lundi 3 octobre 2016

Jours sans faim - Delphine de Vigan


Dans son dernier roman, d'après une histoire vraie, Delphine de Vigan fait référence à son premier livre, jour sans faim qui est en partie autobiographique et traite de l'anorexie, cela m'a vraiment incité à le lire.

Pour ceux qui ont également lu rien ne s'oppose à la nuit où elle parle de sa mère et de sa famille, on se demande évidemment comment Delphine a pu traverser l'adolescence suite aux problèmes psychologiques de sa mère et son histoire familiale bien lourde à porter pour une petite fille.
L'anorexie ! Le récit débute lorsque Laure entre à l'hôpital, il s'agit d'une hospitalisation de longue durée afin de traiter son anorexie, c'est sa dernière chance, elle a atteint un tel stade de maigreur qu'elle doit choisir à présent entre (re)vivre ou mourir.

Il s'agit avant tout d'un roman sur la souffrance morale, celle qui déchire de l'intérieure et détruit tout, mais également sur une renaissance, finalement la pulsion de vie sera la plus forte.

Jours sans faim, est le premier roman de Delphine de Vigan, publié en 2001, à l'époque elle avait utilisé le pseudonyme de Lou Delvig.
Tout comme dans d'après une histoire vraie on ne sait pas jusqu'à quel point ce roman est autobiographique, dans tous les cas on partage le quotidien, de Laure dans cet hôpital, son combat pour s'en sortir.
Le récit est sobre, il n'est pas larmoyant et le sujet est traité avec pudeur.
Un livre touchant.

1 commentaire:

  1. J'aime bien Delphine de Vigan, je n'ai pas lu celui-ci mais je compte bien le faire un de ces jours !

    RépondreSupprimer