lundi 27 mars 2017

Entre ici et ailleurs de Vanyda et le journal d'Anne Frank (BD)

Récemment j'ai lu 2 bandes-dessinées dans le cadre du prix livraddict. J'en lis peu et j'ai eu envie de changer des mangas.



La première était Entre ici et ailleurs de Vanyda.
J'ai découvert Vanyda à travers sa trilogie celle que... qui m'avait beaucoup touchée et traite de l'adolescence avec énormément de justesse.

Dans Entre ici et ailleurs, nous suivons Coralie, 28 ans, elle apprend à vivre seule car elle vient de se séparer de son copain. Sa mère est française et son père est laotien et elle est très attachée à ses origines asiatiques.
Comment se définir et se construire et quand on vient de 2 cultures si différentes ? Comment trouver sa place ?
Pour Coralie le point de départ sera un bête pari avec son frère qui la fera s'inscrire à un cours de capoeira, un sport brésilien à mi-chemin entre la danse et le sport de combat, et cela l'amènera à de nouvelles rencontres...

C'est une belle bande-dessinée, qui parle de la vraie vie, elle est touchante et juste. Malheureusement je suis restée un peu en dehors, je n'ai pas tellement réussi à m'intéresser aux personnages, ils sont trop éloignés de moi je pense.
Je suis un peu déçue d'être passée à côté, cependant je pense que cela vient de moi et non de la BD qui est pleine de qualité.




J'ai ensuite lu le journal d'Anne Frank, adapté en bande-dessinée par Antoine Ozanam. Tout le monde ou presque connais le journal d'Anne Frank, mais qu'en est-il de la nouvelle génération ?
cette adaptation en bande dessinée m'apparait donc une très bonne idée pour donner l'envie de découvrir cette histoire à de nouveaux lecteurs, c'est en soi un vrai devoir de mémoire.
C'est ce qu'exprime l'auteur dans ces termes :
"Si j'arrivais à faire entendre ce message, ne serait-ce qu'à un seul lecteur qui n'aurait pas ouvert le livre d'origine, alors cela devenait important de m'y consacrer.
Si la bande dessinée touchait un public nouveau, cela devenait utile.
Et si cette adaptation donnait envie de lire le livre, cela devenait indispensable."

Nous suivons le quotidien durant la guerre, de la jeune Anne Frank, juive et allemande, vivant aux Pays Bas alors qu'elle se cache avec sa famille pour échapper au pire.
Le contraste est frappant entre la réalité : la peur, vivre caché, la cohabitation difficile dans une telle proximité, l'enfermement et son envie de vivre, c'est finalement une adolescente comme toute les autres.
A la fin une frise chronologique vient nous rappeler avec effroi comment tout cela s'est terminé.

J'avoue qu'il m'est difficile d'écrire un avis sur cette bande dessinée, le sujet est tellement grave et on peine à croire réellement que cette jeune fille que nous suivons aura ce sort tragique et que tout est réel.
Je suis donc incapable de vous dire que j'ai aimé cette lecture, mais je pense que c'est un excellent support pour qu'Anne Frank ne tombe jamais dans l'oubli !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire