mercredi 17 octobre 2018

Je me défends du harcèlement - Emmanuelle Piquet


Emmanuelle Piquet est psychopraticienne, elle s'est spécialisée dans les problèmes de harcèlement scolaire et de souffrance à l'école et a déjà écrit plusieurs livres à ce propos.
Je suis très sensible au sujet du harcèlement scolaire en ayant été victime quand j'étais en 6e. Cela reste un souvenir douloureux pour moi et à l'époque je n'avais rien dit à personne, j'ai subi pendant une année et pire je m'étais convaincue que c'était ma faute. J'étais trop timide, trop renfermée, trop "pas comme les autres". Il m'aura fallu bien des années pour comprendre que j'avais été victime et que ne rien dire et me fermer dans un sentiment de honte n'avais fait qu’aggraver la situation.

Aussi quand l'année dernière mon fils ainé s'est mis à appréhender les séances de piscine avec l'école parce qu'on s'était méchamment moqué de lui à plusieurs reprises sur son physique, mon sang n'a fait qu'un tour. Et je me suis sentie bien impuissante à le réconforter et à lui dire quoi faire n'ayant pas été moi-même capable de me protéger à l'époque. Heureusement mon fils n'est pas moi et après avoir alerté la maitresse, tout est vite rentré dans l'ordre.

C'est dans ce contexte que je me suis procuré ce livre, je voulais pouvoir lui donner des pistes, des solutions pour ce genre de situation et aussi peut être mieux comprendre ce que j'avais vécu.
Ce livre s'adresse aux enfants, mon fils est peut être encore un peu jeune, je pense que le public visé est plus celui du collège.
Il est très concret, avec présentation de plusieurs situations avec des illustrations, puis ce qu'il est possible de faire pour sortir de cette impasse, cela consiste souvent à renverser la situations par l'humour et la dérision, ce qui déstabilisera la personne en face, ce que l'autrice appelle l'effet boomerang ou le virage à 180.
Cela nécessitera surement à l'enfant de préparer des répartis ciblés et s'entrainer avant la confrontation. Cela apprend également à l'enfant, qu'il est capable de retourner la situation à son avantage, sans intervention direct des parents qui risquent souvent d'aggraver la situation en croyant bien faire. Ce qui ne veut pas dire qu'on laisse l'enfant se débrouiller tout seul, au contraire on peut l'aider, déjà en lisant le livre avec lui et lui expliquant que le harcèlement n'est pas normal et qu'il faut en parler, c'est déjà la priorité numéro 1, ensuite en réfléchissant avec lui à sa tactique, et l'aider à préparer ses répartis et répéter ce moment.

A mon sens ce livre devrait être mis à porté de mains de tous les enfants, il explique de façon simple les mécanismes du harcèlement et les solutions qui marchent.
Cela étant, la première des choses reste la communication avec son enfant, car il est primordial qu'il puisse en parler, être aidé et soutenu.

Je compte lire un autre livre de l'autrice, te laisse pas faire, qui lui s'adresse aux parents, même si j'ai un peu peur que cela réveille de vieilles blessures, je pense que c'est nécessaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire