jeudi 3 septembre 2020

[#PLIB2020] Mers mortes - Aurélie Wellenstein

Résumé :

Les humains ont massacré les mers et les océans. L’eau s’est évaporée ; les animaux sont morts. Quelques années plus tard, les mers et les océans reviennent. Ils déferlent sur le monde sous la forme de marées fantômes et déplacent des vagues de poissons spectraux, tous avides de vengeance. Les fantômes arrachent leurs âmes aux hommes et les dévorent. Bientôt, les humains eux aussi seront éteints… Leur dernier rempart face à la mort : les exorcistes. Caste indispensable à l’humanité, les exorcistes sont bien entendu très convoités. L’un d’eux, Oural, va se faire kidnapper par une bande de pirates qui navigue sur les mers mortes à bord d’un bateau fantôme. Voilà notre héros embarqué de force dans une quête sanglante et obligé, tôt ou tard, de se salir les mains…

L'année dernière durant le PLIB 2019, j'avais découvert la plume de Aurélie Wellenstein avec le dieu oiseau que j'avais adoré et qui m'avait mis une claque.
J'étais donc vraiment contente qu'elle fasse à nouveau partie de la sélection 2020 avec mers mortes, même si le sujet lié à l'écologie me faisait très peur.

Verdict, je me suis encore pris une grosse claque ! J'ai terminé ma lecture triste, soulagée, émue et un peu angoissée, oui tout ça.
Le message écologique est fort et du genre violent, mais je pense que c'est plus que jamais nécessaire.
Certaines descriptions de massacres d'animaux m'ont bien retournée.

J'ai beaucoup aimé les personnages, surtout Oural qui est un héro malgré lui, grâce à son don d'exorciste, mais avec ses défauts.
J'ai adoré Bengale et sa bande de pirate, c'est un personnage fascinant, difficile à cerner.
L'histoire est hyper prenante avec des personnages complexes et bien construits.
J'ai vraiment apprécié voir comment ils évoluent, avec une mention spéciale pour la relation de Oural et Bengale.

Un roman percutant, qui marque, original et vraiment prenant.

#ISBN9782367406602

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire