mercredi 16 mai 2018

Underground railroad - Colson Whitehead


J'avais repéré ce titre lors de la dernière rentrée littéraire et il fait partie de la sélection pour le prix audiolib 2018. Le thème de l'esclavage semble avoir le vent en poupe en ce moment et j'avoue que c'est un sujet dont je savais assez peu de chose, je ne m'y suis jamais vraiment intéressée, car j'avais peur, je l'avoue, de la dureté de ce thème. En effet comment même imaginer que l'esclavage ait pu exister, que l'on ait pu traiter des êtres humains de cette façon ?

Nous allons suivre Cora, jeune esclave de 16 ans dans une plantation de coton en Géorgie. Abandonnée par sa mère qui a réussi à s'enfuir quand elle était petite, elle survit tant bien que mal, mais lorsque le nouveau maître de la plantation, réputé pour ses sévices envers les esclaves pose ses yeux lubriques sur elle, elle accepte la proposition de Caesar qui lui propose de s'enfuir ensemble. S'en suivra un long et dangereux périple vers la Caroline du Sud, puis l’Indiana, un chasseur d'esclave à leur trousse.

L'underground railroad, le chemin de fer clandestin, qui leur permet de s'échapper à réellement existé, c'est un réseau de routes clandestines, que les esclaves utilisent, aidés par des abolitionnistes, afin de gagner les états libres du Nord ou le Canada.

Avec undergound railroad j'ai pris une magistrale leçon d'histoire, c'était intéressant et richement documenté, les aspects historiques et sociologiques nous apprennent beaucoup sur les Etats Unis de cette époque, sur l'esclavage, ses dérives, les problèmes posés par l'arrivée massive d'esclave, le mouvement abolitionniste et le clivage Nord/Sud sur ce sujet, mais aussi la ségrégation qui se met en place pour ceux qui ont la chance d'avoir été affranchis ou d'avoir pu s'enfuir. C'est passionnant et effroyable.

Mais c'est un peu au détriment des personnages auxquels on peine à s'attacher. Il y a un côté plutôt froid dans ce récit et des longueurs. J'avais plus l'impression de lire un témoignage, sans émotion, qu'un roman, ce qui fait que finalement ce livre ne m'aura pas autant marqué que cela. Le sort de Cora a presque fini par m'être indifférent, tant le personnage est peu fouillé.

Pour autant ce livre vaut le coup d'être lu, comme une leçon d'histoire.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire