jeudi 27 août 2009

Lettre d'une inconnue - Stefan Zweig


Quelques mots sur l'auteur... Stefan Zweig était un ami de Freud, d'ailleurs ces livres et notamment ses biographies historiques (Marie-Antoinette, Marie Stuart...) sont réputés pour leur approche psychologique. Il s'est intéressé à la psychanalyse et est même l'un des biographes de Freud à qui il faisait lire ses nouvelles avant parution.
Dans ce livre très court, lettre d'une inconnue, Zweig s'est intéressé à l'amour, mais l'amour qui devient folie, l'amour excessif et obsessionnel.

Comme son nom l'indique, l'histoire se présente sous la forme d'une longue lettre que reçoit un jour un homme, un écrivain et cette lettre lui vient d'une inconnue.
Elle lui raconte sa vie et l'amour qu'elle lui a voué des années durant, restant dans l'ombre.
Leurs chemins se sont croisés à plusieurs reprises, sans qu'elle ne laisse rien paraître et sans qu'il ne la reconnaisse d'une fois sur l'autre.
"Tu ne m'a jamais reconnue", tel est le leitmotiv de cette lettre.

Je dois dire que j'ai absolument détesté la lecture de ce livre, c'est uniquement parce qu'il est très court que je l'ai lu en entier et encore j'ai bien failli laisser tomber une ou deux fois.

Un court extrait de la préface d'Elsa Zylberstein :
Au moment où Freud et la psychanalyse fascinent, Zweig nous dresse le portrait d'un amour destructeur qui valse avec la mort.

Mais ce genre de chose ne me touche pas et même pire m'horripile, je dois trop aimer la vie pour imaginer un seul instant l'amour et la mort sur le même plan, pour moi un tel amour ne rime à rien et de ce fait ce livre m'a agacée au plus haut point.

Mais c'est vrai quand on y réfléchit, on nous présente une histoire comme Roméo et Juliette comme le comble du romantisme, mais moi je n'y voit que passion excessive de jeunesse et mourir pour cela m'a toujours paru aberrant.

Néanmoins, je ne suis pas fâchée avec Zweig, ses biographies de Marie-Antoinette et Marie Stuart sont dans ma PAL

5 commentaires:

  1. Vu ce titre aussi chez Gio, je vais le lire pour me faire mon propre avis.

    RépondreSupprimer
  2. Mince ! Et moi qui l'ai acheté la semaine dernière ! :/

    RépondreSupprimer
  3. Leiloona : peut-être que tu l'aimeras. J'ai lu des avis de personnes que l'avaient apprécié.

    RépondreSupprimer
  4. Encore sur mon étagère depuis dse mois... mais comme je veux le lire en allemand, j'attends d'avoir le temps et d'être bien concentrée...

    RépondreSupprimer
  5. En allemand, c'est courageux, bon courage. (ceci dit ça doit être très intéressant, mon allemand est proche du zéro pointé)

    RépondreSupprimer