mercredi 29 mars 2017

l'élégance des veuves - Alice Ferney


 " Le spectacle se donne sans fin. Car l'instinct fait germer la chair, le désir la pousse, la harcèle quand elle s'y refuse, jusqu'à tant qu'elle cède, s'affale, se colle à une autre, et que s'assure la pérennité des lignées amoureuses. " Cela se produit de multiples fois, sans relâche, cela s'enchaîne avec beaucoup de naturel et de grâce. Un cycle sans fin pousse les femmes à se marier, à enfanter, puis à mourir. Ainsi va le temps, secoué par le rythme des naissances et des morts, quand le besoin de transmettre l'emporte sur le désespoir de la perte d'un être cher. Un long fil de désir passe au travers des générations. Ce court roman d'une douce gravité est un hymne à la vie et au pouvoir fécondant de la femme.

Je me suis laissée séduire par ce court roman et sa poésie envoutante.
Dans ce récit nous suivons des femmes sur plusieurs générations. Il nous raconte leur vie, principalement à travers leur rôle de mère. Ce livre est une ode à la maternité. Ces femmes courageuses, pilier de la famille, traversent les épreuves et drames de la vie avec force et courage.

L'écriture est magnifique et poétique. Le rythme est lent, presque contemplatif. Mais je n'ai à aucun moment ressenti d'ennui, bien au contraire, j'ai vibré avec les personnages, j'ai été émue et même bouleversée.
Je me rends compte maintenant que je suis maman, que le thème de la maternité me touche beaucoup et avec ce roman j'ai été servie.

J'ai écouté ce livre en support audio. Audiolib assure comme à chaque fois, je n'ai jamais été déçue de la qualité de leurs enregistrements. Pour la première fois j'ai trouvé le ton de la lectrice un peu monocorde, ça m'a un peu déroutée au départ, mais finalement cela se marie tellement bien avec le style lent et envoutant de l'écriture que la poésie en était renforcée.

Ce roman a été adapté en film, sous le titre Eternité, avec Audrey Tautou, Bérénice Bejo, Mélanie Laurent au casting.
Et il me tente vraiment, la bande annonce est très belle je trouve.


2 commentaires:

  1. Coucou, oh et bien pourquoi pas ! J'ai lu ta chronique avec comme fond la vidéo du film, ça me tente bien bien bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si jamais tu te laisses tenter tu me donneras ton avis :)

      Supprimer