lundi 3 décembre 2012

Et puis Paulette... - Barbara Constantine


J'ai découvert la plume de Barbara Constantine en lisant A Mélie sans Mélo qui m'avait laissé un agréable souvenir.
Enchantée également par ma première expérience avec un audiolib (rappelez-vous, c'était la couleur des sentiments), j'ai aussitôt voulu continuer avec un deuxième, car à présent, j'adore écouter un livre dans ma voiture, je crois bien que j'aurais même du mal à m'en passer. J'ai choisi Et puis Paulette...

Ferdinand vit seul depuis le départ de son fils et de sa famille et il le vit plutôt mal. Découvrant que sa voisine Marceline ne peut plus vivre dans sa maison dont le toit menace de s'écrouler et n'a pas les moyens d'aller ailleurs, il lui propose, sur les conseils de ses deux petits-fils, de s'installer dans sa grande ferme vide.
Puis ce sera au tour de son meilleur ami devenu veuf, et ensuite de deux vieilles dames un peu fofolles...

Ce livre aborde de façon drôle et touchante le thème de la vieillesse, de la solitude, de la solidarité et des liens qui peuvent se créer entre les jeunes et leurs aînés.

Peu à peu, la ferme se remplie et la vie s'organise. Il y a donc Ferdinand, un gentil bougon, Marceline qui cache le drame qu'elle a vécu et mène une vie toute simple entre son âne et son potager. Il y a le meilleur ami de Ferdinand complètement désemparé par la mort de sa femme, les deux vieilles dames attendrissantes. Et puis les jeunes, dont Muriel l'étudiante fauchée.
Tous ces personnages sont terriblement attachants et d'une grande justesse.

Ce roman se déroule à la campagne, dans cette campagne où les voisins s'entraident ou les gens vont au café, au marché... Il y a quelque chose de véritablement authentique dans la façon d'écrire de Barbara Constantine. Il ne s'y passe peut être pas grand chose, c'est peut être un peu tiré par les cheveux ou farfelu, mais cela respire le bonheur tout simple et la chaleur humaine.
J'avais ressenti un peu la même chose en lisant A Mélie sans mélo, c'est le genre de livres sans prétention, mais qui fait du bien, qui donne le sourire et nous redonne de l'optimisme.

Par contre je n'ai pas trop aimé la fin, dont je ne dirais rien pour la préserver...
Ce livre mérite bien d'entrer dans la catégorie des livres doudou, à lire au coin du feu avec un chocolat chaud, en attendant Noël...

En ce qui concerne la version audiolib, là encore je l'ai trouvé de grande qualité, il est lu par Daniel Nicodème qui donne parfaitement vie à tous ces personnages allant même jusqu'à pousser la chansonnette.

C'était une LC organisée sur livraddict (et je suis un peu en retard, oups)

4 commentaires:

  1. J'ai moins aimé celui-ci même si j'aime beaucoup l'écriture de l'auteur et la façon dont elle présente la vie. La fin m'a aussi un peu déçue!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a un style particulier et agréable. J'en liraitsd'autre de cet auteur à l’occasion.

      Supprimer
  2. J'ai adoré ce roman, sauf la fin... Très bizarre. Penses-tu qu'il y ait une suite?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas pour l'instant, mais peut être qu'elle en écrira une. Il y a matière en tout cas.

      Supprimer