samedi 8 juin 2019

ABC illustré 2019 #4

Je vous parle de deux nouvelles lectures pour mon ABC illustré


He is a beast ! tome 1 - Saki Aikawa

Voici un manga qui traînait dans ma PAL depuis plusieurs années et pour cause, je l'avais acheté un peu au hasard quand j'ai recommencé à en lire après une très longue pause, alors que je n'étais plus du tout dans cet univers. Du coup j'ai acheté quelques titres de genres différents pour me remettre dans le bain et je dois dire que j'avais regretté d'avoir pris celui-ci car je ne suis pas fans des shojo en fait
Je l'ai donc volontairement mis dans mon challenge ABC pour le lire une bonne fois pour toute et passer à autre chose et à ma grande surprise, j'ai bien aimé, vraiment j'y allais à reculons et finalement j'ai plutôt passé un bon moment.
La mère de Himari va se remarier et elle découvre avec horreur que Keita Ôgami celui qui passait son temps à la tourmenter en classe va devenir son frère et qu'ils devront vivre dans la même maison et faire bonne figure pour leur parent.
Comme dans la plupart des shojo, l'héroïne est nunuche au possible et j'avoue que les messages véhiculés dans ce manga sont loin d'être positifs : harcèlement, intimidation et moquerie, sans oublier, le fait de se passer de consentement pour embrasser une fille et j'en passe, tout ça est problématique j'en ai bien conscience. Ce sont malheureusement les codes de nombreux shojo et on l'accepte ou pas.
Mais j'ai quand même apprécié cette histoire, voir la carapace de Keita se fissurer et l'amour naître entre ses deux là. On a quand même droit à un triangle amoureux et de multiples tergiversations de tous les côtés.
Alors vraiment je ne me l'explique pas, ce manga regroupe tout ce que je n'aime pas mais je l'ai pourtant lu avec plaisir.




Lady Mechanika, tome 1 - Joe Benitez

Dans un monde fait de magie et de science, une femme enquête sur son passé...
Elle est l’unique survivante d’une terrible expérience qui l’a laissée avec deux bras mécaniques. N’ayant aucun souvenir de sa captivité ou de son existence passée, elle s’est construit une nouvelle vie d’aventurière et de détective privée. Elle use de ses capacités uniques pour agir là où les autorités en sont incapables. Mais la quête de son passé perdu ne s’arrête jamais. Les journaux l’ont appelée : “ Lady Mechanika ” !

Je le sais pourtant, les comics et moi on n'est pas copain, j'ai un gros problème avec les couleurs pétantes et les graphismes. Pourtant je me fais souvent avoir et tente encore d'en lire. Celui-ci, dès les premières pages j'ai su que ça ne le ferait pas. Trop de dialogues, des graphismes agressifs, et je ne suis pas du tout arrivée à me plonger dans l'histoire, j'y suis restée totalement hermétique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire