lundi 12 août 2019

le gang des rêves - Luca Di Fulvio


Ce roman d'un auteur italien a beaucoup fait parler de lui et les critiques a son sujet sont dithyrambiques. De quoi attiser ma curiosité, même si le sujet ne m'emballait pas plus que ça. Mais comme j'aime régulièrement sortir de ma zone de confort, j'ai pris mon courage à deux mains et sorti ce pavé de 945 pages de ma PAL.

Synospis :
New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d’Européens, la ville est synonyme de « rêve américain ». C’est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils.
Dans une cité en plein essor où la radio débute à peine et le cinéma se met à parler, Christmas grandit entre gangs adverses, violence et pauvreté, avec ses rêves et sa gouaille comme planche de salut. L’espoir d’une nouvelle existence s’esquisse lorsqu’il rencontre la belle et riche Ruth. Et si, à ses côtés, Christmas trouvait la liberté, et dans ses bras, l’amour ?


Je l'ai senti presque tout de suite, on a vraiment à faire à un grand roman et à un grand auteur, de ceux qu'on n'oublie pas. J'ai plongé dans ce New York des années 20, entre gangsters et prohibition. D'un côté la rue, les bas-fonds, de l'autre le luxe, la richesse, mais qui ne protègera pas la jeune Ruth du malheur.
On assiste au début de Hollywood, aux sirènes du rêve américain avec toutes ses dérives.
C'est beau, c'est révoltant parfois, on oscille entre noirceur et lumière.
En plus de son contexte historique riche et passionnant, la force de ce roman est dans ses personnages attachants, incroyablement profonds et humains, si authentiques.
Je suis tombée amoureuse de Christmas, ce personnage magnifique, qui m'a embarquée.
Violence, Sexisme, racisme, injustice, rien ne nous est épargné et certaines scènes sont très difficiles, ce livre nous ébranle, nous touche, c'est un vrai bijou.
N'ayez pas peur du nombre de pages, ça se lit tout seul, ça se dévore même.

4 commentaires:

  1. J'ai pas mal entendu parler de ce roman, et beaucoup de personnes en ont fait l'éloge, cependant il ne me tente pas vraiment. Comme toi, le sujet ne m'attire pas trop pour le moment ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il faut tout de même avoir un minimum d'intérêt pour cette époque. Mais une fois lancée, impossible de le lâcher :)

      Supprimer
  2. J'en ai entendu parler de cet auteur, mais je n'ai jamais lu. Tu m'intrigues !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lirai d'autres livres de cet auteur. Ils ont tous de très bonnes critiques.

      Supprimer