lundi 29 mars 2021

[#Weekendà1000] Et c'est un gros ratage

Ce week end c'était un week end à mille, vous savez ces week end où on est censé lire mille pages 😅, j'essaye d'y participer régulièrement, même si réellement je n'atteint jamais les milles pages, généralement je suis plutôt satisfaite quand je dépasse les 600.

Et pour vous dire comme j'étais motivée cette fois-ci, je ne suis même pas venu vous présenter ma PAL, ni faire de mise à jour régulière durant le week end et me voici en ce lundi matin en train de faire mon petit compte de pages et constater l'étendue des dégâts.  

Alors concrètement j'ai terminé ma lecture en cours qui était le tome 6 de Thirds de Charlie Cochet, qui est un coup de coeur, voila clairement je suis complètement accro à cette saga, j'ai ri, j'ai versé une larme et j'ai frémi et maudit l'autrice aux dernières pages...

 

En parallèle j'ai un peu lu quelques pages du 13e tome des enquêtes de Nicolas le Floch, comme je ne suis plus passionnée par cette saga, je la laisse en lecture secondaire quelques pages par ci par là.

J'ai commencé un nouveau roman, dans ma PAL depuis un bon moment, qui traite d'un sujet que j'ai toujours bien aimé voir abordé, même si ça fait grincer des dents : l'homosexualité et la religion, avec Autoboyographie de Christina Lauren.


Résumé :
Lorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour le plus traditionnel État de l'Utah, le jeune homme se rend à l'évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu'un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir ce patelin dès que possible). C'est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux Séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Challenge accepté ! Et Tanner ne regrette pas son choix. Il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – et accessoirement mormon – qui a remporté le Séminaire haut la main l'année passée... Et quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui...

J'ajoute à cela le 18e tome du manga de Fruits Basket et 2 chapitres du roman jeunesse la maîtresse donne trop de devoirs de Marie-Aude Murail lu avec mon plus jeune fils.

 Et j'arrive à... 430 pages. 

Honnêtement j'ai même hésité à écrire ce bilan 😂

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire