mardi 3 août 2010

Quand souffle le vent du nord - Daniel Glattauer


Il y a des livres comme ça, des nouveautés qui tout à coup font le tour de la blogosphère ne laissant que des billets enthousiates (ou presque) et qui forcément donnent envie de les lire.
Vu toutes les critiques positives on se dit qu'on ne risque pas d'être déçu, mais malheureusement ça ne marche pas toujours comme ça.

C'était le cas avec ce livre, quand souffle le vent du nord est un roman épistolaire moderne, ou les mails remplacent les lettres.

Emmie envoie par erreur un mail à un homme et de ce contact accidentel naît une histoire d'amour virtuelle.
Nous suivons leurs échanges, longs ou brefs et surtout cette question : faut-il se rencontrer ? Faut-il passer du virtuel au réel ? Question d'autant plus difficile qu'Emmie menait jusque là une vie de famille heureuse.

Le sujet paraissait vraiment intéressant et je me sentais d'autant plus attirée que j'ai moi-même rencontré mon mari sur internet.
Mais la sauce n'a pas du tout pris avec moi, mais alors paaaaaaas du tout, ce livre m'a même tapé sur les nerfs, à tel point que je n'ai pas persévéré bien longtemps.

J'ai trouvé cet échange de mail assez peu naturel et indigeste. J'ai du mal à imaginer que quelqu'un dans la vraie vie puisse avoir ce genre d'échange.
Et puis ils ne font que tergiverser sur le fait de se rencontrer ou pas.
Ca tourne en rond, et j'ai vite trouvé ça pénible.

Ce livre n'était tout simplement pas pour moi.

9 commentaires:

  1. C'est plutôt rassurant que tout les avis ne soient pas aussi enthousiastes! Il en faut pour tous les goûts!

    RépondreSupprimer
  2. Bah je l'ai dans ma PAL , du coup tu me donnes moins envie de le lire . Mais j'essayerai de faire mon propre avis ^^

    RépondreSupprimer
  3. cela fait pratiquement trois semaines que je l'ai lu, et je n'arrive toujours pas à écrire mon billet ! j'ai aimé et pas aimé, bref , un peu compliqué tout cela :):)

    RépondreSupprimer
  4. Pas grave, on est déjà trop de fans de Léo, rires !

    RépondreSupprimer
  5. Bon, il en faut bien qui n'aiment pas!! Ce n'est pas drôle sinon!C'est dommage pour toi, surtout! De mon côté, j'en garde un bon souvenir

    RépondreSupprimer
  6. Pimprenelle> Tout à fait !

    bladelor> Et oui dommage. Je crois me souvenir que tu l'avais beaucoup aimé.

    Leyla> Il ne faut pas que je t'ai découragé de le lire car beaucoup l'ont adoré.

    loulou> J'attends ton billet avec impatience alors.

    Stephie> Oui j'ai cru remarquer ça. pas de soucis je vous le laisse ^^

    lancellau> Oui c'est dommage surtout que je m'attendais à aimer comme tout le monde je dirai.

    RépondreSupprimer
  7. Je n'étais pas décidée à le lire malgré les éloges de la blogosphère. Ton avis me conforte dans mon idée.

    RépondreSupprimer
  8. Ouf ! tu me rassures : je n'ai pas vraiment accroché non plus.

    RépondreSupprimer