vendredi 6 décembre 2019

Axios - Jaclyn Osborn



Résumé :
Je suis Axios, de Sparte, et je suis né pour tuer. À l’âge de sept ans, j’ai quitté la maison pour m’entraîner avec d’autres garçons. On nous a enseigné l’obéissance, la solidarité, la stratégie militaire et la résistance à la douleur. Mon éducation stricte m’a débarrassé de mes faiblesses et m’a obligé à devenir fort. Impitoyable. Mais je rêvais de quelque chose de plus grand, d’une vie que je ne pourrais jamais avoir. Contre toute attente et en dépit de l’entraînement le plus pénible qu’un guerrier pouvait endurer, j’ai trouvé l’amour dans les bras d’un autre Spartiate. Il était l’air que je respirais et l’eau que je buvais. Quand nous combattions côte à côte, nous étions invincibles. Là où il allait, je le suivais. Cependant, l’amour n’avait pas sa place à Sparte. Les sentiments étaient pour les faibles. Dans la vie d’un Spartiate, il n’y avait que des batailles, de la violence et aucune garantie pour le lendemain. En temps de guerre, tous les hommes étaient mis à l’épreuve, mais le plus grand défi pour nous n’était pas celui des épées ni des lances, mais bien celui du cœur.

Avec ce roman vous allez plonger dans l'histoire de Sparte, découvrir la vie de ces hommes entrainés dès l'enfance pour être des machines de guerre.
J'ai beaucoup aimé le côté historique, qui est assez détaillé, avec ces intrigues politiques, ces batailles et les moeurs et habitudes de cette époque.

Axios et Eryx sont de magnifiques personnages et leur histoire est de celles qui marquent. Nous allons les suivre durant toute leur vie depuis leur enfance jusqu'à l'âge adulte. Nous verrons le difficile et cruel apprentissage de soldats, la naissance d'une amitié, puis à l'adolescence, une bouleversante histoire d'amour. Dans ce contexte si dur où l'avenir est incertain et les sentiments une faiblesse, ils seront toujours là l'un pour l'autre.
Il y aussi leurs compagnons, personnages secondaires qui ne sont pas en reste, et auxquels on s'attache vraiment.

Enfant, Axios est rêveur et plutôt doux et il lui faudra s'endurcir par la force des choses, pous survivre tout simplement. Accepter son destin et cette vie de violence qu'il n'a pas choisi lui est difficile. J'ai beaucoup aimé cet aspect de sa personnalité.
A l'opposé, Eryx est fort, brave et ne se pose pas autant de questions. Il veut porter haut la fierté de Sparte, il a l'âme d'un chef de guerre, sa seule faiblesse c'est Axios.
Avec Eryx, Axios devient plus fort et se sent protégé, tendis qu'Eryx gagne en humanité.

J'ai trouvé quand même quelques petites longueurs dans le récit, mais c'est surtout que j'avais du mal à avancer, parce que j'appréhendais d'arriver à la fin de cette histoire...

Attention, spoiler...


Inutile de se leurrer, personne ne peux croire qu'Axios et Eryx finiront leur vie tranquillement et paisiblement dans l'amour et la paix. Non bien sur, ce sera désespéré, sur un champ de bataille et oui j'ai pleuré, même si je savais que ça ne pouvait que finir ainsi.

1 commentaire:

  1. Je l'ai lu récemment et j'ai eu un coup de cœur. Quant à la fin, j'ai eu le même avis que toi.

    RépondreSupprimer