sur Arsène Lupin, qui reste un personnage mystérieux. Sherlock Holmes, pardon Herlock Sholmès est vraiment réussi et assez proche de l'original j'ai trouvé, par contre Wilson (Watson bien évidemment) s'en prend plein la tête et devient vraiment le benêt de service.
C'est peut être ce que j'ai un peu regretté, il y a d'un côté Holmes et Lupin et de l'autre et bien tout le reste des personnages qui ne leur arrive pas à la cheville. C'est un peu caricatural tout de même et je ne m'attendais pas à ce qu'on sache si peu de chose sur Arsène Lupin, du coup il n'est guère attachant.
Mais peut être que je cherche de la psychologie là où il n'y a pas lieu et cela reste malgré tout une lecture distrayante que j'ai apprécié, avec un style enlevé et efficace.



Catégorie classique


4 commentaires:

  1. J'ai trouvé également que Lupin n'était pas assez présent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai lu que celui-là alors je ne sais pas si tous les Lupins sont comme ça, mais je ne m'attendais pas à en apprendre si peu sur le personnage.

      Supprimer
  2. C'est vrai qu'Arsène Lupin n'a rien d'attachant : il est même plutôt hautain et égoïste parfois. Quant à (S)Holmès, il paraît bien prétentieux mais j'ai tout de même beaucoup aimé cette lecture. Le roman a un côté "vieille école" qui m'a d'emblée plu et je pense que je lirai très certainement une autre aventure d'Arsène. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé le style également.
      Quand à Holmes/Sholmès il est hautain c'est sur, mais le personnage original de Doyle est pas ma comme ça également.
      Par contre c'est plus Watson qui est vraiment caricaturé j'ai trouvé.

      Supprimer