mardi 30 août 2016

Préparer la rentrée

Et oui déjà, elle est imminente cette rentrée des classes.

Cette année, mon grand va (enfin) changer de maîtresse et rentrer en grande section de maternelle.
On ne peut pas dire que ça se soit franchement bien passé avec son ancienne maîtresse qu'il aura quand même eu 2 ans. J'espère que le changement sera bénéfique.
L'avantage est que sa nouvelle maîtresse semble plus douce (il n'y aura pas trop de mal...), de plus il sera avec les CP, ce qui peut être très stimulant, d'un autre côté, elle est plus exigeante sur le calme dans sa classe justement à cause des CP, donc pour mon loulou qui a souvent du mal à tenir en place, ça risque d'être compliqué.

Mais cette rentrée c'est aussi la toute première pour mon deuxième. Et oui il va aller à l'école, déjà... Comme il n'a pas encore 3 ans (il est de décembre), il n'ira que le matin et restera les après midi chez nounou.
Alors forcément on en parle et on s'y prépare, pour ça rien de mieux que les livres comme support.
On mise sur les classiques, P'tit loup et T'choupi par exemple, des personnages qu'il connait déjà font eux aussi leurs premiers pas à l'école.



Dans ma librairie favorite, ils m'ont conseillé celui-ci : Bienvenue à l'école maternelle ! et effectivement on l'aime beaucoup, il y a des tirettes et ça les petits adorent les manipuler et surtout c'est l'un des rares livres pour tout petit où l'on montre qu'il va falloir par moment rester assis et écouter la maîtresse et c'est loin d'être si évident.



Pour mon grand, j'avoue que la perspective de retourner à l'école ne l'enchante pas du tout, j'ai donc misé sur des livres motivants.
Tout d'abord une réponse à cette question : pourquoi je dois aller à l'école ?
C'est la question que se pose Hugo. Il y a bien sur plusieurs réponses à cela et ce livre permet de réfléchir sur ce sujet. Dans la même collection, j'ai également acheter faut-il toujours obéir ? je le recommande aussi, ils sont l'un comme l'autre vraiment pertinents pour des enfants qui commence à bien réfléchir.



J'ai découvert également une toute nouvelle collection, Chopin au CP. Mon fils n'y est pas encore, mais j'ai bien aimé ce livre.
Chopin est un chien, mais il veut absolument apprendre à lire et à écrire, pour pouvoir lire les étiquettes de ses paquets de croquettes (et aussi des BD et le programme télé), alors il décide d'aller au CP.
Dans ce tome qui s'appelle vive l'écriture, il apprend à écrire, on y voit qu'il faut persévérer et s'entraîner mais qu'au final on y apprend une chose merveilleuse : les mots !




Dernier livre qui l'a bien amusé : ma maîtresse est un monstre.
La maîtresse de Robert est un monstre ! un jour qu'il la croise en dehors de l'école, il ne sait pas très bien quoi faire, mais avec cette rencontre il découvrira que sa maîtresse peut quand même avoir des bons côtés et une métamorphose s’accomplit...
Ce livre était fait pour nous, car il faut le dire sa première maîtresse n'était pas cool, pas du tout.
Ce livre permet d'aborder ce sujet sur le ton de l'humour.


vendredi 26 août 2016

Au cinéma avec mon fils

Maintenant qu'il a 5 ans (presque 1/2), nous allons régulièrement au cinéma avec mon fils aîné (son frère est encore trop petit pour ça), c'est un moment que j'apprécie vraiment et lui aussi.

Cet été nous y sommes allés 3 fois.
Petite rétrospective...




Le monde de Dory
Retrouver Nemo, Marin et surtout Dory était vraiment très chouette et je trouve que c'est une réussite, il y a de l'action, des personnages sympa. Nous avons passé un très bon moment.




l'âge de glâce - les lois de l'univers
Déjà le 5e opus de la saga. Alors clairement rien de nouveau, c'est toujours la même chose avec quelques nouveaux personnages. Ca reste sympa, on a aimé et passé un bon moment. Mon fils était content de revoir Buck.
Mais pour le prochain, il va quand même falloir penser à se renouveler un peu les gars !



Comme des bêtes
Dernier en date, vu le week end dernier, j'ai aimé, mais finalement sans plus. Et puis c'est quoi ce titre, qui ne veut rien dire... Peut être un peu trop d'action au détriment des personnages et de l'humour. En fait ce qu'on a le plus aimé c'est le court métrage des minions juste avant, Hilarant !

mardi 23 août 2016

Le trone de fer, l'intégrale 2 - George R.R. Martin

 
 
Je ne suis pas peu fière de l'avoir terminé !Le trône de fer et moi c'est une longue histoire, commencée avec la série de HBO dont j'ai vu la saison 1 (ça remonte à plusieurs années déjà), j'ai ensuite voulu lire les romans avant de continuer.
Et ce ne fut pas sans difficulté car j'ai bloqué sur le style du traducteur qui est lourd et pénible à lire, j'ai déjà parlé ici (dans ce billet et également dans celui-ci) du fait que la traduction était dénaturée.
J'ai quand même persévéré et me voici à la fin de ce 2e intégrale.

Globalement mon avis est le même que pour l'intégrale 1, la richesse de l'univers créé par Martin n'est plus à démontrer, son oeuvre est d'une ampleur magistrale, avec une multitude de personnages.
Parfois j'avais l'impression que l'intrigue n'avançait pas et tout à coup un évènement majeur nous prends au dépourvu. De plus pour ce tome 2 n'ayant pas vu la saison 2 avant, je découvrais vraiment l'histoire.
On suit plusieurs personnages en parallèle, passant de l'un à l'autre et c'est souvent frustrant car il faut parfois attendre plusieurs chapitres pour connaitre la suite d'un évènement, néanmoins cela donne beaucoup de dynamisme et de suspens.

Mon reproche sur le style d'écriture est toujours le même, j'ai encore failli abandonner à deux reprises, c'est dire.

Je vais maintenant pouvoir visionner la saison 2 (1000 ans après tout le monde) et l'intégrale 3 figure en bonne place dans ma PAL. Je persévère !

samedi 20 août 2016

Série TV : Preacher


 A l'origine Preacher est un comics, publié entre 1995 et 2000 aux Etats Unis sous le label Vertigo (DC Comics), plus particulièrement destiné aux adultes.
En effet il a cette réputation d'une oeuvre décalée, à l'humour noir et surtout touchant au sujet sensible de la religion.
L'histoire est celle de Jesse Custer, un jeune pasteur à la recherche de Dieu.

La série inspiré de ce comics a été diffusée ce printemps aux Etats-Unis, elle était en projet depuis plusieurs années, mais cette adaptation n'a pas été sans mal car les chaînes étaient frileuses à s'engager dans ce projet et le sujet assez casse-gueule il faut bien l'avouer, c'est finalement AMC qui s'y colle (qui diffuse notamment Walking dead).

Alors qu'en est-t-il ?
Le révérend Jesse Custer est un ancien malfrat, il tente d'expier son passé violent en s'occupant des fidèles d'une petite ville, mais il n'y a pas foule dans son église et le doute le ronge.
Mais un jour une entité descendue du paradis prend possession de lui, lui donnant le pouvoir de commander par la voix.


 Du côté des autres personnages, on trouve Tulip, ex-petite amie de Jesse et Cassidy, un vampire irlandais.



Cette série est un ovni, une pépite d'humour noir, complètement décalé.
J'avoue que durant les deux premiers épisodes (il y en a 10 en tout), j'avais ce sentiment d'un grand n'importe quoi incompréhensible, mais avec une vraie originalité et une ambiance vraiment sympa.
L'histoire est vraiment prenante et on sait qu'on peut s'attendre à tout, j'ai notamment adoré la référence explicite à Tom Cruise (mais lui n'a pas apprécié il semblerait).

C'est Dominic Cooper qui incarne Jesse et je l'ai adoré. 
Tulip est un peu agaçante, c'est un personnage féminin fort et totalement badass, mais un peu trop quand même.
Quand à Cassidy, il apporte beaucoup d'humour (très noir).
J'avais lu je ne sais plus où, qu'il y avait un petit côté Tarantino dans cette série et c'est vrai, j'ai eu cette impression également.

Donc une série que j'ai aimé pour son originalité (ça devient rare) et j'ai été ravie qu'elle soit renouvelée pour une saison 2.
je lirai surement les comics à l'occasion, surtout que l'histoire de la série ne correspond pas à celle des comics.

samedi 13 août 2016

Les noces de soie - trilogie de Jean-Paul Malaval


tome 1 : Les Noces de soie
tome 2 : La Villa des Térébinthes
tome 3 : Rendez-vous à Fontbelair

Cette histoire débute à la fin du XIXe siècle en Ardèche, une terre rude où la famille Andromas vit de la culture des vers à soie.
Théodore Andromas, le patriarche espère voir son fils Silvius lui succéder tandis qu'il n'accorde aucune valeur à ses deux filles Pauline et Eugénie.

Dans le tome 1 nous suivons l'enfance de Silvius et ses soeurs et les relations difficiles avec ce père irascible, entre secret de familles, haine et dureté de la vie paysanne. 
Silvius rencontre Roxane, fille d'un riche soyeux lyonnais, son amour pour elle va lui permettre de s'extirper de son milieu social. Cela ne sera pas sans conséquence, ni difficultés.

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans cette histoire au début et puis finalement passés les premiers chapitres j'ai apprécié ce premier tome. J'ai surtout aimé cette peinture du contexte social de l'époque et le côté saga familiale.

L'intrigue du tome 2 se déroule majoritairement à Lyon, les relations entre Silvius et Roxane sont difficiles et l'industrialisation chamboule toute la société. Le monde change en ce début de XXe siècle.
Le contexte et l'histoire ont continué de m'intéresser, mais néanmoins j'ai trouvé des longueurs dans ce 2e tome et les personnages sont finalement assez décevants, aucun n'est vraiment attachant.

Le 3e tome continue dans la même veine et se terminera à l'aube de la première guerre.
j'ai trouvé ce dernier volet décevant, il se passe peu de chose et je n'ai pas aimé la fin.
J'ai terminé cette trilogie avec une pointe d'ennui.

Les noces de soie est donc une fresque familiale et sociale qui nous entraîne dans les grands chamboulements du changement de siècle, avec son industrialisation galopante et la lutte des classes. 
J'ai bien aimé en apprendre plus sur cette époque, assisté par exemple à l'arrivée de l'électricité.
Mais même si la peinture sociale m'a intéressée, j'ai trouvé les personnages peu attachants et beaucoup de longueur. 
L'histoire de Silvius est la plus développée, mais on suit également (avec plus ou moins d'intérêt) le destin des parents et de ses 2 soeurs.

C'est une oeuvre que j'ai écouté en livre audio. Si la qualité est comme toujours au rendez-vous chez audiolib, j'ai regretté que ce ne soit pas le même lecteur sur les 3 tomes. Il m'a fallu un petit temps d'adaptation entre chaque.

samedi 6 août 2016

En vrac

De retour de vacances, voici une petite sélection rapide de quelques lectures qui ne m'ont pas convaincue ou pas emballée...

Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même - Lise Bourbeau



Je lis pas mal de livres de développement personnel et dans ce domaine on trouve de tout, du meilleur comme du pire. C'est parfois difficile de s'y retrouver, il y aura toujours des gens pour dire que tel ou tel livre à changé leur vie, alors que d'autre l'auront trouvé nul, c'est pour cela que se fier aux avis des autres est parfois hasardeux dans ce domaine...
C'est le cas pour ce livre, une blogueuse que je lis de temps en temps l'avait cité dans ceux à lire absolument et elle était si enthousiaste que j'ai foncé l'acheter, mais j'ai trouvé ça un peu tiré par les cheveux et ça m'a plutôt laissé indifférente.

On est foutu, on pense trop !: Comment se libérer de Pensouillard le hamster - Serge Maquis





Encore un livre de développement personnel, que j'ai trouvé très juste, mais dont je n'ai pas apprécié certains propos de l'auteur et qui me parait un peu trop poussé à l'extrême. 
Notre petite voix intérieure, vous savez celle qui émet 1000 jugements à la minute, est ici comparée à un hamster dans sa roue, c'est pensouillard, et pensouillard, il tourne, il tourne dans notre tête, il ne fait que ça et ne nous laisse jamais en paix.
S'il pouvait s'arrêter un peu on découvrirait simplement la paix, le bonheur...
Comment s'en débarrasser ? Par la méditation, la respiration consciente.
Le propos est salutaire, mais je n'ai pas aimé le style et le ton un peu cynique du livre.

Ces gens qui n'aiment pas ranger - Rita Emmet




Ces gens qui n'aiment pas ranger, c'est moi ! Mais contrairement au livre Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi qui m'avait fait réfléchir, celui-ci n'est qu'une accumulation de choses à faire et traite plus de gens qui ne savent pas jeter ou se débarrasser de ce qui ne sert pas (ce n'est pas mon cas), je l'ai simplement survolé, sans accrocher, ni me sentir impliqué à aucun moment.

Clovis - George Bordonove



Ce livre fait partie d'une série intitulée les rois qui ont fait la France. Quelle dommage que je n'ai pas accroché, et pourtant le sujet m'intéresse grandement, est-ce dû au style de l'auteur ? Peut être... Je n'ai pas vraiment réussi à mettre le doigt sur ce qui m'a fait décrocher, peut être trop d'énumération de faits et de noms, j'ai juste ressenti de l'ennui sur cette lecture.