mardi 4 avril 2017

Lecture pour les parents

Aujourd'hui un billet commun pour 2 livres traitant d'éducation.




La méthode Gordon est une méthode d'éducation non violente assez connue. Il existe des ateliers, des groupes de parents et on trouve pas mal de choses sur le net. J'avais déjà lu un livre sur le sujet qui ne m'avait pas emballée plus que ça, mais je persévère afin d'en apprendre le plus possible. Celui-ci c'est la base, les fondements de la méthode. J'en ai déjà parlé, je suis vraiment très intéressée par ce type d'éducation, qui consiste à supprimer tout ce qu'on peut appeler la violence ordinaire, qu'elle soit physique (la si controversée fessée), mais aussi celle qu'on a tendance à banaliser, la violence verbale. Ca c'est la théorie parce qu'en pratique je ne trouve pas ça évident à appliquer et ça ne marche pas forcément toujours (j'ai un fils particulièrement têtu) et ça demande un énorme self-control que je n'ai pas toujours.
Ce livre est intéressant et apporte beaucoup, j'ai quand même tendance à lui préférer parler pour que les enfants écoutent... que je trouve plus facilement accessible et surtout qui ne culpabilise pas les parents.




Celui-ci, je l'ai plus vu comme un témoignage qu'un vrai livre d'éducation. C'est le combat d'une maman contre elle-même. Sheila McCraith est une maman comme une autre si ce n'est qu'elle a 4 garçons (!) et une tendance à s'énerver et à crier. Un jour elle a été surprise chez elle par des ouvriers alors qu'elle venait de hurler sur ses enfants et elle a eu tellement honte qu'elle s'est dit plus jamais !
Ce livre est son cheminement, tous ses trucs, ses astuces, pour apprendre à garder son self-control et ne plus crier.

Je me suis un peu reconnue dans cette maman, oui je m'énerve assez vite et oui il m'est arrivée de passer pour l'hystérique de service. Nos enfants peuvent avoir ce don particulier d'arriver à nous pousser à bout.
4 garçons plus ou moins turbulents, un père qui semble peu présent, le quotidien à gérer pour tout ce petit monde, un joyeux bazar dans lequel il faut s’évertuer à maintenir un semblant d'ordre sans y perdre toute son énergie. oui il faut des nerfs d'acier.
J'avais lu quelque part que tenir une maison rangée quand on a des enfants c'est comme balayer dehors alors qu'il neige. Mais c'est tellement ça.

J'ai bien aimé lire ce témoignage concret des difficultés d'être maman, par contre j'ai retenu assez peu de ses conseils. Ca fait surtout du bien au moral car on se sent moins seul avec certaines difficultés et si elle y est arrivée, alors pourquoi pas moi.

2 commentaires:

  1. La parentalité positive, j'espère que j'en serai capable le jour où je serai maman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super de vouloir essayer :)
      Après il y a des jours ou tu y arriveras et des jours non...

      Supprimer