samedi 20 août 2016

Série TV : Preacher


 A l'origine Preacher est un comics, publié entre 1995 et 2000 aux Etats Unis sous le label Vertigo (DC Comics), plus particulièrement destiné aux adultes.
En effet il a cette réputation d'une oeuvre décalée, à l'humour noir et surtout touchant au sujet sensible de la religion.
L'histoire est celle de Jesse Custer, un jeune pasteur à la recherche de Dieu.

La série inspiré de ce comics a été diffusée ce printemps aux Etats-Unis, elle était en projet depuis plusieurs années, mais cette adaptation n'a pas été sans mal car les chaînes étaient frileuses à s'engager dans ce projet et le sujet assez casse-gueule il faut bien l'avouer, c'est finalement AMC qui s'y colle (qui diffuse notamment Walking dead).

Alors qu'en est-t-il ?
Le révérend Jesse Custer est un ancien malfrat, il tente d'expier son passé violent en s'occupant des fidèles d'une petite ville, mais il n'y a pas foule dans son église et le doute le ronge.
Mais un jour une entité descendue du paradis prend possession de lui, lui donnant le pouvoir de commander par la voix.


 Du côté des autres personnages, on trouve Tulip, ex-petite amie de Jesse et Cassidy, un vampire irlandais.



Cette série est un ovni, une pépite d'humour noir, complètement décalé.
J'avoue que durant les deux premiers épisodes (il y en a 10 en tout), j'avais ce sentiment d'un grand n'importe quoi incompréhensible, mais avec une vraie originalité et une ambiance vraiment sympa.
L'histoire est vraiment prenante et on sait qu'on peut s'attendre à tout, j'ai notamment adoré la référence explicite à Tom Cruise (mais lui n'a pas apprécié il semblerait).

C'est Dominic Cooper qui incarne Jesse et je l'ai adoré. 
Tulip est un peu agaçante, c'est un personnage féminin fort et totalement badass, mais un peu trop quand même.
Quand à Cassidy, il apporte beaucoup d'humour (très noir).
J'avais lu je ne sais plus où, qu'il y avait un petit côté Tarantino dans cette série et c'est vrai, j'ai eu cette impression également.

Donc une série que j'ai aimé pour son originalité (ça devient rare) et j'ai été ravie qu'elle soit renouvelée pour une saison 2.
je lirai surement les comics à l'occasion, surtout que l'histoire de la série ne correspond pas à celle des comics.

8 commentaires:

  1. Allez hop ! Je récupère ça, tu m'as intriguée :) Je ne connais pas du tout, je suis allée voir la "bande-annonce" et j'ai bien accroché :) Je tente le coup :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré cette première saison que j'ai vite dévorée ! Par contre, des copains lecteurs m'ont déconseillé de me jeter dans les comics car ils sont beaucoup moins réussis que la série télévisée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon mari a commencé à les lire et ça à l'air de lui plaire. J'y jetterai un coup d'oeil par curiosité.

      Supprimer
    2. WHHAATTT ??? Comment peut-on dire un truc pareil ? La BD est 100 fois mieux que la série (qui est pas mal non plus). C'est à la fois gore, drôle, grand guignol et même émouvant. C'est une vrai histoire d'amour et d'amitié, c'est du Western et du polar, du fantastique entrecoupé de plein de scènes de pub (nationalité irlandaise de l'auteur Garth Ennis oblige)... Un bijou, un classique de la BD US ...

      Supprimer
    3. C'est sur que ce comics semble avoir marqué beaucoup de lecteur. J'ai bien l'intention de le découvrir.

      Supprimer
  3. J'ai beaucoup aimé aussi, décalée juste comme il faut, humour subtile, juste dose de trash et pourtant c'est un univers qu'habituellement j'apprécie peu, mais chéri avait lu les bd donc on s'est lancés !
    On attend la suite avec impatience.
    A tester Outcast si tu ne connais pas encore
    Plusieurs articles sur les séries que je suis sur mon blog si jamais ça te dit ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Outcast j'ai vu le pilote, je continuerai à l'occasion, mais ça m'a moins emballée que Preacher, peut être un sérieux manque d'humour pour ne pas dire que le pilote est même dépressif.
      Je vais jeter un oeil sur ton blog :)

      Supprimer