samedi 14 janvier 2012

Trois jours avant Noël - Mary et Carol Higgins Clark


J'aime bien faire des lectures de Noël en décembre, mais cette année j'ai été prise par le temps, c'est donc seulement maintenant que j'arriver à les finir et écrire mes billets.

Je ne suis pas vraiment une lectrice de romans policier, juste un de temps en temps et je n'aime pas ce qui est trop gore ou glauque.
J'aime bien lire Mary Higgins Clark, c'est prenant et je passe toujours de bons moments de lecture, mais je me rends compte qu'au bout du compte c'est un peu tout le temps la même chose avec elle.

Tous les ans elle co-écrit une histoire de Noël avec sa fille et je n'en avais encore jamais lu. Trois jours avant Noël est le premier qu'elles ont écrit ensemble.

3 jours avant Noël (oui c'est le titre, c'est très original), Nora Reilly une auteur de romans policier à succès se retrouve coincée suite à une vilaine chute et une fracture de la jambe. C'est à ce moment que son mari est kidnappé pour une demande de rançon.
Sa fille Regan, détective privée est auprès d'elle et prend les choses en main, aidé par Alirah une enquêtrice hors pair.

Attention, je préviens spoiler pour la suite de ce billet.

Cette lecture a plutôt bien tenu ses promesses d'une histoire agréable à lire, mais c'est bien tout.
C'est bourré de clichés, de rebondissement convenus, le scénario tient en quelques lignes et ça manque cruellement de suspens.

Finalement après d'"heureuses" coïncidences, tout finira bien, tout le monde sera de retour "at home" pour Noël et l'amour sera même au rendez-vous, du pure happy end !

C'est donc une lecture distrayante, le genre de lecture qui déconnecte les neurones et qui fait du bien mais qui est oubliée dans la semaine qui suit...
Du bon commercial de Noël qui fera fuir je pense les vrais amateurs de littérature plicière.

4 commentaires:

  1. Peut-être pas le roman de l'année, mais une lecture qui détend... ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien MHC, mais surtout ses premiers romans (La nuit du renard, La maison du guet, La clinique du Dr H...). Depuis je crois que ce qu'elle fait est assez moyen. Quant à sa fille, j'en avais essayé, mais j'ai trouvé ça assez faiblard. Et ton billet ne me donne pas tellement envie de me précipiter sur ce roman...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nico> Oui je suis tout à fait d'accord, je me rappelle de la nuit du renard qui m'avait vraiment tenu en haleine et au fil du temps ça devient plus commercial.

      Supprimer