mardi 25 juin 2019

La ballade du roi et de son chevalier, tome 1 : Le grand fracas - Camille Wright


Je continue d'explorer et découvrir les sous-genres de la romance m/m et après la fantasy, ce fut un roman historique avec le tome 1 de la ballade du roi et de son chevalier. En fait je me suis rendu compte à la lecture que c'était un mix des deux, car cela se passe dans un pays imaginaire, mais nous sommes dans un Moyen Âge tout ce qu'il y a de plus crédible, avec un roi, des chevaliers, des tournois, un ambassadeur, un complot, du poison, des menaces de guerre...
J'ai acheté ce roman à Livre Paris où il était en avant première et je l'ai fait dédicacer.

Quatrième de couverture :
Hadrian de Courtelle, champion invaincu et adulé, remet une nouvelle fois son titre en jeu au tournoi annuel. Pour l’occasion, les chevaliers de Calibor sont venus de tout le royaume dans l’espoir de le détrôner en combat singulier. Malgré tous leurs efforts, ils s’inclinent les uns après les autres face à leur vaillant adversaire qui s’impose sous les acclamations du peuple.
Cette formalité expédiée, le noble aspire à retrouver au plus vite le calme et la sérénité de ses terres, loin de ce monarque impossible pour lequel il nourrit un si vif ressentiment. Le seigneur de Courtelle est en effet un homme entier, qui ne souffre de ployer devant nul autre. Or, Aldric lui rappelle sans cesse qu'il est cette exception qui confirme la règle. Son roi.
Hélas pour Hadrian, une lame empoisonnée va contrecarrer ses plans et le mettre face à des sentiments dont il n’avait pas même conscience...


J'ai apprécié cette lecture, l'ambiance m'a plu et j'ai beaucoup aimé Hadrian et Aldric, ces deux têtes de mules qui se tournent autour sans vouloir rien lâcher ni l'un, ni l'autre. Il faut accepter une bonne dose de frustration durant la lecture, mais ça change d'autres romans où le sexe est omniprésent, ça donne lieu a quelques scènes et échanges assez drôles et piquants.
Côté intrigue ça reste un peu léger et l'univers moyenâgeux aurait mérité d'être plus développé. C'est une lecture distrayante mais qui ne marquera peut être pas les esprits, même si j'ai quand même sacrément envie de lire la suite.
J'ai bien aimé que la femme d'Hadrian soit également un personnage sympathique et pas l'empêcheuse de tourner en rond ou la peste de service. Ca donne un trio intéressant.
Les autres personnages féminins par contre, sont soit aux abonnés absent, soit un peu caricatural.

Je ne recommanderai peut être pas ce roman à un passionné de romans historiques, mais si vous aimez la romance m/m dans un cadre historique, une lecture sympa et légère, ça le fait bien.
Je guette la suite qui ne semble pas prévue avant 2020... Patience donc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire