jeudi 8 juin 2017

Platinum End et Deadlock

Voici les 2 derniers mangas qu'il me restait à lire pour le prix livraddict :





Platinum End tome 1

Mirai vient de terminer le collège et a décidé de se suicider, mais au dernier moment il est sauvé par un ange qui lui propose de l'aider à atteindre le bonheur. Il aura notamment la possibilité de voler et de se faire aimer de qui il veut, mais uniquement pendant 33 jours.

Ce manga est par les auteurs de Death Note et on retrouve un peu le même genre d'ambiance sombre et intrigante avec des thèmes riches. Mais malheureusement je n'ai pas tellement accroché, on tombe dans des choses un peu extrèmes et ce n'est plus tellement le genre de manga que j'ai envie de lire en ce moment.
Mirai devra faire des choix importants sur ce qu'il veut faire de ses nouveaux pouvoirs et les limites à ne pas franchir et l'ange n'est pas toujours de bon conseil, en tout cas la frontière entre ce qui est moral et ne l'est pas est parfois difficile à cerner.
Cela permet néanmoins de se poser des questions profondes et très intéressantes.
Mais l'ange n'aura pas tout dit à Mirai et en acceptant ses cadeaux il se retrouve en compétition pour être le nouveau dieu (rien que ça). Ils sont 13 élus dans le monde. Un détail qui me gène c'est que sur ces 13 élus, les 4 que nous découvrons dans ce premier tome se trouvent tous dans la même ville dont 2 dans le même lycée, c'est quand même un peu gros.

Il est possible que je lise le second tome pour confirmer mon avis, mais je ne suis pas emballée plus que ça sans avoir détesté non plus.



Deuxième titre, Deadlock tome 1
L'histoire se passe en prison à Los Angeles, Yûto, agent de la brigade des stups à été condamné pour le meurtre de son coéquipier. Il est en fait innocent et s'est fait piéger. On le transfère dans l'une des prisons les plus violentes avec la mission d'identifier le leader d'un groupe terroriste qui opère depuis la prison, s'il réussit il sera libéré.

J'ai beaucoup aimé ce manga que je pourrais classer dans la catégorie plaisir coupable. C'est plein de clichés sur l'univers carcéral, ça ne casse pas 3 pattes à un canard, mais ça se lit bien, les dessins sont beaux. On est dans le thème du yaoi (romance entre hommes) et forcément dans une prison, il y a de quoi faire, les seuls personnages féminins sont des trans, j'ai bien aimé leur groupe d'ailleurs, ça apporte une touche d'humour qui fait baisser un peu la tension.

A l'origine il s'agit d'un roman qui a été adapté graphiquement, et il y a d'ailleurs une scène bonus extraite du roman à la fin, par contre je dois dire qu'en version écrite, franchement ça ne passe pas du tout, on est dans de la littérature bas de gamme, mais en manga c'est différent. Il faut dire que les dessins sont franchement chouettes et que les 2 héros ont de quoi nous faire craquer.
J'ai déjà acheté le tome 2.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire