jeudi 31 octobre 2019

La folle ardeur - Michelle Tourneur


Pendant dix ans, trois des plus grands génies du romantisme ont vécu dans une étroite intimité.
Delacroix fait flamber la couleur dans ses toiles et dans ses somptueux décors muraux.
Chopin enchante le piano avec des irisations et des mirages.
Entre les deux, George Sand veille. Inspiratrice, admiratrice, amie, amante, parfois soignante.
Et la nuit, elle écrit.
Méandres amoureux, ardeur au travail, défi à tous les canons artistiques du temps.
Leurs lieux de résidence à Paris sont si proches qu’ils partagent repas, sorties au théâtre ou à l’opéra, fêtes officielles, soirées musicales.
Quand le besoin de paix se fait sentir, ils retrouvent la douceur du Berry : Nohant, le petit bois, la table abondamment servie, le grand Pleyel au salon.
Jusqu’à ce que la soudaine violence des événements mette en pièces leur étincelant trio.


J'ai repéré ce roman par hasard sur netgalley et sa thématique m'a tout de suite intéressée. Merci aux éditions Fayard de m'avoir permis de le découvrir.

A mi-chemin entre le roman et la biographie, nous allons suivre trois artistes, durant plusieurs années. Ils partagent un lien très fort et cette folle ardeur, ce titre qui correspond si bien au roman, cet élan créatif, cette passion qui les anime, qui les fait paraître par moments hors du monde, hors de la réalité du quotidien, dévorés par leur vision artistique.

Frédéric Chopin, George Sand et Eugène Delacroix, trois noms célèbres, ayant laissé des oeuvres conséquentes et marqué leur époque et le monde artistique.
Cependant on connaît moins (et même pas du tout en ce qui me concerne), les relations qu'ils entretenaient. Chopin est l'amant de George Sand, quant à la relation entre Georges Sand et Eugène Delacroix, elle est plus complexe, entre amour, amitié et fascination artistique. Chopin et Delacroix partagent aussi une très forte amitié mais également leurs sentiments communs pour l'écrivaine.
Nous allons les suivre au fil de leurs rencontres et de leur correspondance, entre Paris et sa vie agitée et Nohant et le calme ressourçant de la campagne.

J'ai énormément appris avec cette lecture, une vraie page d'histoire, mais avec un style poétique, qui colle parfaitement avec le thème. Ca se lit très bien, les chapitres sont courts, donnant une vraie dynamique au récit.
J'ai bien aimé la façon dont est décrit l'élan créatif qui reste finalement le même qu'il s'exprime par la peinture, la musique ou l'écriture.

Parfois j'ai trouvé le récit un peu décousu, mais c'est finalement comme l'art, comme ces trois vies qu'il décrit, ces personnalités hors normes et marquantes.

#LaFolleArdeur
#NetGalleyFrance

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire