mercredi 12 juin 2019

Madame du Barry : Un nom de scandale - Jacques de Saint Victor


Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans une biographie et celle-ci était enfouie dans les tréfonds de ma PAL depuis 1830 au moins. Elle a survécu à mon grand nettoyage de printemps et je ne voulais pas la laisser trainer encore des lustres.
J'adore toute la période historique qui va de Louis XIII à la Révolution et notamment tout ce qui se rapporte au château de Versailles. Et j'aime bien découvrir des personnages de cette époque que l'on connait un peu moins. Il y a quelques années, j'avais lu une biographie de Mme de Montespan, maîtresse de Louis XIV, cette fois-ci je me suis intéressée à une des maîtresses de Louis XV, Mme Du Barry.

J'ai trouvé cette biographie assez abordable, bien sur il faut plus de concentration pour lire ce genre d'ouvrage que pour un roman (bon OK ça dépend de l'auteur, je ne parle pas de Proust évidemment), mais j'ai pris plaisir à la lire et je ne me suis pas forcée.
J'ai aimé découvrir ce personnage et surtout la vie qu'elle a eue après Louis XV, dont je ne savais pas grand chose. J'ai découvert une femme attachante, qui a su s'élever de la misère au plus grand luxe, mais qui n'était pas qu'une courtisane prête à tout, bien au contraire.
Finalement l'amour de sa vie n'a pas été Louis XV avec lequel elle n'a vécu que cinq ans, mais un autre homme auprès duquel elle est resté 15 ans jusqu'à ce que la Révolution les rattrape tous les deux.

C'est le genre de lecture que j'aime, intéressante, enrichissante. Néanmoins, elle reste uniquement dans les faits et l'émotion passe peu, mais vous me direz que c'est le propre d'une biographie.

2 commentaires:

  1. Contente de voir que le challenge t'a permis de sortir de ta PAL un livre qui au final a été une bonne surprise. ;) J'adore le XVIIIème siècle et je suis sûre qu'il pourrait me plaire. J'ai beaucoup de lectures en attente donc ça ne presse pas mais je vais retenir cette référence.

    Madame du Barry est un personnage qui fait couler beaucoup d'encre, un peu comme Marie-Antoinette, d'ailleurs. On lit de tout sur elle : du positif comme du négatif mais depuis quelques temps les historiens tendent malgré tout à nuancer un peu son image. Certes, elle a eu une jeunesse un peu légère et une enfance modeste mais elle n'était peut-être pas non plus le démon pervertissant le roi que certains ont bien voulu décrire. Madame du Barry s'est élevée aussi vite qu'elle a chuté, elle a peut-être eu une vie licencieuse mais elle n'était pas ambitieuse et elle a aussi été, et ça on oublie de le dire, manipulée par les ambitions des hommes de son entourage qui n'ont pas hésité à se servir d'elle pour arriver à leurs fins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, contrairement à la marquise de pompadour, elle n'a jamais essayé de se mêler de politique, mais bien sur autour d'elle les gens se bousculaient pour obtenir des faveurs ou des postes bien placés. La vie à la cour devait être tellement difficile, c'est un monde totalement factice.

      Supprimer