samedi 17 avril 2010

Chenonceau le château des plaisirs - Elisabeth Reynaud


Ce livre nous emmène à la découverte de l'histoire du château de Chenonceau et plus particulièrement de deux de ses illustres propriétaires, Catherine de Médicis et Diane de Poitiers que l'on voit sur la couverture.

Le château connaitra la rivalité de ces deux femmes, Catherine de Médicis, reine de France, épouse de Henri II et Diane de Poitiers la maîtresse du roi.
Catherine donnera dans ce château de somptueuses fêtes en l'honneur de ses fils, qui seront roi les uns après les autres (François II, Charles IX, Henri III) et mourront sans descendance, signant la fin du règne des Valois et l'avènement des Bourbons (avec Henri IV).

A Chenonceau, les fêtes et le libertinage (à cette époque la cour de France est réputée comme l'une des plus dépravées d'Europe) permettent d'oublier l'horreur des guerres de religion qui sévissent, catholiques et protestants s'égorgent à tout va et la Saint Barthélémy transforme Paris en mare de sang.

Voici une lecture qui m'a beaucoup plu, très intéressante, j'ai beaucoup appris sur Catherine de Médicis et cette époque tourmentée des guerres de religion.
Quelques passages un peu plus descriptifs m'ont moins captivée, mais j'en garde un très bon souvenir tout de même.

C'était ma deuxième lecture de cette auteur, j'avais déjà lu sa biographie de la soeur de Louis XVI qui avait été un vrai coup de coeur.


3 commentaires:

  1. Aaah c'est dans mon coin ce chateau (les autres chateaux aussi, d'ailleurs...)
    Tiens tu connais la différence entre Chenonceaux et Chenonceau?

    RépondreSupprimer
  2. Il me semble si mes souvenirs sont bons que Chenonceaux c'est le nom de la ville et qu'au moment de la Révolution ils ont enlevé le X au nom du Château, mais je ne sais plus pourquoi...

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre est un deux en un en quelque sorte, puisqu'on en apprend autant sur la Renaissance française que sur le château de Chenonceau en lui-même...Les illustrations y sont très belles et la plume d'Elisabeth Reynaud m'a particulièrement emballée...Un bon livre.

    RépondreSupprimer